Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les flics à Sarko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Les flics à Sarko   Jeu 7 Fév - 20:45

Tours : EmbastilléEs par la brigade anti-criminalité (BAC) à la fin d’une manif. La manifestation devient-elle un crime sous Sarko 1er ?

On a toujours raison de se révolter, malgré la répression !


Mardi 13 Novembre, vers 20 heures 30, suite à une manifestation dans l’après-midi, nous Mathilde Barthélemy et Antoine Bureau avons été arrêtés par les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC). Deux policiers déguisés en civil, sans brassard ni autre signe distinctif, nous ont appréhendés violemment dans la rue alors que nous montions dans notre véhicule.

Pendant qu’un des policiers me menottait, une autre notifiait à Mathilde de ne pas bouger. J’ai tenté à ce moment de signaler de vive-voix aux passants mon arrestation avant d’être étranglé, aveuglé et insulté par le policier. Pendant ces quelques secondes, Mathilde a souhaité elle aussi signaler mon interpellation en disant : « À l’arrestation ! » La policière a rétorqué : « Ta gueule salope ! », elle l’a giflée, étranglée puis ceinturée pour la menotter sur la voiture de police. Des étudiants alertés sont arrivés sur les lieux des interpellations en criant « Police partout ! Justice nulle part ! » Sorti de la voiture tiré par mon écharpe, le policier m’a projeté contre le chambranle de la porte d’entrée du commissariat en me disant : « T’es con, c’est tout neuf ! »

Ensuite j’ai traversé le couloir entre les policiers en tenue anti-émeute qui lançaient à leur collègue : « Il n’est pas assez abîmé » Derrière leur casque ils lancent un « Libérez nos camarades » en rigolant et en frappant sur leur bouclier avec leur matraque. Celui qui me traîne dit aux autres que je pue. Un gradé en cravate renchérit : « Qui pue à l’extérieur pue à l’intérieur. »
Dehors, six cars de CRS stationnent. Ils ’’maintiendront l’ordre’’ lors d’un rassemblement de solidarité quelques minutes plus tard.

Moi, Mathilde, suis arrivée peu de temps après Antoine au poste. Je suis sortie de la voiture et me suis faite pousser en avant par la policière de la BAC qui me disait : « T’avais qu’à pas l’ouvrir ». Les policiers en tenue anti-émeute qui se tenaient devant l’entrée du commissariat ont lancé à mon passage « Reste mignonne ». Je suis ainsi entrée, remarquant au passage Antoine qui était humilié verbalement dans la salle d’alcootest. La policière m’a entraînée jusqu’à une cellule d’isolement pour me faire déshabiller et procéder à ma fouille. Une fois cela fait, elle m’a mise en cellule de garde-à-vue.

Les conditions de garde-à-vue.

La cellule fait environ 3 mètres sur 2. Nous avons été respectivement trois au maximum dans cette surface de misère. Il n’y fait ni jour, ni nuit. En permanence, un spot éclaire la cellule sous l’oeil d’une caméra.
Les murs sont maculés de traces de sang, de merde, de pisse et de vomi.

L’odeur est à la limite du soutenable. Quand il y en a, les couvertures qui puent couvrent à peine du froid et des courants d’air. Le manque d’hygiène des toilettes est insupportable. C’est un lieu d’humiliations et de violences concentrées dans les cris, les coups de matraques et ceux qui frappent contre les portes. Une jeune femme enceinte de 7 mois et demi restera dans ces conditions toute la journée de mercredi à nos côtés. Après une audition dans la nuit, je suis sortie au bout de 20 heures de garde-à-vue avec une convocation au tribunal correctionnel de Tours pour le 9 Avril 2008 à 9 heures. On m’inculpe de rébellion avec violences, alors que c’est moi qui les ai subies.

Quand à moi (Antoine), ma garde-à-vue à été prolongée à 20 heure le mercredi soir. Depuis 24 heures, je suis inculpé de violences volontaires sur un officier de police lors de la manifestation de la veille. J’ai été auditionné à 4 reprises, dont 2 fois au cours de la nuit. La prolongation a été totalement arbitraire et visait uniquement à continuer la répression d’un militant politique. Les enquêteurs se sont acharnés à me mettre en examen. Ils ont été jusqu’à faire appel à la police scientifique pour scanner les semelles de mes chaussures pour prouver qu’elles avaient bien piétiné l’uniforme de la ’’victime’’. Sans résultat.. Je suis sorti le lendemain midi, après 39 heures au trou, sans convocation devant la justice. . Malgré tout, le procureur peut donner des suites judiciaires à tout moment. Je reste sous sa menace, bien qu’en 39 heures il n’a pu déterminer aucune charge.

Au cours de notre garde-à-vue, la police a annoncé que Mathilde était libre. C’était faux, et pourtant certains syndicats ont répandu la fausse information. De la même manière, les journalistes de La Nouvelle République ont annoncé notre libération alors que l’un de nous restait encore en cellule. Les journalistes sont la voix de la Police, nous dénonçons cette collusion !

- Nous dénonçons la violence policière !
- Nous dénonçons fermement ces conditions de détentions indignes !
- Nous exigeons l’arrêt des interpellations des militantes et des militants politiques !
- Nous dénonçons la criminalisation des mouvements sociaux. Face à la répression sociale, nous appelons à une riposte politique.
- Nous exigeons l’arrêt immédiat des poursuites contre Mathilde !
Nous appelons, dans le cas où la justice tienne la barre, à un rassemblement de soutien à Mathilde le 9 Avril 2008 dès 8 heure 30 devant le Palais de Justice de Tours.

En solidarité, nous appelons à signer la pétition en notre soutien.

Quand manifester est devenu un délit, se révolter contre l’État policier est devenu un droit, et un devoir essentiel.


http://www.ac.eu.org/spip.php?article1812
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Jeu 7 Fév - 21:41

De toutes façons, il ne rêve que de supprimer le droit de grève, donc les manifs deviendront illégales !! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
muldertony
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 80
Age : 42
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: si les français étaient mons peureux....   Ven 8 Fév - 11:20

Il va falloir s'y mettre, pour changer tout ça il faudra une grosse révolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/dragoncalo
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Ven 8 Fév - 17:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Sam 9 Fév - 1:04

Ben tiens : voilà Guigui qui se regarde dans un mirroir grossissant ... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Sam 9 Fév - 10:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Sam 9 Fév - 19:12

nous sommes passés sous un régime dictatorial .....
maintenant, des entreprises n'hésitent plus à licencier des délégués syndicaux pour des motifs arbitraires.

nous avons reculés de plus de 50 ans en arrière ........ No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Dim 10 Fév - 1:43

entre les flics et les RG ont est bien entourés Twisted Evil . quand vous voyez que chez nous dans les manifs un ga des RG se pointent et nous dit qu'on a rien a foutre dans la rue, on lui demande qui il est et il nous répond a la "James Bond" : " service secret français" . Il nous le balance ça comme ça, alors on a rigolé et il l'a mal pris. Very Happy
après y a pas que dans les entreprises qu'il y a ce genre de truc, dans mon bahut, la fille qui représentait avec moi a été menacé de sanction si elle aidait pour les manifs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Dim 10 Fév - 1:47

"la pensée unique" nous menace...bientôt la "chasse aux sorcières" comme chez ses copains ricains ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
guigui
Syndicaliste
Syndicaliste


Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Mar 19 Fév - 21:07

[img][/img]


Dernière édition par guigui le Mar 19 Fév - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://el-hombre-nuevo-en-un-mundo-antiguo.e-monsite.com/
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Mer 20 Fév - 0:37

C'est discret, mais ça arrive ; c'est dissimulé mais sournois...
Que ceux qui nous classent dans les "râleurs non justifiés" en chient plus que nous au final : ce ne serait que justice, enfin !! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Mar 13 Mai - 15:35

Des témoins chargent les policiers



Et s'il y avait eu bavure? Plusieurs témoins, dont un cité par Nice-Matin dimanche, ont mis la police en cause dans la mort d'un homme de 22 ans, Abdelakim Ajimi, interpellé vendredi à Grasse (Alpes-Maritimes). «Il avait la face contre terre, trois policiers sur lui. J'ai entendu le jeune homme dire qu'il ne pouvait plus respirer, il était violet. Un des trois policiers lui a donné des coups de poing», a raconté Ludovic Gérard, maître-chien à Cannes. Une autre personne ayant assisté à la scène, Layla, 17 ans, a indiqué à la presse que le jeune homme avait été maintenu à terre lors de son interpellation par plusieurs policiers, dont l'un lui a serré fortement le cou «pendant vingt minutes».
Une rixe a éclaté après qu'Abdelakim Ajimi s'est vu refuser un retrait dans une agence du Crédit agricole. Deux policiers ont été blessés, l'un a même été hospitalisé pour une fracture de la clavicule. Le préfet des Alpes-Maritimes, Dominique Vian, a assuré qu'Abdelakim Ajimi s'était violemment opposé à son interpellation. Selon lui, le jeune homme a été victime d'un malaise et les services de secours ont été aussitôt appelés.
Des policiers de l'inspection générale de la police nationale sont arrivés à Grasse pour enquêter et une autopsie doit avoir lieu aujourd'hui à Nice. Dimanche, entre cinq cents et mille personnes ont défilé dans le centre de Grasse en hommage au jeune homme, derrière une banderole proclamant «Bavure policière, assassins».

document.getElementById("legendePhotoVisible").innerHTML = document.getElementById("legendePhotoInVisible").innerHTML;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Mar 13 Mai - 23:50

Et une de plus !!! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les flics à Sarko   Aujourd'hui à 9:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Les flics à Sarko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» famille Sarko:le père...
» BA 105 "garage" de "Air Sarko One"
» [mesure Sarko] la réforme des universités
» Sarko au Puy du ouf
» Lettre de notre chef de file à Sarko 1er

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: