Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Mer 16 Mai - 12:27


«L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !

( extrait )
Candidat, François Hollande avait axé sa campagne sur les questions d'éducation. Président, il place sa cérémonie d'investiture sous la figure et l'héritage de Jules Ferry avec un hommage à la statue du ministre aux Tuileries. Ce choix est un signal inquiétant. D'abord parce que Jules Ferry est l'homme de la colonisation (« Si nous avons le droit d'aller chez ces barbares, c'est parce que nous avons le devoir de les civiliser […] Il faut non pas les traiter en égaux, mais se placer au point de vue d'une (...)
»
http://www.cnt-f.org/nautreecole/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Mer 16 Mai - 18:01


L'école selon Jules Ferry a quand même permis d'apporter l'éducation au peuple,
elle a lutté contre l'école confessionnelle qui était réservée à une " élite "
et qui n'était certainement pas en faveur du peuple !

En ce qui concerne la colonisation, le Président Hollande a bien insisté
sur ce point en remarquant que Jules Ferry avait commis une grave erreur politique.
Il a dit également que chaque homme avait du bon et du mauvais.

C'est regrettable que ce passage soit occulté.

Je trouve aussi très regrettable que l'article commence pratiquement par :

" Ce choix est un signal inquiétant. "
Rien que ça !
A mon sens, cette remarque est le signe d'un dénigrement partisan
et ce genre d'attaque indispose plus contre l'auteur qu'autre chose.

Une petite observation :
s'il n'y avait pas eu l'école publique, NOUS ne serions peut-être pas ici
pour discuter de choses et d'autres.
Nous serions peut-être encore sous la coupe des seigneurs.

Non ?

Oserons-nous prétendre que l'école ne nous a rien apporté ?
Sans l'éducation scolaire, et même si tout n'y est pas parfait,
arriverions-nous à lutter contre les dirigeants et les patrons ?

Et quelle est la principale amélioration demandée par les peuplades
un peu à l'écart de la civilisation ( il en reste ! et pas primitives pour autant...)
L'école !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Mer 16 Mai - 18:42

C'est un signal inquiétant, car il donne le ton sur d'autres réformes à venir.
Le choix de Jules Ferry est teinté d'équivoque; et ce n'est pas en citant le commentaire de François Hollande sur ce colonialiste républicain, avec tout ce mépris stigmatisant qui l'a caractérisé, que cela retire la faute; celle de ferry et celle de Hollande.
N'aurait-il pas mieux valu citer Valon, Freinet, Ferrer, .. ou même l'ex-directeur de Sciences PO ( qui a permis à bon nombre d'enfants des milieux populaires d'accéder à cette école ), s'il faut vraiment citer de grands pédagogues ?
Il aurait mieux fait de se taire!

Car n'oublions pas que le projet de Ferry était de proposer à la bourgeoisie de braves ouvriers, techniciens,..éduqués, compétents afin de faire tourner leurs usines et de lui procurer des bénéfices et plus-values à souhait !

Cela n'a pas beaucoup changé d'ailleurs.

L'école de la république permet de reproduire les inégalités sociales, et non d'éduquer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Jeu 17 Mai - 13:12


Sans l'école, aurions-nous la possibilité de lire ?
Il reste malheureusement encore des millions d'analphabètes en France.
Tu sais lire, Bye, et écrire.
C'est probablement grâce à l'école publique.
Les jeunes esprits sont malléables et risquent d'être formatés.

Et pourtant, tu sais lire et tu n'es pas entré dans un moule.
Tu sais lire et cela te permet de nommer les personnages que tu cites.
Cela te permet de mener tes luttes.

Je ne considère donc pas comme une faute de rendre hommage à Jules Ferry,
au-delà de ses défauts, car c'est quand même lui qui a posé la première pierre de l'école publique.

Quant à François Hollande, je ne prends pas son parti, mais :


Challenges a écrit:
Le successeur de Nicolas Sarkozy a indiqué qu'il entendait adresser un "message de confiance" à l'Education nationale et à ses personnels. Réaffirmant sa volonté de créer 60.000 postes supplémentaires dans l'éducation en cinq ans, de rétablir la formation des enseignants, il a également assuré que "priorité sera accordée aux écoles des quartiers populaires, ainsi qu'à celles de certaines zones rurales aujourd'hui abandonnées, oubliées, reléguées".

Pour le chef de l'Etat, "la naissance, la fortune, le hasard établissent des hiérarchies que l'Ecole a pour mission, sinon pour devoir, de corriger, voire d'abattre". A ses yeux, "l'Ecole, c'est l'arme de la justice, c'est l'arme de l'égalité républicaine et la justice, c'est la mixité sociale".

http://www.challenges.fr/economie/20120515.FAP3687/l-ecole-a-besoin-de-reformes-et-de-consideration-juge-hollande.html

Pour le moins, il me semble négatif de critiquer cela.

J'y pense ... scratch quelle proposition accompagne le dénigrement de l'école publique ?
Je n'en vois pas...
Vaudrait-il mieux un monde d'analphabètes ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Jeu 17 Mai - 19:32

Bien sûr que j'ai appris la lecture à l'école; mais ça n'a rien à voir avec l'école républicaine.
Comment je ferais pour payer mes impôts si je ne savais pas lire!
L'école républicaine est en charge du minimum; savoir lire, compter,.. et respecter la hiérarchie sociale, les règles, la domination..
Ce n'est pas une école ouverte sur le monde, qui apprend la souveraineté individuelle, l'émancipation des enfants, l'auto-discipline au contraire des pédagogies révolutionnaires, anti-école nationale comme la méthode Freinet par exemple.

Pour le chef de l'Etat, "la naissance, la fortune, le hasard établissent des hiérarchies que l'Ecole a pour mission, sinon pour devoir, de corriger, voire d'abattre". A ses yeux, "l'Ecole, c'est l'arme de la justice, c'est l'arme de l'égalité républicaine et la justice, c'est la mixité sociale".Hollande s'est souvent répandu sur la nécessité de maintenir une école du mérite, de la hiérarchie.
Si l'école répubilcaine a pour mission d'abattre les hiérarchies, elle est bien maladroite..depuis sa création. Ce que je ne crois pas; elle fournit les cadres, les dirigeants pour la société, et les autres qui forment les dominés.
En réalité, l'école républicaine diffuse le même enseignement à tous les enfants, quel que soit l'origine sociale, l'environnement culturel,..en saupoudrant d'un peu de soutien scolaire, car évidemment les bourgeois du PS ne peuvent supporter ce spectacle où tant de jeunes sortent encore de l'école, sans diplôme, sans savoir lire ni écrire correctement.

Résultat des couses: les classes sociales se reproduisent inexorablement, avec quelques echappés que l'on exhibe pour complexer ceux qui en s'en sortent pas.

D'un point de vue statistique, les enfants issus de catégories sociales défavorisées, réussissent moins que les autres plus favorisés, à l'école, au lycée,..étonnant non ?

Hollande voudrait abattre les hiérarchies à l'école républicaine, tout en maintenant une société en classes, totalement inégalitaire ? C'est totalement incohérent, ou plus sûrement du foutage de gueule!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Ven 18 Mai - 17:28

Pour les impôts, j'imagine que même des analphabètes payent des impôts,
pas besoin de savoir lire Wink il y a toujours un service qui aidera !
Sois rassuré, je comprends bien ton propos ! Idea


Citation :
L'école républicaine est en charge du minimum; savoir lire, compter,.. et respecter la hiérarchie sociale, les règles, la domination..
C'est sur qu'il y a de ça, mais c'est toujours mieux que rien,
j'ai moi-même connu l'école avec l'instruction civique, lol!
ça ne m'a pas empêché de " faire " mai 68 et,
je reviens sur cela, ça ne t'empêche pas de mener tes luttes.

La méthode Freinet...intéressant, effectivement.
J'en avais entendu parler...il y a trop longtemps,
je viens de me rafraîchir la mémoire sur Wikipédia.

Avec une ou deux choses qui interrogent quand même...
deux, trois, vite fait.

Il faut du matériel, ça ne doit pas être à la portée de tous... No
J'ai quand même connu une école primaire qui disposait d'un atelier,
ça ne me plaisait pas beaucoup, d'ailleurs...

Tiens, il y a des élections ! Twisted Evil
un début de hiérarchisation, non ?

Sous l'influence de son épouse, Élise, l'école de Vence, qu'il vient de fonder (1935), ( il ) prône la nourriture végétarienne, le bain froid, le naturisme, les bains de soleil, les médecines alternatives, etc.
je connais des enseignants qui se sont retrouvés avec un dépôt de plainte pour moins que ça !


Invariant 10 ter : Ce n'est pas le jeu qui est naturel à l'enfant, mais le travail.
Ça paraît exagéré, non ?

Invariant 22 : L'ordre et la discipline sont nécessaires en classe.
Hé, hé, un début de contrainte !
Discipline, discipline !

Ces quelques remarques vite fait, juste pour dire,
rien n'est parfait.

Pour en revenir au reste, le soutien scolaire viendrait des bourgeois du P.S. ?
Peut-être...
Du moins, après les suppressions de postes dans l'éducation nationale par Sarko,
( je vois trop les affrontements entre établissements scolaires pour
déterminer les rendus de postes...au détriment de l'enseignement ),
la création de nouveaux postes sera une amélioration.


Les classes sociales se reproduisent inexorablement, avec quelques échappés que l'on exhibe pour complexer ceux qui en s'en sortent pas.
C'est clair. et :

Citation :
la France est un des pays où l'origine sociale influence le plus le niveau scolaire

Cela rejoint ce propos :

Citation :
D'un point de vue statistique, les enfants issus de catégories sociales défavorisées, réussissent moins que les autres plus favorisés, à l'école, au lycée,..étonnant non ?
Effectivement,
avec un bémol toutefois : cette statistique, je l'ai vue il y a une quinzaine d'années, elle n'a pas du évoluer beaucoup.
Ce n'est pas l'école qui est mise en cause, mais justement, le milieu social.
Et là, rien à voir avec l'école proprement dite...

La statistique énonçait de façon " triviale " qu'un enfant d'ouvrier en HLM
avait un environnement moins favorable aux études qu'un enfant de cadre dans une maison,
que l'environnement intellectuel était moins bon dans une famille d'ouvriers peu instruits
que dans une famille de cadre(s) ayant une bonne instruction.

Pour en terminer, Hollande soutient la société en classes, totalement inégalitaire.
Ça, malheureusement, c'est absolument vrai...
Et ce n'est pas demain que nous verrons des dirigeants qui changeront cela, hélas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Sam 19 Mai - 5:59

La méthode Freinet telle que tu la rapportes partiellement date de 1935 !
Je connais des enseignants qui s'en réclament et appliquent quelques principes: l'auto-discipline ou expliquer le sens de telle règle, faire participer les élèves au fonctionnement de la classe, respecter le rythme de chacun, éduquer le sens critique, favoriser l'expression orale des élèves devant leurs camarades, abolir la hiérarchie,..
D'autres écoles ou expériences sont allées beaucoup plus loin, comme l'école Bonaventure, avec des moyens humains certes, du militantisme, mais l'enjeu est tellement passionnant: ouvrir les enfants et l'école à la vie, sa diversité, avec intervenants du monde du travail, des associations,..

Bien sûr que c'est l'origine sociale qui détermine tout le reste, mais l'école républicaine ne corrige en rien cette inégalité de fait; bien au contraire, elle s'en accomode et la reproduit fidèlement, et même l'accroit .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Sam 19 Mai - 21:09

C'est vrai que j'ai poussé le bouchon un peu loin. Laughing
Je n'aurais pas du en faire une caricature en ne reprenant que sa base d'origine.
Il est évident que la méthode Freinet a évolué, heureusement.
J'en connais une près de chez moi
et je connais une personne qui y a mis ses deux filles,
avec de bons résultats.

Je connais aussi des enseignants et je viens de discuter avec eux.
Ils ont confirmé l'intérêt de la méthode,
en remarquant qu'elle est applicable principalement pour des enfants " ayant un gros potentiel ".
Elle est donc limitée et ne peut remplacer l'école publique.
Il est à noter aussi que les " écoles nouvelles " ne préparent pas à la vie active,
ce qui peut être un handicap,

Citation :
"l'après école nouvelle" peut s'avérer un retour à la réalité brutal : le lycée, la fac et le monde de l'entreprise ne s'adaptent pas à chacun, mais impose un système de valeurs commun qu'il faut savoir accepter sans détour."

Accessoirement, ces enseignants sont surpris d'une telle attaque de l'école publique
et sont très loin de partager une telle critique...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Dim 20 Mai - 5:53

Il ne faudrait pas assimiler l'école avec un organisme de formation.

Elle devrait être considérée comme une structure éducative ( d'où son nom Education nationale ) , de transmission des savoirs, d'ouverture sur le monde, de compréhension, d'exercice critique,..

Les patrons, en fait, ont phagocité toutes les structures d'études; facs, lycées, école primaire,..voire école maternelle puisqu'on commence à flécher les enfants dès l'âge de 3 ans, suivant leurs aptitudes.

Dire que la méthode Freinet s'applique aux élèves à gros potentiel est faux: je connais personnellement des enseignants qui appliquent certains préceptes en direction d'enfants aux niveaux assez hétérogènes, issus de familles à revenus précaires..et auxquels ce type de méthode s'applique fort bien car respectant le rythme de l'élève.
Plutôt que de gaver les enfants de savoir, comme des oies, ne vaut-il pas mieux consacrer un peu plus de temps à disséquer, à créer, à considérer l'enfant avec possibilité d'affirmation, de prise de la parole, devenir sujet ?
De plus, et cela devient presqu'anachronique, la primauté est accordée au travail en groupe, collectif ( ce qui est nullement contradictoire avec l'affirmation personnelle, mais s'articule avec celle-ci ), opposé à la compétition tous azimuts où les enfants subissent un véritable stress, et sont forcés d'appliquer, dès leur jeune âge, tous les mécanismes de la future hiérarchie sociale.

Je ne suis pas enseignant, mais j'interviens depuis longtemps à l'école, dans des domaines artistiques, et mes copains enseignants me font part de l'intérêt manifesté par les enfants, de l'éveil, du désir de faire de ceux-ci, quand ils ont la possibilité de sortir des stuctures infantilisantes de l'EN où ils sont trop souvent perçus comme des consommateurs de savoirs , futurs sages apprentis des patrons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Mar 22 Mai - 0:35

"Du 7 mai 2002 au 30 mars 2004, ministre de la Jeunesse, de l'Éducation nationale et de la Recherche dans le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin.

À son arrivée au gouvernement, Luc Ferry annonce des mesures centrées autour de la lutte contre l’illettrisme. Entre autres mesures : le dédoublement de certaines classes de CP, la rédaction de nouveaux programmes en primaire centrés autour de la maîtrise de la langue, au collège la nouveauté est la mise en place des IDD (itinéraires de découverte) et l’introduction de l’enseignement en alternance dès la classe de 4e, au lycée, l’apparition du travail personnel encadré (TPE) et la rénovation du CAP..."

Zut, j'ai pas pris le bon ferry :

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !   Aujourd'hui à 9:15

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école de Jules Ferry, un mythe qui a la vie dure !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Ecole de la Gare
» Le Havre - Place Jules Ferry sanvic jean zay 1832 1893 1956 1869 1871 1889 1870 1879 1885 1881 1884 école education
» G obadia ex directeur de l'école Berthelot
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» [Divers écoles de spécialité] École des Pilotes de la Flotte à St Malo 35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: