Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pays de droit de l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bedouinedudesert
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Pays de droit de l'homme   Lun 19 Nov - 2:50

svp ne rester pas indifferent a ces liens faites un clic, ça vous prendra que 5secondes merci




http://www.youtube.com/watch?v=_u6M5gpgljs


http://www.youtube.com/watch?v=62Z9nvFroVc
http://www.educationsansfrontieres.org/?article4638
http://www.youtube.com/watch?v=cdrcdJ1vNIw
Shocked pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rabasse du sud
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: urgent important!!!!   Sam 24 Nov - 20:06

1) CHRONIQUE DE LA PRODUCTION D’UN ORPHELIN ANNONCEE : Le père sera expulsé demain à 17 heures, le fils (10 ans) qui n’a plus de mère reste en France, seul. Il faut l'empêcher !

2) M. Haddaoui (3 enfants, Marocain d'Asnières) est en cours d'expulsion.

3) Pour info : les trois enfants paraguayens qui étaient retenus en zone d'attente de Roissy la semaine dernière ont été empêchés de rejoindre leurs parents en Espagne et ont été renvoyés au Paraguay avec leur tante.

Les coordonnées de chacune des préfectures sont après chaque message. Celles du ministre, du premier ministre et de l'Elysée sont en fin de message.


1) 23 novembre 2007
CHRONIQUE DE LA PRODUCTION D’UN ORPHELIN ANNONCEE Le père sera expulsé demain à 17 heures, le fils (10 ans) qui n’a plus de mère reste en France, seul.


Guyslain Manzongani est Angolais. Pasteur, il a été arrêté en avril 2002 suite à un prêche au cours duquel il avait fait allusion à la mort de Jonas Savimbi, leader de l’UNITA. Tabassé sur place, il a été conduit au commissariat central de Luanda où il a subi des interrogatoires très musclés pendant une semaine. Il s’est alors enfui avec son fils (4,5 ans à l’époque), d’abord au Congo Brazzaville, puis en France. Sa demande d’asile a naturellement été rejetée, comme les 9/10e des demandes aujourd’hui.
Guyslain Manzongani élève seul son fils Exaucé Manzongani depuis que sa femme a disparu alors que l’enfant avait 2 ans.
Voilà donc cinq ans et demi que le père et le fils sont en France. Guyslain Manzongani subvient aux besoins de son enfant, l’accompagne à l’école, l’aide à faire ses devoirs. Ils ont désormais fixé leur vie ici. Exaucé est un enfant d’ici, il ne parle plus portugais, il donne le meilleur de lui-même, suit brillamment sa scolarité à l’école primaire Balzac de Montereau, fait partie d’un club de football. Toutes ses attaches sont désormais en France. Monsieur Manzongani a une promesse d’embauche en CDI en qualité d’agent d’exploitation, sous réserve de sa régularisation.
Voilà donc un père et un fils qui, après des années de souffrances terribles, étaient en voie de reconstruction. Une histoire émouvante pour des gens normaux. Mais les chiffres sont les chiffres. Pour faire autant de mal que son président l’an dernier, le ministre Hortefeux veut réussir ses 25 000 expulsions cette année, 25 000 vie fracassées. Et le préfet de Seine-et-Marne, comme les autres, a son quota à faire. Les chiffres sont les chiffres, on n’est pas là pour faire du sentiment. Guyslain Manzongani doit être expulsé pour que, chacun à son niveau, le ministre, le préfet et leurs subordonnés puissent ajouter une unité vers leur glorieux objectif. Exaucé, 10 ans, laissé seul, sans aucun de ses parents en France ? On ne fait pas de grande politique sans faire de grandes dégueulasseries.
Monsieur Hortefeux fait descendre à la société degré par degré l’échelle des horreurs. Un bébé de trois semaines en garde à vue puis en rétention, le ministre justifie. Un enfant de quatre mois sevré à la sauvage parce que sa mère sans papiers est en garde à vue, c’est normal ? Demain, à 17 heures, Exaucé, 10 ans sera orphelin sur décision du ministre !
Le danger dans ces histoires, c’est aussi l’habitude. Il ne faut pas s’habituer. Il faut prendre son téléphone, son fax, son ordinateur et faire savoir à la population entière, en France et à l’étranger ce qu’est le comportement réel des exécuteurs des basses oeuvres de la république sarkozienne, si l’on veut enrayer cette machine inhumaine.
SEINE ET MARNE :
michel.guillot@seine-et-marne.pref.gouv.fr
fax service éloignemen77 : 01 64 71 79 20 préfet 77 : 01 64 37 10 35


2) M . Haddaoui , père de 3 enfants dont 2 scolarisés à Asnières (92), en France depuis 1999 est en rétention depuis le 7 novembre. Il est actuellemnt en cours d'expulsion : rien n'a arrêté la volonté destructrice de l'administration : mobilisations massives et répétées, plus de 100 personnes mardi dernier devant la mairie d'Asnières, interventions du maire de la ville, soutien des écoles, couverture médiatique .
Il faut bombarder de mails et fax les autorités qui prennent la responsabilité de briser la vie de cette famille .

PREFECTURE DE NANTERRE
FAX: secrétaire général de la préfecture Chaix: 0140 97 21 19
Secret Gal Philippe Chaix philippe.chaix@hauts-de-seine.pref.gouv.fr
courier@hauts-de-seine.pref.gouv.fr <courier@hauts-de-seine.pref.gouv.fr>
Mme Delros chef de service de l'éloignement : 0140 97 27 08



En vrac quelques adresses de responsables qui seront ravis de savoir combien leurs décisions ou celles dont ils sont solidaires sont appréciées. Petits conseils pratiques pour être entendus :
Quand on a le choix, le fax est préférable au mail, l’idéal étant les deux.
Certains responsables ne veulent pas entendre ce que les gens ont à leur dire. Ils mettent des filtres sur leurs boîtes mail, par exemple en éliminant tous les messages portant le nom de telle ou telle famille, d'autres refusent les messages avec "droits de l'homme" ou "expulsion". Il suffit d’introduire une faute d’orthogrpahe sur le nom, de parler de "drooits de l'hommme" ou "d'espulsion". Ceux qui écrivent régulièrement peuvent se trouver en liste noire : envoyer son message d’une autre adresse.


Fax ministère R&D : 01 55 55 49 20 Standart 01 77 72 61 00

Conseiller du ministre : patrick.stefanini@iminidco.gouv.fr
Directeur de cabinet : thierry.coudert@iminidco.gouv.fr
Directeur-adjoint : guillaume.larrive@iminidco.gouv.fr
Conseillers techniques : sabrina.belkhiri-fadel@iminidco.gouv.fr;geoffroy.didier@iminidco.gouv.fr

geoffroy.didier@iminidco.gouv.fr;sabrina.belkhiri-fadel@iminidco.gouv.fr;guillaume.larrive@iminidco.gouv.fr;thierry.coudert@iminidco.gouv.fr;patrick.stefanini@iminidco.gouv.fr;g@larrive.com;maxime.tandonnet@elysee.fr


Brice Hortefeux au Conseil régional Auvergne
*Tél. :* 04 73 31 85 85 *Fax :* 04 73 36 73 45
Guillaume Larrivé, Directeur-adjoint cabinet du ministère R et D, sur son blog g@larrive.com

ELYSEE
Ecrire Elysée
Directeur de cabinet, porte-parole, conseiller immigration, communication
claude.gueant@elysee.fr
emmanuelle.mignon@elysee.fr
david.martinon@elysee.fr
maxime.tandonnet@elysee.fr
franck.louvrier@elysee.fr

MATIGNON TEL 01 42 75 80 00
+ Matignon http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire
Directeur cabinet, conseillers (avec un sort particulier à Klarsfeld, bredouillant chasseur d’enfants)
jean-paul.faugere@premier-ministre.gouv.fr
antoine.gosset-grainville@premier-ministre.gouv.fr
igor.mitrofanoff@premier-ministre.gouv.fr
arno.klarsfeld@premier-ministre.gouv.fr
myriam.levy@premier-ministre.gouv.fr

SECRETARIAT D’ETAT AUX DROITS DE L’HOMME Rama YADE,
Fax 01 43 17 40 95 Tel 01 43 17 53 53
Dircab et adjoints :
brigitte.collet@diplomatie.gouv.fr
olivier.serot-almeras@diplomatie.gouv.fr
patrice.champion@diplomatie.gouv.fr
pierre.thenard@diplomatie.gouv.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Sam 24 Nov - 20:22

Brice veut du chiffre !! Twisted Evil

Merci pour tous ces liens et adresses, Rabasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Sam 24 Nov - 20:30

copier/coller
Je fais suivre à mon carnet d'adresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
rabasse du sud
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: une p'tite augmentation!!!   Sam 24 Nov - 21:01

Nicolas Sarkozy - 19 331 € nets /mois
Le salaire du Président de la République dépassera celui du Premier ministre, à compter du 1er janvier 2008, pour atteindre 19 331 € nets mensuels.
Une augmentation qui s’accompagne du triplement du budget de l’Elysée à plus de 100 millions d’euros par an. Appartements privés de 260 m2 à l’Elysée, mobilier national à disposition pour la déco, cuisinier à son service, résidence d’été, le chef de l’Etat utilise rarement sa carte bancaire.

http://www.sudradio.fr/article/2/306/nicolas-sarkozy19-331nets-mois


p'tain moi j'ai eu l'agréable surprise de recevoir à la maison une lettre de ma boîte dans laquelle il était noté 1% d'augmentation sur votre salaire de base!

j'adore mon patron! surtout les actionnaires!

PS; j'ai pas de carte bancaire, pas de portable, juste de quoi surfer sur la vague du web!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Sam 24 Nov - 21:35

Oui mais t'as les truffes!
Tout le monde ne peux pas s'offrir ça!


pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
rabasse du sud
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: taser x26   Sam 24 Nov - 22:00

truffes naturelles dans les bois!!!!!





'ONU estime que l'utilisation du Taser X-26 est "une forme de torture"
LEMONDE.FR | 23.11.07 | 20h22 • Mis à jour le 23.11.07 | 20h36

Le Comité de l'ONU contre la torture, un organisme chargé de surveiller l'application de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, est arrivé à la conclusion, vendredi 23 novembre, que l'utilisation du pistolet à impulsion électrique Taser constitue "une forme de torture" et "peut même provoquer la mort".

"L'usage de ces armes provoque une douleur aiguë", pouvant aller jusqu'à "causer la mort, ainsi que l'ont révélé des études fiables et des faits récents survenus dans la pratique", ont déclaré les dix membres du Comité, dans une recommandation délivrée au Portugal, pays qui a acheté pour sa police des pistolets de type Taser X-26. "Les conséquences sur l'état physique et mental des personnes ciblées serait de nature à violer" les dispositions de la Convention anti-torture de l'ONU, notent également les experts, qui ont demandé à Lisbonne d'"envisager de renoncer à l'usage des armes électriques".

UTILISÉ PAR 3 000 POLICIERS EN FRANCE

Le Taser X-26 est actuellement utilisé par quelque 3 000 policiers et gendarmes en France. La deuxième loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure (Lopsi), entrée en vigueur en 2007, prévoit d'ores et déjà d'étendre son utilisation en 2009 ; et même la police municipale, qui compte actuellement 17 000 hommes, pourrait en être équipée. Pour cela, le gouvernement devra modifier le décret du 24 mars 2000, qui classait l'arme en catégorie 4 et excluait donc son utilisation par les forces de l'ordre.

L'avis du comité de l'ONU contre la torture intervient alors qu'un nouveau décès lié à l'utilisation d'un Taser a eu lieu, jeudi, au Canada. Un homme de 45 ans est mort dans la province de Nouvelle-Ecosse après avoir reçu une décharge électrique, sans que l'on connaisse les circonstances exactes du décès. Tout en indiquant qu'il "serait très prématuré de conclure que le Taser a contribué à la mort de cet homme", les autorités de la province ont ordonné un réexamen immédiat de l'utilisation du Taser. Le ministère de la sécurité publique canadien avait déjà ordonné un réexamen complet des procédures d'utilisation de ce pistolet électrique, le 14 octobre, après la mort d'un homme ayant reçu plusieurs décharges à l'aéroport de Vancouver.

En se basant sur "des analyses médico-légales", le fabricant de l'arme affirme que des décès similaires ont été "attribués" à "d'autres facteurs et non aux décharges électriques de basse intensité du Taser". Amnesty International, qui demande son interdiction, assure pour sa part que dix-huit personnes sont décédées au Canada et plus de 280 aux Etats-Unis à la suite d'incidents liés à cette arme.

Le Monde.fr, avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Sam 24 Nov - 22:03

et hop , un peu d'audience pour mon site!

http://www.e-monsite.com/et51claude/rubrique-1023842.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
rabasse du sud
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: copier coller spécial femme!   Sam 24 Nov - 22:15

Des milliers de manifestants à Rome contre les violences aux femmes

Des milliers de personnes (100.000 selon les organisatrices), en quasi-totalité des femmes, ont manifesté samedi à Rome à l'occasion de la journée internationale de l'ONU contre les violences faites aux femmes, a constaté l'AFP. Plusieurs centaines d'associations "féminines, féministes et lesbiennes" avaient appelé à participer à cette "manifestation des femmes pour les femmes", qui a parcouru les rues du centre de Rome derrière une grande banderole proclamant "la violence des hommes contre les femmes commence en famille et n'a pas de limite". Selon ces associations, "plus de 14 millions de femmes italiennes ont été victimes de violences physiques, sexuelles et psychologiques au cours de leur vie, la plupart de la part de leur partenaire ou dans leur cadre familial", et "94 pc de ces violences ne sont pas dénoncées". Deux ministres du gouvernement de centre-gauche de Romano Prodi, Giovanna Melandri (jeunesse et sports) et Livia Turco (Santé) ont participé au défilé mais ont été contestées par une partie des manifestants. Deux députées du parti de droite de Silvio Berlusconi Forza Italia ont été plus ouvertement prises à partie et ont dû quitter le cortège, selon l'agence Ansa. Romano Prodi a marqué cette journée par une lettre à sa ministre de la parité Barbara Pollastrini, en soulignant le faible taux de dénonciation des actes de violence. "Nous ne pouvons pas ne pas nous interroger sur les motifs de ce silence", a-t-il ajouté, en prônant notamment le développement d'un réseau d'assistance aux victimes et le développement de l'éducation aux droits humains à l'école et en famille. (CLA)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rabasse du sud
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: viol   Dim 25 Nov - 20:10

une victime de viol condamnée au fouet et à la prison

Arabie Saoudite : la victime d'un viol collectif condamnée à la flagellation et à la prison

Celle qu'on a nommée la "fille d'Al Qatif" a été condamnée à une peine de six mois de prison et 200 coups de fouet par le Conseil suprême de la Justice saoudienne. Cette décision fait suite au réexamen du premier jugement, qui avait prononcé à l'encontre de la jeune femme une peine de flagellation... pour avoir rencontré un homme dont elle n'était pas parente. Agée de dix-huit ans lors des faits, la jeune saoudienne victime d'un maître -chanteur avait rencontré son escroc dans une voiture à la demande de celui-ci. Une bande composée de sept inconnus avaient kidnappé le couple et s'en étaient pris à leur victime féminine. Celle-ci avait porté plainte pour viol et rendu l'affaire officielle. Mais c'était sans compter la loi islamique qui interdit à un homme et une femme non-mariés ou n'ayant pas de liens de parenté de communiquer en public.
Les juges de la ville de Qatif avaient décidé de condamner la femme et l'homme à des coups de fouet pour s'être retrouvés seuls dans une voiture, tandis que deux des sept criminels avaient été acquittés et cinq autres condamnés à des peines de prison allant de 10 mois à cinq ans. Considérant que la victime tentait "d'envenimer la situation et d'influencer l'appareil judiciaire par l'entremise des médias", la plus haute cour saoudienne a doublé la peine... Elle a aussi retiré à l'avocat, militant des droits de l'homme, l'autorisation d'exercer et l'a convoqué à comparaître début décembre devant une commission de discipline. "La décision d'interdire à l'avocat de la victime de viol de continuer à s'occuper du dossier illustre le peu de respect qu'ont les autorités saoudiennes pour la profession d'avocat ou pour la loi en général" a souligné Sarah Leah Whitson, directrice à la division Moyen-Orient de Human Rights Watch (organisation de défense des droits humains à travers le monde).
Cette sentence illustre les multiples interdits dont les femmes font l'objet en Arabie Saoudite, qui abrite les deux principaux lieux saints de l'islam à La Mecque et à Médine, et gouverne selon les principes du wahhabisme imposant une séparation totale des sexes au nom de loi islamique. La prohibition basique interdit à une femme de se trouver en compagnie d'un homme n'appartenant pas à sa famille proche, c'est-à-dire son grand-père, son père, son oncle, son mari, un fils, un frère. Une Saoudienne, quel que soit son âge, ne peut obtenir de passeport sans la présence d'un "Mahram" (gardien ou tuteur), son mari ou un membre de sa très proche famille. Les femmes sont également tenues de se vêtir "de manière modeste", couvertes des pieds à la tête par une "abaya" (longue tunique noire) qui ne mette pas en valeur leurs formes. En outre, la quasi-totalité des Saoudiennes portent non seulement un "hijab" (voile) pour cacher leurs cheveux, mais aussi un "niqab" (masque) sur le visage qui ne laisse apparaître que les yeux. Elles n'ont pas le droit non plus de manger seules dans les restaurants, qui sont divisés en deux parties : une pour les familles (pour les femmes accompagnées de leurs maris ou d'un "Mahram") et une autre pour les hommes. Les femmes n'ont pas non plus le droit de conduire. L'application de ces règles revient à la Commission pour la Promotion de la Vertu et la Prévention du Vice, une police religieuse de plusieurs milliers d'hommes ("moutawas") dont la mission est de faire respecter l'ordre moral dans le royaume. Il n'existe ni parti politique, ni élection, ni Parlement autonome, ni magistrature indépendante, ni syndicat, ni organisation vouée à la défense des droits humains. Les abus de pouvoir sont favorisés par l'absence de tout contrôle judiciaire au moment de l'arrestation et de la détention. Amnesty International a souligné ce type de manquements de la justice, et estime que le fait de considérer la "Khilwa" (adultère) comme une infraction est contraire aux normes internationales en matière de droits humains, notamment le droit à la vie privée. Les poursuites engagées contre ces personnes doivent donc être déclarées nulles et non avenues. La communauté internationale s'abstient régulièrement d'examiner de près la situation des droits fondamentaux dans cette dictature monarchique et théocratique. "Nous demandons à ceux qui portent des accusations contre le royaume de donner leurs preuves. Nous accueillons volontiers ceux qui veulent connaître la réalité, car nous n'avons rien à cacher" aurait déclaré le ministre de l'intérieur saoudien. Frances Townsend, conseillère de George W. Bush pour la Sécurité intérieure et la lutte antiterroriste, a refusé de s'en prendre au gouvernement saoudien dans cette affaire, alors qu'Hillary Clinton dénonce en terme de "honte" la décision de la cour saoudienne. Elle a également appelé G. W. Bush à demander au roi Abdallah d'annuler les poursuites contre la jeune femme. Joseph Biden, autre candidat démocrate à la présidence, a lui-même déclaré être "indigné par la décision de la cour saoudienne de punir la victime d'un viol collectif".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ecotone
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Mar 27 Nov - 14:40

Je mets ce message là, mais peut-être Chien Guevara tu le déplaceras, là où c'est le mieux?????


Bonjour Chien Guevara,

En ouvrant ton site, (ce matin) je vais voir ton nouvel article, et devine… la pub «annonces Google», sur la gauche dans ta colonne…

Soutenez le gouvernement
Signez la pétition de soutien

Pour la Réforme les régimes spéciaux
de retraite
quand tu clicks dessus, tu tombes là-dessus :
http://www.u-m-p.org/petitions/regimes-speciaux-07-09-21/?gclid=CLP1z-7j_I8CFQEkQgodlymKNg



Je ne voudrais pas jeter de l’huile sur le feu, mais dans ton site cette annonce fait TÂCHE!

Je sais que tu n’y es pour rien. C’est pour cette raison, que si tu fais tourner une pétition pour «Halte à la pollution des valeurs toxiques UMpistes» dans les sites privés, JE SIGNE.

C’est le comble de voir une annonce pareille dans ton site. Quand je pense que je risque les mêmes invasions dans mon site, ça me fout la gerbe!!!


Y’en a qui flippent de penser qu’un étranger de couleur entre dans son salon et ouvre son frigo, juste parce qu’ils ont appuyé sur le bouton d’allumage de la TV… Et hop! Une vague de panique déferle dans les chaumières. Alors que la véritable invasion à haut risque est là, depuis plus de 5ans déjà, visible et entendue tous les jours, matin, midi et soir : sarkoZorroPervers ou LibertéÉgalitéFraternité revue et corrigé à la méthode sarkoLiberticide….

Depuis l’existence de l’ump, je n’avais jamais vu auparavant des pubs commerciales de partis politiques. Pire, celle du gouvernement, du pouvoir en place. En d’autre temps, on appelait ça de la propagande… Avec le progrès technologique et des sciences humaines c’est devenu de la «communication». Encore une perversion dialectique!
Je me demande dans quelle mesure c’est légal? Est-ce que quelqu’un sait quelque chose à ce sujet?

Premier comble, dans ton article, toi qui nous dénonce la tentative de délation légale des citoyens, mieux, utiliser des travailleurs sociaux, ou prof, les réserves de petits en devenir en cours de récréation ; la même méthode qu’utilisaient les nazis dans les camps, utiliser les juifs pour surveiller les juifs. Même méthode utilisée pendant la campagne, utiliser MAM pour faire des attaques sexistes à l’encontre de ségo… Une femme contre une femme, c’est tellement plus crédible… Je ne peux pas résister à te dénoncer que ton site subit des attaques liberticides!

Deuxième comble, J’ai une copine qui demande dans son blog ce matin : «dans quelle mesure a-t-on le droit de faire un copier/coller d’articles de presse.»

Si vous avez des textes à ce sujet, je suis preneuse. Je n’ai rien trouvé d’intéressant…

On n’a pas fini de se creuser le cépon (orthographe?) pour contre carrer tout ça!!!!!!!

La République, institution des droits et des devoirs… Grâce à la rupture et au modernisme de sarko, elle nous inflige des devoirs et s’arroge des droits… moi, j’appelle ça la loi de la jungle.


PS : je viens d’entendre à France inter une pub d’enfer, je sais pas d’où ça vient, une chanson je crois, : la voix de sarko qui dit «Vous voulez une vie de merde… Vous voulez une vie de merde… avec moi vous l’aurez!!!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ecotone
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Mar 27 Nov - 15:32

Clode a écrit:
et hop , un peu d'audience pour mon site!

http://www.e-monsite.com/et51claude/rubrique-1023842.html

T'as bien fais, Clode de mettre ta pub. Moi qui suis nouvelle, je découvre vos sites.

Bon, la photo d'ouverture... eu... un peu coquine bounce Ouè
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Mar 27 Nov - 19:49

ecotone a écrit:
Clode a écrit:
et hop , un peu d'audience pour mon site!

http://www.e-monsite.com/et51claude/rubrique-1023842.html

T'as bien fais, Clode de mettre ta pub. Moi qui suis nouvelle, je découvre vos sites.

Bon, la photo d'ouverture... eu... un peu coquine bounce Ouè

La bannière de mon site c'est pour me rappeler tout les jours que j'ai des vacances qui m'attendent.
ça me met de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Mar 27 Nov - 20:46

INCROYABLE MAIS VRAI


http://www.alert2neg.com/article-7268466.html

Dimanche 25 Novembre 2007
"IMMIGRATION CHOISIE" : ELLE EST FRANCAISE........MAIS A FAILLI ÊTRE EXPULSEE EN AFRIQUE !!

Ecoeurement Total !!!!

Ou comment une Française soupçonnée d’être en situation irrégulière en France (ça ne s’invente pas) a failli être expulsée en Afrique par la PAF ( Police de l’Air et des Frontières). Cela se passe à l’Aéroport Orly Sud, mercredi 21 novembre, Mlle Khady Savane, née en France, Française d’origine Africaine, jeune mère de 3 enfants, vient de passer quelques jours en Afrique. Au moment de son passage à la PAF, elle est suspectée de n’être pas la titulaire du passeport Français en sa possession, et emmenée pour une vérification plus approfondie du document établie par la préfecture de Meaux (60), ainsi que de ses connaissances de la France. Malgré d’évidentes preuves qu’elle apporte sur le fait qu’elle est bien celle qui est sur le passeport, qu’elle connaît parfaitement la ville de Meaux dans laquelle elle réside, Mlle Khady Savane est retenue par des officiers de police qui font de plus en plus de zèle, lui parlant n’importe comment tout en la menaçant de l’expulser dans le premier avion, dès le lendemain, à destination du Maroc, pays dans lequel elle a fait une escale lors de son retour en France.

La suite est encore plus grave et vaut le détour. Car malgré l’arrivée des membres de sa famille et de quelques amis à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, ce qui devrait prouver que Mlle Khady Savane est bien la victime d’une bavure policière, la situation ne s’améliore guère, en dépit d’un autre témoignage téléphonique de poids, celui d’un de ses anciens collègues..........un Lieutenant affecté aux renseignements généraux de la police de Meaux, qui a travaillé pendant 2 ans avec cette jeune mère ayant travaillé dans la police. Cette preuve supplémentaire ne lève pas les suspicions des pandores de la PAF qui croient toujours, non plus que la "suspecte" n’a jamais mis ses pieds en France, mais qu’elle aurait séjourné de manière irrégulière en France. Incroyable mais vrai !

Persuadés d’avoir affaire à une "immigrée" ayant probablement triché ( normal, elle est Noire), d’avoir fraudé pour travailler dans la police (circonstances aggravantes !), Mlle Kay Savane est emmenée au centre de rétention de Roissy Charles de Gaulle, où des fonctionnaires essayent de lui faire reconnaître les faits qu’ils lui reprochent, ce qu’elle ne fait pas puisqu’elle n’est ni "étrangère" ni "l’immigrée en situation irrégulière", encore moins cette "fraudeuse" que croient avoir débusqué les policiers de la PAF. Mlle Khady Savane, revenue en France depuis le début le début de l’après midi reste bien entre les mains des fonctionnaires très zélés, qui décident finalement qu’elle passera la nuit dans une chambre de l’Hôtel Ibis de Orly, procédure habituelle concernant les "étrangers" devant être expulsés dans le premier avion dès le lendemain. Autrement dit, on se dirige doucement vers l’expulsion d’une Française.......mais Noire en Afrique, alors qu’elle n’y a plus ses attaches principales, qu’elle a toujours vécu en France et y a toute sa famille, notamment ses parents, ses frères, soeurs et enfants.

Enfin, après moults tractations et les interventions de militants associatifs ( SOS Racisme, MNH, ANC...), de coups de fils d’avocats, Mlle Khady Savane est libérée au petit matin, jeudi à 3 heures du matin. Pourquoi ? Manifestement, les policiers et leur hiérarchie redoutaient que cette terrible méprise RACISTE devienne une affaire très médiatique, le symbole patent d’une France baignant dans les marécages les plus nauséabonds de la NEGROPHOBIE "décomplexée". L’affaire "Savane" est la démonstration flagrante que la politique de "l’immigration choisie" préconisée par Nicolas Sarkozy mène la France dans un gouffre. On savait que des atteintes aux droits de l’Homme se multipliaient en raison de la logique policière des "objectifs chiffrés" du ministère de "l’immigration et de l’identité nationale", soit 24 000 expulsions avant la fin de l’année 2007, mais on ne pouvait pas imaginer le scénario de policiers de la PAF sur le point d’expulser une Française parce qu’elle n’aurait pas la couleur de "l’identité nationale".

On avait entendu parler d’examens médicaux de l’ossature et des poils pubiens d’adolescentes pour établir leur son âge réel, des défenestrations d’étrangers en situation irrégulière qui veulent échapper à la police, des gardes à vue abusives de parents et de leurs jeunes enfants...., On croyait avoir touché le fond, il n’en était rien. Effectivement, personne n’aurait imaginé, même les meilleurs scénaristes de films de fiction, que la France était capable d’expulser ses nationaux sur une simple présomption des policiers de la PAF. C’est tellement inimaginable et stupéfiant que cette affaire Khady Savane doit ne pas en rester là. Qu’on ne s’y trompe pas, cette France là est condamnable moralement, humainement et devant les juridictions internationales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Mar 27 Nov - 21:33

Des cas comme ça nous n'avons pas fini d'en voir! ......Et aussi d'en rater. Ils savent être discret pour faire leurs saloperies!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
rabasse du sud
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Jeu 29 Nov - 21:46

http://faisceaux.wordpress.com/


ça craint un max!!!!!!


Une organisation fasciste légalisée


Le MRAP vient de découvrir avec stupeur l'existence de l'organisation «
Faisceaux » qui bien que se déclarant ouvertement fasciste a reçu
l'autorisation officielle de la sous préfecture de Nyons le 4 juillet 2007.

Le MRAP s'indigne qu'une organisation qui déclare sur son site que « le
racisme est un réflexe naturel et que par conséquent faire des lois
contre le racisme c'est aller contre nature » qui affirme « les racistes
ont leur place chez nous » ou encore que « les sémites juifs ou arabes
ne sont pas compatibles avec les blancs », que « les ennemis sont les
maçons, les démocrates, les républicains, les sémites » puisse avoir une
existence légale, officialisée par une Préfecture et donc par le
ministère de l'Intérieur.

L'existence de cette association est une atteinte aux valeurs de la
République. Rappelons qu’il a déjà existé une organisation « Les
Faisceaux », qui était la reconstitution de la FANE (Fédération d’action
nationaliste et européenne) de Marc Frederiksen. Ce groupement néonazi
avait été interdit en 1980, suite à l’attentat antisémite contre la
synagogue de la rue Copernic à Paris. Au-delà, le terme « faisceaux »
fait ouvertement allusion à l’histoire du fascisme historique, le nom
même du fascime italien étant initialement dérivé des « fasces », les
faisceaux qui symbolisaient le pouvoir de l’Etat dans la Rome antique.

Le MRAP étudie les poursuites juridiques appropriées contre cette
organisation et saisit le ministre de l'Intérieur pour demander son
interdiction conformément à la loi française .


Paris, le 28 novembre 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Ven 30 Nov - 14:35

I AM dangerous, dangerous, dangerous, dangerous
I AM dangerous, dangerous, dangerous, dangerous
I AM dangerous, dangerous, dangerous, dangerous
I AM dangerous, dangerous, dangerous, dangerous

Je pose du verbe sur un papier
Compose des textes et les scande, oui ma langue est déliée
Mon délit est de parler haut
Relater ce que mes consorts, n'exprimeront jamais dans un micro

Les camps sont marqués, nous sommes simples électeurs
Mais rien n'empêche d'apporter plus de terreur dans leurs erreurs
Je pensais ne même pas les affleurer,
Mais j'ai dû déjanter, quand le juge a voulu me convoquer

Ce n'était pas la première fois pour un groupe de rap
Que la censure frappe et les citations tapent
Va donc, je me suis dit, le texte est cool, y'a pas de hic
Faux, j'étais devenu l'ennemi public des Assédic

C'était clair, les hauts placés voulaient mon trophée
Un mois après ces endophés bloquaient mon dossier
Ce que le cinéma se permet, la télé,
Les livres, et les magazines pour nous c'est prohibé

Incitation à la violence
C'est comme si pour chaque meutre on inculpait Jack Palance
J'ai des problèmes de communication
Les R.G. écoutent toutes mes conversations

J'en ai des frissons et ça perturbe ma vie
Ma haine grandit chaque fois que Minute écrit
A déblatérer des mensonges malsains
Demandez à ma mère, si son fils est un assassin

Ils déclenchent ma revanche à leurs dépends
Si je pouvais vivre loin des serpents
Je croyais être un type sympa, un père exemplaire, merveilleux
Pour eux, je suis Dangereux

I AM dangerous, dangerous, dangerous, dangerous
I AM dangerous, dangerous, dangerous, dangerous
I AM dangerous, dangerous, dangerous, dangerous
I AM dangerous, dangerous, dangerous, dangerous

Si on m'avait dit qu'un jour je serais classé, fiché
Tout simplement pour avoir exprimé mes idées
Abordé des sujets jugés tabous
Mis sur papier tout ce qui se passe autour de nous

Je pensais vivre dans un pays libre, naïf
J'ai compris qu' indésirables sont les esprits non passifs
En refusant d'être un mouton, de rentrer dans le troupeau
De fermer les yeux et de tourner le dos

Au format dans lequel ils tentèrent de me faire entrer
Je me suis vu qualifié de rebelle d'une société
Hypocrite, où certains ont tant de pouvoir
Qu'en toute impunité, ils peuvent cracher sur l'Histoire

Ce noir constat m'oblige à prendre des risques
A libérer ma pensée, à devenir un journaliste
Un fugitif, un dénonciateur, un haut-parleur
Trop souvent, placé au centre du collimateur

De ceux qui se croient à l'abri de l'oeil avisé
Des gens comme moi à l'affût et qui ne laissent rien passer
La liberté d'expression vaste plaisanterie
L'écart est grand entre ce qui s'entend et ce qui est dit

J'énonce des faits bien que ça me coûte
Des photos sur des murs, des téléphones sur table d'écoute
On me reproche de crier trop fort ce que je pense
De mettre un miroir en face des gens, ça, ça les dérange

Et si le clan représente la pureté aujourd'hui
Même en plein soleil, tous les chats sont gris
Je voudrais faire le bien et rien d'autre mais pour eux
Je suis un mouton galeux, un mec Dangereux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
ecotone
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Mer 5 Déc - 20:47

Sympa ce texte, il est de qui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Jeu 6 Déc - 9:06

ecotone a écrit:
Sympa ce texte, il est de qui?



Dangereux / IAM

http://www.autolyrics.com/lyrics/for/French%20Rap/by/I%20Am%20Dangerous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
rabasse du sud
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Sam 8 Déc - 0:00

m'iam c'est bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ecotone
Râleur
Râleur


Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Mar 29 Avr - 12:35

Pays des droits de l'homme, l'état donne une fois de plus l'exemple...
À ne pas suivre...



Ma faute ? Avoir heurté de plein fouet la doxa occidentale

Par Bruno Guigue
lundi 21 avril 2008
http://oumma.com/Ma-faute-Avoir-heurte-de-plein

Dans les jours qui ont suivi mon "limogeage", les éditorialistes
Jean Daniel, Bernard-Henri Lévy et quelques autres se sont
empressés de me prendre pour cible. Prenant courageusement le
parti du pouvoir contre un homme seul, ils ont caricaturé mes
propos et stigmatisé ma personne. Point commun de ces commentaires
peu amènes ? Sous une avalanche de procès d’intention, un pesant
silence à propos des faits que j’avais mentionnés dans ma tribune.
Sans toujours réitérer l’accusation grotesque d’antisémitisme
proférée par Luc Rosenzweig, ils insinuent que je me serais
condamné moi-même par l’outrance de mes propos.

Mais qu’en est-il, effectivement, des tirs de snipers israéliens
sur les enfants et de la pratique de la torture dans les prisons ?
Rien. Vrai ou faux ? À lire leur prose, nous n’en saurons pas
plus. On préfère évoquer à mon encontre « les protocoles des sages
de Sion », comme l’a fait Pierre Assouline. À croire que la
coalition de ceux qui ne veulent pas savoir et de ceux qui ne
veulent pas que l’on sache est majoritaire. Et au lieu de réfuter
mes affirmations de manière factuelle, mes détracteurs préfèrent
ainsi jeter l’anathème.

Mais, précisément, parlons plutôt des faits. Deux phrases
inlassablement reprises en boucle, tirées de leur contexte, en
effet, ont alimenté mon lynchage médiatique. « L’Etat d’Israël est
le seul où des snipers abattent des fillettes à la sortie des
écoles ». Cette affirmation visait à répliquer aux signataires
d’une violente charge contre l’Iran, pays où la peine de mort est
cruellement appliquée. Une phrase choquante ? Sans nul doute. Mais
les tirs de soldats israéliens contre des enfants, hélas, sont des
faits avérés, évoqués par le quotidien israélien Haaretz depuis
2000. Des tirs délibérés, dont le journaliste britannique Chris
MacGreal, pour l’hebdomadaire The Guardian, a notamment fait le
récit détaillé dans un article paru le 29 juin 2005.

Une triste réalité dont Christophe Oberlin, professeur de
chirurgie à l’hôpital Bichat, a lui aussi publiquement témoigné au
terme de nombreuses missions médicales en Palestine. Il vient
d’ailleurs d’écrire au gouvernement une lettre où il lui demande
si, lui aussi, il sera limogé pour avoir confirmé mes dires.
Livrée en pâture à l’opinion comme une énormité, la phrase que
j’ai écrite avait quelque chose de monstrueux, en effet : elle
était vraie. Et parce qu’elle disait la vérité, elle heurtait le
formidable déni de réalité qui entoure, dans les médias dominants,
la politique israélienne.

La deuxième phrase litigieuse est celle où j’évoque « les geôles
israéliennes, où grâce à la loi religieuse, on interrompt la
torture durant le shabbat ». Choquant, là encore ? Le propos
renvoyait à leur propre contradiction ces fervents partisans de
l’État d’Israël qu’indigne, curieusement, l’inclination de
certains pays à la défense de la religion. Mais le fait mentionné,
lui, ne fait pas l’ombre d’un doute : il suffit de consulter le
dossier établi par l’association israélienne de défense des droits
de l’homme Bet’Selem.

Lorsque la Cour suprême israélienne tenta de limiter l’usage de la
torture pratiquée sur les prisonniers palestiniens, en 1999, les
services secrets ont argué de l’urgence pour la justifier. Les
plaignants ont alors fait observer que du vendredi midi au samedi
soir, cette pratique était interrompue, ce qui relativisait
singulièrement l’argument de l’urgence. Cette affaire est
parfaitement résumée par Sylvain Cypel, ex-rédacteur en chef du
quotidien Le Monde, dans son livre « Les emmurés », paru aux
éditions La Découverte en 2005, p. 94, note 17. Chacun peut s’y
référer et vérifier la véracité de mes propos.

Reste un troisième grief, tout aussi paradoxal. Dans la tribune
violemment antionusienne dont je faisais la critique, les
signataires crurent bon de citer Goebbels, lequel invoquait face à
la Société des Nations le fameux adage : « charbonnier est maître
chez soi ». Cette citation visait la majorité des pays membres du
Conseil des droits de l’homme de l’ONU, dont le tort était d’avoir
dénoncé la violation du droit international par Israël. Les pays
musulmans se voyaient ainsi "nazifiés", purement et simplement,
par les auteurs du pamphlet que je passais au crible. « Analogie
pour analogie », ai-je fait observer, il y avait plutôt
ressemblance entre le Reich qui s’asseyait sur la SDN et l’Etat
d’Israël qui bafouait l’ONU.

Mea culpa : j’avais oublié que les comparaisons les plus
désobligeantes, aux yeux de l’establishment hexagonal, sont
interdites à propos d’Israël mais vivement recommandées à l’égard
des pays du « Tiers Monde ». Mon principal tort, plus que d’avoir
enfreint le devoir de réserve, n’est-il pas d’avoir heurté de
plein fouet la doxa occidentale ? Après avoir mis en lumière le
déni de réalité dont le discours dominant entoure les exactions
israéliennes, il faut croire que c’en était trop. À mes dépens,
j’ai fait la démonstration que la frontière entre ce qu’il est
licite de dire et ce qui ne l’est pas, dans notre pays, n’a rien à
voir avec le vrai et le faux.
Bruno Guigue

Diplômé de l’Ecole normale supérieure et de l’ENA

Auteur de "Proche-Orient : la guerre des mots", L’Harmattan, 2003
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Mer 30 Avr - 0:13

User de sa liberté d'expression devient un parcours de funambule désormais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pays de droit de l'homme   Aujourd'hui à 21:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Pays de droit de l'homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droit de l'homme et démocratie
» L'eau potable art31 déclaration univers droits l'homme
» Biodiversité : Festival des droits de l'homme Paris, Marie-M Robin
» La cour européenne des droits de l homme
» Future femme de GAV mais pas le droit de vivre avec...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: