Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les OGM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Les OGM : pour ou contre ?
 Je suis pour
 Je suis contre
 Je suis neutre
Voir les résultats
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Les OGM   Lun 9 Juil - 2:27

<BLOCKQUOTE>Vous êtes pour ou contre ?

Vous pouvez aller lire ça avant de répondre : http://www.e-monsite.com/forget/rubrique-1090890.html</BLOCKQUOTE>


Dernière édition par le Mar 13 Nov - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Lun 9 Juil - 9:42

je suis contre les OGM

ca va nous donner quoi de nous refiler des produits modifiés ?
tout devient transgénique maintenant et tout ca pour pouvoir les conserver plus longtemps ?
rien ne vaut le produit naturel que j'achète sur mon petit marché de province et qui vient de petits exploitants qui ne cultivent que ce qu'il faut ... ca a du goût et c'est sur, il faut le manger vite car ca ne se garde pas longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Mar 10 Juil - 0:46

Pas d'autres avis ? (je garde le mien pour plus tard Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Mar 17 Juil - 11:58

Le "ras-le-bol" des producteurs de maïs audois
« Je suis scandalisé ! Il est impérieux que le préfet et le procureur, qui représentent l'État, fassent respecter l'ordre républicain. Les responsables professionnels et les agriculteurs ne resteront pas les bras ballants : en cas d'incurie des garants de l'ordre public, nous nous substituerons à eux ».


Au surlendemain de l'action revendiquée hier par les Faucheurs volontaires sur une parcelle de maïs génétiquement modifiés ou conventionnels, à Villedubert, près de Carcassonne (Midi Libre d'hier), le président du syndicat audois des producteurs de maïs semence, « scandalisé », ne mâche pas ses mots.

Pour Philippe Aribaud-Damery, à l'unisson du producteur dont la parcelle a été saccagée, dans la nuit de samedi à dimanche, de tels actes sont « révoltants (...). Quelles que soient les convictions des anti-OGM, la France est un État de droit. Il existe de nombreuses façons de défendre son point de vue. Mais violer la propriété privée et commettre des dégradations, c'est un délit réprimé par le code pénal ».
D'autant, insiste le responsable agricole, que la culture de maïs OGM - il s'agit de semences Monsanto référencées MON 810 - était, dans le cas présent, « rigoureusement en règle avec la législation en vigueur. C'est ce qui amplifie plus encore notre révolte ».

En l'occurrence, les 16 hectares plantés en maïs OGM, entourés de 4 hectares de maïs conventionnel, en application du guide de bonnes pratiques d'une telle culture, ont été déclarés par l'exploitant auprès des autorités de tutelle ; même si cette parcelle n'apparaît pas sur le registre national des OGM.

Sollicitée par Midi Libre pour fournir toute explication à ce fâcheux dysfonctionnement, la direction départementale de l'agriculture de l'Aude n'a pas donné suite.
Exaspéré, le directeur du site Monsanto de Trèbes l'est lui aussi, pour avoir été également l'objet de "visites" des anti-OGM. Solidaire de l'agriculteur victime du commando nocturne, Philippe Guy indique : « Je sais ce qu'on peut ressentir dans ces cas-là, c'est comme un cambriolage » .

Concernant la toxicité supposée du MON 810 invoquée par les Faucheurs volontaires, celui-ci renvoie au dernier avis rendu par la commission du génie biomoléculaire.
En juin dernier, cette autorité de tutelle, saisie par Greenpeace, a considéré que « les données scientifiques » apportées par cette association opposée aux OGM « n'apportent pas d'éléments pertinents de nature à remettre en question l'évaluation environnementale de la culture du maïs MON 810 », autorisé dans l'Union européenne depuis 1998. De quoi clore le débat ? Voire...

(lu ce matin dans le midi-libre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Mer 18 Juil - 10:22

en dordogne, c'est le refus catégorique des agriculteurs sur les plans transgéniques.
il n'y en aura pas .......... certains voulaient installer des champs test en dordogne mais comme la majorité des agriculteurs périgordins font de la culture naturel et bio, ca a été un refus total
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Mer 18 Juil - 15:04

Ici, on a José Bové qui veille...........au grain (c'est le cas de le dire) Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Jeu 19 Juil - 10:47

ce qu'il faut savoir, est qu'en périgord, il n'y a pas beaucoup de culture de maïs.
ici, c'est champs de tabac, les cultures légumières, les arbres fruitiers. enfin, tout le monde sait ce qui est fait en périgord ...........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Jeu 19 Juil - 23:17

Bon, voilà mon avis, en bref, sur les OGM :
Je suis pour, à condition qu'ils soient utilisés à bon escient. Faire pousser du blé dans le désert, pourrait sauver des millions de vies en Afrique, par exemple.
Faire de la production pour le bénéfice, là, je suis contre.
L'INRA qui a "inventé" les OGM, ne l'a fait que dans un but "humanitaire". Les grandes firmes, hélas ont mis la main dessus avec d'autres vues !! pale
Pour ce qui est du danger des OGM, je ne pense pas qu'il y en ai, car on ne fait qu'accélérer un processus naturel qui est l'hybridation des plantes. Le danger vient plutôt de fous qui pourraient fabriquer n'importe quoi dans un laboratoire.
Voilà ma vision de la chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Ven 20 Juil - 10:42

c'est une belle vision mais pas actuellement pratiquée malheureusement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Vers une radicalisation de la guerre des OGM ?   Lun 6 Aoû - 1:31

On connaissait le fauchage d’OGM. On vient de découvrir le sabotage de plantations bio. Les pro-OGM commenceraient-ils à se faire entendre ? En attendant, les anti menacent le gouvernement de continuer les fauchages. La guerre semble se radicaliser.


« Un moratoire sur les OGM est indispensable pour éviter une guerre dans les campagnes. » Maïté Goienetxe est technicienne dans le groupement des producteurs biologiques du Pays basque. Comme beaucoup d’acteurs de la polémique OGM, elle n’hésite plus à utiliser le terme de « guerre » entre pro et anti transgénique. Surtout depuis le sabotage, la semaine dernière dans les Pyrénées Atlantiques, de parcelles de maïs biologique, aspergées par un produit chimique. Ces plantations n’étaient pas vraiment comme les autres. Entourées par des parcelles OGM, elles participaient à une expérimentation visant à mesurer la pollinisation du maïs bio par le maïs transgénique. « Ce sabotage veut nous empêcher de démontrer que la coexistence entre maïs OGM et non OGM est impossible » affirme Patrick De Kochko, ingénieur agronome.

Ce sabotage est une première en France. Serait-il le signe d’un réveil des pro-OGM français ? « J’ai longtemps reproché aux agriculteurs leur passivité. Ils ont laissé les faucheurs occuper le terrain » explique Jean-Marie Bidaux, fondateur du site web pro-OGM « Pour une agriculture demain ». « Mais depuis un an, ils commencent à réagir. » Alors œil pour œil, sabotage pour fauchage ? « Sûrement pas » rétorque Jean-Marie Bidaux, « le sabotage, sous quelque prétexte que ce soit, est inadmissible. Et puis je ne pense pas que les pro-OGM soient amenés à faire des actions radicales, car ils ne sont pas habités par l’agressivité qui caractérise les anti. »

Il faut dire aussi que le vent tourne plutôt dans le bon sens, pour les adeptes des biotechnologies. Cette année, la France a quadruplé sa surface de plantations transgéniques : 20 000 hectares accueillent désormais des OGM. Il y a deux ans, ils n’étaient que 500. « C’est une explosion » s’alarme Magali Ringoot, chargée de campagne OGM à Greenpeace. « Ca y est, la France s’engage clairement dans le transgénique. Nous sommes devenus le deuxième producteur d’Europe, après l’Espagne. » Autre victoire pour les pro : la France a accepté en juin que les produits bio puissent contenir jusqu’à 0,9 % d’OGM. Enfin, notons que le président nouvellement élu était le seul des candidats à ne pas s’être prononcé en faveur d’un moratoire sur les OGM.

Des évolutions bien douloureuses pour les anti, mais qui restent toujours aussi mobilisés. Le mois dernier, le semencier Limagrain a menacé de quitter la France après un énième fauchage de ses parcelles. Mais, comme l’affirme le pro-OGM Jean-Marie Bidaux, « Les faucheurs auront du mal à détruire les milliers de nouveaux hectares plantés cette année. Ils se sentent débordés. » Ce qui ne les empêche pas de se montrer virulents. Mardi dernier, un groupe de militants, parmi lesquels José Bové, ont exigé auprès du ministère de l’Ecologie la mise en place immédiate d’un moratoire sur les OGM. Mais le ministère les a renvoyés au « Grenelle de l’environnement », prévu en octobre. Une réponse insatisfaisante pour les militants, qui ont clairement menacé d’appeler au fauchage si rien ne changeait dans les jours à venir. « Les militants sont déterminés, malgré la répression qui s’intensifie. Maintenant, la prison avec sursis est devenue quasiment systématique » souligne Magali Ringoot.

En attendant, dans les campagnes, la situation deviendrait de plus en plus délicate. « C’est sans précédent. Avant, la question des OGM opposait surtout la société civile aux grandes multinationales. Là, ça se complique. Ce sont les agriculteurs qui s’opposent entre eux. C’est une guerre entre voisins. » Et une guerre du soupçon, puisque rares sont les agriculteurs connus pour cultiver des OGM. Aujourd’hui, les autorités ne précisent pas la localisation des parcelles transgéniques, seul le nombre d’hectares par canton est dévoilé, sans plus de précisions. « Comment un agriculteur peut-il savoir si son voisin ne cultive pas des OGM ? Comment peut-il être sûr de ne pas perdre son label bio ? » Mais avec l’extension des surfaces, l’augmentation du nombre d’agriculteurs OGM, et le lobbying des semenciers, cultiver du transgénique commence à devenir moins tabou. C’est pourquoi, selon Magali Ringoot, « on risque d’assister bientôt à une guerre plus ouverte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Un cultivateur de maïs transgénique se suicide ...   Lun 6 Aoû - 1:54

Un plan de maïs et un tract appelant à la manifestation près de son exploitation ont été retrouvés au pied de l'arbre où il s'est pendu.


Un éleveur-agriculteur du Lot ayant semé du maïs transgénique s'est suicidé en se pendant à un arbre dans son champ de Girac, près de Bretenoux, où des manifestants anti-OGM avaient prévu d'organiser dimanche un pique-nique anti-OGM.

Cet éleveur de porcs, âgé de 46 ans, marié et père de quatre enfants, a téléphoné dimanche matin vers 8h30 à la gendarmerie en annonçant qu'il allait se donner la mort. Un plan de maïs et un tract appelant à la manifestation près de son exploitation ont été retrouvés au pied de l'arbre où il s'est pendu.

Les ministres de l'Ecologie et de l'Agriculture, Jean-Louis Borloo et Michel Barnier, ont adressé leurs condoléances à la famille de l'éleveur. Iils ont lancé "un appel commun à l'apaisement et à la dignité à l'intention de tous les acteurs du débat sur les OGM". Les deux ministres rappellent dans un communiqué "que la question des OGM reste ouverte dans notre pays. Elle n'est pas tranchée et ne pourra l'être qu'à l'issue d'un véritable débat de société, dans un climat serein, au cours duquel tous les points de vue pourront être entendus.

Ouverture d'une enquête

Le parquet de Cahors a ouvert une enquête afin de rechercher les causes de la mort, même si le suicide ne fait pas de doute. La préfète du Lot, Marcelle Pierrot, s'est rendue sur l'exploitation afin de rencontrer la famille. Elle s'est également entretenue avec des militants anti-OGM.

Le pique-nique anti-OGM, à proximité des cultures de maïs OGM semé par l'éleveur-agriculteur pour l'alimentation animale, a été annulé au dernier moment, lorsque les militants anti-OGM ont appris le décès de l'exploitant. "Nous n'étions pas là pour faucher mais pour provoquer un débat sur les OGM", a expliqué Patrice Vidieu, le porte-parole de la Confédération paysanne du Lot, l'un des mouvements ayant organisé le pique-nique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: L’écoterrorisme, une menace durable ?   Sam 8 Sep - 0:59

L’écoterrorisme, une menace durable ?

Depuis quelques années, des groupuscules écologiques ayant recours à la violence multiplient les opérations coup de poing. Et les autorités internationales commencent seulement à prendre la mesure de cette nouvelle menace.

L’écoterrorisme débarque en France ! La semaine dernière, l’association anglaise « Milice de défense pour les droits des animaux » annonçait sur un site Internet avoir injecté de l’eau oxygénée dans des milliers de flacons de solutions pour lentilles de contact en France et en Grande-Bretagne. Près de 20.000 produits ont été immédiatement retirés de la vente, même si la contamination n’a pas encore été prouvée.
Jusqu’à cet incident, la France ne faisait pas partie des cibles privilégiées des écoterroristes. La grande majorité de ces groupuscules de jusqu’au-boutistes de la cause écologique sévit essentiellement en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Scandinavie. Ils ont pour nom « Front de libération de la terre » (ELF) ou «Milice pour le droit des animaux» (ARM) et s’attaquent à tout ce qu’ils considèrent comme des symboles de la destruction ou de la colonisation de la nature : exploitations forestières, stations de ski, récoltes transgéniques ou laboratoires de recherches scientifiques.
Ces groupes se revendiquent de l’écologie radicale («deep ecology»), une pensée théorisée par le philosophe norvégien Arne Naess en 1976. Selon eux, le développement de l’environnement prime sur celui de l’homme. Pas question pour ces militants, par exemple, de tenir compte des avancées scientifiques et médicales réalisées grâce à la vivisection… «A trop répéter que l’homme est un animal comme les autres, la science a fini par brouiller certains esprits malgré elle», déclarait récemment dans le Parisien le philosophe Luc Ferry, auteur en 1992 d’un essai intitulé «Le nouvel ordre écologique». Car si l’objectif peut sembler louable, les moyens prônés pour l’atteindre posent problème. Incendies, lettres piégées, empoisonnement : pour ces «eco-guerriers», le recours à la violence est le meilleur moyen de faire parler d’eux.
Une posture extrémiste que dénoncent les associations écologistes «pacifistes» : « Depuis le début, nous sommes attachés au principe de non-violence, qu’il s’agisse de personnes physiques ou de biens matériels », explique Pascal Hunting, directeur de Greenpeace France. « Si nous menons des actions de blocage, nous refusons en revanche toute collaboration et même tout contact avec ces associations pour éviter l’amalgame. »
Depuis quelques mois, la menace ecoterroriste commence à être prise très au sérieux outre-atlantique. En novembre 2006, les Etats-Unis ont adopté l’«Animal Enterprise Terrorism Act» pour renforcer la protection des entreprises utilisant des animaux. Au Canada, un projet de loi devrait être passé prochainement pour priver de son statut d’association caritative tout groupe récoltant des fonds dans le but de subventionner des activités écoterroristes. Reste à l’Europe à se mettre au diapason avant que ces groupuscules ne fassent à nouveau parler d’eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Mar 13 Nov - 15:37

<BLOCKQUOTE>Bové, un petit tour au tribunal et puis s’en va



Du roquefort bio, du pâté de tête 100 % pur porc, des châtaignes cévenoles et un jus de pommes «cru» (entendez, non pasteurisé) : «Avec José, on est toujours sûr de bien bouffer !» s’amuse Catherine, venue de Metz participer hier au pique-nique, devant le tribunal d’instance de Millau (Aveyron). A l’intérieur du bâtiment, José Bové, convoqué par la juge d’application des peines afin de discuter d’un aménagement possible de sa dernière condamnation : quatre mois de prison ferme pour l’arrachage – purement symbolique – d’un épi de maïs transgénique à Menville (Haute-Garonne) en novembre 2004.


«Aberrant». «C’est tout de même aberrant, dénonce le délinquant aux célèbres moustaches avant de s’engouffrer dans le tribunal. Le maïs que j’ai arraché était du BT 11, celui-là même dont le commissaire européen à l’Environnement vient de demander l’interdiction de mise en culture. C’est aussi le même pour lequel le Grenelle de l’environnement a demandé un moratoire.» Pendant que l’entretien se déroulait à huis clos, 500 militants, venus de toute la France, partageaient un repas très festif de soutien au leader paysan. «On mange pour se nourrir, et non pas pour remplir les caisses des grandes firmes d’ensemenciers chimiques!» revendique Marie-Edith, 54 ans, assistante maternelle en Vendée, arrivée le matin avec un groupe d’amis de sa région, et prête à repartir le soir même.
Au bout d’une heure, José Bové réapparaît en haut des marches du palais de justice : «Rien n’a été décidé. Je suis à nouveau convoqué le 10 décembre, en présence du procureur. On peut trouver une solution de compromis. Tout dépend du procureur, c’est-à-dire de la ministre, Rachida Dati.» Puis de scander, sous les applaudissements ravis de la foule, frigorifiée : «Il faut enfermer les OGM, et libérer les faucheurs !»
«Journée amende».En aparté, on apprend que le condamné serait favorable à une substitution de sa peine en «journées amende», le montant d’une telle «journée» devant être décidé par le juge. Et une amnistie pure et simple, qui pourrait s’inscrire dans un article de la future loi sur les OGM ? «Cela semble pratiquement impossible», répond François Roux, un des avocats de Bové. «Si jamais une telle loi est votée, ce ne sera pas avant le printemps. Soit bien après l’exécution de la peine de mon client.»
</BLOCKQUOTE>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
rabasse
Invité



MessageSujet: Re: Les OGM   Dim 18 Nov - 15:59

Bonjour,
connaissez vous le site sciences citoyennes et les lanceurs d'alerte?
Actuellement deux chercheurs sont poursuivis pour avoir alerté
l'opinion (nous) sur certains dangers de l'utilisation actuelle de la
science... soit la création du délit d'information

*Christian Vélot*
Maître de Conférences en génétique moléculaire à l’Université Paris sud
et responsable d’une équipe de recherche à l’Institut de Génétique et
Microbiologie sur le Centre Scientifique d’Orsay, *il anime depuis 2002 sur son temps personnel de nombreuses conférences à destination du
grand public sur le thème des OGM.* Ses prises de position lui valent
aujourd’hui de nombreuses pressions matérielles : confiscation de la
totalité de ses crédits pour 2008, privation d’étudiants stagiaires,
menace de déménagement manu militari, et décision arbitraire de non
renouvellement de son contrat.

<div>




Interview de Christian Vélot
envoyé par AgirPourlEnvironnement</div>



*Pierre Meneton *
Pierre Meneton est chargé de recherche à l’INSERM au sein du
départemement de Santé Publique et d’Information Médicale (SPIM) de
Jussieu.Une plainte en diffamation a été déposée par le lobby du sel
(Comité des Salines de France et Compagnie des Salins du Midi et des
Salines de l’Est) à l’égard d’un magazine (TOC) et de Pierre Meneton
pour la publication de l’article "Sel, le vice caché" ci-joint en mars
2006 :

Vous pouvez signer les pétitions de soutien sur le site sciences
citoyennes au lien suivant:


pour les vidéos voir le site sciencescitoyennes.org

a+
Revenir en haut Aller en bas
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Dim 18 Nov - 17:03

Chien Guevara a écrit:
Pas d'autres avis ? (je garde le mien pour plus tard Wink )
Les produits transgèniques c'est avant tout des monopoles de la bouffe.
Les grands trusts américains qui seront les fournisseurs de toute la planette. détiendront un pouvoir, une arme contre chaques pays. Les semences transgèniques ça ne se reproduit pas. c'est comme pour les hybrides! A ne pas confondre avec le transfert de gène (polution environnementale)

Par une nouvelle technologie dite «Terminator » qui a été mise au point en 1998 avec l’aide du gouvernement américain pour rendre stérile les semences empêchant l’agriculteur de resemer une partie de sa récolte. Celui se trouve ainsi dans une situation de totale dépendance vis-à-vis des industries biotechnologiques.

Comme ça il sera facile de fabriquer une famine dans un pays. Le prix des semences pourront être doublés ou triplés selon les spéculateurs de ces grands labo. et industrie biotechnologiques.
Encore une nouvelle arme de guerre!

Les biotechnologies mettent aussi en péril la survie des agriculteurs spécialisés dans la production biologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Dim 18 Nov - 17:11

hirondelle a écrit:
ce qu'il faut savoir, est qu'en périgord, il n'y a pas beaucoup de culture de maïs.
ici, c'est champs de tabac, les cultures légumières, les arbres fruitiers. enfin, tout le monde sait ce qui est fait en périgord ...........
...et foie gras.

Gavage au...
"MAÏS" scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
ecotone
Invité



MessageSujet: Re: Les OGM   Dim 18 Nov - 17:35

Les OGM peuvent avoir des applications très intéressantes. En revanche je suis totalement contre les cultures en plein champs, y compris dans le désert.
Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les OGM ne résolvent en rien la faim dans le monde. D’ailleurs, depuis que les pays pauvres sont obligés de n’utiliser que ces semences là, la faim a augmenté, la pauvreté aussi. Ces pays sont contraints d’acheter des semences, alors qu’ils utilisaient précédemment leurs propres semences, gratuites. De plus le rendement de ces cultures sont bien moindre. D’autre part, avec les cultures des nécro-carburants, que ces pays tentent de développer également, tous les problèmes de prix de cultures nourricières augmentent aussi… (des rapports de l’ONU en font état)

Les cultures OGM en pleins champs pourraient avoir de graves conséquences sur la biodiversité. Il n’y a aucune comparaison avec une hybridation naturelle, qui ne comporte que des gênes naturellement compatibles ; alors que «l’hybridation» des OGM, les gênes rajoutés sont issus d’origine non compatibles avec l’essence de l’organisme à modifier.
Chaque espèce végétale contient un patrimoine génétique en adéquation à un écosystème, si ce patrimoine est modifié la pérennité de l’écosystème en à craindre.
À ne pas confondre avec un cycle d’évolution naturel, qui lui prend des milliers d’années, naturellement, et le temps permet l’adaptation aux écosystèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Dim 18 Nov - 19:17

LES RAVAGES DE L’AGRICULTURE INTENSIVE
SALE ÉPOQUE POUR LES VERS DE TERRE

Alors que le gouvernement annonce un projet de loi qui arrange le coup
aux producteurs d’OGM, les apprentis-sorciers de l’agriculture
intensive ont la vie belle. Sur l’ensemble de l’Europe, ils ont déjà
réussi à détruire toute vie organique dans 90 % des sols cultivés. Pour
CQFD, l’ingénieur agronome dissident Claude Bourguignon dresse l’état
des lieux de ce massacre. Bon appétit !

http://et51claude.e-monsite.com/accueil.html

http://reopen911.online.fr/Anti-OGM/?p=63#more-63


Dernière édition par Clode le Sam 28 Juin - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Dim 18 Nov - 22:45

Mettez du sang dans votre moteur! La tragédie des nécro-carburants


l'asso Kokopelli qui dénonce le scandale agricole et humain de la production de bio carburant !

vous avez peut être déjà vu des affiches des verts avec le slogan : manger ou conduire il faut choisir !

kokopelli va plus loin dans son analyse et dénonce le double langage
abusif des pub pour les voitures à carburants, la main mise des
semenciers OGM et de l'esclavage des agriculteurs bréziliens et j'en
passe....

voici l'article

http://www.kokopelli.asso.fr/actu/new_news.cgi?id_news=90
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
ecotone
Invité



MessageSujet: Re: Les OGM   Dim 18 Nov - 22:55

Clode, en te lisant j’ai pensé de suite à cet ingénieur agronome dissident, c’était le lien que tu nous a mis,….

Depuis tous ces débats autour du grenelle, les journalistes et les gouvernants se tiennent bien de nous rappeler qu’en septembre, la garde, ministre de l’environnement (juste avant borloo) est allée voter à bruxelles une autorisation des cultures OGM, au nom de la France. (je ne sais plus les dates pour retrouver le texte, mais toi Clode peut-être, tu le sais). Finalement, encore un effet d’annonce, pour nous dire bientôt, qu’à cause de l’europe, les cultures OGM en pleins champs ne peuvent être interdites, sous prétexte d’être mis à l’amende par l’europe.

PS : dommage que ce clip ne passe pas dans les écoles, collèges et lycées…
Revenir en haut Aller en bas
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Sam 24 Nov - 1:08

Des études comparatives ont été récemment effectuées en Grande-Bretagne. Leur objectif était d’évaluer l’impact des cultures de colza transgénique et conventionnel sur l’environnement. Ces études établissent que la culture de colza transgénique est préjudiciable à l’environnement. Des experts indépendants ont démontré que les abeilles et les papillons étaient moins bien représentés dans les cultures transgéniques suite à une présence moindre de mauvaises herbes et de plantes sauvages. Il a également été démontré que l’on trouvait moins de semences de mauvaises herbes dans les champs de colza OGM. Les réserves de nourriture de petits mammifères, d’insectes et d’oiseaux s’en trouvent affectées, particulièrement en hiver. Pour consulter ces études : http://www.defra.gov.uk/environment/gm/fse/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Sam 24 Nov - 9:48

ecotone a écrit:
Clode, en te lisant j’ai pensé de suite à cet ingénieur agronome dissident, c’était le lien que tu nous a mis,….

Depuis tous ces débats autour du grenelle, les journalistes et les gouvernants se tiennent bien de nous rappeler qu’en septembre, la garde, ministre de l’environnement (juste avant borloo) est allée voter à bruxelles une autorisation des cultures OGM, au nom de la France. (je ne sais plus les dates pour retrouver le texte, mais toi Clode peut-être, tu le sais). Finalement, encore un effet d’annonce, pour nous dire bientôt, qu’à cause de l’europe, les cultures OGM en pleins champs ne peuvent être interdites, sous prétexte d’être mis à l’amende par l’europe.

PS : dommage que ce clip ne passe pas dans les écoles, collèges et lycées…

J'ai ça!

http://www.actionconsommation.org/publication/spip.php?article716

Confirmation de l’autorisation pour le maïs OGM de Monsanto MON810
Maïs OGM MON810. Lagarde : 2 - Juppé : 0

Paris - Le 14/06/07

Greenpeace condamne la décision d’Alain Juppé et de Christine Lagarde qui se contentent de suivre l’avis de la Commission du Génie biomoléculaire (CGB) sur le maïs transgénique MON810 au lieu d’appliquer le principe de précaution. « Face aux incertitudes scientifiques sur les OGM, la décision du gouvernement de ne pas instaurer de moratoire sur le maïs OGM MON810 montre que l’environnement et la santé humaine pèsent bien peu face au lobby de l’agriculture transgénique », affirme Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France.


Cette décision intervient en France alors même que le gouvernement allemand vient de prendre sur le maïs MON810 un moratoire sur la base d’une étude publiée par Greenpeace et que les Français se déclarent à 86%(1) en faveur d’un moratoire sur les cultures transgéniques.

« Si le gouvernement semble bel et bien sourd aux demandes des Français, des experts indépendants et des écologistes, il n’hésite pas à servir les intérêts des lobbies de l’agriculture intensive », déplore Arnaud Apoteker.

Le gouvernement accumule en effet les positions anti-écologiques. En effet, le 13 juin, la France acceptait au Conseil européen des ministres de l’agriculture que les produits biologiques puissent contenir jusqu’à 0,9% d’OGM alors qu’elle avait la possibilité de voter contre cette décision qui va décrédibiliser l’agriculture biologique.

Pourtant, de plus en plus d’études remettent en question l’innocuité de plusieurs variétés de maïs OGM actuellement autorisés dans l’Union européenne. Jeudi 14 juin, jour même de la décision du gouvernement sur le MON810, une nouvelle étude indépendante révélait de nombreux risques de toxicité chez les rats ayant été nourris au NK603, un autre maïs transgénique lui aussi fabriqué par Monsanto et autorisé par l’Union européenne. « Voilà qui remet en cause le sérieux des procédures d’évaluation et d’autorisation des OGM en Europe, déclare Arnaud Apoteker. Ces autorisations sont délivrées après examen par des comités scientifiques à l’indépendance douteuse sur la base de dossiers et d’analyses fournies exclusivement par les industriels des semences OGM. »

Greenpeace craint que ce refus du moratoire sur les OGM soit un nouveau coup porté à la dynamique du Grenelle de l’environnement qui s’engage rapidement sur la voie du discrédit.

1. Sondage CSA/Greenpeace, septembre 2006.

Source : Greenpeace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
ecotone
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Sam 24 Nov - 19:28

Clode, c’est ça.
Il s’agit de la mission pour laquelle a été chargée lagarde, ministre de l’agriculture, entre les présidentielles et les législatives. Ils avaient prévus de faire passer ce texte au niveau européen, avant d’entamer les discussions en France avec l’alibi du grenelle.

D’ailleurs, vendredi dernier (le 16/11/07 Service public avec Christian Vélot http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/servicepublic/index.php?id=61321)
Christian Vélot sur France inter, en a repparlé. C’est la seule fois où j’ai ré-entendu ce propos durant le grenelle. Dans aucun autre média cet argument n’a été utilisé. Je crois que seul grean peace l’a soulevé, je sais plus quand et ni sur quel média.
Si vous avez du temps pour écouter l’émission, elle est encore disponible 2 ou 3 jours.
Je ne connaissais pas ce C. Vélot. La synthèse de la question OGM correspond assez à ce que je perçois, et les problèmes qui en découlent ; et surtout sa reprécision au sujet des taux et seuils, complètement arbitraires puis légaliser pour coller aux besoins du marché. Seuils, pourtant à risque, pouvant même être dangereux.
Je crois que ce Vélot est un grand dissident, très dangereux pour le système. Est-ce que t’as vu Clode le clip sur le nouvel ordre mondial, parce qu’il illustre bien la manipulation intellectuelle et les risques pour le système que représente les Vélot Bourguignon. Aussi les Lordon. Est-ce que tu le connais Clode.

Chien Guevara, tu nous parles aussi des effets sur les rats.
Cette info est devenue médiatique récemment, et comme une nouveauté. Pourtant, il y a plusieurs mois, je suis retombée sur un vieil article d’avril 2006. Dans bio-contact, une revue distribuée gratuitement dans les boutiques diététiques, Bio,… L’article expliquait qu’en Australie, des expériences sur des mulots nourris aux petits pois OGM, depuis dix ans, développaient des maladies des poumons. L’expérience a été interrompue.

Enfin, on sait aujourd’hui que des risques existent. Et pourtant on nous force à nous résigner à ces cultures, un peu flippant si l’idée que les OGM sont partout, ainsi tout le monde est habitué à leur présence, avant qu’ils soient là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ecotone
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Sam 24 Nov - 19:32

Ah! Et puis si vous ne l'avez pas eu :

"Aidez à construire une Europe sans OGM

Le 25 octobre, le Commissaire européen à l’Environnement, Stavros Dimas, s’est courageusement opposé aux grandes compagnies de l’agrobusiness – refusant d’autoriser la culture de deux variétés de maïs génétiquement modifié (le Bt11 et le 1507).

Mais les compagnies agrochimiques qui poussent ces semences génétiquement modifiées ont de puissants alliés. Il est possible que la décision sans précédent du Commissaire Dimas soit renversée à la prochaine réunion de la Commission européenne.

Une puissante protestation du public est nécessaire pour obtenir que la Commission place la santé de ses citoyens avant les intérêts économiques de deux compagnies chimiques.

Vous pouvez aider en envoyant ce message à Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, et aux Commissaires Dimas, Kyprianou (consommateurs), Fischer-Boel (agriculture) et Barrot (transports).

Lettre à signer sur le site de green peace :

KLIK




http://write-a-letter.greenpeace.org/332
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les OGM   Sam 24 Nov - 21:00

J'vais en profiter pour me faire de l'audience

http://www.e-monsite.com/et51claude/rubrique-1023906.html


Je viens de signer la lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les OGM   Aujourd'hui à 3:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Les OGM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Débats-
Sauter vers: