Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Greenpeace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Greenpeace   Lun 5 Déc - 18:45

Militants délogés à Nogent mais Greenpeace annonce sa présence sur d’autres sites nucléaires

Contact

Axel Renaudin, Communication, 06 88 88 18 27



Paris, le 5 décembre 2011 – Greenpeace confirme que les militants qui ont occupé ce matin le dôme d’un réacteur de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine ont été délogés par la police.



Mais l’histoire ne s’arrête pas là : vers 6h ce matin, au moment où ils sont entrés dans la centrale de Nogent, d’autres militants de Greenpeace se sont introduits dans d’autres installations nucléaires. Cachés depuis ce matin, ils parviennent à se déplacer sur ces sites sans être repérés par les forces de sécurité et les systèmes de surveillance.



« Cette présence non-violente au cœur même des installations nucléaires françaises prouve leur extrême vulnérabilité, analyse Sophia Majnoni d’Intignano, chargée de campagne nucléaire pour Greenpeace France. Bien qu’alertées par notre première action à la centrale de Nogent-sur-Seine de ce matin, les autorités n’ont pas repéré les militants qui ont réussi à pénétrer plusieurs sites pour délivrer pacifiquement leur message : le nucléaire sûr n’existe pas. »



Greenpeace ne donne pour l’instant pas de précision sur le nombre de militants présents sur les installations nucléaires ni les noms des sites concernés. Areva, EDF, les forces de l’ordre et les responsables politiques prétendent que les sites nucléaires français sont sécurisés et que les militants de Greenpeace ont été immédiatement repérés ? À eux de retrouver les militants !



« À ce jeu du chat et de la souris entre autorité, qui disposent de moyens colossaux, et des citoyens non-violents utilisant des méthodes très simples, il n’y a qu’un seul vrai perdant : le citoyen qui se pensait à l’abri avec les centrales nucléaires présentées comme les plus sûres du monde », reprend Sophia Majnoni.



Suivez l’action sur www.greenpeace.fr et sur Twitter @greenpeacefr



Un audit pour l’image

Suite à la catastrophe de Fukushima, le gouvernement a commandité un audit des installations nucléaires françaises. Ce sont les exploitants nucléaires eux-mêmes – CEA, Areva et EDF – qui le réalisent. Cet audit prend en compte uniquement les problèmes liés à des évènements naturels. Risque terroriste, chute d’avion, virus informatique : aucun risque d’agression externe non-naturelle n’est pris en compte.



« Les militants de Greenpeace font la preuve que l’audit des installations nucléaires françaises est complètement insuffisant. S’introduire sur ces sites est à la portée de n’importe qui, ajoute Sophia Majnoni. C’est probablement pour ça que le risque d’intrusion humaine n’est pas pris en compte dans l’audit. Si c’était le cas, aucune installation ne pourrait être déclarée sûre et la France n’aurait d’autre choix que de sortir du nucléaire. »



Greenpeace demande au gouvernement d’élargir le périmètre de l’audit des installations nucléaires françaises en intégrant l’ensemble des risques.



Greenpeace, 40 ans de dénonciation non-violente du nucléaire

Depuis sa création, en 1971, Greenpeace dénonce les dangers liés au nucléaire. Dans la pure tradition de la désobéissance civile, les militants respectent le principe de non-violence. Par leurs actions et leur présence physique, ils attirent l’attention du public sur des scandales écologiques, désignent les responsables et promeuvent des alternatives. En s’introduisant dans des installations nucléaires, les militants de Greenpeace souhaitent sensibiliser les Français sur la vulnérabilité des centrales et les alerter sur les risques inconsidérés que leur fait courir l’énergie nucléaire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Greenpeace   Lun 5 Déc - 18:49

DIRECT: Duflot remercie Greenpeace pour "l'audit gratuit" de la sûreté nucléaire
Par LEXPRESS.fr, publié le 05/12/2011 à 10:00, mis à jour à 15:01

Des militants de Greenpeace se sont introduits lundi matin dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine.

afp.com/Alain Julien

A l'aube, des militants de Greenpeace se sont introduits dans la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine. Ils ont tous été interpellés. L'ONG affirme avoir des militants dans d'autres centrales, EDF dément. Suivez les infos en direct.

14h56: Noël Mamère donne raison aux militants de Greenpeace: "Les fameux stress-tests effectués sur les centrales ne sont que des écrans de fumée puisqu'ils ont exclu tout ce qui relève des intrusions extérieures, du terrorisme et du crash d'un avion", a-t-il déclaré à l'AFP. "A Nogent-sur-Seine les militants ont réussi à monter sur le dôme, c'est-à-dire le coeur de la centrale, au nez et à la barbe de ceux qui prétendent assurer notre sécurité. C'est la preuve que les écologistes ont raison de dénoncer les mensonges de l'Etat et du lobby nucléaire."

13h42: Cécile Duflot, numéro un d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), remercie les militants de Greenpeace d'avoir mené un "audit gratuit" sur la sûreté nucléaire.

"Le risque humain et le risque terroriste doivent être enfin pris au sérieux par les autorités nucléaires et le gouvernement. Le nucléaire sûr n'existe pas plus à Nogent qu'à Tchernobyl ou à Fukushima", conclut la secrétaire nationale.

Le nucléaire sûr n'existe pas plus à Nogent qu'à Tchernobyl ou à Fukushima (Duflot)

13h30: Benoît Hamon, le porte-parole du Parti socialiste, a estimé que l'action de Greenpeace révélait des "failles" dans la sécurité. A la question de savoir si les conditions de sécurité étaient réunies dans les centrales, Benoît Hamon a répondu lors de son point presse hebdomadaire: "Ca montre qu'il y a des failles et qu'on a raison de pointer les lacunes et les défaillances depuis de début". Selon lui, "nous réalisons que nous sommes sur un système qui se fonde sur des déclarations (...) qui méritent d'être vérifiées et confirmées sur le terrain".

13h10: Greenpeace continue de publier des vidéos sur Dailymotion. Deux hommes, habillés chaudement, bouquinent. L'ONG prétend qu'ils se trouvent sur un site nucléaire français. Impossible à vérifier étant donné l'absence d'éléments identifiables autour d'eux...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Greenpeace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Greenpeace réveille l'hémicycle !!
» Lettre de motivation pour Greenpeace
» liste vigitox greenpeace?
» borax
» Le t-shirt greenpeace :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: