Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les aristocrates à la lanterne...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Les aristocrates à la lanterne...   Ven 22 Fév - 19:51

La Lanterne est le nom d'un pavillon de chasse situé à Versailles. Lieu de villégiature affecté sous la Ve République aux premiers ministres français, il est mis à la disposition du président de la république depuis mai 2007.

Bâtiment

La propriété est contiguë au parc du château de Versailles et de la départementale reliant Versailles à Saint-Cyr-l'École. Elle comprend un bâtiment d'un étage en forme de U, le corps principal mesure une vingtaine de mètres de long pour six mètres de large, flanqué sur chaque côté de longères plus basses mais plus modernes qui encadrent une cour gravillonnée. Une allée arborée relie cette cour à la route départementale, située à 200 mètres de là. La propriété comprend un grand jardin avec piscine et tennis.

Histoire

Le pavillon de la Lanterne a été édifié en 1787 par le prince de Poix, capitaine des chasses et gouverneur de Versailles, sur un terrain situé en bordure de la ménagerie du château de Versailles (aujourd'hui détruite), offert au comte de Noailles son père par le roi Louis XV. Il comporte alors un rez-de-chaussée ainsi qu'un étage sous combles. Ses façades ornées de stucs comptent sept travées, celle du centre étant surmontée d'un fronton. Cependant, en l'absence d'archives, on ignore ceux qui y ont œuvré.
Contrairement à certaines rumeurs, le nom de « la Lanterne » ne fait pas référence au célèbre refrain révolutionnaire Ah ! ça ira, mais aux nombreuses fenêtres, 36 en tout, du pavillon qui éclairent les lieux[1].
Le pavillon de la Lanterne, comme le reste des bâtiments du château de Versailles, sera aliéné à la Révolution, puis racheté par la Couronne en 1818.

Résidence d'État

Par décision du Général de Gaulle en 1959, cet ancien pavillon de chasse est réservé à l'usage du Premier ministre en fonction. Mais André Malraux, alors ministre de la Culture y loge de 1962 à 1969 après que son appartement de Boulogne-Billancourt eut été détruit par un attentat de l'OAS[2]. Une grande partie de la décoration, décidée par Louise de Vilmorin, la compagne du ministre, date de cette époque. Michel Rocard, Premier ministre de 1988 à 1991, fait procéder à une rénovation et à la construction d'une piscine et d'un court de tennis[2],[3]. Il y négociera également une part des Accords de Matignon sur la Nouvelle-Calédonie[3]. La résidence de la Lanterne fut également un lieu apprécié par Lionel Jospin qui venait le week-end de 1997 à 2002 pour y jouer au tennis[3].
En 2007, peu après l'élection présidentielle, le 12 et 13 mai, Nicolas Sarkozy y passe son premier week-end en tant que nouveau président élu (mais non encore investi)[4]. Il y travaillera à la composition du nouveau gouvernement[4]. Selon la version officielle, il a été invité à résider à la Lanterne par le Premier ministre d'alors Dominique de Villepin[5]. Le lieu de villégiature traditionnellement mis à la disposition du Premier ministre est désormais utilisé par le Président de la République. Le survol en est interdit depuis[6],[4].
En compensation, le domaine de Souzy-la-Briche, habituellement réservé au Président de la République, a été mis à la disposition du Premier ministre[7]. Jean-Pierre Raffarin aurait à cette occasion dit à François Fillon : « Avec la perte de la Lanterne, tu as perdu le meilleur du job ! »[3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les aristocrates à la lanterne...   Ven 22 Fév - 20:41


Le manque de logements fait prospérer les marchands de sommeil

À Nice, un marchand de sommeil a été condamné à 30 mois de prison, dont
15 ferme, et 300 000 euros de dommages et intérêts à ses locataires.
Propriétaire d'un immeuble en centre-ville, il y avait
aménagé 33 « logements » de 7 à 15 m2 qu'il louait entre 360 et 640
euros, en particulier à des handicapés et à des travailleurs immigrés.
Ces petites pièces étaient des taudis de la pire espèce :
manque d'ouverture et d'aération, sanitaires non isolés d'un évier ou
d'un lit, etc. Son immeuble lui rapportait en moyenne 10 000 euros de
loyers par mois, en liquide.

Ce scandale a été puni par la justice. Mais pour un cas qui vient à la
connaissance du public et qui est réprimé, il en existe des milliers
d'autres. Trop souvent ces situations même connues sont
tolérées comme un mal nécessaire car il manque dans ce pays près de
trois millions de logements pour que toute la population soit
convenablement logée. La Fondation Abbé-Pierre estime qu'il existe
600 000 taudis et que 5 % de la population, 3,2 millions de personnes,
sont mal logés, dont 2,2 millions dans un « habitat indigne ». Cette
situation, dans un des pays les plus riches du monde,
résulte du manque de logements populaires et du faible nombre de ceux
qui sont mis en chantier chaque année.

La justice a sanctionné un marchand de sommeil, à juste titre. Mais les
gouvernements depuis des années laissent s'approfondir cette crise du
logement sur laquelle prospèrent les margoulins de toute
sorte. Sarkozy ou les ministres se fendent parfois de quelques petites
phrases sur ce sujet, mais ne font rien de sérieux pour mettre fin à la
crise du logement. Avec eux, les marchands de sommeil
ont de beaux jours devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Les aristocrates à la lanterne...   Lun 25 Fév - 13:05

nous avions louis XIV



maintenant nous avons Sarko 1er

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aristocrates à la lanterne...   Aujourd'hui à 5:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aristocrates à la lanterne...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une lanterne citrouille
» Lanterne Cosmique
» Carla Bruni et Nicolas Sarkozy
» SCOTT - SIGNIFICATION DE CES LETTRES
» les phares en mer et à terre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: La pensée du jour-
Sauter vers: