Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau mai 68 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Pensez-vous qu'un "nouveau mai 68" puisse arriver ?
 Oui et je le souhaite
 Oui, j'en ai peur
 Oui et je serais sur les barricades
 Non et c'est dommage
 Non et c'est tant mieux
Voir les résultats
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Nouveau mai 68 ?   Sam 1 Mar - 16:21

Allez donc lire ça : http://www.e-monsite.com/forget/rubrique-1107181.html

Votez au sondage et argumentez ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 1 Mar - 17:19

http://www.dailymotion.com/video/x2sp7u_mai-68-une-revolte-collective-de-li_politics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 1 Mar - 19:13

vu tout ce qui arriveen ce moment, la révolte gronde et n'est pas loin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 1 Mar - 22:36

Moi j'y crois, et je serais sur les barricades ! Very Happy , si les gens ne se réveillent pas maintenant c'est foutu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 8 Mar - 12:51

les retraités risquent de s'y mettre aussi
le sarko devrait partir avant une nouvelle révolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 8 Mar - 17:42



Mai 68 s'est fait avec les jeunes ; mai 2008 se fera avec les vieux !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 8 Mar - 18:24

vu qu'il n'y a plus que des vieux au boulot, ca ne sera pas étonnant scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Lun 10 Mar - 11:55

Très intéressant à écouter

http://www.dailymotion.com/video/x1l65e_la-norme-cest-le-nazisme_politics
J'aime bien la fin!
"Je ne crois pas que sarkozy mérite la France,.... En revanche, les français méritent sarkozy."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Jeu 13 Mar - 0:24

François-Xavier Ajavon, Angoisse : dans un an, Mai 2008


Qu’on se le dise dans les chaumières : le mois de mai 2008 sera peut-être un peu difficile à supporter. En effet, nous fêterons alors — dans une liesse médiatique qu’il faut craindre — les quarante ans des événements anarcho-festifs de 1968.

D’abord les médias donneront à cet anniversaire un écho démesuré. Le Figaro titrera peut-être : « Génération 68 : pour un droit d’inventaire. » Si Libé est toujours en kiosque (espérons-le !), il nous gratifiera de la photo géante d’une jolie militante trotsko, aux allures baba, avec le titre « 68, année érotique ». L’Huma osera certainement quelque chose dans le genre « 68-08 : la lutte continue ». Plus prudente la Tribune titrera sobrement : « Sarkozy revient de Chine avec une commande ferme pour 300 Airbus. »

Les médias audiovisuels en feront des tonnes et des tonnes : on sera saturé de ces délicieuses images d’actualité en noir et blanc, siglées INA. On rendra le culte aux idoles en invitant sur les plateaux de télé les anciens combattants de cette drôle de guerre… Oh ! ce seront des moments de télévision émouvants, efficaces, et d’un pouvoir de nostalgie évident. Ils diront que leur AVANT était meilleur que notre AUJOURD’HUI, qu’on aurait du les écouter et changer le monde, que leur génération avait tout compris à la vie et que Mitterrand a brisé les illusions de la gauche. Alors on les écoutera béatement, en se disant que nos parents, et grands-parents, sont en train de tristement rentrer dans l’histoire.

Le sens des illusions

Daniel Cohn-Bendit, toujours aussi frais et séducteur, en veste de velours côtelée verte, dira dans l’émission spéciale que France 2 consacrera à la question, que ça avait été pour lui une bonne blague, et même peut-être que « Mai » avait été la période de sa vie où il avait le plus baisé, des commentaires dans ce genre, mêlées d’attaques politiciennes perfides contre le président Sarkozy. Il dira des phrases comme « M. Drucker, mais comment voulez-vous que nos petits Français aient, de nos jours, le sens du rêve et de l’utopie ? Comment voulez-vous que les jeunes se passionnent pour la politique ? Pour eux, c’est quoi la politique ? Un petit bonhomme qui prend un Airbus pour aller en Chine, et en vendre trois-cent autres… (rires dans la salle et sourire complice de Michel Drucker). Alors que ma génération avait le sens des illusions… »

Si tout se passe bien, la réalisatrice Josée Dayan tournera un téléfilm en trois parties pour France 3, sur les événements de mai vus à travers le prisme de plusieurs milieux sociaux. Elle appellera ça « 68 et des poussières », par exemple. Ce sera : « Mai » au lycée Louis Le Grand, « Mai » à l’usine Renault de Boulogne-Billancourt avec Sartre (joué par Lorant Deutsch) sur un tonneau, et « Mai » côté gaullien, avec Philippe Torreton en talonnettes dans le rôle du Général de Gaulle. Ce sera pro. Un peu chiant, un peu vulgaire, mais pro. Il y aura de l’action, des scènes filmées « caméra à l’épaule » de manifs, soulignant la « brutalité policière » (qui n’a pourtant tué personne…), et puis certainement une histoire d’amour transversale et émouvante entre un ouvrier maghrébin en lutte syndicale dans son usine et une petite minette en pull-over cachemire de chez Louis-Le-Grand. Péripétie sentimentale qui facilitera de beaucoup la narration de ce film. Il obtiendra quatre « T » dans Télérama, avec l’approbation « Chrétien media », et ce commentaire élogieux mais banal : « Josée Dayan nous fait toucher du doigt la grande histoire, à travers la petite. Toute la beauté lyrique de Mai est rendue avec vigueur et retenue. »

Le retour de la fête et des fascistes

On fera des grandes fêtes populaires dans les rues pour commémorer l’anniversaire des émeutes de Mai. On organisera des débats, des concerts, des cafés-philo, des soirées à thème dans des clubs branchés, des bals costumés, des partouzes… Ce sera une année faste pour le monde de l’édition. Tout le monde sortira son bouquin sur Mai 68 : historiens, essayistes, journalistes. Et ils passeront dans des émissions littéraires divertissantes, pour faire leur promotion, et dire en substance que c’était chouette Mai 68, qu’on avait bien rigolé, et qu’on avait fait une vraie petite révolution. Comme des grands. Comme la Russie et la Chine. Évidemment, quelques trublions tenteront de troubler la fête, mais on les traitera partout de fascistes, de révisionnistes, et d’adorateurs de Satan. Par exemple Dantec pondra un petit pamphlet sur la question. Houellebecq aussi commettra un petit bouquin de ce genre. P-A Taguieff écrira une somme, lourdement documentée, de 600 pages, dans laquelle il démontera avec intelligence et perspicacité les mécanismes idéologiques des groupuscules d’extrême-gauche qui ont animé le mouvement de « Mai », et qui ont progressivement viré à l’antisémitisme dans la fascination politico-religieuse du tiers-monde.

La Ville de Paris, dont la « mairesse » sera alors la charmante Clémentine Autain, rendra des hommages nombreux et tapageurs à l’esprit de « Mai 68 ». L’avenue Montaigne sera rebaptisée « Avenue Pierre-Bourdieu », la place de la Nation deviendra « Place de la Révolution-de-Mai », la voie rapide Georges-Pompidou deviendra un « espace civilisé » Manu-Chao, et la prison de la Santé deviendra « Centre semi-ouvert de rééducation à la citoyenneté Michel-Foucault ». Pour l’occasion on repeindra durablement la Tour Eiffel en rose, et on l’appellera Tour « Mon-plaisir ».

Tout cela arrivera, d’une manière ou d’une autre.

Souvenons-nous de la commémoration du bicentenaire de la Révolution française en 1989… la gauche de l’époque se voyait héritière des sans-culottes de 1789 et des communards. La dialectique politique sera certainement comparable en mai 2008 : les grands partis de gauche essaieront de nous faire croire que toutes les révolutions se valent, du moment qu’on les « commémore ». Une question me taraude cependant, et je suis plein d’angoisse : quand va t-on enfin cesser de faire de la politique sur le dos de l’histoire ? Devons-nous craindre mai 2008 ?

Pour certains Français, le printemps 2008 sera une belle saison pour mourir…


François-Xavier Ajavon: Né en 1977, philosophe, écrivain, chercheur à l'Université Paris-Val-de-Marne, a publié L'Eugénisme de Platon (L'Harmattan, 2002).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Jeu 13 Mar - 23:32

Citation :
À bas la charogne stalinienne

À bas les groupuscules récupérateurs

À bas la société de consommation.

À bas la société spectaculaire-marchande.

À bas le réalisme socialiste. Vive le surréalisme.

À bas l'objectivité parlementaire des groupuscules. L'intelligence est du côté de la bourgeoisie. La créativité est du côté des masses. Ne votez plus.

Abolition de la société des classes.

L'aboutissement de toute pensée, c'est le pavé dans ta gueule, C.R.S.

L'action ne doit pas être une réaction mais une création

L'action permet de surmonter les divisions et de trouver des solutions.

L'âge d'or était l'âge où l'or ne régnait pas. Le veau d'or est toujours de boue.

Agissez, sabotez, ne votez pas !

L'agresseur n'est pas celui qui se révolte mais celui qui affirme

L'agresseur n'est pas celui qui se révolte mais celui qui réprime

Aimez-vous les uns sur les autres

"Amnistie : acte par lequel les souverains pardonnent le plus souvent les injustices qu'ils ont commises." (Ambrose Bierce)

L'aptitude de l'étudiant à faire un militant de tout acabit en dit long sur son impuissance. -Les filles enragées.

Les armes de la critique passent par la critique des armes

L'art est mort. Godard n'y pourra rien.

L'art est mort, libérons notre vie quotidienne.

L'art est mort, ne consommez pas son cadavre.

Attention : les arrivistes et les ambitieux peuvent se travestir en "socialards".

Attention les cons nous cernent. Ne nous attardons pas au spectacle de la contestation, mais passons à la contestation du spectacle.

Autrefois, nous n'avions que le pavot. Aujourd'hui, le pavé.

Avant donc que d'écrire, apprenez à penser.

À vendre, veste en cuir spéciale manifestation, garantie anti-CRS, grande taille, prix 100 F

Baisez-vous les uns les autres sinon ils vous baiseront

Bannissons les applaudissements, le spectacle est partout.

La barricade ferme la rue mais ouvre la voie

Le bâton éduque l'indifférence

Les Beaux-arts sont fermés mais l'art révolutionnaire est né

Belle, peut-être pas, mais ô combien charmant. La vie contre la survie.

Le bleu restera gris tant qu'il n'aura pas été réinventé

Le bonheur est une idée neuve.

Un bon maître nous en aurons dès que chacun sera le sien

La bourgeoisie n'a pas d'autre plaisir que de les dégrader tous

Cache-toi, objet

Les cadences accélèrent, le chômage aussi

Camarades, 5 heures de sommeil sur 24 sont indispensables : nous comptons sur vous pour la révolution.

Camarades, si tout le peuple faisait comme nous...

Céder un peu c'est capituler beaucoup

Celui qui peut attribuer un chiffre à une (é)motion est un con

Ce n'est pas seulement la raison des millénaires qui éclate en nous, mais leur folie, il est dangereux d'être héritier

Centre d'intoxication civique : veautez !

C'est en arrêtant nos machines dans l'unité que nous démontrons leur faiblesse.

"C'est parce que la propriété existe qu'il y a des guerres, des émeutes et des injustices." (Saint Augustin)

Ceux qui ferment les portes à clé sont des froussards donc des ennemis

Ceux qui font les révolutions à moitié ne font que se creuser un tombeau.

Ceux qui parlent de révolution et de lutte des classes sans se référer à la réalité quotidienne parlent avec un cadavre dans la bouche

Changez la vie, donc transformez son mode d'emploi

Chassez le flic de votre tête.

Concours du prof le plus bête. Osez donc signer les sujets d'examen.

Consommez plus, vous vivrez moins

Construire une révolution, c'est aussi briser toutes les chaînes intérieures

Contestation. Mais con d'abord

C.R.S. qui visitez en civil, faites très attention à la marche en sortant

La culture c'est l'inversion de la vie

"Dans la révolution, il y a deux sortes de gens : ceux qui la font et ceux qui en profitent." (Napoléon)

Dans le décor spectaculaire, le regard ne rencontre que les choses et leur prix.

Dans les chemins que nul n'avait foulés, risque tes pas !

Dans les pensées que nul n'avait pensées, risque ta tête !

Déboutonnez votre cerveau aussi souvent que votre braguette

Déculottez vos phrases pour être à la hauteur des Sans-culottes

Défense de ne pas afficher

Désirer la réalité, c'est bien ! Réaliser ses désirs, c'est mieux

Dessous les pavés c'est la plage...

Dieu, je vous soupçonne d'être un intellectuel de gauche

Le droit de vivre ne se mendie pas, il se prend

L'économie est blessée, qu'elle crève !

Écrivez partout !

L'éducateur doit être lui-même éduqué

Élections pièges à cons

L'émancipation de l'homme sera totale ou ne sera pas

Enragez-vous

Êtes-vous des consommateurs ou bien des participants ?

Être libre en 1968, c'est participer.

Être réactionnaire c'est justifier et accepter la réforme sans y faire fleurir la subversion

Être riche c'est se contenter de sa pauvreté ?

Examens = servilité, promotion sociale, société hiérarchisée.

Explorons le hasard

Fais attention à tes oreilles, elles ont des murs

Un flic dort en chacun de nous, il faut le tuer

La forêt précède l'homme, le désert le suit.

Les frontières on s'en fout.

Les gens qui travaillent s'ennuient quand ils ne travaillent pas. Les gens qui ne travaillent pas ne s'ennuient jamais

Godard : le plus con des Suisses pro-chinois !

L'homme n'est ni le bon sauvage de Rousseau, ni le pervers de l'église et de La Rochefoucauld. Il est violent quand on l'opprime, il est doux quand il est libre.

Un homme n'est pas stupide ou intelligent : il est libre ou il n'est pas

D'un homme, on peut faire un flic, une brique, un para, et l'on ne pourrait en faire un homme ?

L'humanité ne sera heureuse que quand le dernier capitaliste sera pendu avec les tripes du dernier gauchiste

L'humanité ne sera vraiment heureuse que lorsque le dernier des capitalistes aura été pendu avec les tripes du dernier des bureaucrates

Il est douloureux de subir les chefs, il est encore plus bête de les choisir.

Il est interdit d'interdire

"Il faut porter en soi un chaos pour mettre au monde une étoile dansante."

Il n'est pas de pensées révolutionnaires. Il n'est que des actes révolutionnaires

Il n'y aura plus désormais que deux catégories d'hommes : les veaux et les révolutionnaires. En cas de mariage, ça fera des réveaulutionnaires.

Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n'empêcheront pas la venue du printemps ? L'imagination prend le maquis

L'imagination prend le pouvoir

L'insolence est la nouvelle arme révolutionnaire

Interdit d'interdire. La liberté commence par une interdiction : celle de nuire à la liberté d'autrui.

Inventez de nouvelles perversions sexuelles (je peux pus !)

J'aime pas écrire sur les murs.

J'ai quelque chose à dire mais je ne sais pas quoi

Je décrète l'état de bonheur permanent

J'emmerde la société et elle me le rends bien

Je ne suis au service de personne, le peuple se servira tout seul

Je ne suis au service de personne (pas même du peuple et encore moins de ses dirigeants) : le peuple se servira tout seul.

Je participe. Tu participes. Il participe. Nous participons. Vous participez. Ils profitent.

Je prends mes désirs pour la réalité car je crois en la réalité de mes désirs

Je suis marxiste, tendance Groucho

Je suis venu, j'ai vu, j'ai cru

Jouissez sans entraves, vivez sans temps morts, baisez sans carotte

Liberté démocratique, égalité sociale, fraternité du peuple

Le mandarin est en vous

La marchandise, on la brûlera

Le masochisme aujourd'hui prend la forme du réformisme

La marchandise est l'opium du peuple.

Métro, boulot, dodo

Mettez un flic sous votre moteur

Millionnaires de tous les pays, unissez-vous, le vent tourne.

Les motions tuent l'émotion

Mutation lave plus blanc que révolution ou réformes

N'admettez plus d'être / immatriculés / fichés / opprimés / réquisitionnés / prêchés / recensés / traqués /

Ne changeons pas d'employeurs, changeons l'emploi de la vie

Ne dites plus : urbanisme, dites : police préventive

Ne me libère pas, je m'en charge

Ne nous laissons pas bouffer par les politicards et leur démagogie boueuse. Ne comptons que sur nous-mêmes. Le socialisme sans la liberté, c'est la caserne.

Ne prenez plus l'ascenseur, prenez le pouvoir

Ni robot, ni esclave

Nous avons une gauche préhistorique

Nous ne voulons pas d'un monde où la certitude de ne pas mourir de faim s'échange contre le risque de mourir d'ennui.

Nous refusons d'être H.L.M.isés, diplômés, recencés, endoctrinés, sarcellisés, sermonés, matraqués, télémanipulés, gazés, fichés.

Nous sommes des rats (peut-être) et nous mordons. Les enragés

Nous sommes le pouvoir

La nouveauté est révolutionnaire, la vérité aussi

Occupation des usines.

On achète ton bonheur, vole-le !

On n'efface pas la vérité (ni d'ailleurs le mensonge)

On ne revendique rien, on prend

On ne revendiquera rien, on ne demandera rien, on prendra, on occupera

Oubliez tout ce que vous avez appris. Commencez par rêver

La paresse est maintenant un crime, oui, mais en même temps un droit

Parlez à vos voisins (et à vos voisines, bordel !)

Participez au balayage. Il n'y a pas de bonnes ici

Pas de replâtrage, la structure est pourrie.

Le patron a besoin de toi, tu n'as pas besoin de lui.

Paysan ! solidaire de tes fils ouvriers et étudiants

Plébicite : qu'on dise oui qu'on dise non, il fait de nous des cons.

Plus je fais l'amour, plus j'ai envie de faire la révolution. Plus je fais la révolution, plus j'ai envie de faire l'amour

La poésie est dans la rue

La politique se passe dans la rue.

Pour mettre en question la société où l'on "vit", il faut d'abord être capable de se mettre en question soi-même.

Le pouvoir sur ta vie tu le tiens de toi-même

Prenons la révolution au sérieux, mais ne nous prenons pas au sérieux

Quand le dernier des sociologues aura été étranglé avec les tripes du dernier bureaucrate, aurons-nous encore des "problèmes" ?

Quand le doigt montre la lune, l'imbécile regarde le doigt (proverbe chinois)

Quand les gens s'aperçoivent qu'ils s'ennuient, ils cessent de s'ennuyer.

Que c'est triste d'aimer le fric.

Qui parle de l'amour détruit l'amour.

Regarde ton travail, le néant et la torture y participent Le rêve est réalité

La révolution cesse dès l'instant qu'il faut se sacrifier pour elle.

La révolution doit se faire dans les hommes avant de se faire dans les choses

Le rouge pour naître à Barcelone, le noir pour mourir (non, Ducon, pour vivre à Paris)

Seule la vérité est révolutionnaire.

Un seul week-end non révolutionnaire est infiniment plus sanglant qu'un mois de révolution permanente

Si vous pensez pour les autres, les autres penseront pour vous

Soyez réalistes, demandez l'impossible

Staliniens vos fils sont avec nous

Travailleur : tu as 25 ans mais ton syndicat est de l'autre siècle.

Vous avez voté : vivotez

Vous finirez tous par crever du confort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Ven 14 Mar - 0:44

et pour toutes ces citations !

Ma préférée : "La barricade ferme la rue mais ouvre la voie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Dim 16 Mar - 11:44

flower

celle-ci est pas mal:

"Je décrète l'état de bonheur permanent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Lun 17 Mar - 0:34

BIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Mer 19 Mar - 23:57

ah " peace and love " ! j'avais fais un TP sur les hippies cette année, ça avait bien plus a ma classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Jeu 20 Mar - 0:20

Paris-Match déclare ouverte la chasse aux soixante-huitards

Parce que d'anciens leaders soixante-huitards ont refusé de poser pour une photo ridicule, Paris Match a décidé de leur régler leur compte. Après Sarkozy, le journal du groupe Lagardère est prêt, lui aussi, à liquider Mai 68.



Dans son dernier numéro, outre un reportage sur Carla Sarkozy composé de sublimes photos posées de la belle en son palais, Paris Match consacrait un dossier aux «nantis conformistes de 1968» : «ceux qui prétendaient mettre le feu » à la société et qui «quarante ans après en sont les mandarins».

Mai 68 quarante ans après : comme si c'était hier
Le dessinateur Cabu, le journaliste Jean-Luc Hees, l'éditeur Hervé Hamon, le documentariste Patrick Rotman, Alain Geismar, André Glucksmann et son fils Raphaël avaient répondu présent à cette sollicitation du journal qui se voulait l'idée du siècle.
Objectif : recomposer la ligue dissoute des contestataires devant la Sorbonne, le temps d'une photo avec quelques pavés de carton-pâte, une poubelle quadragénaire et des drapeaux rouges. Ne manquaient plus que les CRS d'époque et les barricades pour rejouer - au ralenti - la bataille de Gay-Lussac. Mais voilà : sans doute moins prompts aujourd'hui à se prêter aux enfantillages d'antan, les participants n'ont pas souhaité collaborer à cette mise en scène grotesque imaginée par le journal. « Ça s'est passé un dimanche, raconte Hervé Hamon dans une tribune publiée par le Télégramme, l'attachée de presse de mon éditeur m'avait signifié que l'illustre journal souhaitait photographier les auteurs qui consacraient un ouvrage à mai 68 pour présenter leur livre. Le photographe avait préparé un décor. Nous nous sommes consultés du regard. Même la foire du trône n'aurait pas voulu d'une mise en scène aussi ringarde. Nous avons donc poliment décliné le carton-pâte et pris position sur les marches de la chapelle».

Les nantis-conformistes rebelles
Visiblement affecté par l'attitude de ces révoltés d'un autre temps, Paris-Match décide alors de consacrer un encadré à "l'Affaire" : «Une fois de plus, peut-on lire, Alain Geismar mène la danse : « Non, non, moi je ne me mets pas là, c'est ridicule!». Plus ou moins d'accord avec leur leader, les autres ont suivi». Nantis peut-être, vieillissants certes, trop sages sans doute, mais pas encore suffisamment séniles pour se donner corps et âme à la société du spectacle… Paris-Match en est donc pour ses frais : «On espérait une photo qui nous replonge dans l'atmosphère de l'époque, nous avons eu une réunion de sages sexagénaires dénués d'humour».
De fait, la photo finalement publiée relève plutôt du style «réunion de troisième âge». Pas de quoi, cependant, en faire un caca nerveux. Mais Match est vraiment vexé et décide, pour se venger, de se payer Mai 68 et notamment ces nantis-conformistes-dénués-d ‘humour qui ont refusé de rejouer la scène de la prise de la Sorbonne. Dans un édito sur le sujet, le magazine du groupe Hachette règle ses comptes, tombant dans le même piège que tous ceux qui ont souhaité «enterrer Mai 68» : Gilles Martin-Chauffier abuse des raccourcis, réduit le mouvement à ses leaders, devenus effectivement pour certains des politiques, des hommes de pub, des barons de l'édition, des patrons, des figures médiatiques. Et les figures anonymes de 68? Et les ouvriers? Ils n'intéressent apparemment pas le rédacteur en chef de l'hebdo people.

Hervé Hamon voit (encore) rouge

Commentant l'article de Gilles Martin-Chauffier, Hervé Hamon, va plus loin : i[«Et j'en appris bien d'autres sur moi-même et mes contemporains. Que j'appelais de mes vœux, hier, «un régime à la Pyong-Yang». Que je suis devenu un «potentat gorgé de notes de frais». Que j'ai soutenu la guerre en Irak. Que je me suis comporté en «caniche face aux commandos de la mort de Che Guevara». Je vous la fais courte. Ce style-là, moi qui ai un peu étudié l'histoire, je le connais: c'est celui de Je suis partout, journal antisémite de l'avant-guerre». Preuve qu'il vaut mieux ne pas réveiller un soixante-huitard qui dort…

Glucksmann, Soubirous du sarkozysme
Et c'est ainsi, par ses faiblesses et cette anecdote risible, que le dossier de Match en devient presque intéressant, façon cas d'école : en voulant dénoncer le fourvoiement de certains leaders de Mai, il sombre dans la caricature qu'il prétend dénoncer, et limite la représentation de Mai 68 à ceux qui en sont devenus les figures médiatiques, voire les produits dérivés historiques. Il en est ainsi d'André Glucksmann, sorte de Bernadette Soubirous du sarkozysme et auteur récent de «Mai 68 expliqué à Nicolas Sarkozy», un livre tragico-comique co-écrit avec son fils. Raphaël, le fiston du père, est né en 1979, c'est dire s'il a été l'un des fervents animateurs de «Mai». Humaniste, droitdelhommiste, proche du microscopique parti Alternative libérale, animé de tous les «bons» sentiments de la terre, notamment le libéralisme à la sauce anglosaxonne, le fils Glucksmann prône l'établissement d'une société sans hiérarchies, toute en horizontalité, prenant naturellement pour premier exemple l'école où l'élève dépasserait, par nature, le maître…Plus que par le refus de se prêter à une mise en scène ridicule, c'est face à ce genre de constats que l'on mesure l'étendue des dégâts intellectuels provoqués chez certains enfants égarés de 68. Mais ça, ce n'est pas dans Match.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 22 Mar - 11:50

cadeau guigui flower

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 22 Mar - 12:33

oh merci Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Mai 68 sur nouvelobs.com   Mer 26 Mar - 0:58

Mai 68 sur nouvelobs.comNOUVELOBS.COM | 25.03.2008 | 17:20


Du 22 mars au 30 juin, le site du Nouvel Observateur vous fait vivre, quarante ans après, l'actualité de 1968 au jour le jour.

Etudiants, enseignants, ouvriers ensemble, la grève générale, les manifestations, les barricades et puis, aussi, ces silhouettes : celle tutélaire de Jean-Paul Sartre, celle rassurante de Pierre Mendès-France, celle remuante de Daniel Cohn-Bendit, celle vacillante du général de Gaulle…
Un mois, deux mois pendant lesquels tout aura été possible. Pour réinventer l'éducation, le travail, les médias, la politique et la vie.
Du 22 mars, quand est né le Mouvement du même nom, à la fin juin 1968, après les "législatives de la peur", nouvelobs.com a décidé de vous offrir le Quotidien de 1968, exclusivement consacré à l'actualité du jour… il y a quarante ans.
On vous parlera donc aussi bien du Printemps de Prague que des prostituées chassées des hôtels de Paris, du nouveau roman de Françoise Sagan, de la nouvelle R16, de la dernière pièce d'Ariane Mnouchkine. Bref, de l'époque telle qu'elle était vécue.
Et ainsi, petit à petit, vous entrerez progressivement, avec nous, dans ce qu'on appellera plus tard "les événements".
Mieux, au-delà du Quotidien, nouvelobs.com propose, tous sites réunis [Temps réel, Obstyles, BibliObs, TéléObs, CanaObs, ParisObs] une série d'entrées complémentaires. Pour mieux situer, informer, divertir.
Elément central : une Google Map chronologique et interactive des événements à Paris et dans toute la France.
Mais aussi, en vrac : la liste des meilleurs livres parus cette année là, les tubes du hit-parade de Salut les copains, les vidéos des barricades et de la répression policière, la mode années 60, les programmes télé du jour, les fameux slogans qui ont fait Mai 68, les dates, les lieux, les personnages qui ont marqué le mouvement.
Et, enfin, les témoignages.
Il y a les vôtres –déjà plus de 300 personnes ont répondu à notre "appel à témoins".
Il y a les nôtres : plusieurs journalistes du Nouvel Observateur racontent le souvenir, l'anecdote qui les a le plus marqués.
Bien entendu, tout ceci est perfectible, amendable, tout ceci est à compléter, est à parfaire.
Ce n'est qu'un début. N'hésitez pas à nous écrire, pour signaler un oubli, une erreur, ou même, tout simplement, pour donner votre avis.

Patrick Fiole
rédacteur en chef, responsable du journal permanent tempsreel.nouvelobs.com

[Le Journal du jour est réalisé avec la participation aussi active que décisive de la Documentation du Nouvel Observateur et de Sophie Pousset, et à l'aide, notamment, des archives du Monde etdu Nouvel Observateur.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 5 Avr - 17:13

vous avez pas vu l'interview de cohn-bendit dans télérama ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Dim 6 Avr - 23:28

Non, mais raconte !! Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 12 Avr - 1:40

affreux lol, il a tourné sa veste sa ce voix ! j'en ai été un peu choqué venant de lui meme mais bon lol. je vous passerais le resumé des questions importantes lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Dim 13 Avr - 0:49

Il a 40 ans de plus ... il a du mal à se mettre à la place des jeunes, lui qui a "fait son trou" ! Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Sam 19 Avr - 1:01

Salauds de soixante-huitards !


de Pierre Marcelle

Notre très grande faute

Et des "émeutes de la faim", je suppose que nous sommes également responsables, nous autres, grands enfants ou semi-vieillards dont certaine grève générale alluma les consciences. C’est bien simple : un an après l’expression du projet sarkozyste d’en finir avec "l’héritage de Mai 68", il conviendrait plutôt de se demander de quoi nous ne serions pas coupables.

A en croire une opinion fabriquée par ceux-là mêmes qui, si désireux de nous faire travailler plus pour s’enrichir plus qu’ils nous taillent des croupières au format de leurs parachutes dorés, la dette publique, c’est nous ; le trou de la Sécu, c’est nous ; le laxisme au boulot, c’est nous ; la réticence aux "réformes", c’est nous ; l’incivilité civique et l’insécurité sociale, c’est nous ; et de fil en aiguille ou de Charybde en Scylla, le réchauffement de la planète et l’enlèvement d’Ingrid Betancourt, c’est encore nous.

Et quoi d’autre, encore ? Depuis belle lurette, nous étions ces nantis qui, ayant abondamment profité des Trente Glorieuses, refusions obstinément d’en partager les dividendes, tant économiques que politiques (car il paraît que nous possédons aussi tous les pouvoirs). Et, déjà identifiés comme fossoyeurs de la morale publique, nous voici appelés à rendre compte de notre immoralité présumée. Parmi cent exemples, un petit livre en témoigne, que signe la jeune Marion Ruggieri (fille d’Eve, dit la Toile, et journaliste chez Elle), en lequel tout suggère, en traits appuyés, la qualité de prédateur sexuel du soixante-huitard, format Humbert Humbert - au moins - dans le Lolita de Nabokov. Hier encore pédophiles supposés du fait de nos mauvaises lectures - les Freud, les Jung et leurs diaboliques théories -, nous voici viagravores aujourd’hui, vieillards lubriques bien plus que pervers pépères suscitant plus de défiance que d’empathie. Notre bûcher érigé, notre compte est bon.

Mais d’où vient que le parti sarkozyste UMP se propose lui aussi de commémorer l’année terrible ? Ce sera le mois prochain, au travers notamment de débats à l’Institut des sciences politiques et à l’université Paris-Dauphine, sous le mot d’ordre «Vivez sans temps mort, entreprenez !» (en citation détournée de «Vivre sans temps mort, jouir sans entraves»), et avec André Glucksmann et Alain Finkielkraut. Aussi considérables qu’aient pu être nos péchés, je ne crois pas que nous méritions cela. La jeunesse devrait s’interroger sur le sens de cette singerie, pour mieux ne pas se tromper d’ennemis.

Leur vertueuse censure

Au nom du «principe de précaution», ce cache-sexe de la censure, l’ordre moral va son chemin, accompagné par sa fanfare de cafards. En attendant la suite juridique (elle s’annonce passionnante) de l’épisode de la banderole du Stade de France qui, sous l’entrée ch’ti, n’eût pas déparé dans le Dictionnaire des idées reçues, notons encore la tentative de retirement, par le musée d’Aquitaine de Bordeaux, de six pièces de l’exposition photographique «Humains, très humains» à la veille de son ouverture. Six clichés représentant des pères nus posant avec leurs enfants nus en ont été décrochés jeudi dernier pour être raccrochés /in extremis (voir Libération de lundi). A décrocher bientôt, au parc Lescure, une banderole visiteuse proclamant : «Pervers pédophiles, bienvenue chez les Girondins de Bordeaux !».

Cependant que jeudi dernier, à la Bibliothèque historique de la ville de Paris, l’«avertissement» jusqu’alors anonyme distribué aux visiteurs de l’exposition des clichés d’André Zucca (voir No Smoking du 10 mars) se voyait adorné, en guise de signature, d’un bandeau «Mairie de Paris». Et un livre d’or était déposé sur le site, invitant implicitement le chaland à écrire tout le mal que lui inspirent ces «photographies de propagande nazie», comme disait /le Monde/ du lendemain…

Son arrogant démenti

Le Monde qui demeure cependant cet organe de référence dont on ne douta pas une seconde de la rigueur lorsqu’il rapporta, le 5 avril, les «conditions» posées à la présence de Nicolas Sarkozy à la cérémonie d’ouverture des JO de Pékin, telles que les énonça Rama Yade, potiche de la diversité au gouvernement Fillon. On se souvient que son ministre de tutelle Kouchner, avaleur de boas, s’invita le soir même au 20 heures de F2 pour rectifier la gaffe. Pour tout un chacun qui sait les codes de l’information et de la diplomatie, l’affaire était entendue : Yade avait encore dit une connerie, dont acte et pouf-pouf : «l’incident [était] clos».

Ce qui est nouveau, c’est que la même, installée dans son courroux, ait pu, le jeudi suivant sur France Inter, réitérer sa menterie en prétendant n’avoir jamais «prononcé» ni même «pensé» le mot «conditions». Ce qui est nouveau, c’est qu’elle fut crue assez pour que le Monde ait dû, samedi dernier, redire à ses lecteurs qu’il avait «fidèlement rapporté ses propos».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Mer 30 Avr - 1:14

L’offensive UMP anti-68


Elle s’adresse aux "djeunes" puisque c’étaient eux qui occupaient les facs. Ceux de l’époque sont devenus vieux, et certains se sont plus que nettement compromis avec le système qu’ils dénonçaient à l’époque.

Ils sont cités en exemple de "sagesse" par rapport à leur "folle jeunesse". Ils sont mis en exergue pour montrer l’impasse que peut constituer une révolte de la jeunesse.

D’autres, très nombreux, n’ont pas suivi ce chemin de reniement. Ils ont des enfants et des petits-enfants. (Pas forcément les leurs). Des enfants qui ne passent pas leur journée à manger des corn-flakes devant la télé ou à apprendre à tuer des bronzés avec un jeu video. Des enfants qui rêvent d’autre chose que d’avoir un métier dans une industrie tueuse, comme le nucléaire, les nanos ou l’agro-alimentaire.

Et c’est à ceux-ci que s’adressent les UMPistes néolib’, avec ce slogan :

"40 ans plus tard la jeunesse qui bouge a changé de camp !"

Autrement dit, les djeunes qui "bougent" (ouaaaaaaahhh !!! Ca décoiiiiffe !) ne se retrouveraient plus chez les rassis et ringards de gauche, mais chez les dynamiques de droite !!!

Les "meilleurs" d’entre eux (on ne parle pas du "déchet") sont sans doute appelés à se retrouver ... dans ces industries tueuses, en petit complet ou tailleur, non fumeurs, non buveurs, baiseurs le samedi quand il n’y a pas trop de boulot pour le patron (travailler plus pour gagner plus, hein? Pour pouvoir consommer plus, hein?).

Le rêve, quoi.

Leur site : http://www.40ansplustard.fr/ Attention ! Le programme est on ne peut plus clair ( !) : faire bouger les lignes et [d’]instaurer les conditions d’une véritable « révolution culturelle » à droite. Avec ça, on est fixé !!! (Le clin d’oeil à Mao s’adresse sans doute aux enfants de maoïstes?)

Ils vont avoir beaucoup de fric et de moyens matériels. De là à réussir à convraincre que "l’american way of life" est ce qu’on peut espérer de plus abouti ! Avec Guantanamo, la torture, le racisme, l’inégalité, le super-flicage, les revenus affichés à la boutonnière sinon on ne te parle pas et t’as droit à rien, et tout et tout !

Notre jeunesse sait qu’un autre monde est possible.

Notre jeunessse VEUT qu’un autre monde soit possible. TOUT SAUF CELUI-LA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Mer 30 Avr - 19:44

j'ai pas pu écouter plus de 2 minutes...



....C'EST QUOI CE SITE DE MERDE!!!!!

Demain matin ce sera ma petite sortie Manif du 1er mai. Et j'achèterai un petit muget Nantais au PC.
J'espère qu'il y aura plus de monde que les autres années pour les 40 ans de mai 68.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau mai 68 ?   Aujourd'hui à 14:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau mai 68 ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Nouveau Mustela sans paraben
» Information sur les marques de lait pour nouveau ne
» Du nouveau chez les transats ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Débats-
Sauter vers: