Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pouvoir d'achat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Pouvoir d'achat   Sam 15 Déc - 16:54

Pouvoir d'achat - Quand la ministre fait le coup du « Il était une fois... »
Dans une interview au Journal du Dimanche, Christine Lagarde, la ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi a livré tout son contentement des mesures prises par le gouvernement et n'hésite pas à affirmer : « Mises bout à bout (ces mesures) peuvent représenter un gain en pouvoir d'achat équivalent à un mois de salaire, voire davantage. »

Pour faire sérieux, elle s'appuie sur une « simulation » faite par ses services : « Une mère célibataire gagnant 1 600 euros par mois et payant un loyer de 600 euros pourra augmenter son pouvoir d'achat d'un montant équivalent en cumulant la prime à la cuve (150 euros), une prime de 460 euros net de son employeur, 4 jours de RTT rachetés (284 euros), les effets de l'indexation des loyers (101 euros) sur l'inflation et une baisse des prix dans la grande distribution (600 euros) consécutive à la réforme de la loi Galland. »

D'abord, pour toucher la prime à la cuve, le personnage de la mère célibataire issu de la fable de Madame Lagarde devrait être non imposable et donc, étant donné son salaire, avoir à charge au moins... trois enfants. Et puis, il lui faudrait bien sûr se chauffer au fuel dans sa maison individuelle ou au gaz dans son immeuble collectif. Sinon ceinture !

Pour toucher la prime de 460 euros, il faudrait à l'héroïne être employée dans une entreprise de moins de 50 salariés et... que son patron veuille bien la lui octroyer, car rien, dans les mesures prévues, ne l'y contraint. Pour le paiement des RTT, là-encore il lui faudrait espérer en une bienveillance patronale que rien n'oblige.

Pour ce qui concerne l'économie de 101 euros sur le loyer, liée aux effets de la nouvelle indexation qui, dans le secteur privé, limitera peut-être la hausse mais sans faire baisser le montant, elle relève d'autant plus de l'affabulation qu'il y a fort à parier qu'avec ses trois enfants la mère célibataire, si elle a la chance d'avoir un toit, vit dans un logement social dont le loyer n'est pas assujetti aux mêmes règles de révision.

Enfin, pour les 600 euros économisés grâce à la baisse des prix dans la grande distribution, c'est au mieux un rêve mais, plus sérieusement, c'est un mensonge pur et simple.

Il faut tout le cynisme et le mépris d'une femme d'affaires qui dirigeait avant sa nomination au gouvernement un des plus gros cabinets d'avocat de la planète où elle émargeait à près d'un million de dollars annuels, pour oser inventer à l'usage des millions de salariés qui n'arrivent pas à boucler les fins de mois des bobards aussi lamentables !

Sophie GARGAN


Le Figaro magique

Le lendemain de l'interview de Christine Lagarde dans le Journal du Dimanche, le quotidien Le Figaro titrait dans ses pages intérieures : « Un mois de salaire en plus pour certains salariés, selon Bercy ». Le tour était joué, la fable de la ministre s'était transformée en... « information ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pouvoir d'achat   Sam 15 Déc - 17:24

Et dire que certains y croient ... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pouvoir d'achat   Mar 12 Fév - 22:47

Rémunérations

Exclusif : augmentation de 40% pour trois dirigeants sur quatre en France en 2007


Les patrons des plus importants groupes du CAC
40 ont reçu chacun en valeur médiane 6,175 millions d'euros de
rémunération totale en 2007, selon une étude HayGroup révélée en
exclusivité par latribune.fr et La Tribune.




Le
chiffre fait rêver en ces temps de débats sur le pouvoir d'achat : 40%
d'augmentation médiane entre 2006 et 2007. C'est la belle envolée des
rémunérations qu'ont obtenu 77% des PDG français. Pas mal !
Ces
chiffres explosifs, les premiers analysant les salaires 2007 des
patrons français, secoueront sûrement les assemblées générales de
printemps. Ils figurent dans l'étude de référence sur les rémunérations
des comités exécutifs, réalisée par HayGroup, spécialiste mondial des
rétributions, que publie en exclusivité latribune.fr et que vous
pourrez retrouver en détail dans La Tribune dans son édition de demain
(datée de mardi).
Cette augmentation considérable propulse les
rémunérations des patrons français à des niveaux jamais atteints. Les
PDG des plus importants groupes du CAC 40 ont reçu en 2007 chacun 6,175
millions d'euros de rémunération totale (salaire de base + bonus +
stock options et actions gratuites valorisés) en valeur médiane. Les
patrons des groupes réalisant un chiffre d'affaire moyen de 20
milliards d'euros et employant 100.000 salariés gagnent chacun 4,518
millions d'euros.
Leurs homologues des entreprises réalisant en
moyenne 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires et employant 50.000
salariés, ont été rémunérés 2,679 millions d'euros en 2007. Enfin, les
patrons des plus petites entreprises du SBF 120 ont gagné 882.000
euros.
Comment ont été calculé ces chiffres ?Ces
chiffres ont été obtenus en décortiquant les comptes de 135 groupes,
dont tous ceux du CAC 40 et du SBF 120, plus quelques quinze
entreprises emblématiques (ASF, Colas, Latécoère,
Sanef, Airbus, DCNS ....). Ensuite, les mathématiciens qui pilotent les
études HayGroup, ont calculé la médiane, la ligne de partage entre les
50% des titulaires les mieux payés et les 50% les moins payés. Ce mode
de calcul plus précis est préféré à la simple moyenne qui laisse la
part trop belle aux extrêmes. De plus, HayGroup ne prend en compte que
l'évolution des salaires des PDG présents en 2006 et en 2007 pour
éviter que le départ d'un patron très bien payé fasse plonger l'indice.
Comment en est-on arrivé là malgré les lois de modération votées
en 2005 et 2007, malgré les normes comptables de transparence, malgré
les revendications des associations d'actionnaires ?
Vous
pourrez lire les explications, avec les chiffres sur les augmentations
des bonus et des stocks options dans le quotidien La Tribune de demain
(édition de mardi). Et aussi comment les patrons français sont devenus
les mieux payé en Europe, le passage au crible des parachutes dorés,
ces primes de départ qui déclenchent régulièrement la polémique et
l'analyse de Denis Lesigne, responsable des stratégies de rémunérations
chez HayGroup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pouvoir d'achat   Mer 13 Fév - 0:43

Ben non : la France est au bord du gouffre, les caisses sont vides, qu'il a dit le nabot ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pouvoir d'achat   Aujourd'hui à 0:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Pouvoir d'achat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout sur le pouvoir d’achat des ménages (chapitre 2)
» instauration d'une indemnité dite de garantie individuelle du pouvoir d'achat
» Ne pas confondre l'inflation et l'augmentation des prix
» Gendcom : Pouvoir d'achat
» AMELIORATION DU POUVOIR D'ACHAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: