Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Montée de la gauche radicale grecque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yann Durst
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 183
Age : 39
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Montée de la gauche radicale grecque    Sam 12 Mai - 11:32

Salut les camarades
Tsunami politique Syrisa un parti du style "front de gauche" et son leader de 37 ans Alexis Tsipras ont obtenue 16,5 % et obtenue 52 siége au parlement (il a triplé son score depuis 2009) devenat le premier partie de gauche au parlement.
On lui a donner 3 jours pour former un gouvernement
Par contre hélas Aube Dorée un groupuscule néo nazi entre au parlement avec 7% leur donne 14 sieges
Dernieres news....

Alexis Tsipras, le dirigeant de la gauche radicale grecque (Syriza), hostile aux conditions de l'aide internationale à la Grèce, a finalement renoncé ce soir à former un gouvernement. Il a demandé à rencontrer le président français Francois Hollande. Toujours sans pilote, la Grèce pourrait bien être contrainte d'organiser de nouvelles législatives début juin.
"Notre proposition a obtenu un large soutien dans la société mais pas au Parlement. Nous ne serons pas en mesure de réaliser
notre rêve de former un gouvernement de gauche. Demain matin, je remettrai mon mandat", a déclaré Alexis Tspiras, s'adressant aux députés de son mouvement, arrivé en deuxième position derrière les conservateurs aux législatives de dimanche.

Evangélos Vénizélos, numéro un du Pasok, le Parti socialiste, devrait être le troisième et dernier dirigeant politique à être invité à former un gouvernement, après les échecs d'Antonis Samaras, le chef de Nouvelle Démocratie (ND, conservateur), et d'Alexis Tsipras. Si lui aussi jette l'éponge, comme c'est fort probable, la Grèce n'aura d'autre choix que d'organiser de nouvelles législatives, dans trois ou quatre semaines.

A Bruxelles, les pays de la zone euro ont annoncé le versement d'une somme de 5,2 milliards d'euros à Athènes, malgré la réticence de certains Etats à procéder à ce paiement après le résultat des élections.

Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) a précisé qu'une somme initiale de 4,2 milliards d'euros serait versée demain, le milliard restant devant être transféré plus tard, "en fonction des besoins de financement de la Grèce". Le FESF estime qu'Athènes n'aura pas besoin de ce milliard avant juin.

Source (France Infos)
[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legri.e-monsite.com/accueil.html
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Montée de la gauche radicale grecque    Lun 21 Mai - 23:47

Si le parti Syrisa avait trouvé un accord dès le premier tour avec le parti communiste (comme le front de gauche de Mélenchon), ils seraient arrviés largement en tête à l'élection, et auraient ainsi obtenu d'emblée la majorité parlementaire.
Cette "non-alliance" prouve à tout le moins que cette gauche grecque n'est pas si "radicale" que ça.

Disons que ces résultats, globalement, montrent le raz le bol des partis classiquement dominants ; et donc une prise de conscience qu'on se fout de leur gueule depuis trop longtemps. ça, c'est la bonne chose !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Montée de la gauche radicale grecque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montées de lait douloureuses
» Bromokin et montée de lait...aïe !
» Strasbourg ravagée : quand l'extrême gauche est à l'oeuvre
» guerre entre ADIM Suroit et Montérégie
» Dort toujours à gauche!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: