Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tragédie grecque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Tragédie grecque    Sam 19 Nov - 11:17

Tragédie grecque – Guerre sociale contre le peuple et entrée de l’extrême-droite au gouvernement
| alternatifs.org | dimanche 13 novembre 2011

dimanche 13 novembre 2011

Communiqué des Alternatifs du 13 novembre 2011



La nomination de M. Papademos, ancien vice-président de la Banque Centrale Européenne, BCE, comme premier ministre en remplacement du socialiste Georges Papandreou, président du PASOK et de l’Internationale Socialiste, vient aussi de se traduire, 37 ans après la chute de la dictature, par l’entrée de quatre ministres d’extrême-droite dans le nouveau gouvernement grec . Parmi eux, l’avocat Makis Voridis, considéré comme proche de Jean-Marie Le Pen et l’antisémite Adonis Georgiadis.



Quatorze ministres du PASOK, le PS grec, ont accepté de conserver leurs ministères et de cohabiter, sous l’autorité de Papademos, avec la Nouvelle Démocratie, parti de la droite libérale, et avec l’extrême-droite. Sarkozy et Merkel ont félicité Papademos et lui ont fermement rappelé son obligation de se soumettre aux exigences de la troïka Union Européenne – BCE – FMI, désormais en poste à Athènes, pour vérifier la mise en place de la privatisation totale de l’économie et de mesures d’austérité encore plus violentes contre la population que celles prises depuis mars 2010 par la majorité socialiste du gouvernement Papandréou. Pas un mot sur l’entrée de l’extrême-droite. Ni de la part du gouvernement français, ni du gouvernement allemand, ni à l’Union Européenne.

Deux ans après son retour au pouvoir, le PASOK aura réussi :

•à infliger la purge sociale la pire que le peuple grec ait connu depuis la seconde guerre mondiale,
•à proposer la mise en place d’un gouvernement d’union nationale avec la droite
•et, enfin, à accepter de cohabiter au gouvernement avec l’extrême droite.
Pour le PS français cette entrée de la droite au gouvernement « est un choc ». « Voilà où mène l’Europe quand elle tourne le dos aux peuples, en imposant des austérités brutales et aveugles sans donner la possibilité et le temps pour le redressement et en s’immisçant dans le fonctionnement démocratique des Etats-membres » souligne –t-il dans un communiqué. Mais pas un mot, rien, sur la véritable guerre sociale contre le peuple conduite depuis deux ans par le PASOK. Pas un mot pour condamner la décision de PASOK d’appeler à un gouvernement d’union nationale avec la droite. Pas un mot pour demander le départ de Papandréou de la présidence de l’Internationale Socialiste et l’exclusion des ministres et députés du PASOK qui acceptent cette cohabitation avec l’extrême-droite. Oui, c’est une véritable tragédie que connaît la Grèce, avec la négation totale de sa souveraineté nationale et la soumission honteuse - et commune - du PASOK, de la Nouvelle Démocratie et du parti d’extrême-droite LAOS aux exigences de la troïka, Union européenne, BCE et FMI.

Seule la gauche radicale grecque - même divisée, même trop souvent sectaire, - mais dans laquelle se reconnait une frange croissante de la population, porte aujourd’hui un réel espoir. Elle a besoin d’un soutien international, de notre soutien.

Des dizaines de milliers de grecs étaient une nouvelle fois dans la rue ce week-end contre le nouveau gouvernement de Papademos, comme ils et elles le sont depuis des mois. Violenté par la troïka, calomnié par Sarkozy et Merkel, trahi par Papandréou et les dirigeants du PASOK, ce peuple grec mobilisé a toute notre solidarité.


--------------------------------------------------------------------------------

Rappelons quelques-unes des mesures votées par le gouvernement du PASOK :

•diminution des salaires des fonctionnaires de 30% et gel pour 3 ans des salaires publics
•Augmentation de la TVA à 23%
•Baisse des retraites (6 retraités sur 10 perçoivent moins de 600 euros/mois)
•Contre-réforme des retraites avec départ à 65 ans pour les fonctionnaires, calcul des pensions sur la moyenne des salaires de toutes les années travaillées
•Assouplissement des conditions de licenciement et réduction des indemnisations, remise en cause du droit du travail pour en venir à des contrats individualisés
•Suppression de 2350 des 6300 postes de l’OSE (SNCF grecque)
•Augmentation des prix des services publics
•Privatisation de sports, des aéroports, des chemins de fer, de la distribution de l’eau et de l’électricité, du secteur financier et du foncier appartenant à l’Etat, etc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Tragédie grecque    Mar 22 Nov - 2:00

Un premier ministre banquier + une alliance avec l'extrême droite : pas vraiment sur que le peuple y gagne sur ce coup là ! Evil or Very Mad

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Tragédie grecque    Mar 22 Nov - 12:51


Avec l'élection du Parti Populaire ( ??? ),
l'Espagne ne va pas tarder à suivre...
Une liste de " réformes " ( j'aime toujours autant ce mot Evil or Very Mad )
qui ne vont pas aller dans le sens d'aider le peuple.
Elle est belle, leur Europe !
Notre tour arrive...c'est déjà bien commencé.


Quels pays européens vont-ils y échapper ? scratch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Tragédie grecque    Mer 23 Nov - 2:20

Disons que la Grèce et l'Espagne avaient des gouvernements "socialistes" ...
Donc leur punition aura été de se rapprocher de l'extrême droite !

En France, notre excité est de droite, proche extrême, s'il gicle, on n'a pas grand chose à y perdre ! bounce cheers bounce ..... scratch

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tragédie grecque    Aujourd'hui à 17:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Tragédie grecque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tsourekia (Brioche grecque)
» Choux-fleur à la grecque (kiki)
» Salade grecque aux haricots
» Salade de pâtes à la grecque
» 060 - Salade grecque vinaigrette crémeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: