Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le bac serait une loterie à notation aléatoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Le bac serait une loterie à notation aléatoire   Mer 12 Mar - 19:37



Le bac serait une "loterie" à notation "aléatoire"


L'Institut de recherche sur l'Education de l'université de Dijon publie une étude sur la notation des copies du bac, révélant des écarts allant jusqu'à 10 points pour la même copie.




Les notes attribuées aux copies de bac sont "aléatoires" car elles diffèrent considérablement d'un correcteur à l'autre, s'apparentant à une "loterie" pour les candidats, selon une étude de l'Institut de recherche sur l'Education (Iredu) de l'université de Dijon rendue publique mardi 11 mars.
L'étude sur le site de l'Institut et réalisée par Bruno Suchaut, vise à "témoigner à nouveau du caractère aléatoire de la notation sur la base d'une expérimentation mobilisant des données récentes".
QCM, double correction des copies, suppression pure et simple de l'examen mais également abandon du principe de la notation figurent parmi les pistes envisagées en conclusion de ces travaux.

Expérimentation


Concrètement, alors que l'organisation du bac, sa pertinence et sa finalité sont au coeur du débat éducatif depuis plusieurs années, le chercheur a choisi six copies de sciences économiques et sociales, deux bonnes (15/20) et quatre moyennes (9 et 11/20) rédigées lors des sessions 2006 et 2007 du bac.
Il en a confié la correction à 66 professeurs de sciences économiques et sociales choisis dans deux académies différentes.
Le résultat est flagrant puisque les notes divergent jusqu'à dix points: un même devoir peut recevoir un 4/20 comme un 14/20 ou, pour la meilleure, de 8/20 à 18/20.

Résultats


Dans une étude statistique fine, Bruno Suchaut montre notamment que "les enseignants n'ont pas la même constance dans leur évaluation en terme d'indulgence ou de sévérité", selon les copies mais aussi que d'autres correcteurs "auraient donné lieu à des distributions de notes différentes".
Il assure également que "les correcteurs les plus sévères pour une copie particulière ne sont pas ceux qui font preuve de plus de sévérité (ou d'indulgence) pour les autres copies", n'entraînant aucune possibilité de classer les enseignants sur "une échelle d'indulgence (ou de sévérité)".
La démonstration du chercheur est selon lui d'autant plus aboutie que dans les appréciations justifiant la note qu'ils ont attribué, "les jugements professoraux diffèrent tout autant que les notes". Par exemple, un enseignant ayant mis 14 à une copie la qualifie de "bon devoir, les connaissances étant considérées comme maîtrisées" quand celui qui lui a mis 4 estime que "l'élève ne maîtrise pas les notions".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Le bac serait une loterie à notation aléatoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flash:L’abbé Malu Malu serait Mort…
» Quel recours pour la notation ?
» L'evolution de la notation entre 1963 et 1988
» Le lexique des notation SOG
» Si tu pouvais changer une chose, ce serait quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Parler de tout et de rien...-
Sauter vers: