Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vers une "exfiltration clandestine" d'Ingrid Betan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Vers une "exfiltration clandestine" d'Ingrid Betan   Mar 8 Jan - 20:49

Vers une "exfiltration clandestine" d'Ingrid Betancourt ?


C'est ce à quoi s'attend, Fabrice Delloye, l'ex-mari d'Ingrid Betancourt, qui reconnaît cependant qu'une telle opération "serait épouvantablement dangereuse".



Ingrid Betancourt, dans la vidéo diffusée le 30 novembre (Reuters)

L'ex-mari d'Ingrid Betancourt, Fabrice Delloye, a indiqué, lundi 7 janvier, qu'il espérait désormais "une opération clandestine d'exfiltration des otages vers le Venezuela".
Une "exfiltration" clandestine aura "très certainement lieu", avec l'appui du président vénézuélien Hugo Chavez et en dépit de l'opposition des autorités colombiennes, a-t-il prédit lors d'une conférence de presse à l'occasion du lancement à Genève d'un comité de soutien à Ingrid Betancourt et aux autres otages de Colombie.
"Le président Hugo Chavez peut demander aux Farc des concessions supplémentaires, car la guérilla a besoin de lui pour assurer sa logistique", a jugé le père de Mélanie et Lorenzo Delloye, qui est de nationalité française.
"Nous, tout ce qu'on veut c'est récupérer nos otages vivants", a-t-il poursuivi, en lançant un appel à guérilla pour qu'elle relâche "toutes les femmes".

"Epouvantablement dangereuse"

Une exfiltration serait "une opération épouvantablement dangereuse parce que le ministre colombien de la défense Juan Manuel Santos ne supporte pas Chavez et va redoubler d'efforts pour essayer d'empêcher les Farc de transporter les otages" vers le Venezuela, a néanmoins prévenu Fabrice Delloye.
Le conseiller du président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, chargé de suivre pour Brasilia l'opération de récupération des trois otages de la guérilla colombienne des Farc, Marco Aurelio Garcia, s'est déclaré favorable à une démarche clandestine, privilégiant "l'efficacité".
Le haut commissaire colombien pour la Paix, Luis Carlos Restrepo, a de son côté prévenu qu'une opération clandestine "ne pouvait être tolérée".
La Franco-Colombienne, Ingrid Betancourt, est détenue depuis février 2002 par les guérilleros des FARC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Vers une "exfiltration clandestine" d'Ingrid Betan   Jeu 10 Jan - 1:23

La guérilla des FARC serait prête à libérer deux otages

<table cellSpacing=0 cellPadding=0 width=10 border=0><tr><td colSpan=4></TD></TR></TABLE>
Le président vénézuélien Hugo Chavez affirme avoir reçu les coordonnées du lieu où pourraient être libérés les otages des FARC.
Le gouvernement colombien aurait approuvé la mission.

Cette nouvelle tentative sera-t-elle la bonne ? Après l'échec de la libération annoncée par les FARC de trois otages fin décembre, le président vénézuélien Hugo Chavez affirme que les rebelles colombiens ont accepté mercredi de libérer Clara Rojas et Consuelo Gonzalez. Il assure même avoir reçu les coordonnées du lieu où pourraient être libérés les deux otages. "Cette fois, oui, je viens de recevoir des Forces armées révolutionnaires de Colombie les coordonnées, là-bas, dans les montagnes de Colombie", a-t-il lancé, lors d'un discours public.
Hugo Chavez a précisé que Caracas avait envoyé une "demande officielle au gouvernement de la Colombie" et attendait l'autorisation d'aller récupérer les otages dans le département colombien de Guaviare, dans le sud-est du pays. "Espérons que demain (jeudi) à la première heure des hélicoptères du Comité international de la Croix-Rouge décolleront pour se rendre dans le Guaviare", a-t-il déclaré. Une opération qui devrait être possible puisque selon un porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge à Bogota, le gouvernement colombien a approuvé mercredi cette mission.
Emmanuel à Bogota
La guérilla marxiste s'est en effet engagée à remettre au dirigeant socialiste du Venezuela deux otages : Clara Rojas, 44 ans, adjointe de l'ex-candidate à la présidentielle Ingrid Betancourt, enlevée avec elle en 2002, et l'ancienne parlementaire Consuelo Gonzalez, 57 ans, capturée en septembre 2001. Les Farc avaient aussi promis de libérer Emmanuel, le fils de Clara Rojas, né d'une relation consentie avec un guérillero il y a trois ans, avant de reconnaître que l'enfant se trouvait dans un foyer pour mineurs à Bogota. "L'enfant Emmanuel est déjà à Bogota, grâce à Dieu", a rappelé Hugo Chavez, qui s'exprimait lors d'une cérémonie organisée en l'honneur des équipes nationales de volleyball, récemment sélectionnées pour les Jeux olympiques de Pékin.
Fin décembre, une opération humanitaire internationale, chapeautée par le Venezuela pour aller chercher les otages dans la forêt colombienne, s'était soldée par un échec. La guérilla avait alors invoqué des opérations de l'armée colombienne dans la région où devait avoir lieu la libération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Vers une "exfiltration clandestine" d'Ingrid Betan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Octave Maillot "Contes Normands".
» lui "imposer un "rythme""
» Canada: vers la pénalisation de consultants en immigration "malhonnêtes"
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"
» Arnaque "maman magazine", quel recours?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: