Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ne nous fichons pas du fichage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Ne nous fichons pas du fichage !   Sam 24 Sep - 6:52

Un fichier "insultant" découvert par des salariés de Décathlon en Isère
"Santé fragile", "n'est pas valeur d'exemple", "dynamique de merde", "cas social": c'est ce qu'ont pu lire les salariés d'un entrepôt de Décathlon en Isère dans un fichier nominatif découvert en juillet, a-t-on appris vendredi de source syndicale.







AFP/Archives

Sur sept pages, le document que s'est procuré l'AFP, rédigé à la main, parle de onze salariés d'une équipe logistique d'un entrepôt de Saint-Quentin-Fallavier. Pour chacun, sont indiqués son ancienneté, son niveau d'études, mais sont délivrées aussi des appréciations lapidaires sur des attitudes telles que: "consciente qu'elle n'a rien à faire ici", "fait des histoires"...

Le document, qu'a révélé le site AFP/Liaisons sociales, est également émaillé de considérations extra-professionnelles comme "vieux garçon", "chimio depuis deux ans", "a dû avorter (du) deuxième (enfant) pour maladie".




Par ailleurs savez-vous que Décathlon est le premier fournisseur logistique des soldats Français en Afghanistan, en matière de duvets, tentes, matériel de bivouac etc...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Sam 24 Sep - 17:35

Zut, je viens de faire un achat chez Décathlon... scratch
Plus exactement, une carte cadeau m'avait été offerte. Ouf.

D'un autre côté, ils ne sont certainement pas les seuls capables de tels procédés.
Leur tort a été de se faire prendre !
Chez Michelin, il y avait des inscriptions de personnel sur une liste rouge...


Citation :
Le syndicat dénonce les fiches nominatives sur lesquelles figurent les performances individuelles de chaque salarié. Affichées dans les ateliers, elles deviennent rouges lorsque l'un d'entre eux connaît quelques difficultés. Le courrier évoque également une incitation à la délation entre collègues.

Pas mal aussi, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Mar 27 Sep - 0:23

Le plus gros fichage de la planète est en accés libre :


_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Mar 27 Sep - 10:43

Chien Guevara a écrit:
Le plus gros fichage de la planète est en accés libre :


Juste !
( Encore que la France possède aussi ses " grandes oreilles " téléphoniques. )

Les patrons consultent ce site de merde pour contrôler ce que fait leur personnel.
Idem pour certains profs peu scrupuleux qui regardent ce que font leurs élèves.

Par exemple, le succès de ce(s) site(s) me cause des incompréhensions.
Les membres de ces réseaux ne sont pas forcément des imbéciles !
Quel besoin ont-ils de se raconter ou de s'intéresser à la vie des voisins ?
Un moyen de sortir d'une société individualiste ?
Un moyen de se prouver qu'ils existent ?

En plus, avec des sociétés de plus en plus nombreuses qui créent leur page sur Facebook,
( des assurances, des mutuelles ) ne va-t-il pas être un jour nécessaire de s'y inscrire ? affraid

Les " petits " fichiers Décathlon et Michelin font presque " léger " à côté de Facebook...
Mais il ne faut pas laisser faire de tels agissements. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Jeu 29 Sep - 0:17

pierrot a écrit:

Un moyen de sortir d'une société individualiste ?
Un moyen de se prouver qu'ils existent ?

Sur l'individualisme, je ne pense pas, car au contraire, les jeunes accros à facebook, à peine arrivés à la maison, se scotchent à leur portable pour aller consulter leur "mur" et celui de leurs (soi-disant) amis, au lieu de dialoguer avec leurs parents, frères ou soeurs. Donc pour moi, Facebook cultive l'individualisme.

Sur le fait de se prouver qu'ils existent, je serais tenté de te mettre la même remarque qu'au dessus : ils existent sur l'écran, mais sont totalement coupés de leur réalité, et donc inexistants pour leurs proches REELS !

Je rajouterai même : on pourrait s'imaginer qu'ils vont là-bas pour pallier à la solitude, et se faire des amis.
Demandez donc à un accro de Facebook qui doit déménager ce week-end, combien, sur ses 359 amis va venir l'aider à porter les cartons !

San parler des défoulements de haines que certains "non-amis" vomissent au quotidien sur les pages "du réseau SOCIAL" ...
Bonjour le social !!

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Jeu 29 Sep - 5:59

Expo : un siècle de fichage
à Paris au "Musée des Archives nationales",
du 28 septembre au 26 décembre 2011.
http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/70700/date/2011-09-26/article/expo-fiches-archives-nationales/


26/09/2011 | 17H54

Crédits photo: Photo présentée dans le cadre de l'exposition “Fichés ?”
Du 28 septembre au 26 décembre, les Archives nationales exposent un siècle de fichage des populations par la police, l’employeur et l’administration.
Prendre du recul donne parfois le vertige. A la sortie de l’exposition “Fichés?”, un photomaton installé dans la cour des Archives nationales propose d’immortaliser la visite en se tirant le portrait, développé sur une fiche-souvenir. A vrai dire, on n’a plus vraiment envie.

Le parcours débute aux prémices de la photographie, vers 1860, et se termine dans les années 1960. Après cette date, les archives sont trop récentes pour être communiquées, et surtout l’arrivée des fichiers informatiques dématérialise les obsolètes feuilles cartonnées utilisées jusque là. En un petit siècle, l’exposition parvient tout de même à mettre en résonance l’évolution des techniques (miniaturisation des appareils-photos, baisse du niveau technique requis pour s’en servir), la standardisation des procédures d’identification et la volonté étatique d’un contrôle généralisé.

Toutes les pièces présentées - registres de police, archives d’entreprise, talons de demandes de passeport, etc. - auraient dû être détruites et ne jamais nous parvenir. Pour diverses raisons, oubliées dans un tiroir ou conservées pour leur valeur patrimoniale, elles ont survécu. Le plus ancien fichier de police présenté a survécu à l’incendie de la préfecture de police pendant la Commune de 1871 : ce gros cahier répertorie les “courtisanes”, décrites et identifiées par des photos, volées dans leurs affaires ou récupérées sur leurs cartes de visite.

Encore balbutiant, l’usage de la photographie à des fins policières prend un virage scientifique avec le “système Bertillon”. En 1879, cet employé de la préfecture de police élabore une système de classement anthropométrique des individus par neuf mesures du corps. Allié aux photos face et profil, le bertillonnage s’exporte dans toute l’Europe et fait encore référence aujourd’hui.

Complète et complexe, l’expo mérite de s’attarder sur les petits détails, comme la mention “bon démagogue” sur la fiche d’Adolf Hitler dressée par le contre-espionnage dans les années 1920 (voir le diaporama ci-dessous)... Ou les renseignements demandés aux Algériens en 1960 sous prétexte de “recensement” : photo tête nue, empreintes digitales, en plus des habituels noms, prénoms et lieu de résidence. Le parcours appelle plusieurs lectures, selon que l’on s’intéresse au public fiché, aux techniques utilisées ou au détournement de certains fichiers pour d’autres usages.





Même si elle s’arrête en 1960, l’exposition met l’accent sur des tendances lourdes, toujours actuelles. D’abord l’extension permanente des fichiers au-delà de leur vocation initiale. Comme aujourd’hui le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG), créé par le gouvernement Jospin pour éviter la récidive des criminels sexuels et désormais alimenté par toute sorte de petits délits. Ou comme le Stic, truffé d’erreurs et utilisé pour des enquêtes de moralité.

Autre phénomène de long terme, l’encartement, conçu pour ceux que l’Etat considère comme “déviants” - traditionnellement les nomades, les étrangers, les anarchistes, les prostituées - s’est généralisé à l’ensemble de la population, chaque étape trouvant sa justification dans un état de guerre. C’est ainsi que la Première Guerre mondiale rend obligatoire la carte d’identité pour les étrangers. Vichy l’imposera à tous les Français (elle est désormais facultative). De nos jours la “guerre contre le terrorisme” donne lieu à la fourniture d’informations “biométriques” insérées dans les papiers d’identité.

Faire réfléchir, souligner la routinisation des pratiques de fichage, l’objectif est atteint. En 1931, le chef de bataillon Charles de Gaulle et sa femme Yvonne omettent de fournir une photographie pour leur demande de passeport. Aujourd’hui, ils devraient en donner deux chacun et accepter le relevé de leurs empreintes digitales.

Camille Polloni

SITE : “Fichés ?”, Photographie et identification du Second Empire aux années soixante

Diaporama de FICHES sur le site : http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/musee/exposition-fiches/exposition-fiches-identification-diaporama.html
Alessio P., 23 ans en 1855, terroriste
Emma C., 28 ans en 1865, femme galante
Armand H., 38 ans en 1871, communard
Jules D., 20 ans en 1892, condamné aux travaux forcés
Jean M., 22 ans en 1899, vagabond
Gino B., 27 ans en 1903, expulsé
Antoine M., 23 ans en 1911, libertaire
Manuel P., 26 ans en 1912, anarchiste
Jeanne B., 25 ans en 1912, opiomane
Lilian C., 29 ans en 1922, espionne
Marguerite G., 19 ans en 1922, fille soumise
Andronik E., 32 ans en 1926, apatride...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Ven 30 Sep - 19:05

Chien Guevara a écrit:
Le plus gros fichage de la planète est en accés libre :


Dictionnaire moderne :

_ Etre au bout du rouleau : Situation très peu confortable, surtout quand on est aux toilettes.
_ Facebook : Le seul endroit où tu parles à un mur sans être ridicule.
_ Oui-Oui : Fils illégitime de Sissi.
_ GPS : Seule femme que les hommes écoutent pour trouver leur chemin.
_ Autobus : Véhicule qui roule deux fois plus vite quand on court après que quand on est assis dedans.
_ Taser : Instrument utilisé afin de mieux faire passer le courant entre la police et la jeunesse.
_ Mozart : Célèbre compositeur que l'on écoute le plus souvent dans les pizzerias car on sent bien que mozzarella.
_ Sudoku : Qui a le Sudoku a le Nord en face.
_ Porte-clefs : Invention très pratique qui permet de perdre toutes ses clefs d'un seul coup au lieu de les perdre une par une.
_ Etat : Système mafieux le mieux organisé de tous les temps.
_ Cravate : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l'homme.
_ Carla Bruni : Blanche-Neige moderne ayant eu une préférence pour un des sept nains : Grincheux.
_ Maison Blanche : Actuellement Barack noire.
_ Le coiffeur : Seul endroit où les Bleus peuvent espérer une coupe.
_ Voiture : Invention ingénieuse, permettant de contenir 110 chevaux dans le moteur et un âne au volant.
_ Parents : Deux personnes qui t'apprennent à marcher et à parler pour ensuite te dire de t'asseoir et de fermer ta gueule.
_ Titeuf : Ce qui sort de la TitePoule.
_ Orteil : Appendice servant à détecter les coins de portes.
_ Egalité des sexes : Nouveau concept créé par les hommes pour ne plus payer le restaurant.
_ Monter un meuble Ikea : Expression moderne signifiant "passer un week-end de merde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Sam 1 Oct - 11:21

Facebook enregistre des informations après la déconnexion de l’utilisateur
| lemonde.fr | Lundi 26 septembre 2011

lundi 26 septembre 2011

Se déconnecter ne suffit pas : d’après les observations de l’Australien Nik Cubrilovic, spécialiste en sécurité informatique, Facebook continue d’enregistrer des informations sur ses utilisateurs après leur déconnexion du service. Selon M. Cubrilovic, lorsque l’utilisateur clique sur le bouton "se déconnecter" de Facebook, le site laisse sur son ordinateur un fichier qui contient des informations personnelles et continue à communiquer à Facebook des éléments sur la navigation de l’internaute.

Pour personnaliser les pages de sites Web, Facebook, comme de nombreux sites ou services, utilise un petit fichier, dit "cookie", déposé sur le disque dur de l’ordinateur, et dans lequel sont stockées des informations sur l’identité et la navigation de l’internaute. Ce fonctionnement est normal : ce qui l’est moins, note M. Cubrilovic, c’est que lorsque l’internaute se déconnecte, le cookie n’est pas effacé, mais simplement modifié. L’utilisateur qui continue à surfer transmet ainsi, sans le savoir, des informations à Facebook ; et le cookie, qui reste sur la machine, conserve des informations à son sujet.

"Si vous vous connectez à Facebook depuis un ordinateur public, et que vous cliquez sur ’se déconnecter’, vous laissez malgré tout derrière vous des empreintes digitales. D’après ce que je constate, ces empreintes restent présentes jusqu’à ce que quelqu’un supprime manuellement tous les cookies Facebook de l’ordinateur", écrit M. Cubrilovic.

En réponse à l’article de M. Cubrilovic, Gregg Stefancik, un ingénieur de Facebook, explique que "les cookies de Facebook ne sont pas utilisés pour espionner les internautes. Ce n’est tout simplement pas leur rôle. En revanche, nous utilisons ces cookies pour fournir du contenu personnalisé (...), améliorer notre service (...) ou protéger nos utilisateurs et notre service (par exemple pour nous protéger d’attaques par déni de service ou en demandant une deuxième authentification lorsque l’utilisateur se connecte depuis un endroit inhabituel)."

CONTROVERSES SUR LES NOUVELLES FONCTIONNALITÉS


Ce débat sur l’utilisation des cookies par Facebook intervient quelques jours après la présentation de nouvelles fonctionnalités par Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, lors de la conférence F8 du réseau social. Parmi ces nouvelles fonctionnalités, la possibilité pour certains services de publier automatiquement des informations sur le profil des utilisateurs – par exemple, les morceaux qu’ils sont en train d’écouter sur des services comme Deezer ou Spotify.

Le chercheur Dave Winer extrapole dans un exemple imaginaire, celui d’un mafioso qui utiliserait Facebook : "’Bull Mancuso vient de lire un article expliquant comment tuer un autre mafieux’. Bull n’a pas commenté l’article. Il n’a pas cliqué sur le bouton j’aime. Il s’est juste rendu sur une page Web. Et une annonce a été faite en son nom à toutes les personnes qui le suivent sur Facebook."

"Ces applications demandent explicitement la permission des utilisateurs avant de publier des informations, rétorque, sur Hacker News, un autre ingénieur de Facebook. Je comprends que vous puissiez être inquiet si, par exemple, vous avez installé cette application sans savoir qu’elle pourrait publier des messages. Mais si cela vous pose des problèmes par rapport à votre vie privée, vous pouvez toujours changer les permissions accordées à cette application dans les paramètres de votre compte."


Le Monde.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Mer 5 Oct - 0:12

Il serait vraiment temps d'agir et interdire certains cookies ou autres espions que les sites nous injectent en douce.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Ven 4 Nov - 12:06

Une preuve de plus du fichage et de l'espionnage...

"La France championne du monde de la surveillance du net"

...à part la Chine où Google n'est pas en odeur de sainteté ( ! )


http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/la-france-championne-du-monde-de-la-surveillance-du-net-26-10-2011-1389460_47.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Sam 5 Nov - 1:04

J'avais publié, il y 3-4 ans, un article qui s'appelait "la France championne de la vidéosurveillance", mais il avait été victime de son succés, donc repris par des médias plus lus, et donc, au final, spamé à outrance via les commentaires, jusqu'à m'obliger à le supprimer.
Faudrait que je le retrouve et le republie : sûr qu'il plairait encore !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne nous fichons pas du fichage !   Aujourd'hui à 4:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne nous fichons pas du fichage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» oune video eud tcheu nous
» fichage par couleur de peau et origine ethnique
» nos enfants nous épatent
» Ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant. — Mat. 6:13.
» qu'est-ce qui nous conviendrait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: