Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 J’aime pas Olivier Martinez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: J’aime pas Olivier Martinez   Sam 22 Mar - 10:56

Le Web français s’est trouvé un bouc-émissaire: l’acteur français Olivier Martinez. Depuis quelques jours, il déchaîne les passions après avoir porté plainte contre une trentaine de sites Web coupables d’avoir publié une news d’apparence anodine sur sa vie privée.

On commence à en savoir plus sur les sites assignés en justice, qui ont tous un rapport très éloigné avec le monde des peoples: croixrousse.net, surftheinfo.com, vivre-en-normandie.com, infosjeunes.com. Mais l’attention se focalise surtout sur Fuzz.fr, un modeste aggrégateur de news, car le site est détenu par Eric Dupin, blogueur emblématique sur Presse-Citron, qui a su faire monter médiatiquement l’affaire.

La blogosphère lance une fatwa

Depuis qu’Eric Dupin a révélé qu’Olivier Martinez l’a attaqué en justice pour un simple lien, la solidarité entre blogueurs joue à plein. Cette puissante armée de l’ombre s’est mise en branle, lançant immédiatement une fatwa sur cet acteur qualifié de «médiocre» à longueur de posts.

Tous les blogueurs sont invités à créer des billets titrés «J’aime pas Olivier Martinez». Le résultat est probant: la requête «J’aime pas Olivier Martinez» renvoie vers des centaines de blogs. Une vidéo Dailymotion, soulignée par une bonne vieille musique d’inspiration techtonik, se félicite du résultat.


http://www.croixrousse.net/
http://www.20minutes.fr/article/220451/High-Tech-Olivier-Martinez-contre-Fuzz-le-Web-2-0-suspendu-a-une-decision-de-justice.php


http://www.google.fr/search?hl=fr&q=J%27aime+pas+Olivier+Martinez&btnG=Rechercher&meta=
Avec ce post la niche va se retrouver dans la recherche Google
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
TdL
Admin


Nombre de messages : 2184
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: J’aime pas Olivier Martinez   Sam 22 Mar - 11:03

Gare à tes cotelettes, Clode ! lol!

_________________

TdL, féline et non cabot'in !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: J’aime pas Olivier Martinez   Sam 22 Mar - 11:49

TdL a écrit:
Gare à tes cotelettes, Clode ! lol!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: J’aime pas Olivier Martinez   Sam 22 Mar - 22:22

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: J’aime pas Olivier Martinez   Dim 23 Mar - 2:12

Le Glode Arrow ... alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: J’aime pas Olivier Martinez   Ven 28 Mar - 11:35

vires ta 12/7 sinon je sort mon LRAC!

Un acteur français fait trembler le web 2.0

La mobilisation de la blogosphère n’a pas fait sourciller la justice. Dans un billet laconique, Eric Dupin, animateur du blog Presse-Citron, annonce la condamnation de Fuzz. Ce « digg-like », qui agrège les actualités d’une large variété de sources, était attaqué pour atteinte à la vie privée par Olivier Martinez, pour avoir relayé une rumeur sur les amours de l’acteur. « Je n'aime pas employer des formules trop grandiloquentes mais je crois quand même que ce jeudi 27 mars 2008 restera comme une journée noire pour le web français », écrit aujourd'hui Eric Dupin, qui prévoit de revenir sur ce verdict dans un prochain billet.

L’acteur demandait le retrait du lien sous astreinte de 5000 euros par jour de retard, 30.000 euros de dommages et intérêts et 4500 euros pour frais de procédure civile. Fuzz a finalement été condamné à verser 1000 euros de dommages et intérêts et 1500 euros pour frais de procédure. « Très satisfait de cette ordonnance qui fait droit au respect de la vie privée, quel que soit le type de support », l'avocat de la partie adverse, Me Emmanuel Asmar, assure que cette décision « fait jurisprudence ». Selon lui, tous les sites internet devront dorénavant être considérés non plus comme de simples hébergeurs, mais comme des éditeurs, responsables de leurs contenus.

Jeudi, le juge des référés Philippe Jean-Draeher a en effet considéré qu' « en renvoyant au site celebrites-stars.blogspot.com », qui publiait un article sur la relation d’Olivier Martinez avec la chanteuse Kylie Minogue, « fuzz.fr avait opéré un choix éditorial ». Pour le tribunal, « l'acte de publication doit être compris non pas comme un simple acte matériel, mais comme la volonté de mettre le public en contact avec des messages de son choix ». Fuzz.fr « doit donc être considéré comme un éditeur de service de communication au public en ligne », responsable du contenu qu'il publie.
« Atterré »
Pour Eric Dupin et son avocat, Me Gérald Sadde, qui envisagent de porter l'affaire devant les juges du fond, cette décision va avoir un impact considérable sur le web 2.0. Dépité, le blogueur a décidé de jeter l'éponge. « C'est trop risqué. Comme je ne peux vérifier les liens un à un, je ferme le site et vais réfléchir à une autre formule ». Son avocat se dit « atterré », son client n'ayant « aucune maîtrise éditoriale sur les informations postées » par les internautes: « C'est comme si on condamnait le kiosquier du coin parce qu'il expose les unes des magazines people au public. C'est aller très loin dans la responsabilité ».

Pour Me Olivier Iteanu, avocat spécialisé dans les technologies de l'information, la décision rendue jeudi est « très intéressante » : « C'est un épisode de plus dans la détermination précise entre prestataire technique et éditeur », une difficulté « récurrente depuis dix ans ». « Avec le web 2.0, tout le monde publie, tout le monde édite, ce qui rend les frontières de plus en plus ténues », ajoute-t-il, relevant une évolution défavorable aux internautes.


--------------------------------------------------------------------------------

Collection de Printemps
Par Eric, vendredi 28 mars 2008 à 08:33 :: Fuzz

Le jugement d'hier aura eu au moins un mérite : celui de faire émerger un nouveau concept, celui de Paiement d'amende 2.0, ou PAGU (Paiement d'Amende Généré par l'Utilisateur).
Je vous remercie tous du fond du coeur de me proposer spontanément de participer au règlement des frais que cette condamnation entraîne, l'idée est tentante et me permettrait certainement de rentrer rapidement dans mes frais.
Mais je décline votre offre, et je ne mettrai pas de bouton Paypal sur mes sites.
En effet si je ne peux que me féliciter et vous remercier encore une fois pour votre soutien massif et cette solidarité incroyable (dont moi-même j'avoue que je n'aurais peut-être pas été capable), même si elle concerne tout le web collaboratif français, cette affaire est avant tout mon affaire, et j'entends en assumer seul la responsabilité et les conséquences, sans me servir dans vos porte-monnaie.
Profiter de la générosité des autres n'a jamais été ma tasse de thé, et ne le deviendra pas, même dans un cas comme celui-ci.
Par conséquent gardez vos Euros (ou donnez-les aux Blogs du Coeur :-)), et de mon côté je vais me débrouiller avec les miens, même si ça me fait mal au cul d'enrichir un millionnaire.
En revanche, j'envisage une autre forme de "souscription" qui serait à mon avis plus pertinente que le bouton Paypal et qui permettrait à chacun d'obtenir quelque-chose en retour : créer et mettre en vente un joli t-shirt logoté Fuzz ou Presse-citron en négociant avec un partenaire-fabricant (j'ai déjà reçu des offres spontanées).
En supposant que j'arrive à vendre 500 t-shirts à 25 Euros avec une marge de 10 Euros par T-shirt, je récupère 5000 Euros de chiffre d'affaire desquels seront déduits 50% de charges, soit un net de 2500 Euros pour moi, ce qui rembourse l'amende et les frais de procédure (mais pas mes frais de défense).
Bien sûr la somme de 25 Euros (à la louche) n'est pas anodine et certainement supérieure à la contribution que vous auriez mise sur Paypal, mais ce serait gagnant-gagnant puisque de votre côté vous seriez habillés pour l'été
Qu'en pensez-vous ?
Je n'y connais pas grand chose en ecommerce : vendre 500 t-shirts quand on reçoit entre 15000 et 20000 visiteurs par jour, ça vous paraît jouable ?
20 commentaires - aucun trackback

http://www.presse-citron.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: J’aime pas Olivier Martinez   Dim 30 Mar - 12:46

Extraits de l'ordonnance de référé
Par Eric, vendredi 28 mars 2008 à 19:09 :: Fuzz :: #3221 :: rss

Suite à de nombreuses demandes et pour compléter votre information, voici les extraits les plus significatifs de l'ordonnance du référé condamnant ma société Bloobox.net dans l'affaire Fuzz.fr

(...)
Sur l'atteinte à la vie privée :

Attendu que la défenderesse considère que le constat d'huissier qui fait état des propos litigieux, est irrecevable en sa forme, compte tenu de sa date ;

Mais attendu que si le procès-verbal de constat est daté du 5 février 2007, les références temporelles qu'il contient soit à la fin de l'année 2007 ou au début de l'année 2008, ne permettent pas à la société BLOOBOX.NET de se méprendre sur la date réelle de cet acte ; qu'en l'absence de grief au sens de l'article 114 du Code de procédure civile il y a lieu de rejeter le moyen ;

Attendu que pour échapper à sa responsabilité, la défenderesse se prévaut de sa qualité de "pur prestataire technique", et revendique en conséquence le bénéfice du statut d'hébergeur au sens de l'article 6.1.2 de la Loi 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique ;

Mais attendu qu'il ressort des pièces produites aux débats, que le site litigieux est constitué de plusieurs sources d'information dont l'internaute peut avoir une connaissance plus complète grâce à un lien hypertexte le renvoyant vers le site à l'origine de l'information ;

Qu'ainsi en renvoyant au site "celebrites-stars.blogspot.com", la partie défenderesse opère un choix éditorial, de même qu'en agençant différentes rubriques telles que celle intitulée "People" et en titrant en gros caractères "KYLIE MINOGUE ET OLIVIER MARTINEZ TOUJOURS AMOUREUX ENSEMBLES A PARIS", décidant seule des modalités d'organisation et de présentation du site ;

Qu'il s'ensuit que l'acte de publication doit donc être compris la concernant, non pas comme un simple acte matériel, mais comme la volonté de mettre le public en contact avec des messages de son choix ; qu'elle doit être dès lors considérée comme un éditeur de service de communication au public en ligne au sens de l'article 6.III.1.c de la loi précitée renvoyant à l'article 93-2 Loi du 21 juillet 1982 ; qu'il convient d'ailleurs de relever que le gérant de la société défenderesse Eric DUPIN, écrit lui-même sur le site qui porte son nom, qu'il "édite" pour son propre compte plusieurs sites, parmi lesquels il mentionne "fuzz" (pièce n°11 du demandeur) ;

Que la responsabilité de la société défenderesse est donc engagée pour être à l'origine de la diffusion de propos qui seraient jugés fautifs au regard de l'article 9 du code civil ;

Attendu qu'il y a lieu de rappeler qu'en vertu de l'article 9 précité, toute personne, quelle que soit sa notoriété, a droit au respect de sa vie privée ;

Attendu qu'en évoquant la vie sentimentale d'Olivier MARTINEZ et en lui prêtant une relation réelle ou supposée avec une chanteuse, en l'absence de toute autorisation ou complaisance démontrée de sa part, la brève précitée, qui n'est nullement justifiée par les nécessités de l'information, suffit à caractériser la violation du droit au respect dû à sa vie privée ; que l'atteinte elle-même n'est pas sérieusement contestée ;

Qu'il en est de même pour le renvoi opéré, grâce à un lien hypertexte, à l'article publié sur le site "celebrites-stars.blogspot.com", lequel article fournit des détails supplémentaires en particulier sur la séparation des intéressés et leurs retrouvailles ; que ce renvoi procède en effet d'une décision délibérée de la société défenderesse qui contribue ainsi à la propagation d'informations illicites engageant sa responsabilité civile en sa qualité d'éditeur ;

Attendu que la seule constatation de l'atteinte aux droits de la personnalité par voie de presse ou sur la toile, engendre un préjudice dont le principe est acquis, le montant de l'indemnisation étant apprécié par le juge des référés en vertu des pouvoirs que lui confèrent les articles 9 du Code civil et 809 du Code de procédure civile ;

Attendu que la défenderesse a produit différents documents relatifs à la fermeture temporaire du site "www.fuzz.fr" au jour de l'audience ;

Que la demande de retrait est dès lors sans objet ;

Attendu qu'en l'absence d'indication quant à la fréquentation du site et tenant compte de la disparition des propos litigieux, le préjudice moral dont se prévaut Olivier MARTINEZ, et sans que celui-ci puisse invoquer d'autres atteintes commises par ailleurs à son détriment, sera justement réparé par l'allocation d'une provision indemnitaire de 1.000 € sans qu'il soit besoin d'assortir cette décision d'une mesure de publication désormais impossible ;

Attendu qu'il y a lieu enfin, de faire application au profit du demandeur des dispositions de l'article 700 du Code de procédure civile ;


PAR CES MOTIFS


Statuant par mise à disposition au greffe, par ordonnance contradictoire et en premier ressort ;

Condamnons la société BLOOBOX.NET à payer à Olivier MARTINEZ la somme de 1.000 € à titre de provision indemnitaire, ainsi que celle de 1.500 € par application de l'article 700 du Code de procédure civile ;

Rejetons le surplus des demandes d'Olivier MARTINEZ ;

Rejetons des demandes reconventionnelles de la société BLOOBOX.NET ;

Condamnons la défenderesse aux dépens qui pourront être recouvrés conformément à l'article 699 du Code de procédure civile.
(...)

http://www.presse-citron.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: J’aime pas Olivier Martinez   Dim 30 Mar - 12:51

TdL a écrit:
Gare à tes cotelettes, Clode ! lol!
J'vendrai des tee-shirts et des pubs sur mon site pour payer les frais!
j'aime po martinez! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J’aime pas Olivier Martinez   Aujourd'hui à 17:24

Revenir en haut Aller en bas
 
J’aime pas Olivier Martinez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recensement des différentes roues !!!
» que j'aime la Grèce!
» Piaf je t'aime
» Les éditions de l'olivier
» BB aime Charrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Parler de tout et de rien...-
Sauter vers: