Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 en plus des OGM...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: en plus des OGM...   Mar 25 Sep - 13:15

On vient de voir la nocivité des OGM...
Poursuivons avec d'autres sujets d'actualité relatifs à la santé.




Omega 3
Source «  le Point »

Effet de mode ? Résultat d'un marketing très bien organisé ? Optimisme excessif des chercheurs et des nutritionnistes ? Toujours est-il que les sacro-saints oméga-3, ces acides gras parés de multiples vertus depuis des années, pourraient bien finir dans le grand placard des aliments "santé" qui n'ont pas tenu leurs promesses. Une méta-analyse incluant une vingtaine d'études et portant au total sur près de 70 000 patients - publiée mercredi dans le sérieux Journal of the American Medical Association (JAMA) - conclut que la consommation régulière de ces lipides n'a pas les effets bénéfiques attendus sur le risque d'accidents cardio-vasculaires majeurs, ni sur la mortalité toutes causes confondues.


Médicaments
Source «  le Point »

Bernard Debré, député UMP de Paris, et Philippe Even, directeur de l'Institut Necker, affirment dans un livre, dont le Nouvel Observateur révèle jeudi les bonnes feuilles, qu'un médicament sur deux est inutile.
Le Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux est "un livre d'information, pas d'opinion", assure le professeur Even dans une interview vidéo au Nouvel Observateur. Il a écrit en 2011 avec Bernard Debré un rapport au vitriol dans l'affaire du Mediator. L'ancien doyen de la Faculté de médecine de Paris lance une nouvelle charge contre l'industrie pharmaceutique, qualifiée de "la plus lucrative, la plus cynique, la moins éthique de toutes les industries". Selon le professeur Even, pour régler le problème du manque d'argent dans le domaine de la santé et du déficit de l'Assurance maladie, "il suffit de retirer du marché les médicaments dangereux, inutiles ou inefficaces".
Le livre recense ainsi, selon l'hebdomadaire, "50 % de médicaments inutiles, 20 % de mal tolérés, 5 % de potentiellement très dangereux, mais, incroyable paradoxe, 75 % sont remboursés". Le professeur Even s'en prend tout particulièrement aux statines, les médicaments contre le cholestérol, "avalés par 3 à 5 millions de Français", qui coûtent "à la France 2 milliards d'euros par an" et qu'il juge "complètement inutiles".


Source 20minutes

SANTE - Selon les calculs d'une députée européenne...
Les Français sont les champions d'Europe de la consommation de médicaments. Surtout, ils les paient beaucoup plus chers que leur voisin européen. L'Arimidex, prescrit après un cancer du sein, coûte 116,50 euros en France, contre 48 euros en Italie. Ce qui irrite la députée Michèle Rivasi (EELV), membre de la commission santé du Parlement européen, selon qui «les mesures de redressement ne sont pas prises», plus particulièrement après le scandale du Mediator et le livre des Professeurs Philippe Even et Bernard Debré, sorti la semaine dernière (lire encadré). Pour elle, au minimum dix milliards d'économies sont possibles, car «on prescrit trop ». En France, sur 10 consultations, 9,7 donnent lieu à une ordonnance, contre 4 aux Pays-Bas. Un constat partagé par la Fédération hospitalière de France, qui estime qu'« un petit tiers des actes médicaux  sont inutiles».
Des nouveautés sans bénéfice thérapeutique
Les Français sont également les premiers utilisateurs de molécules récentes, qui n'apportent souvent aucun progrès thérapeutique. Une tendance entretenue par les labos qui n'hésitent pas à lancer de nouveaux traitements, plus chers, alors que la formule a été peu modifiée. En 2011, selon la Haute Autorité de santé, un seul médicament sur 232 testés présentait une amélioration majeure. Et 209 ne présentaient aucune amélioration. Pourtant, tous sont remboursés. «Et pendant ce temps, les profits pharmaceutiques augmentent au détriment de la Sécurité sociale, qui voit son déficit se creuser au risque de mettre en danger notre système de protection sociale», assure la députée européenne. Plutôt qu'«une vague de déremboursements pratiqués sans réelle évaluation», Michèle Rivasi plaide pour une réforme des modalités de fixation des prix des médicaments qu'elle juge «très opaque», pour évaluer précisément «en quoi un nouveau médicament apporte une valeur ajoutée».



Véhicules Diesel
Source 20minutes

extrait :
Les gaz d'échappement des moteurs diesel sont associés à un risque accru de cancer des poumons et de cancer de la vessie, selon des experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Les experts réunis à Lyon ont estimé dans un communiqué qu'il y avait à présent assez de preuves démontrant qu'une exposition aux gaz d'échappement de moteurs diesel est associée à un risque accru de cancer du poumon, pour classer ces gaz dans le groupe des cancérogènes «certains» pour les humains (Groupe 1). Le CIRC a aussi estimé que ces gaz étaient associés «à un risque accru de cancer de la vessie».
…...
Près de 60% des voitures en France
Une porte-parole de l’Association des constructeurs européens d’automobiles s’est déclarée surprise par l’annonce, ajoutant que l’industrie automobile devrait « étudier les données de l’enquête dans le moindre détail».
Les véhicules diesel sont particulièrement populaires en Europe de l’Ouest, où des avantages fiscaux ont encouragé les progrès technologiques et favorisé un bond de la demande. En France: il équipe près de 60% du parc automobile aujourd'hui, contre à peine plus du quart en 1995. Réputé meilleur pour le climat que le moteur à essence en générant moins de CO2 au kilomètre, le diesel émet en revanche des particules fines.


…........
source Carfree :

C’est le Canard enchaîné qui nous le révèle cette semaine, un article du journal le Parisien vient de sortir un scoop mondial: « le diesel nettoie l’air! » Et en plus, c’est le diesel français qui purifie l’air et plus précisément le diesel Peugeot. Une innovation technologique sans précédent qui fera plaisir aux 42.000 morts par an en France du fait des émissions de microparticules.
C’est Guillaume Faury, l’ébouriffant directeur recherche et développement de Peugeot PSA, qui balance ce scoop mondial dans les colonnes du Parisien du 17 septembre 2012 : « l’air qui sort du pot d’échappement est plus propre que l’air qu’il absorbe« .
Essayons de bien comprendre le concept: en fait, tout le monde sait que l’air en ville est particulièrement pollué, principalement du fait de la respiration des piétons et des cyclistes. Et bien, les moteurs diesel Peugeot absorbent cet air pollué et le rejettent sous forme d’air propre par le pot d’échappement.
C’est magique et il faut toute l’autorité d’un directeur recherche et développement de Peugeot PSA, qui gagne quand même plus d’1,2 millions d’euro par an, pour affirmer de telles inepties.
Et si l’Organisation Mondiale de la Santé, qui n’est quand même pas un groupuscule écologiste quelconque, affirmait en juin dernier que le diesel était un « cancérogène certain« , c’est tout simplement, selon Guillaume Faury, une « tromperie »…
Horreur, l’OMS cherche à nous tromper, mais heureusement Peugeot est là pour nous informer! Ayez confiance…
Comme le dit le Canard enchaîné, « faites un geste pour l’environnement, laissez tourner votre moteur… »
Merci Peugeot !


Un dernier sujet : l'huile de palme.
Destructeur pour l'environnement, richesse pour les industriels et dangereux pour la santé.
Source MaxiSciences

L'huile de palme, montrée du doigt par les ONG en raison de ses effets néfastes sur la santé et surtout sur l'environnement, reste toujours aussi présente dans notre alimentation. A l’heure actuelle, près de 50% des produits alimentaires transformés en contiennent toujours.
Les tentatives des industriels de l'agroalimentaire pour se passer de l’huile de palme payent difficilement. S’il semblerait que la volonté de réduire son utilisation soit là, concrètement, les importations européennes de cette huile extraite du fruit du palmier à huile continuent jusqu'ici de progresser légèrement. "Nous constatons en France et en Europe depuis deux ans une stagnation de la consommation mais celle-ci ne fléchit pas", explique Boris Patentreger, chargé de programme forêt pour l'organisation World Wildlife Fund (WWF).
"Aucun analyste sérieux ne pense que l'on peut en finir avec l'huile de palme", confirme Hubert Omont, chercheur au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad). Aujourd’hui, 80% de l'huile de palme est utilisée pour l'alimentation et 19% pour la cosmétique. En 30 ans, elle s’est imposée dans le monde et sa production a été multipliée par huit (45 millions de tonnes en 2010, devant le soja et le colza). En effet, cette huile est très bon marché, le rendement à l'hectare du palmier à huile étant dix fois plus élevé que celui du soja. De plus, sa stabilité lui permet d’être stockée sous forme solide et elle permet de conserver les aliments.
Toutefois, depuis l’an 2000, les ONG jettent le discrédit sur cette culture qui pousse à une déforestation sauvage et menace notamment la survie de l'orang-outang en Malaisie et en Indonésie (où a lieu 85% de la production). De plus, cette huile, à forte dose, favoriserait la survenue de maladies cardio-vasculaires. "Soucieux de plaire aux consommateurs, les industriels ont alors mis une pression énorme sur leurs fournisseurs pour supprimer l'huile de palme de leurs produits mais maintenant ils ont en partie fait marche arrière car souvent ils n'ont pas de solution de rechange", explique Sophie Delacharlerie, ingénieur à l'Université de Liège qui a travaillé sur ce thème avec des industriels.


Pour faire du fric, tout est bon...
Y compris en sabotant la santé...
Mais ça, on ne se fait pas trop de doutes. Mad


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: en plus des OGM...   Jeu 27 Sep - 23:28

1. omega 3, je suis entièrement d'accord pour reconnaitre que c'était un marché juteux pour vendre plus cher des produits "à la mode diététique". Il y en a une flopée d'autres comme ça !

2. médicaments inutiles : bien sur que la plupart de ce qu'on nous prescrit sont pratiquement des placebos.
Par contre, interdire des médicaments classés "dangereux", je ne suis pas toujours pour ; j'ai souvenir d'un antalgique très efficace, durant ma jeunesse qui a juste été retiré du commerce pour "risques allergiques" (je cite). Dans ce cas là, il faudrait retirer l'aspirine, le paracétamol, les pénicillines, ect ...
Et pour aller plus loin, les graminées, les chats, les chiens, les crevettes, le gluten, etc ...
Pourquoi pas les cons ? j'y suis fortement allergique ! cheers

3. le diesel : comme par hasard, c'est maintenant que l'essentiel du parc automobile français en est équipé qu'on découvre qu'il est cancérigène !!! Et mon cul, c'est du poulet diésel ?
Entre lobbying, silences et mensonges, pas facile de s'y retrouver, non ? Rolling Eyes

4. ben justement le dernier sujet rejoint le précédent : l'huile de palme a remplacé la plupart des autres huiles végétales, il y a une vingtaine d'années, pour la bonne et simple raison "qu'elle était moins nocive que les autres à haute température", en faisant ainsi l'huile de friture idéale (environ 300 °C, pour les frites).
Et maintenant, on affirme le contraire ?


En conclusion : Quand nous ment-on ? Ou quand nous a t'on menti ? Car les vérités bougent avec le temps ...
Et nous sommes toujours les victimes, hélas ! Twisted Evil

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: en plus des OGM...   Ven 28 Sep - 13:01

1- omega 3 : juteux phénomène de mode, oui...

2 - médicaments : d'une façon, tous sont dangereux. Ce qui ne va plus,
c'est les médicaments inutiles qui nous sont fourgués pour le seul bénéfice de l'industrie pharmaceutique !

3 - c'est vrai que le diesel nous a été gentiment poussé dans les pattes,
alors que le doute sur sa nocivité existait déjà.
Ce qui se prépare, à mon avis, c'est de nous diriger vers la voiture électrique.
Coûteuse, pas encore performante, polluante à vie avec ses batteries, soi disant économique
puisque consommant peu d'essence mais en omettant de dire que la batterie
sera en location...En plus, le nucléaire est derrière !
Et que penser de la recharge qui se fera souvent le soir en rentrant,
aux heures de pointe de consommation électrique Twisted Evil

4 - ben, euh, l'huile de palme a été indiquée par des médecins comme pire que le saindoux
par rapport aux risques cardio-vasculaire !
Elle est donc dangereuse pour l'environnement et pour l'organisme.
D'autres huiles sont certainement dangereuses, mais probablement moins...
L'huile de palme n'est intéressante que par le profit qu'elle permet.
C'est surtout ça qui la rend difficilement remplaçable.
J'ai vu une info sur son usage dans l'alimentaire : les produits bas de gamme...
C'est bien suffisant pour les " gens d'en bas " ! What a Face






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: en plus des OGM...   Dim 7 Oct - 1:54

Concernant l'huile de palme et les produits "bas de gamme", il est un fait rarement relaté qui est le suivant :
Les produits "bas de gamme" sont beaucoup plus controlés pour plusieurs raisons :
- déjà parce qu'ils sont "bas de gamme" et que ça fait peur
- ensuite, parce qu'ils sont issus de sociétés de productions à "petits moyens" et qu'ils n'ont pas d'auto-controle interne
- et enfin, parce que s'ils sont épinglés, ils n'auront pas les moyens de se payer une armada d'avocats qui feront capoter l'affaire

Tu veux que je t'xplique pourquoi les produits "hauts de gamme" sont moins controlés ?
Et de par là même utilisent autant que les autres les produits reconnus dangereux ?
Sauf que pour les uns, c'est pour vendre moins cher, et pour les autres pour faire plus de bénéfices !

Parole de professionnel ! Juste un exemple vécu et réitéré : les plus gros problèmes que j'ai vu sur des rillettes étaient chez B.C (pour ne pas les citer) et exceptionnellement chez les rilletes "premier prix".

Le culte de la peur des produits pour pauvres ; le culte du riche qui sera moins malade ;
Juste de la spéculation sur nos doutes, et des bénéfices pour les "marques" ! Twisted Evil

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: en plus des OGM...   Dim 7 Oct - 11:52

Vu !
C'est sur que ton métier te permet de connaître mieux que moi...
De toute façon, mes finances ne m'ont jamais permis d'acheter beaucoup de produits de marques.


scratch
Chien Guevara a écrit:
le culte de la peur... et des bénéfices pour les marques
Vu sous cet angle, effectivement, ça donne à réfléchir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: en plus des OGM...   Aujourd'hui à 9:53

Revenir en haut Aller en bas
 
en plus des OGM...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Santé-
Sauter vers: