Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau    Sam 29 Oct - 18:44

Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau
Agnès Rousseaux | bastamag.net | vendredi 28 octobre 2011

vendredi 28 octobre 2011





Les nanoparticules de dioxyde de titane sont présentes dans les peintures, les cosmétiques, les crèmes solaires ou les revêtements autonettoyants. Le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) a publié le 16 octobre une étude qui révèle que ces particules sont capables d’altérer ou de briser la barrière hémato-encéphalique qui protège notre cerveau. L’exposition chronique à ces nanoparticules « pourrait entraîner leur accumulation dans le cerveau avec un risque de perturbation de certaines fonctions cérébrales », précise le CEA. Et la présence de nano-TiO2 peut provoquer « une inflammation cérébro-vasculaire ».

Des études ont déjà montré la capacité des nanoparticules d’oxyde de titane à traverser la paroi cellulaire, endommager l’ADN et réduire les capacités cellulaires à réparer ces dommages. Une étude a mis en évidence que l’inhalation prolongée de nanoparticules de titane endommage l’ADN des cellules des poumons. Ces nombreuses études ont conduit l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSSET) à recommander en 2010 d’« agir sans attendre au nom du principe de précaution » pour réduire les risques liés aux nanomatériaux, et notamment à limiter l’exposition du public aux produits contenant des nanoparticules de dioxyde de titane.

« Le dioxyde de titane nanométrique, dont on produit deux millions de tonnes par an dans le monde, pour en truffer les crèmes solaires, le dentifrice, les peintures murales, le béton et les vitrages autonettoyants, fait en ce moment son chemin dans des millions de cerveaux », conclut le collectif Pièces et Main d’œuvre. De nombreux autres nanomatériaux présentent un risque avéré pour la santé. Comme les nanotubes de carbone, utilisés dans le secteur des BTP. Les nanomatériaux sont pourtant de plus en plus utilisés dans de nombreux secteurs, comme dans l’alimentation, sans véritable contrôle ou étiquetage.

Comme auparavant l’industrie nucléaire ou les OGM, les nanotechnologies se sont peu à peu imposées sans véritable débat démocratique, et en dépit du principe de précaution. Les conclusions du Commissariat à l’énergie atomique invitent pourtant, une fois de plus, à se demander pourquoi les autorités publiques mettent tant de temps à réagir.

http://www.bastamag.net/article1866.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau    Jeu 3 Nov - 1:27

Les nanoparticules ne sont pas spécialement nocives, sauf si elles contiennent des produits nocifs, ou plus particulièrement à élimination lente (tels que les molécules radioactives, ou surtout, vu que les précédentes sont désormais relativement surveillées, ce qu'on appelle les métaux lourds (dont le titane fait partie)).
Ces métaux sont dits "lourds" du point de vue chimique, à cause de leur poids moléculaire, mais aussi, d'un point de vue médical, car ces métaux sont stockés à vie dans le corps humains, et jamais éliminés, ils s'accumulent ainsi créant un stock d'intrus envahissant et donc toxique à long terme .

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau    Lun 7 Nov - 17:02

On vous l’avait bien dit

Les nanoparticules, c’est bon pour l’industrie de la contrainte


« Des chercheurs du CEA et de l’Université Joseph-Fourier ont mis en évidence que des nanoparticules de dioxyde de titane (nano-TiO2) altèrent une barrière physiologique essentielle pour la protection du cerveau : la barrière hémato-encéphalique. (…) Ces résultats suggèrent que la présence de nano-TiO2 pourrait être à l’origine d’une inflammation cérébro-vasculaire. Ils suggèrent également qu’une exposition chronique, in vivo, à ces nanoparticules pourrait entrainer leur accumulation dans le cerveau avec un risque de perturbation de certaines fonctions cérébrales. »

Dans ce communiqué du 26 octobre 2011, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) confirme, huit ans après, les informations de Pièces et main d’œuvre : les nanoparticules fournissent à l’industrie du cancer et des maladies neurodégénératives sa prochaine épidémie.

Depuis 2003 et le premier numéro du bulletin Aujourd’hui le nanomonde,[1] nous dénonçons les promoteurs grenoblois des nanotechnologies – Destot, Fioraso, Vallini, Therme et tout le techno-gratin – qui investissent dans les progrès de l’empoisonnement et dans le cercle mortifère de la croissance économique : plus de toxiques innovants égale plus de malades résolument modernes, donc plus de recherche de pointe pour découvrir les traitements du futur.

Ce 26 octobre 2011, le Commissariat à l’énergie atomique, qui pilote la recherche française en nanotechnologies, admet que nous avions raison. Michel Destot, maire PS-CEA de Grenoble, ne commentera pas le communiqué de son ancienne maison. Lui, l’ingénieur atomiste qui n’a toujours pas réagi à la catastrophe nucléaire de Fukushima, n’avouera pas ses mensonges de 2006, lorsqu’il proclamait en tribune, pour l’inauguration de Minatec : « Car enfin ! de quoi parlons-nous ? D'une révolution technologique majeure porteuse de nombreuses promesses pour notre santé, notre qualité de vie, l'avenir environnemental de la planète, etc. »

Au CEA, il faut distinguer les équipes qui produisent les cancers – après le nucléaire, les nanoparticules – et celles qui prétendent les guérir.
C’est pourquoi on n’entendra pas non plus les responsables de Clinatec, la clinique expérimentale du CEA-Minatec destinée à nous mettre « des nanos dans le cerveau »[2] , à propos du communiqué alarmant de leurs collègues. Comprenez bien : le dioxyde de titane nanométrique, dont on produit deux millions de tonnes par an dans le monde, pour en truffer les crèmes solaires, le dentifrice, les peintures murales, le béton et les vitrages autonettoyants, fait en ce moment son chemin dans des millions de cerveaux, promettant aux bidouilleurs de Clinatec des débouchés inespérés. Un fabuleux marché pour leurs implants électroniques cérébraux destinés à corriger les symptômes de la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, et des désordres psychologiques provoqués par les agressions chimiques. Après les pesticides et les métaux lourds, place aux nanoparticules (au fait, l’étude du CEA porte sur le dioxyde de titane, mais nous vous en annonçons autant pour les nanotubes de carbone, encore plus répandus dans notre environnement).

Ayant contaminé l’environnement au point de déclencher des pandémies de cancers et de maladies neurodégénératives, les docteurs Mabuse du CEA vous proposent leurs dernières innovations neurotechnologiques pour piloter votre cerveau et vous soumettre à la contrainte électronique, au prétexte de vous soigner. Voilà pourquoi, depuis plus de dix ans, nous dénonçons les nécrotechnologies et le chantage à la santé des technarques qu’il faudra bien, un jour, juger pour leurs malfaisances.


Pièces et main d’œuvre
Grenoble, le 27 octobre 2011

[1] Cf Aujourd’hui le nanomonde. Nanotechnologies, un projet de société totalitaire. Pièces et main d’œuvre (Editions L’Echappée, 2008)

[2] Pour en savoir plus sur Clinatec et les neurotechnologies, lire L’industrie de la contrainte, Pièces et main d’œuvre & Frédéric Gaillard (Editions L’Echappée, oct. 2011)

www.piecesetmaindoeuvre.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau    Sam 12 Nov - 3:31

Servier semble presque un ange à côté d'eux ... Twisted Evil

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau    Aujourd'hui à 15:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nanoparticules peuvent endommager le cerveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment se faire des noeuds au cerveau...
» l'homme au petit cerveau
» le cerveau
» La greffe de cerveau
» l'oeil et le cerveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: