Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Airbus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Mer 3 Oct - 19:48

L'Etat français savait pour le «délit d’initiés massif» chez EADS


Présentation de l'A 380 en décembre 2000. Reuters.

Selon «le Figaro» de mercredi, l'Autorité des marchés financiers vient de rendre un rapport accablant sur la vente d'actions par les dirigeants du groupe aéronautique, avant l'annonce de difficultés.
Par Liberation.fr (avec Reuters et source AFP)



La direction et les actionnaires du groupe européen d’aéronautique et de défense EADS se sont rendus coupables d’«un délit d’initiés massif» et l’Etat français connaissait la situation, selon une «note préliminaire» de l’Autorité des marchés financiers (AMF), transmise au parquet de Paris et révélée mercredi par Le Figaro.



Ce document, que l’AMF «vient de transmettre au parquet de Paris», conclut à «un délit d’initiés massif commis entre novembre 2005 et mars 2006, avant que les difficultés d’Airbus ne soient rendues publiques et que l’action d’EADS s’effondre», selon le quotidien.
21 personnes
Le rapport est «accablant pour les groupes Lagardère, DaimlerChrysler, actionnaires d’EADS, ainsi que pour les principaux dirigeants du groupe européen et de sa filiale Airbus» qui «ont vendu les actions avant de rendre tardivement publiques les difficultés d’Airbus, ce qui a provoqué un effondrement des cours».
Toujours selon le Figaro, «le ministère des Finances également informé des difficultés à venir, a pourtant donné, à l’époque, son feu vert à la vente des actions détenues par Lagardère».
L’AMF - le gendarme de la Bourse française- s’est concentré «sur les seuls hauts dirigeants d’EADS et Airbus, et les actionnaires du premier, soit vingt-et-une personnes» alors que «1.200 initiés ayant vendu plus de 10 millions de titres […] et empoché près de 90 millions d’euros de plus-values» avaient d’abord été débusqués.
Le document souligne que «14 des 21 personnes n’avaient jamais vendu d’actions avant novembre 2005», ceci étant pour l’AMF une «preuve de l’absence de confiance dans la poursuite de la progression du cours».
Ces faits sont «extrêmement graves»
Outre les groupes Lagardère et Daimler, représentés par leurs patrons respectifs Arnaud Lagardère et Manfred Bischoff, les personnes en cause sont les principaux dirigeants du groupe : notamment les deux co-présidents exécutifs d’alors, Noël Forgeard et Thomas Enders, ainsi que le directeur général d’Airbus Gustav Humbert. DaimlerChrysler et Lagardère ont vendu chacun 7,5% du capital le 4 avril 2006 en choisissant la «vente à terme, c’est-à-dire réalisée en 2007 pour bénéficier des nouvelles mesures fiscales favorables, mais sur la base des cours de 2006», précise le quotidien.
Pour l’AMF ceci «témoigne d’une anticipation par les deux actionnaires d’EADS d’une baisse future du cours». L’Etat français, actionnaire à 15% d’EADS, y est représenté par l’APE (Agence des participations de l’Etat).
A l’issue d’une réunion en décembre 2005 entre dirigeants d’EADS et l’APE une note aurait été envoyée à Thierry Breton, alors ministre des Finances, lui signalant «qu’il était opportun pour l’Etat de profiter de la valorisation du titre de l’époque qui n’intégrait que les nouvelles positives de l’exercice écoulé et de proposer au ministre une cession partielle de la participation de l’Etat» selon les révélations de l’auteur de la note à l’AMF.
Le Figaro souligne que les nouveaux éléments apportés par le rapport de l’AMF devraient permettre à «la juge d’instruction Xavière Siméoni de faire avancer ses propres investigations lancées le 24 novembre 2006».
S’ils sont confirmés, ces faits sont «extrêmement graves», a déclaré mercredi le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Jean-Pierre Jouyet. Si la responsabilité de l’Etat français est engagée, «c’est une responsabilité d’actionnaire», a indiqué Jouyet sur la chaîne d’information en continu i-télé. «C’est à la justice de se prononcer», a ajouté Jean-Pierre Jouyet, soulignant n’avoir «pas tous les éléments» sur «ce qui a été fait à l’époque».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Jeu 4 Oct - 19:04

EADS : le scandale est officiel, Lagardère et Breton épinglés, le gouvernement sur la défensive


Le rapport de l'Autorité des marchés financiers montre qu'à l'exception de Louis Gallois, 21 dirigeants d'EADS, Français ou Allemands, ont profité de leur position pour vendre au plus haut leurs actions de l'entreprise. Lagardère gagne du temps, Breton proteste de son innocence, et le gouvernement est embarassé.


Cette fois-ci, l'Autorité des marchés financiers a « fait le job » : la note dont le quotidien Le Figaro s'est fait l'écho mercredi 3 octobre, met en cause l'ensemble de l'état-major d'EADS, à l'exception notable du Président d'EADS Louis Gallois. Elle jette aussi un regard cru sur le rôle de Thierry Breton, qui avait succédé à Nicolas Sarkozy à Bercy. La quasi-totalité de l'état-major d'EADS connaissait donc parfaitement dès le mois de mai 2005 l'existence de gros problèmes dans les usines du groupe, problèmes qui allaient entraîner un retard dans la mise au point de l'A380 et pénaliser l'exploitation et les profits de l'entreprise. Toutes ces belles âmes ont choisi de se servir dans la caisse en vendant leurs actions au moment où l'action EADS était au plus haut puisque les marchés et le public ne détenaient pas cette information sur les difficultés à venir. Total du butin : 90 millions d'euros ! En droit, cela s'appelle un délit d'initié, et cela amène ceux qui en sont convaincus au pénal avec le risque de peines de prison avec sursis. Au total, 1200 cadres seraient concernés ! Mais l'AMF a choisi de concentrer ses tirs sur les plus hauts dirigeants.

L'extrait de la note interne à Bercy est, à elle seule, un énorme scandale dans le scandale :
« Nous avons conclu après cette réunion qu'EADS allait traverser une zone de turbulences et qu'en conséquence, il était opportun pour l'Etat de profiter de la valorisation du titre de l'époque qui n'intégrait que les nouvelles positives de l'exercice écoulé et de proposer au ministre une cession partielle de la participation de l'Etat. » Traduction pour le commun des mortels : l'Etat est ici invité à un actionnaire privé veillant à ses intérêts à court terme ! Le ton froid et anodin de la note exprime mieux qu'un long discours la profonde dégradation de l'esprit public et du sens de l'Etat : l'inspecteur des finances auteur de cette lettre n'a aucunement conscience qu'en suggérant au Ministre de vendre les participations de l'Etat, il risque de le mettre hors la loi. En l'occurrence, et c'est sans doute le clou de ce dossier, l'Etat pourrait bien être soupçonné d'avoir lui-même non pas commis un délit d'initié, mais laissé Lagardère et Daimler Bentz le faire. Plus grave : qui est-ce, si ce n'est Thierry Breton, alors Ministre des Finances, qui a ordonné à la Caisse des Dépots de racheter les actions de Lagardère dans EADS, comme l'a souligné Arnaud Montebourg à l'Assemblée ?

La défense des personnalités et des institutions mises en cause semble bien faible. Du côté de Lagardère, on cherche à gagner du temps en indiquant que la note se situe très en amont des conclusions d'une enquête qui n'est pas terminée. Le groupe Lagardère a indqué par ailleurs dans un communiqué laconique qu'il avait « décidé d'introduire toutes les procédures judiciaires nécessaires pour obtenir réparation des dommages qu'il a subis. » De son côté, Dans un premier temps, Thierry Breton n'a pas réagi officiellement mais un de ses proches a déclaré au Monde « Nous n'avions aucun moyen de bloquer la vente de titres. C'est de l'anti-délit puisque l'Etat a toujours gardé ses titres, considérant qu'il s'agissait d'un actif stratégique et qu'il fallait au groupe un actionnaire de long terme. » Enfin, interpelé par les députés socialistes à l'Assemblée, le gouvernement a botté en touche, Christine Lagarde semblant défendre Thierry Breton. Dans la soirée, ce dernier a fini par s'exprimer, démentant que l'auteur de la note ou lui-même ait été au courant des difficultés de fabrication de l'A-380.

Que va-t-il se passer à présent ? On notera d'abord que la note de l'AMF ne fait que confirmer ce qui se disait depuis fort longtemps dans l'entourage de Sarkozy. Ce n'est pas pour rien que le président a semblé prendre ses distances avec celui qui l'appelle « son frère », notamment après que ce dernier ait été entendu le 28 mai, 9 heures durant, par les fins limiers de l'AMF. Quand à Thierry Breton, considéré par Sarkozy depuis le départ comme un pion de Chirac, on comprend que sa seule solution professionnelle ait été de retourner travailler dans le secteur privé, où, hélas, l'égoïsme, même quasi-frauduleux, n'est pas considéré comme un défaut…. C'est justement ce qui débloque dans le néolibéralisme : le refus de payer le travail par un salaire auquel les entreprises préfèrent substituer des stocks options aboutit à des comportements illicites et aberrant pour l'intérêt de l'entreprise, de ses salariés et de ses petits actionnaires. Voilà qui peut faire exploser la machine. Même si aujourd'hui, la Bourse de Paris n'a pas chahuté le titre EADS, comme si le marché jugeait le comportement de ses dirigeants parfaitement normal. En revanche, le titre Lagardère a dévissé de 5% en une séance.

Il reste à deviner comment va réagir l'Etat-actionnaire au sein d'EADS : Nicolas Sarkozy a une occasion unique d'éloigner Arnaud Lagardère d'une entreprise et d'un secteur qui ne l'a jamais intéressé. Et de montrer que les discours vitupérant d'Henri Guaino contre les « patrons-voyous » durant la campagne valaient engagement présidentiel. Le problème va devenir de savoir si lesdits patrons-voyous sont l'exception ou la règle d'un système devenu fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Ven 5 Oct - 14:01

Chronique d'une affaire, des premières difficultés d'Airbus à la chute du titre
.
Publié le 03 octobre 2007
Les autres titres


Début 2005 :
insuffisante productivité des équipes en charge de l'installation électrique sur l'A 380. Arrêt de la chaîne de production pendant trois mois.


20 mai 2005 :
révision du planning de livraisons, retardées en moyenne de cinq à six mois.


7 juin 2005 : des problèmes de retard de livraisons sont évoqués lors d'un conseil d'administration d'EADS. Le directeur financier signale que la seule annonce de l'augmentation des coûts de recherche et développement ferait perdre de 3 à 5 euros à l'action.


28 juin 2005 : réorganisation des organes de direction d'EADS et d'Airbus. Noël Forgeard et Thomas Enders sont nommés coprésidents d'EADS ; Gustav Humbert, président d'Airbus ; Jean-Paul Gut et Hans Peter, directeurs généraux adjoints d'EADS.


10 octobre 2005 :
réunion du comité des actionnaires d'Airbus. Les mauvaises prévisions de résultats amènent à un changement de méthode comptable pour en atténuer les effets sur le marché.


3 novembre 2005 : présentation du business plan d'Airbus 2006-2008 aux principaux dirigeants d'EADS.


9 novembre-29 novembre 2005 : ventes de titres par les dirigeants. L'action vaut 30 à 31 euros.


28 novembre 2005 :
Manfred Bischoff, président de DaimlerChrysler, et Arnaud Lagardère, président du Groupe Lagardère, informent Thierry Breton de leur intention de céder des titres EADS.


Non content d'encaisser 90 millions illégalement, ils mettent en place le plan "Power8" Pour supprimer 10 000 emplois , la fermeture ou vente de 7 sites .
Ils ont aussi essayé de nous verser un intéressement/participation au bénéfice, de moins de 5€ alors que le PDG démissionnaire (Forgeard) partait avec un parachute doré de 8,4 Millions d'€.
Rien ne les arrête!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Dim 7 Oct - 11:36

http://torapamavoa.blogspot.com/2007/10/breton-eads-mauvaise-pioche-le-monde.html

EADS: nouvelle zone d’ombre sur le rôle de Bercy


Le journal Le Monde produit un document tendant à prouver que le ministère de l’Economie aurait autorisé l’achat des titres par la Caisse des dépôts, contrairement à ce qu’affirmait vendredi Thierry Breton .

L’Etat a-t-il autorisé la Caisse des dépôts et consignations (CDC) à racheter les titres EADS avant l’effondrement du titre en bourse. Oui selon le quotidien Le Monde daté de dimanche qui affirme détenir un procès verbal d'une réunion de la CDC du 12 juillet 2006. Selon celui-ci, le ministère des finances a bien eu connaissance du projet et l'a même approuvé. "Dans le cadre des dispositions prévues par le pacte d'actionnaires (d'EADS, ndlr), l'Etat a autorisé la Caisse des dépôts à procéder à cette acquisition" notifie le procès-verbal d'une réunion de la commission de surveillance de la CDC en date du 12 juillet 2006. Organe de contrôle de la CDC, cette commission réunit parlementaires et représentants de l'Etat.
" Erreur d’interprétation juridique" selon Breton



Ce document contredit en partie, souligne Le Monde, les propos de l'ancien ministre de l'économie Thierry Breton, entendu vendredi par la commission des Finances du Sénat. Thierry Breton a affirmé que l'Etat n'avait pas été informé des modalités de ventes de ces titres, et qu'il avait appris "par la presse" l'acquisition d'une partie d'entre eux par la CDC, pourtant considérée comme le bras armé de l'Etat dans le domaine économique.
Le procès-verbal précise toutefois, ajoute le quotidien, que "l'Etat n'a à aucun moment demandé à la Caisse des dépôts de se porter acquéreur des titres concernés (...), la Caisse des dépôts a fait part de son intérêt pour l'opération sur la base de critères purement financiers (...)".
Interrogé par Le Monde, Thierry Breton souligne qu'il a "de lui même porté à l'attention du Parlement vendredi le procès verbal concerné". Il affirme qu'"il s'agit d'une erreur d'interprétation juridique. Certains pensent que l'Etat devait donner son aval à l'opération dans le cadre du pacte d'actionnaires d'EADS, ce qui est juridiquement faux".
Vendredi, la Caisse des dépôts a affirmé avoir agi de façon "autonome" et sans instruction de la part de l'Etat lors de l'achat de 2,25% du capital d'EADS, des titres cédés par Lagardère, en mars 2006.
Enquête interne à Bercy
La ministre de l'Economie et des Finances Christine Lagarde a ordonné vendredi une enquête interne sur l'action des services du ministère concernant EADS entre fin 2005 et juin 2006. Plusieurs dirigeants de l’entreprise sont soupçonnés d'avoir commis un délit d'initiés à cette période, en vendant des actions du groupe européen avant l'annonce de nouveaux retards du programme d'avion géant A380, qui avait fait plonger le titre le 14 juin 2006. Cette mission "devra se pencher notamment sur les conditions dans lesquelles l'APE (Agence des participations de l'Etat, ndlr) a exercé ses fonctions pendant cette période, ainsi que sur les relations entre les services du ministère de l'Economie et des Finances et la Caisse des Dépôts et Consignations" (CDC).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Mer 10 Oct - 12:14

Ils sont génial!
J'adore!

J'vais demander à Airbus de les embaucher!

http://www.dailymotion.com/relevance/search/soucoupe+volante/video/x16kj7_la-soucoupe-volante-dans-lastral_fun

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Mer 10 Oct - 12:25

Clode a écrit:
Ils sont génial!
J'adore!

J'vais demander à Airbus de les embaucher!

http://www.dailymotion.com/relevance/search/soucoupe+volante/video/x16kj7_la-soucoup
e-volante-dans-lastral_fun

lol!

Il en est au moteur......ça va marcher au mental. Une révolution!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Mer 10 Oct - 19:49

Il ne manque que La Denrée !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Mer 17 Oct - 19:22

Un autre petit truc que j'ai fais, à télécharger.
HIGHMAT.zip
Here is a link for your reference: http://www.send-large-file.com/access.php?f=9f31c5f50e3342998ea60bcddf4c0eed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Ven 19 Oct - 13:27

A380 :
embarquez à bord du géant des airs !


http://www.linternaute.com/savoir/l-interieur-de-l-a380/avant-premiere-embarquez-a-bord-de-l-a380.shtml


A380 : ses dimensions
Longueur : 73 m

Envergure : 79,80 m

Hauteur : 24,10 m



Diamètre (fuselage) : 7,14 m

Poids à vide : 361 tonnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Sam 20 Oct - 14:19


Lancement de l'A380

La presse a largement relayé la livraison - avec plus d'un an et demi de retard
- du premier exemplaire de l'A380 à la compagnie Singapore Airlines, par
l'usine Airbus de Toulouse.


Devant plusieurs centaines de privilégiés invités à la cérémonie, parmi
lesquelles on pouvait remarquer un Lagardère réjoui - pour lui, Airbus est
vraiment une bonne affaire -, la direction a dévoilé les aménagements luxueux
de son nouveau fleuron. On a ainsi appris que les clients pouvant débourser
plus de 22 000 dollars bénéficieront d'une suite avec sièges transformables en
véritable lit double. Le reste étant à l'avenant.


Après les sourires, les photos et les discours d'usage, tout ce beau monde a eu
droit au champagne et aux petits fours ; le personnel, lui, a dû se rabattre sur
un repas amélioré.



Quant au plan Power8, qui prévoit la suppression de 10 000 emplois, il est
toujours aussi dur à avaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Sam 20 Oct - 15:06

Rien qu'avec le parachute doré de Forgeard, on aurait pu payer ces 10000 futurs chomeurs, pendant plus d'une an !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Mer 24 Oct - 11:55

Manif EADS à Méaulte dans la somme,hiers, 23 octobre au site Airbus Méaulte. 1000 à 1500 manifestants.
Contre la ventes des sites
Une équipe de france 2 nous à accompagné toute la journée pour "complément d'enquête" sur les délits d'initiés" qui passera le 5 novembre le soir en 2ème heure.


om][Ihttp://www.hebergement-images.com/04/1193219107_101_1037.JPG[/IMG]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Mer 7 Nov - 23:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Sam 17 Nov - 1:56



Un Airbus A340 endommagé lors d'un vol d'essai


Un avion A340-600 qui effectuait des essais techniques au sol, a percuté, jeudi 15 novembre dans l'après-midi, un mur d'enceinte de l'usine d'Airbus de Saint-Martin-du-Touch.

Un avion A340-600 qui effectuait des essais techniques au sol a percuté, jeudi 15 novembre dans l'après-midi, un mur d'enceinte de l'usine d'Airbus de Saint-Martin-du-Touch (Haute-Garonne) près de Toulouse. L'accident a fait dix blessés dont trois dans un état grave, selon un bilan de la préfecture.
"Parmi les dix personnes blessés, toutes évacuées vers les hôpitaux (toulousains) de Rangueil et de Purpan, trois sont dans un état grave mais aucun pronostic vital n'est engagé, sept autres sont des blessés légers pris en charge par une cellule psychologique", a précisé Francis Soutric, directeur de cabinet du préfet de Région.

Une série de tests

Fabrice Brégier, directeur général d'Airbus, a précisé que l'avion subissait une batterie de tests avant sa livraison au client, Etihad Airways, la compagnie nationale des Emirats arabes unis. "Il s'agissait, dans une zone protégée et à l'arrêt, de pratiquer une dernière série de tests avant la livraison. Au cours des essais, la puissance des moteurs est poussée à fond et les freins bloqués", a-t-il expliqué.
Pour une "raison inconnue à ce jour", l'avion est venu percuter le mur d'enceinte de l'aire de point fixe "bikini", située sur l'une des usines d'Airbus, à Saint-Martin du Touch. C'est la première fois qu'Airbus connaît un accident de ce type, a ajouté Fabrice Brégier.
Au moment des faits, neuf personnes, dont deux techniciens d'Airbus et sept salariés de la compagnie Etihad, se trouvaient dans l'avion. Une dixième personne se trouvait au sol. Alertés par l'avionneur européen, 80 pompiers départementaux et le Samu se sont immédiatement rendus sur les lieux.

"Très endommagé"

La livraison de l'A340-600 était normalement prévue dans quelques jours, mais l'avion est "très endommagé et non récupérable". Des "investigations seront très vite menées. Le problème technique va être expertisé et des mesures seront prises", a assuré le directeur général d'Airbus.
Le ministre d'Etat Jean-Louis Borloo et le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau "ont demandé qu'une enquête technique soit conduite afin d'analyser les causes de l'accident", a annoncé le cabinet de M. Borloo dans un communiqué.
Quadriréacteur très long-courrier, l'A340-600 peut transporter 380 passagers sur 14.300km. (AP)

Ben alors le Clode, ton employeur va droit dans le mur ?? Shocked Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
TdL
Admin


Nombre de messages : 2184
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Sam 17 Nov - 10:49

Ca doit être un oubli de cales au niveau des pneus ? Une gréve des freins ? Un avion qui se crashe sans decoller, faut'le faire !

110 millions de dollars ... 75 080 170 euros ? aie aie aie ...

Enfin, bon rétablissement aux blessés, c'est le plus important, dans l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Sam 17 Nov - 21:04

l'A340-600 est l'avion le plus long
il dépasse en longueur l'A380.
de cet avion j'ai travaillé sur les 15 premiers.
Encore un à faire en toute urgence!
L'assurance doit faire la gueule!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Jeu 22 Nov - 23:32




(c) Reuters

Six personnes ont été blessées, mercredi 21 novembre après-midi, lors d'un vol d'essai d'un Airbus A330 près de Toulouse à la suite d'une "dépressurisation soudaine" de l'appareil, a-t-on appris mercredi soir auprès d'Airbus.
Parmi les six personnes hospitalisées peu après 17h30, deux sont dans un état "grave", selon les pompiers, et sont restées en observation pour la nuit.
Dix personnes voyageaient au total à bord de cet A330 qui effectuait un vol d'essai avant sa livraison à la compagnie de l'Ile Maurice, Air Mauritius.

Dépressurisation "soudaine et forte"

"Il y avait trois personnes dans le cockpit qui étaient assises et sept autres qui circulaient entre le cockpit et la cabine quand s'est produite une dépressurisation soudaine et visiblement forte", a expliqué un porte-parole d'Airbus. L'appareil a effectué une descente rapide pour parvenir à une altitude à laquelle il est possible de respirer, mais "les personnes qui étaient debout n'ont pas pu attraper les masques et se sont trouvées inconscientes par manque d'oxygène".
L'appareil s'est ensuite posé "tout à fait normalement" sur l'aéroport de Toulouse-Blagnac, et six personnes "choquées" ont été conduites à l'hôpital, selon Airbus.

Origine inconnue

L'avionneur a précisé que les raisons de cette dépressurisation n'étaient pas encore connues et qu'une enquête allait être ouverte pour en connaître les causes.
Jeudi dernier, un autre accident s'est déroulé dans le cadre d'un essai moteur sur un avion A340-600 à Saint-Martin-du-Touch, un site d'Airbus près de Toulouse. Pour des raisons toujours indéterminées, l'appareil avait percuté un mur d'enceinte faisant dix blessés, dont trois graves. (avec AP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Ven 23 Nov - 9:48

Les essais ne sont jamais sans risque. C'est pour ça qu'ils sont fait. Pour supprimer des risques, d'après livraison.

Ils devraient mettre nos directeurs et présidents à l'essai pour nous éviter des risques genre "Power 8" !








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Mer 12 Déc - 21:33

Airbus n’a jamais vendu autant d’avions, mais EADS, sa maison mère, est déstabilisée, et pas seulement à cause du dollar faible. Et si Louis Gallois, rabroué par Sarkozy devant les Chinois, n’était pas le vrai patron… ?

« Et avec le sourire ! », ordonne Nicolas Sarkozy à Louis Gallois, quelques instants avant la photo souvenir immortalisant avec les dirigeants chinois le nouveau contrat remporté par Airbus lors de la visite présidentielle à Pékin : une méga commande de 160 avions. Un éclat de voix exceptionnel au cours d’une rencontre au sommet de ce type où tout a en principe été minutieusement balisé, mais qui illustre la profondeur de la crise que traverse le groupe EADS. C’est Le Figaro qui révèle ainsi qu’au cours de la négociation finale, au moment de signer, les dirigeants d’Airbus découvrent subitement que les conditions de ce marché sont bien désavantageuses. Une marche arrière brutale appuyée par Gallois et qui met en fureur Sarkozy. Toujours selon Le Figaro, ce dernier apostrophe Gallois : « Ca sera comme ça ! La France est actionnaire d’EADS ! La Chine verra qui sont ses vrais amis par des actes concrets ».

Louis Gallois

Le lendemain, le patron d’EADS annonce qu’il « redoute » de nouvelles délocalisations : la faute pêle-mêle à la ristourne faite au chinois, au « coût du travail » en France et bien sûr à la faiblesse du dollar. Dans le cercle des cadres dirigeants, où l’algarade présidentielle alimente toutes les conversations, circule toutefois une autre version. Celle de la guerre d’influence des réseaux qui sévit entre les Français d’EADS et les Allemands d’Airbus : « Le contrat chinois a été négocié par les équipes commerciales françaises d’EADS et c’est la seule véritable raison pour laquelle les Allemands d’Airbus n’en voulaient pas. Une fois de plus Gallois a voulu complaire aux Allemands », assure à Bakchich un cadre dirigeant.

Le paradoxe étant que jamais Airbus n’a vendu autant d’avions. Son carnet de commandes est plein pour les cinq prochaines années, le chiffre d’affaires bat tous les records. « Plus on vend, plus on coûte cher, plus il faut délocaliser », s’étonne ainsi un commercial qui réfute l’argument rabâché par Gallois selon lequel les difficultés d’Airbus seraient liées au vilain dollar et à un taux de change désavantageux : « La faiblesse du dollar pose des problèmes mais c’est une question qui n’est pas nouvelle. L’hypothèse d’un dollar historiquement bas avait été envisagée il y a déjà plus de cinq ans par Jean Louis Gergorin. Qu’a fait la direction pour s’y préparer ? Pourquoi des groupes français – Alstom – parviennent-ils à se faire payer en euros quand Airbus en est incapable ? Voilà de vraies questions ».

Une autre est de savoir qui dirige effectivement EADS. Pas Arnaud Lagardère dont chacun sait qu’il s’intéresse plus aux médias et à Roland-Garros qu’à l’Aéronautique. Pas sur non plus que ce soit Gallois. Comme a pu l’écrire Bakchich sans être démenti (un article qui a beaucoup circulé sous le manteau), officiellement licencié au printemps dernier, Jean-Paul Gut fondait rapidement sa société de conseil à Londres. Aussitôt la « start up » dénichait un gros client en quête d’avisés conseils tarifés 130 000 euros par mois : Airbus… Un contrat en or signé par Gallois et assorti, murmure–t-on, d’un joli bonus en cas de « success fees ». Autrement dit d’un pourcentage sur les ventes d’avions. C’est dire si le montant record des contrats récemment signés à Dubaï (28 milliards de dollars de commandes engrangées), où Gut était présent, stimule les imaginations. En principe c’est pourtant Marwan Lahoud qui a succédé à Gut. Lahoud doit d’ailleurs rendre prochainement public la nouvelle organisation de l’état major d’EADS. Un savant redécoupage qui verrait la promotion de Chistian Duhain et de Jean Pierre Talamoni. Deux cadres de talents, mais dont on ne s’imagine pas qu’ils puissent se dispenser des conseils de l’ami Jean-Paul, l’incontournable – intouchable consultant aéronautique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Sam 15 Déc - 16:48

21 Airbus : 2,7 milliards de contrats signés en juin 2007

Sur les 10 milliards de contrats annoncés par l'Elysée, la vente de 21 Airbus constitue la part la plus importante de l'ensemble des commandes. Sauf que Libération relève que la signature des contrats remonte à juin 2007 lors du salon du Bourget, c'est-à-dire avant la libération des infirmières bulgares et avant la visite de Kadhafi en France. Autrement dit, on ne peut pas inclure ces commandes dans le bilan du voyage du dirigeant libyen qui a débuté lundi 10 décembre 2007.
Par ailleurs, l’Elysée parle de 2,7 milliards d’euros alors qu’Airbus évoque un contrat de 2,08 milliards d’euros... ce qui fait 620 millions d’euros de moins que l’estimation de l’Elysée.


Bilan du voyage de Kadhafi : 300 millions d'euros de commandes fermes

Finalement, combien de contrats la France a-t-elle signé pendant le voyage du colonel Kadhafi ? A ce jour, un seul : Areva a signé un contrat avec la Libye pour la fourniture matériel de transmission et de distribution d’électricité d'un montant de 300 millions d'euros.

Finalement on est loin des 10 milliards annoncé par super-représentant de mes C....
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Jeu 3 Jan - 12:36

Boeïng747

Fallait pas être en 1ère classe ce jour là!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Bedouinedudesert
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Jeu 3 Jan - 19:17

Clode a écrit:
Boeïng747

Fallait pas être en 1ère classe ce jour là!




he je vais avoir peur de prendre l'avion maintenant mouaaaaaaaaaaaaaaaaaa santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Ven 4 Jan - 10:16

Pour éviter l'avion. Tu as le train, le bateau, la voiture, le vélo, ....et le chameau! king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Lun 3 Mar - 22:43

Hamburg - A320 nearly crashed during crosswind approach

<<< V I D E O >>> Une catastrophe aérienne a été évitée de justesse samedi à Hambourg (nord de l'Allemagne) pendant la tempête "Emma" grâce aux bons réflexes d'un pilote de la Lufthansa, a indiqué lundi à l'AFP un porte-parole de la compagnie aérienne allemande.

L'appareil, un Airbus A-320 en provenance de Munich (sud), qui transportait 131 passagers et quatre membres d'équipage, a été pris dans la tempête alors qu'il était en train d'atterrir à Hambourg.

"L'aile gauche a touché le sol et le pilote a décidé de redécoller", a expliqué le porte-parole, Thomas Jachnow.

L'avion a pu atterrir à nouveau "quelques minutes après" à Hambourg, selon lui. "Les dommages ont été moins importants qu'escompté. Le bout de l'aile a été endommagé mais a déjà pu être réparé" si bien que l'avion sera "en service dès aujourd'hui", a-t-il souligné.

Les images impressionnantes du vol LH 044 pris dans une rafale était diffusées lundi en boucle sur les télévisions allemandes. La vidéo est disponible sur le site internet www.liveleak.com.

Le pilote expérimenté, âgé de 39 ans, s'attendait à un "atterrissage difficile" et "a eu vite la situation en main", a indiqué M. Jachnow.

La tempête "Emma" qui a balayé durant le week-end plusieurs pays d'Europe avec des vents soufflant jusqu'à 220 km/h a fait 14 morts dont six en Allemagne.

Embarassed
La vidéo de l'atterrissage

http://www.liveleak.com/view?i=ddb_1204404185
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Airbus   Jeu 5 Juin - 17:23


Airbus a annoncé de nouveaux retards de livraison pour ses A380. 12 avions seront livrés en 2008 contre les 13 prévus initialement. La direction a affirmé que le retard ne pouvait être compensé par des embauches, faute de pouvoir recruter du personnel suffisamment qualifié…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Airbus   Aujourd'hui à 19:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Airbus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» BOING VS AIRBUS ratage européen ou protectionnisme américain
» ma passion pour les airbus
» Un artiste à la 21F
» LFLL Lyon-Saint Exupery
» AirBus A400M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: