Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 APPEL MONDIAL DES INDIGNES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Ven 16 Sep - 6:07

http://www.cadtm.org/Appel-Sol-Syntagma


http://www.npa2009.org/content/d%C3%A9claration-mouvement-15m-de-la-puerta-del-sol-espagne-et-l%E2%80%99assembl%C3%A9e-populaire-de-syntagma-


http://www.french-revolution.fr/2011/09/10/appel-mondial-des-indignes-de-puerta-del-sol-espagne-et-syntagma-grece


http://www.fischer02003.over-blog.com/article-appel-mondial-des-indignes-84390403.html


http://www.convergencedesluttes.fr/index.php?post/2011/09/15/APPEL-MONDIAL-DES-INDIGNES

NOUS CITOYENS DE LA PLAZA DEL SOL ET DE SYNTAGMA MANIFESTONS NOTRE INDIGNATION ET INVITONS TOUS LES INDIGNES DE TOUTES LES PLACES A NOUS REJOINDRE.

Des USA à Bruxelles, de Grèce en Bolivie, d’Espagne en Tunisie, la crise du capitalisme s’approfondit. Responsables en sont ceux qui nous imposent des recettes pour la dépasser. Celles-ci sont : Transfert des ressources publiques à des institutions financières privées tandis qu’ils font payer la facture aux peuples avec des plans d’ajustement qui ne nous font pas sortir de la crise mais nous y enfoncent davantage.


Dans l’UE, les attaques des marchés financiers contre les dettes publiques font chanter les gouvernements et prennent en otage les parlements, lesquels adoptent des mesures injustes dépourvues de toute légitimité démocratique et derrière le dos de leurs peuples. Les institutions européennes, au lieu de prendre des décisions politiques fortes face aux attaques des marchés financiers, elles s’alignent à ceux-ci.


Dès le début de cette crise, nous assistons a une tentative de convertir la dette privée en dette publique. Il s’agit de socialiser impunément des pertes après avoir privatisé scandaleusement les profits.


Les taux d’intérêt élevés imposés afin d’obtenir le financement, ne sont pas dus aux doutes concernant notre solvabilité, mais aux manœuvres spéculatives que réalisent pour s’enrichir les grandes entreprises financières, en connivence avec les agences de notation.


Les coupes économiques sont accompagnées par des restrictions des libertés démocratiques. Citons parmi celles-ci, des mesures de contrôle et d’expulsion de la population immigrée ainsi que des limitations à la libre circulation des Européens dans l’UE. Seuls l’euro et la libre circulation des capitaux spéculatifs ont les frontières ouvertes.


Dans l’Etat Espagnol, nous sommes soumis à un processus d’arnaque collective. La dette publique (60% du PIB) N’EST PAS UN PROBLEME et pourtant ils l’utilisent comme prétexte pour nous faire croire que nous sommes dans une situation grave, qui justifie les dures attaques contre nos droits et notre patrimoine qui sont en cours et menacent de croitre. Au contraire, la dette privée (240% du PIB) est un vrai problème, mais au lieu d’appliquer aux banques les mesures d’austérité ils leur accordent des aides et des privilèges de toute espèce aux dépens du trésor public. La plus grande « aide » est la cession à des prix imbattables de presque la moitié du système de nos Caisses d’Epargne, ainsi que des entreprises et activités rentables.


Pendant ce temps, contrevenant à plusieurs droits fondamentaux, l’accès à la Puerta del Sol, épicentre du mouvement du 15 mai (15M) est resté interdit.


En Grèce, ils nous ont imposé des Memoranda. Ils nous ont dit que les coupes, l’austérité et les nouveaux impôts sont des sacrifices nécessaires pour faire sortir le pays de la crise et diminuer la dette. Ils nous ont menti !


Jour après jour des nouvelles mesures sont prises, les salaires sont amputés, le chômage monte en flèche, la jeunesse émigre. Et la dette n’arrête pas de gonfler, parce que les nouveaux emprunts sont destinés à payer les énormes intérêts de nos créanciers. Les déficits de la Grèce et des autres pays du Sud européen deviennent les surplus des banques de l’Allemagne et des autres pays riches du Nord.


Les responsables pour le gonflement de la dette ne sont pas les salaires et les pensions de retraite. Les responsables sont les grands allégements fiscaux et les subventions en faveur du capital, la grande bouffe des armements des produits pharmaceutiques. Ils nous mettent en faillite afin d’appliquer des mesures et des coupes catastrophiques, afin de vendre la terre et les biens publics à des prix défiant toute concurrence.


Qu’ils retirent leurs memoranda ! Qu’ils s’en aillent ! Nous ne voulons pas le gouvernement du FMI et de la Troïka.


Nationalisation des banques. Avec ses plans de sauvetage, l’Etat les a déjà payées bien au-dessus de leur valeur boursière pour qu’elles continuent à spéculer.


Ouvrir au peuple les livres de la dette pour que nous sachions où est allé l’argent.


Redistribuer radicalement les richesses et changer la politique fiscal pour faire payer les possédants : les banquiers, le capital et l’Eglise.


Nous voulons le contrôle populaire démocratique sur l’économie et la production.


Pour tout ca, les deux places ensemble NOUS DECLARONS que :


LES POLITIQUES D’AJUSTEMENT QU’ILS APPLIQUENT NE NOUS FERONS PAS SORTIR DE LA CRISE, MAIS NOUS ENFONCERONT PLUS PROFONDEMENT DANS CELLE-CI. ILS NOUS ENTRAINENT DANS UNE SITUATION LIMITE AFIN D’APPLIQUER DES MESURES DE SAUVETAGE, QUI EN REALITE SAUVERONT LES BANQUES CREANCIERES, QUI VONT SE CONCRETISER EN GRAVES ATTAQUES CONTRE NOS DROITS, NOS ECONOMIES FAMILIALES ET NOTRE PATRIMOINE PUBLIC.


Nous devons NOUS INDIGNER et NOUS REVOLTER contre pareilles attaques. C’est ce que nous faisons avec le mouvement 15M dans la Place de la Puerta del Sol et à partir de l’Assemblée Populaire de Syntagma. Nous invitons tous les indignés de toutes les places à s’y joindre.


Stop aux plans d’ajustement et de sauvetage.


Non au paiement de la dette illégitime. Cette dette n’est pas la notre ! Nous ne devons rien, nous ne vendons rien, nous payerons rien !


Pour une démocratie directe et réelle MAINTENANT.


Défendre le public. Pas une vente de propriété ou de services publiques.


Pour la coordination de tous les indignés de toutes les places.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Sam 17 Sep - 1:08

J'étais Plaza puerta del sol le week end dernier, et je peux te dire que le mouvement des indignés a été laminé là-bas.

Le vendredi, il y avait 5 clampins originaires de 4 coins d'Espagne + 1 du Portugal.
J'y ai vu aussi deux (mini) manifs avec des drapeaux mauve/jaune/rouge: une vingtaine de jeunes qui pronaient la république , et une dizaine de (très) vieux qui demandaient réparation pour les morts du franquisme.

Il y avait aussi (hélas) des policiers, en nombre presque équivalent aux manifestants pacifistes .........

Je suppose que tu devines la suite............

................./...........................

Je te raconte juste mon vécu : le lendemain, je retourne en ville pour voir Guernica au musée de la reine Sophie, je repasse par la Puerta del sol ......

Je te le donne en mille !! Que des atrappe-touristes, plus un drapeau, plus un dazibao ...
Police douce ou virile, la répression gagne toujours !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Sam 17 Sep - 7:30

oui, la dynamique éprouve quelques difficultés à redémarrer.

Ici, les réunions et rassemblements repartent, au ralenti. Mercredi dernier, nous n'étions qu'une petite poignée. L'objectif mesuré étant de faire du bruit lors de la manif prévue à Bruxelles.

Je pense que ce genre d'initiatives promeut des échanges et sensibilisations, notamment en direction des nouvelles générations, et prend plus de force quand il est adossé à un mouvement social ou de revendications ( en France, il y a matière comme partout ).

La répression mine et étouffe toute vélléïté de rebellion; sauf quand elle ne peut contenir la saine réaction d'un corps social piétiné ( cf Grande-Bretagne cet été , Grèce,..)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Dim 18 Sep - 1:11

Le problème des indignés, c'est qu'ils se veulent apolitiques, et ça, c'est comme les syndicats, ça ne peut pas marcher.
Tous les pouvoirs sont aux mains de politiques, pour les battre, il faut se politiser, au moins temporairement.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Mer 21 Sep - 5:32

LES FAITS

Lundi soir la marche des indignés se dirigeant vers Bruxelles, passait son troisième jour à Paris et empruntait le boulevard Saint-Germain, quand vers 21 heures sont arrivés plusieurs fourgons de la police nationale.

Rappelons puisque ceci n'est plus une évidence que la police est sensée servir le peuple et le protéger.

Or, sans aucun avertissement préalable et sans aucune raison, ils ont gazé avec des lacrymogènes les marcheurs qui évoluaient sur le trottoir et les ont dirigé vers le boulevard Saint-Germain, dans lequel ils les ont encerclé.

Sous le prétexte d'un contrôle d'identité, ils les ont gazé une seconde fois et ont utilisé la violence (coups de poings, de pieds et insultes) sur les citoyens des différents pays présents (Français, Espagnols, Grecs, Allemands, Anglais...).



Pour toute réponse sur la raison de cette interpellation violente de citoyens pacifiques dans leurs droits : "ce sont les ordres que nous avons reçu". Rappelons qu'un policier a le devoir de ne pas exécuter un ordre allant contre les lois françaises et européennes et de surcroît de dénoncer la personne donnant cet ordre et les agents qui l’exécute. Les citoyens utilisaient ici leur droit à la liberté d'expression et d'opinion et ne troublaient en aucun cas l'ordre public, puisqu'ils empruntaient les espaces réservés aux piétons.

Une personne a été gravement blessée, inconsciente lors de son départ avec les pompiers et deux autres personnes plus légèrement (l'une d'entre elle a eu une épaule déboitée), ils sont actuellement hospitalisés.



Plusieurs personnes se sont opposées à l’interpellation en se plaçant devant les bus de CRS amenant les 80 indignés au commissariat de police pour le contrôle de leur identité. Ils ont également été violentés, mais cette fois-ci, de manière plus particulière. Maitrisés par la force, certains d'entre eux ont été éloignés de la vue des gens, derrière les fourgons de police, ils ont été insultés et ont reçu des gifles et des coups de pied de la part des CRS, les policiers ont rempli leurs gants de gaz lacrymogène et les leur ont passé sur le visage, leur mettant au passage des doigts dans les yeux, pour enfin les embarquer dans un fourgon, qu'ils avaient au préalable également rempli de gaz lacrymogène.



Finalement les trois quart des personnes ont été relâchées rapidement, puisque aucun chef d'inculpation concret n'existait, les derniers interpellés ont été relaché entre 1h et 2h du matin.

Cette interpellation est symbolique de la dictature dans laquelle nous vivons et est très grave. C'est la manière que le gouvernement français utilise pour accueillir ses confrères européens et pour répondre à leur aspiration d'une démocratie participative et horizontale.



Chaque jour nous vivons l'oppression et la répression de cette société oligarchique. C'est une urgence de se soulever pour reprendre nos droits. C'est même un devoir. Nous voulons reconstruire ce monde que nos dirigeant détruisent jour après jour. Mais nous ne pourrons le faire qu'avec vous et votre parole. Un peuple uni va de l'avant.



La résistance est en marche, rejoignez-nous.

http://www.youtube.com/watch?v=y7JDFR7HZR4&feature=player_embedded





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Jeu 22 Sep - 0:18

Début juin, j'avais encore espoir (j'en avais même fait un dossier : http://forget.e-monsite.com/rubrique,dossier-european-revolution,1132830.html )...
Je suis moins optimiste désormais ! Crying or Very sad

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller


Dernière édition par Chien Guevara le Mar 27 Sep - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Ven 23 Sep - 6:22

http://www.paris.reelledemocratie.fr/node/504
http://www.convergencedesluttes.fr/index.php?post/2011/09/22/MEDIA-CENTER-PARIS
http://www.fischer02003.over-blog.com/article-media-center-paris-84939456.html

COMMUNIQUÉ DE PRESSE MEDIA CENTER PARIS

Mercredi 21 Septembre 2011 – 22 heures

18 heures, Marcha Bruselas qui regroupe différentes marches depuis L´Espagne et la France est partie de Bercy en file indienne, sur le trottoir et dans le respect du code de la route en direction de Notre Dame de Paris. Il ne s´agit pas d´une manifestation, juste d´un déplacement de la marche vers un autre lieu. Marche, qui a déjà parcouru des milliers de kilomètres en France sans aucun souci.
Pendant ce temps à Notre Dame, trois camions de police et un autobus attendaient les indignés.
La marche se déroula dans un parfait silence sous les regards surpris des passants. Pas de police, tout se passe dans le calme. Au passage devant le Ministère des Finances, les gardes ferment les portes d´entrées avec entrain.
Nous avions fait un appel à la presse à Notre Dame, mais au vu des circonstances d´accueil plus que probable à Notre Dame, et ayant toujours à l´esprit les faits du 19 septembre derniers, les marcheurs décidèrent de célébrer l´assemblée Place de La Bourse.
Les Indignés se sont assis par terre devant l´édifice de France Press juste à côté de la Bourse. Très vite des gendarmes sont arrivés sur place, les ont encerclés. Les Indignés ont commencé leur assemblée, sans faire attention au large dispositif policier disposé autour d´eux. De plus en plus de policiers ont continué à arriver, mais aussi des citoyens et des caméras. Un streaming a été mis en place par nos compagnons pour pouvoir suivre ce qui se passait en direct.
D´abord nous avons eu droit à un arrêté pour contrôle d´identité, le motif qui lui a été donné par l´agent : c´est une manifestation illégale. Les Indignés sur place se sont mis à résister pacifiquement demandant la libération du compagnon. Par la suite, les gendarmes sont passés à arrêter tous les gens encerclés. Les premiers groupes ont été emmenés par camion, trente personnes sont restées assises sur la place pendant que les forces de l´ordre préparaient l´autobus.
Très rapidement toutes les personnes encerclées ont été arrêtées, parfois avec violence comme nous avons pu constater via le streaming en live et emmenées vers une destination inconnue.
Une fois l´autobus rempli, les forces de l´ordre quittent la place de la Bourse, il reste beaucoup de monde et les Indignés se réorganisent pour décider des actions futures.
Au même moment, au Média Center Paris on s´informe. Il résulte que :
Les indignés se sont fait arrêter par une brigade spéciale apparemment celle qui s´occupe de la sécurité du territoire.
Nous rappelons que les Indignés nous sommes un mouvement pacifiste qui depuis Mai a organisé beaucoup de manifestations et assemblées populaires à Paris sans qu´il n´y ait de dégâts ni de vandalisme, ni violence de notre part.
On nous reproche de ne pas avoir respecté deux lois : la loi du port du voile, et une nouvelle loi d´il y a trois jours qui interdisent au gens de s´assoir pour prier dans les lieux publics.
Les masques de déguisement utilisés par certains indignés ne sont nullement représentatif d´aucune religion, il s´agit de déguisement ! Les Indignés ne prient pas, ils s´assoient sur les places pour parler et échanger des idées.
Les personnes arrêtées ont été emmenées aux commissariats du dix huitième et dix neuvième arrondissements de Paris. Il s´agit d´une centaine de personnes.
Merci à tous les Officiers de Police Judiciaire du Sud de Paris qui se sont manifestés contre de ces mesures disproportionnées face à des personnes et citoyens pacifistes.
Le Ministère des affaires étrangères d´Espagne est intervenu aujourd´hui pour demander des explications sur le traitement réservé à ses citoyens en France.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Ven 30 Sep - 6:04

http://www.marche-paris.fr/fr/la-marche-vers-bruxelles/france/4289-marche-pacifique-des-indign%C3%A9s-vers-bruxelles-63e-%C3%A9tape-paris-24s.html


http://www.fischer02003.over-blog.com/article-soixante-troisieme-etape-85454154.html


http://www.convergencedesluttes.fr/index.php?post/2011/09/29/SOIXANTE-TROISIEME-ETAPE

Marche pacifique des indignés vers Bruxelles

Soixante troisième étape

Mercredi, 28 Septembre 2011

La journée s’est organisée autour de la Rencontre Populaire des Quartiers qui allait se tenir sur le site où les marches étaient accueillies à Saint-Denis. Différents groupes de travail se sont activés tout la journée : une groupe de diffusion est partis au cœur de la ville pour permettre une meilleure diffusion de l’évènement, un groupe logistique est parti pour poser un parcours fléché indiquant comment se rendre sur le site. Les autres groupes de travail en ont profité pour se réunir afin de renforcer leur fonctionnement.

Les rencontres populaires des quartiers ont eu une bonne affluence, et ont permis d’avoir une assemblée encore plus diversifiée qu’à l’habitude avec des participants de tous âges et tous horizons.

La situation des quartiers en France et en Espagne, la situation des gens du voyage, sont les thèmes qui ont été abordés. Le DAL est venu intervenir et présenter ses activités. Désobéissance civile, violence et non-violence ont été aussi discutés.

La démarche nouvelle de s’ouvrir vers les quartiers populaires de Paris semble avoir eu un bon écho et sera renouvelée.

Dans la soirée s’est tenue l’assemblée interne que beaucoup de marcheurs attendaient. Le thème du départ de Paris a été discuté et débattu. Les marcheurs ont décidé de se séparer en trois routes afin de pouvoir passer dans un maximum de villes et villages entre Paris et Bruxelles.

La première route rassemble une soixantaine de marcheurs et se dirige vers Beauvais, Amiens, Lille, Mons et Bruxelles.

La deuxième route rassemble une vingtaine de personnes et se dirige vers Compiègne, St Quentin, Valenciennnes, Mons, Bruxelles.

La troisième route rassemble une dizaine de marcheurs et se dirige vers Reims, Luxembourg, Namur, Bruxelles

Les deux premières marches ont décidé de quitter Saint-Denis le lendemain. La troisième marche reste sur Paris pour travailler et se rendra en train vers Reims pour continuer ensuite la route.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Lun 3 Oct - 10:38

Dixième jour d’occupation de Wall street !
Michel Sitbon | parisseveille.info | Lundi 26 septembre 2011

lundi 26 septembre 2011

Impressionnante discrétion des médias. Même si on demande à google des actualités sur Wall street, il nous donnera plein d’infos sur la bourse, mais rien sur l’évènement historique, en cours depuis dix jours maintenant : les indignés tiennent la rue et n’en bougent plus depuis dix jours, malgré les violences policières et la pression constante, à peine moins brutale qu’à Paris.

Simultanément, Paris et New York auront ainsi connu la fièvre madrilène, née en Argentine il y a dix ans, puis en Islande, en Tunisie, en Egypte, en Libye, au Yémen, en Syrie, avant de passer en Espagne et dans tant d’autres pays, d’Israël au Chili... la révolution citoyenne mondiale loin de faiblir s’étend.

Par exemple à Chicago, où l’on en est au troisième jour, avec la même détermination, et une affluence croissante. jour et nuit, comme à New York.

« Ce n’est pas un combat droite contre gauche ou libéraux contre conservateurs, c’est l’humanité contre le système qui l’opprime. » « Personne ne peut prédire le moment de la révolution »...


Pour se faire une petite idée de la révolution américaine :

https://occupywallst.org/

http://www.nationofchange.org/live-...

http://twitter.com/# !/search?q=%23o...

http://youtu.be/y9d1rogLlT8

Sur Chicago :

http://occupychi.org/

Ci-dessous le flux de diffusion en direct de l’occupation permanente de Wall Street depuis dix jours...

Où l’on voit tout et rien... des gens qui campent, manifestent, se font tabasser, délirent à l’antenne ou disent les choses les plus pertinentes...

Des tas de citoyens, divers, de tous âges et de tous horizons...

Et ils scandent : « End the war, tax the rich »

Le seul programme économique cohérent : mettre un terme aux budgets militaires et imposer les riches, histoire de réduire les fantastiques inégalités qui se développent à vue d’œil, en Amérique comme ailleurs...


Watch live streaming video from globalrevolution at livestream.com
Voir en ligne : Dixième jour d’occupation de Wall street !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Mer 5 Oct - 0:26

Wall street est en effet une bonne cible, car symbole de ce système vicié et mortifère.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Dim 9 Oct - 11:25

ARRESTATION DES INDIGNADAS/OS SUR BRUXELLES CE SAMEDI 8 OCTOBRE
Bonsoir camarades,
Les indignadas/os des différentes marches de Madrid,Méditéranénne, sont bien arrivées ce jour le samedi 8 octobre vers 18H sur Bruxelles sans encombre mis à part sur Paris (80 interpellations et onze garde à vue)
Les tentes ont été installées sur le parc Elisabeth dans la foulée (métro Simonis à Koekelberg), tout s'est bien passé, la police avait donné son accord pour l'utilisation de la place publique uniquement aux indignés mais pas pour les tentes, car c'est un parc protégé selon la police.
Le Bourgmestre (les 18 autres bourgmestres également) qui est l'équivalent du Maire d'une ville en France, a (ont) refusé que les indignés occupent la place publique.
Tous ce passait superbement bien, les indignés Bruxellois été immensément nombreux (plusieurs centaines) avec les médias TV et écrit pour accueillir les marcheurs.

Quand tout à coup la Farce du Désordre du Royaume Belge décide d'évacuer la place à cause des tentes installés sur la pelouse du parc.
Un débarquement important de Poulets représentant plus de 160 hommes (et femmes), ont encerclé le périmètre d'insoumis qui refusaient de retirer les tentes, la répression organisée maladroitement resserait le cercle de résistants, cela s'est déroulé dans la soirée aux environs de 23H.
Certaines tentes ont été saisies, la situation critique finit par s'apaiser et aux environs de 24H, la répression du Roi Belge se met en branle et tout dérape dans les règles du désastre, des coups d'une violence inouïe matraques à la main pour fignoler la sale besogne, la police se déchaîne comme à Paris.

Bilan selon les témoins directs, un car avec 32 camarades plus un autre car avec un peu moins de camarades que le premier soit environ une cinquantaine de camarades comme bilan provisoire pour une garde à vue de 12H (24H en France).

Nous avons fait des vidéos, le temps de finir le montage cette nuit, je vous les envoie dès que possible dans les heures qui suivent.

Salutations révolutionnaires et très indignées
PS

Il y a eu plusieurs blessés dont certains par morsures de chiens policiers lancés contre des manifestants pacifistes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Lun 10 Oct - 1:02

Belgique : pas de gouvernement (Bis) ...

Pourtant la justice fait ses preuves (cf une discussion pas très ancienne).

Et la police aussi !! (cf celle-ci)

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Lun 10 Oct - 16:32

http://www.demosphere.eu/node/25462


http://www.fischer02003.over-blog.com/article-de-l-indignation-a-l-action-86240423.html


http://www.convergencedesluttes.fr/index.php?post/2011/10/09/DE-L-INDIGNATION-A-L-ACTION

Journée mondiale - mobilisation des indignés à Paris le samedi 15 Octobre 2011

Rendez-vous samedi 15 octobre à 14 heures pour des assemblées populaires locales devant les gares de Lyon, de Châtelet, du Nord, de Saint-Lazare, puis convergence samedi 15 octobre à 17 heures devant l'Hôtel de Ville de Paris pour une Assemblée Générale connectée aux Assemblées Générales de Barcelone, New York, Madrid et Bruxelles.

Les autres initiatives locales sont les bienvenues et peuvent être relayées sur la carte du site international. Si d'autres actions sont organisées (ce qui permettrait une présence plus importante sur le territoire dans l'esprit des rassemblements décentralisés), l'idéal seraient qu'elles le soient avant 17 heures afin de permettre la convergence devant l'Hôtel de Ville de Paris.

L'appel international du 15 octobre est ci-dessous : il appelle à l'unité !

Le 15 octobre - Tous ensemble pour un changement mondial

Le 15 octobre des gens du monde entier descendront dans les rues et sur les places. De l'Amérique à l'Asie, de l'Afrique à l'Europe, ces personnes se mobilisent pour réclamer leurs droits et exiger une vraie démocratie. Maintenant il est temps de nous réunir dans une protestation mondiale non-violente.

Le pouvoir en place travaille au profit de quelques-uns en ignorant aussi bien la volonté de la majorité que le prix humain et environnemental que nous payons. Cette situation intolérable doit cesser.

Unis d'une seule voix, nous allons faire savoir aux politiciens, et aux élites financières qu'ils servent, que c'est à nous, le peuple, de décider de notre avenir.

Nous ne sommes pas des marchandises entre leurs mains, ni entre celles des banquiers, qui ne nous représentent pas.

Le 15 octobre nous nous rencontrerons dans les rues afin d'initier le changement mondial que nous voulons. Nous allons manifester pacifiquement, débattre et nous organiser jusqu'à l'obtenir.

Il est temps de nous unir. Il est temps pour eux de nous écouter.

Peuples du monde, mobilisez-vous le 15 Octobre!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Jeu 13 Oct - 3:44

http://www.legrandsoir.info/slavoj-zizek-allocution-a-liberty-place-occupy-wall-street-impose-magazine.html

Ils disent que nous sommes des perdants, mais les véritables perdants sont là-bas à Wall Street. Ils ont été sauvés avec des milliards de notre argent. Ils nous appellent des socialistes, mais il y a toujours du socialisme pour les riches. Ils disent que nous ne respectons pas la propriété privée, mais lors de la crise financière de 2008, plus de propriété privée durement acquis a été détruite que tout ce que nous aurions pu détruire nous mêmes en nous y consacrant jour et nuit pendant des semaines. Ils disent que nous sommes des rêveurs. Mais les véritables rêveurs sont ceux qui pensent que les choses peuvent continuer ainsi indéfiniment. Nous ne sommes pas des rêveurs. Nous sommes en train de nous réveiller d’un rêve qui se transforme en cauchemar.

Nous ne détruisons rien. Nous ne faisons que constater comment le système se détruit lui-même. Nous connaissons tous cette scène classique dans les dessins animés. La chat arrive au bord d’un précipice mais continue de marcher, en ignorant qu’il n’y a rien en dessous. Ce n’est que lorsqu’il regarde vers le bas, et qu’il s’en rend compte, qu’il tombe. C’est ce qui nous arrive ici. Nous disons à ces types à Wall Street : « hé, regardez en bas ! »

Au milieu du mois d’avril 2011, le gouvernement chinois a interdit à la télé, au cinéma et dans les livres toutes les histoires qui parlent d’une réalité alternative ou de voyage dans le temps. C’est bon signe pour la Chine. Ces gens rêvent encore d’alternatives, alors il faut interdire ces rêves. Ici, nous n’avons pas besoin d’une prohibition parce que le système dirigeant a réprimé même notre capacité de rêver. Regardez ces films que nous voyons tout le temps. Il vous est facile d’imaginer la fin du monde. Une astéroïde détruit toute vie sur terre et ainsi de suite. Par contre, vous n’arrivez pas à imaginer la fin du capitalisme.

Alors que faisons-nous ici ? Laissez-moi vous raconter une merveilleuse vieille blague de l’époque communiste. Un Allemand de l’Est est envoyé travailler en Sibérie. Il sait que son courrier serait ouvert par les censeurs, alors il dit à ses amis : « Mettons-nous d’accord sur un code. Si ma lettre est rédigée à l’encre bleue, ce qu’elle raconte est vraie. Si elle est rédigée à l’encre rouge, elle est fausse. » Au bout d’un mois, ses amis reçoivent leur première lettre, écrite à l’encre bleue. La lettre dit ceci : « Tout est merveilleux ici. Les magasins sont pleins de bons produits. Les cinémas passent de bons films occidentaux. Les appartements sont grands et luxueux. La seule chose qui manque ici c’est l’encre rouge. » C’est ainsi que nous vivons. Nous avons toutes les libertés que nous voulons. Mais ce qui nous manque c’est l’encre rouge : le langage pour exprimer notre non-liberté. La manière que nous avons appris à parler de la liberté – la guerre contre le terrorisme et ainsi de suite – falsifie la liberté. Et c’est cela que vous êtes en train de faire ici. Vous nous donnez à tous de l’encre rouge.

Il y a un danger. Ne tombez pas amoureux de vous-mêmes. Nous passons un bon moment ici. Mais rappelez-vous, les carnavals ne coûtent pas très cher. Ce qui compte, c’est le lendemain, lorsque nous serons tous retournés à nos vies quotidiennes. Est-ce que quelque chose aura changé ? Je ne veux pas que vous-vous souveniez de ces journées comme, vous savez, du genre « Oh, nous étions jeunes et c’était merveilleux. » Souvenez-vous que notre message essentiel est « nous avons le droit de réfléchir aux alternatives. » Si la règle est brisée, nous ne vivons pas dans le meilleur des mondes. Mais le chemin est long. Il a de véritables problèmes à résoudre. Nous savons ce que nous ne voulons pas. Mais que voulons-nous ? Quelle organisation sociale pourrait remplacer le capitalisme ? Quel genre de nouveaux dirigeants voulons-nous ?

Rappelez-vous : ce n’est pas la corruption ou la cupidité qui est le problème. C’est le système qui est le problème. C’est lui qui vous oblige à être corrompu. Méfiez-vous non seulement de vos ennemis, mais aussi de vos faux amis qui sont déjà à l’oeuvre pour diluer le processus en cours. De même qu’on vous offre du café sans caféine, de la bière sans alcool, de la crème glacée sans matière grasse, ils vont tenter de transformer ceci en une protestation inoffensive, morale. Une processus décaféiné. Mais la raison de notre présence ici est que nous en avons assez d’un monde où, pour recycler des cannettes de Coca, vous donnez quelques dollars à la charité, ou vous achetez un cappuccino à Starbucks où les 1% reversés à des enfants affamés du tiers-monde suffisent pour s’acheter une bonne conscience. Après avoir sous-traité le travail et la torture, et que nous sommes en train de sous-traiter nos vies amoureuses aux agences matrimoniales, nous avons sous-traité aussi notre engagement politique. Nous voulons le reprendre.

Nous ne sommes pas des Communistes si le communisme désigne un système qui s’est effondré en 1990. Rappelez-vous que ces communistes là sont aujourd’hui les capitalistes les plus efficaces et impitoyables. En Chine, il y a un capitalisme encore plus dynamique que votre capitalisme américain, et il n’a pas besoin de démocratie. Cela signifie que lorsque vous critiquez le capitalisme, ne cédez pas au chantage que vous seriez contre la démocratie. Le mariage entre démocratie et capitalisme est brisé Le changement est possible.

Qu’est-ce qui nous paraît possible, aujourd’hui ? Observez les médias. D’un côté, en matière de technologie et de sexualité, tout paraît possible. On peut aller sur la lune, devenir immortel grâce à la biogénétique, avoir du sexe avec n’importe qui et n’importe quoi. Mais regardez du côté de la société et de l’économie. Là, presque tout devient impossible. Vous voulez augmenter un peu les impôts pour les riches ? Ils vous répondent que c’est impossible, que nous perdrions notre compétitivité. Vous voulez plus d’argent pour la santé ? Ils répondent « impossible, cela nous entraînerait vers un état totalitaire. » Il y a quelque chose qui ne va pas dans le monde, où on nous promet l’immortalité mais où on vous interdit de dépenser plus pour la santé. Il faudrait peut-être redéfinir nos priorités. Nous ne voulons pas un meilleur niveau de vie, nous voulons une meilleure qualité de vie. Si nous sommes Communistes, c’est uniquement dans le sens que le peuple nous importe. Le peuple de la nature. Le peuple des privatisés par la propriété intellectuelle. Le peuple de la biogénétique. C’est pour cela, et uniquement pour cela, que nous devrions nous battre.

Le communisme a totalement échoué, mais les problèmes du peuple demeurent. Il nous disent que nous ne sommes pas des Américains. Mais il faut rappeler quelque chose à ces fondamentalistes conservateurs qui prétendent être les véritables Américains : qu’est-ce que Christianisme ? C’est le saint esprit. Qu’est-ce le saint esprit ? C’est une communauté égalitaire de croyants reliés par leur amour des uns pour les autres, et qui n’ont que leur liberté et leur responsabilité pour y parvenir. Dans ce sens, le saint esprit est présent ici. Et là-bas à Wall Street, ce sont des païens qui vénèrent leurs idoles blasphématoires.

Il vous suffit d’avoir de la patience. La seule chose que je crains, c’est qu’un jour nous rentrions tous chez nous pour nous réunir ensuite une fois par an, pour boire des bières et pour nous remémorer avec nostalgie « ah, quel bon moment nous avons passé là-bas ». Promettez-vous que ça ne sera pas le cas. Nous savons que souvent les gens désirent quelque chose sans vraiment le vouloir. N’ayez pas peur de vraiment vouloir ce que vous désirez.

Merci beaucoup.

Slavoj Žižek

SOURCE : http://www.imposemagazine.com/bytes/slavoj-zizek-at-occupy-w...

traduction "à mon avis, il n’a pas voté aux primaires du Parti Socialiste celui-là" par VD pour le Grand Soir avec probablement les fautes et coquilles habituelles.



Slavoj Žižek (prononciation : /slaˈvɔj ʒiˈʒɛk/), né le 21 mars 1949 à Ljubljana, en Slovénie, est un philosophe et psychanalyste slovène de tradition continentale.

Il a reçu son doctorat de philosophie de l'Université de Ljubljana et a étudié la psychanalyse à l'Université de Paris VIII avec Jacques-Alain Miller et François Regnault. Chercheur post-doctoral à l'Institut de sociologie de l'Université de Ljubljiana, il est régulièrement invité dans des universités, particulièrement aux États-Unis (Columbia, Princeton, New School for Social Research, New York et Michigan).

Il est connu pour son utilisation des travaux de Jacques Lacan sous l'angle de la culture populaire ainsi que pour ses analyses de Hegel. En plus de son travail comme interprète de la psychanalyse lacanienne, il a écrit sur divers sujets comme le fondamentalisme, la tolérance, le politiquement correct, la mondialisation, la subjectivité, les droits de la personne, le mythe, le cyberespace, le postmodernisme, le multiculturalisme, le marxisme ou encore sur des personnalités comme Lénine, David Lynch ou Alfred Hitchcock. Outre Hegel et Lacan, Zizek cite souvent des philosophes français de gauche tels que Jacques Rancière, Etienne Balibar, Gilles Deleuze ou encore Alain Badiou, et a formulé une critique de Carl Schmitt.

Personnalité des mouvements alternatifs slovènes, il s'est présenté en 1990 comme candidat du parti Démocratie libérale slovène (Liberalna Demokracija Slovenije, centriste) à la première élection présidentielle libre qui a précédé l'indépendance de son pays en 1991.



Appel international du 15 octobre
http://15october.net/fr/

Le 15 octobre – Tous ensemble pour un changement mondial
| 15october.net | octobre 2011

dimanche 9 octobre 2011





662 villes – 79 pays
Le 15 octobre des gens du monde entier descendront dans les rues et sur les places. De l’Amérique à l’Asie, de l’Afrique à l’Europe, ces personnes se mobilisent pour réclamer leurs droits et exiger une vraie démocratie. Maintenant il est temps de nous réunir dans une protestation mondiale non-violente.

Le pouvoir en place travaille au profit de quelques-uns en ignorant aussi bien la volonté de la majorité que le prix humain et environnemental que nous payons. Cette situation intolérable doit cesser.




Le 15 octobre – Tous ensemble pour un changement mondial
Voir la vidéo
sur youtube.com
sur Truks en Vrak





Unis d’une seule voix, nous allons faire savoir aux politiciens, et aux élites financières qu’ils servent, que c’est à nous, le peuple, de décider de notre avenir.

Nous ne sommes pas des marchandises entre leurs mains, ni entre celles des banquiers, qui ne nous représentent pas.

Le 15 octobre nous nous rencontrerons dans les rues afin d’initier le changement mondial que nous voulons. Nous allons manifester pacifiquement, débattre et nous organiser jusqu’à l’obtenir.

Il est temps de nous unir. Il est temps pour eux de nous écouter.





Peuples du monde, mobilisez-vous le 15 Octobre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Jeu 13 Oct - 12:29

Le 15 octobre ("15O") c'est la journée mondiale de mobilisation des
indignés (662 villes mobilisées, dans 79 pays). A Paris :

*14h* : Rassemblements et assemblées populaires locales

* gare de Lyon
* Châtelet-Halles
* gare d'Austerlitz
* gare du Nord
* gare Saint-Lazare
* Belleville

Les rassemblements décentralisés ont pour objectif de diffuser le plus
largement possible notre message et la façon dont nous fonctionnons
(assemblées populaires), notamment aux noeuds de communication (gares).
La dispersion est voulue : non pas s'imposer par une manifestation, mais
être présent-e-s dans le plus grand nombre de lieux possibles. Ces
rassemblements s'inscrivent aussi dans une volonté à terme d'ancrage
local du mouvement dans les quartiers.

La batucada et la fanfare accompagneront la marche de Belleville à
l'Hôtel de Ville (cf ci-dessous communiqué d'AARDY "la démocratie
universelle en fanfare"). La convergence à partir des autres lieux
pourront prendre des formes différentes selon la situation et le souhait
des personnes aux rendez-vous (chants et diffusion de tracts dans le
métro, dans les rues...)

1*7h* : Convergence sur le parvis de l'Hôtel de Ville pour une AG
connectée aux AG de Barcelone, New York, Madrid, Bruxelles etc. Echanges
sur nos réalités et comment agir ensemble du local au mondial.

*20h* : FAÎTES DE LA LIBERTE! Musique, fanfare et batucadas devant
l'Hôtel de Ville

La manifestation, et l'assemblée, ce sont l'oeuvre de tou-te-s, avec les
contributions de chacun. A chacun de prendre la parole, de s'exprimer,
d'apporter un carton, une banderole, des craies (pour écrire par terre),
des bombes à peinture et des marqueurs pour les banderoles , de la
peinture pour se maquiller, des brassards jaunes pour être visibles, des
mégaphones, du drap, de la ficelle, des instruments de musique, des
sifflet, des casseroles... A chacun de diffuser l'information, de
twitter, de differ, de parler, d'amener ses collègues, ses voisins, sa
grand mère...

Pas d'étiquettes ni de drapeaux, mais à chacun son message, sa
singularité, sa place dans le mouvement.

Site parisien : http://paris.reelledemocratie.com/node/572
Site international : http://15october.net/fr/, http://map.15october.net/
Evénement facebook :
http://www.facebook.com/event.php?eid=218354054896081&pending
<http://www.facebook.com/event.php?eid=218354054896081&pending>
Organisons des tractages : http://paris.reelledemocratie.com/node/573
https://www.facebook.com/event.php?eid=272364692786287
tract : http://paris.reelledemocratie.com/node/576
Affiches : http://paris.reelledemocratie.com/node/582

Dossier de presse des Indignés de Paris :
http://paris.reelledemocratie.com/node/468

Des organisations françaises soutiennent le 15O à Paris et dans le monde :

https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=gmail&attid=0.1.1&thid=132f8e86ddf8a0a7&mt=image/tiff&url=https://mail.google.com/mail/?ui%3D2%26ik%3D134223cbf1%26view%3Datt%26th%3D132f8e86ddf8a0a7%26attid%3D0.1.1%26disp%3Dsafe%26zw&sig=AHIEtbRkyXnq4pSatLTNrMsvBdKSsknkgg&pli=1
<https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=gmail&attid=0.1.1&thid=132f8e86ddf8a0a7&mt=image/tiff&url=https://mail.google.com/mail/?ui%3D2%26ik%3D134223cbf1%26view%3Datt%26th%3D132f8e86ddf8a0a7%26attid%3D0.1.1%26disp%3Dsafe%26zw&sig=AHIEtbRkyXnq4pSatLTNrMsvBdKSsknkgg&pli=1>

Rendez-vous Démosphère : http://www.demosphere.eu/node/25462

*15 octobre 2011 : « La démocratie universelle en Fanfare ». Rdv 14h à
Belleville pour un défilé festif et populaire jusqu'à Hotel de Ville*

Le 15 octobre, les citoyens du monde entier vont investir les rues, les
ponts, les places, de manière non violente pour construire ensemble un
nouveau monde. Apportez votre énergie et votre créativité pour faire
résonner dans les rues de Paris vos valeurs et vos idéaux !

*« Il n'y a pas de solutions miracles, il y a des forces en marche.
Créons ces forces et les solutions suivront » Antoine de Saint-Exupéry.*

La crise est économique, écologique, politique et durable car nous
sommes à l'aube d'un changement de civilisation. Notre système est à
bout de souffle et sur le point de s'écrouler. Après les pays arabes, un
vaste mouvement d'indignation a gagné l'Europe en mai, puis se développe
à présent très rapidement aux USA/Canada avec le mouvement Occupy (Wall
Street, chicago, everywhere...): (insérer lien vers une vidéo de wall
street).

ll devient urgent de reprendre le pouvoir sur la finance pour exiger
enfin une vraie démocratie universelle. Grâce aux réseaux sociaux, nous
prenons conscience que 99% de la population mondiale aspire au même
idéal : construire un monde équitable, durable et fraternel, fait de
partage, de dignité, de justice, de paix et d'épanouissement pour tous.
*Le 15 octobre, dans plus de 45 pays,* les citoyens du monde entier
descendront dans la rue pour démontrer dans la bienveillance et la
créativité leur détermination à engager un changement mondial. (insérer
lien vers vidéo du site 15 octobre.net <http://octobre.net/>)

*A Paris, apportez votre contribution à une « démocratie universelle en
Fanfare. »*

le réseau A.A.R.D.Y (Actions Artistiques pour une Réelle Démocratie Ya)
invite tous les mouvements sociaux, tous les collectifs d'artistes et
tous les citoyens parisiens à contribuer de manière festive et créative
à cette mobilisation mondiale. Apportez votre énergie, vos messages,
vos slogans, vos instruments, vos casseroles, votre grand-mère et vos
voisins, pour faire résonner et partager vos valeurs et votre humanité !

*Au programme :*

*

Rdv 14h à Belleville, pour une agora populaire et la mise en place
du cortège.

*

Départ du cortège vers 15h direction d'Hotel de Ville.

*

Rassemblement de tous les mouvements à 17h à Hotel de Ville pour une
Agora géante.

Pour échanger vos idées et faire connaître l'événement : Evenement Facebook.

Pour toutes questions ou rejoindre l'organisation : envoyez un mail à
aardy@gmail.com <mailto:aardy@gmail.com>


*Le 15 Octobre, tous ensemble pour un changement mondial !*

L'année 2011 a vu fleurir des mobilisations populaires autour de la
Méditerranée et partout dans le monde...

Ici comme ailleurs, des indigné-e-s occupent l'espace public -
campements, assemblées et groupes de travail, réflexions, actions et
manifestations :

- A Wall Street et ailleurs, des milliers de personnes campent et
manifestent jour et nuit.

- En Europe, des indigné-e-s traversent le continent à pied depuis
juillet 2011, pour manifester ce 15 octobre à Bruxelles face à la
Commission Européenne lors du Forum Social international.

Nous vous proposons de nous rejoindre pour une société faite de
solidarité, d'égalité, de liberté, de dignité et de démocratie.

Après le 11 octobre, on continue !

Nous invitons aussi à former des assemblées et coordinations
démocratiques, sur toutes les places publiques, dans tous les lieux
d'étude et de travail, dans tous les quartiers et lieux de vie...

avant et après les manifestations qui auront lieu, ainsi qu'à la tenue
d'actions pacifiques, déterminées et visibles, par exemple l'occupation
des places et des grands axes...

Nous invitons en outre ces manifestations à prendre des formes
originales et mobilisatrices en partant de différents points du
territoire, pour se retrouver toutes et tous ensemble dans la rue et sur
la place publique.

Assemblée Générale de Paris, 9/10/2011


Le 15 octobre – Tous ensemble pour un *changement mondial (Appel
international)*

Le 15 octobre des gens du monde entier descendront dans les rues et sur
les places. De l’Amérique à l’Asie, de l’Afrique à l’Europe, ces
personnes se mobilisent pour réclamer leurs droits et exiger une vraie
démocratie. Maintenant il est temps de nous réunir dans une protestation
mondiale non-violente.

Le pouvoir en place travaille au profit de quelques-uns en ignorant
aussi bien la volonté de la majorité que le prix humain et
environnemental que nous payons. Cette situation intolérable doit cesser.

Unis d’une seule voix, nous allons faire savoir aux politiciens, et aux
élites financières qu’ils servent, que c’est à nous, le peuple, de
décider de notre avenir.

Nous ne sommes pas des marchandises entre leurs mains, ni entre celles
des banquiers, qui ne nous représentent pas.

Le 15 octobre nous nous rencontrerons dans les rues afin d’initier le
changement mondial que nous voulons. Nous allons manifester
pacifiquement, débattre et nous organiser jusqu’à l’obtenir.

Il est temps de nous unir. Il est temps pour eux de nous écouter.


Peuples du monde, mobilisez-vous le 15 Octobre!


http://15october.net/fr/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Ven 14 Oct - 21:15

Des milliers d'Américains occupent pacifiquement Wall Street, un
épicentre de la puissance financière mondiale et de la corruption.
Dernière
lueur d'espoir en date, ces Américains viennent s'ajouter à un nouveau
mouvement pour la justice sociale qui se répand comme une traînée de
poudre de Madrid à Jérusalem ainsi que dans 146 autres villes et bientôt
plus encore. Mais ils ont besoin de notre aide pour réussir.


Alors que les travailleurs paient la facture d'une crise financière
causée par des élites corrompues, les manifestants demandent une réelle
démocratie, la justice sociale et la lutte contre la corruption. Mais
ils subissent de fortes pressions de la part des autorités, et certains
médias les rejettent d'emblée en les qualifiant de groupes marginaux. Si
nous sommes des millions du monde entier à les soutenir, nous
renforcerons leur détermination et montrerons aux médias et aux
dirigeants que ces protestations font partie d'un immense mouvement
dominant pour le changement.


Cette année pourrait être
l'année 1968 de notre siècle, mais pour réussir, ce mouvement doit
rassembler tous les citoyens issus de tous les milieux. Signez pour
rejoindre l'appel à une réelle démocratie -- un compteur géant, qui
affichera en temps réel le nom de chacun d'entre nous qui aura signé
cette pétition, sera érigé en plein milieu de l'occupation à New York
et sera diffusé en continu sur cette page web. Signez maintenant!
http://www.avaaz.org/fr/the_world_vs_wall_st_fr/?cl=1330004022&v=10683
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Lun 17 Oct - 18:02

http://actualutte.info/2011/10/16/comment-les-medias-ont-minimise-une-mobilisation-jamais-vue-dans-toute-lhistoire-de-lhumanite/


Comment les médias ont minimisé une mobilisation jamais vue dans toute l’histoire de l’humanité
Published on octobre 16, 2011


Article publié dans Actualutte n°12
Ce samedi 15 octobre, ils étaient des millions à prendre la rue, non pas à l’appel de syndicats ou de partis politique, mais en toute indépendance. Ils répondaient à l’appel des indignés lancé quelques mois auparavant à une journée internationale de mobilisation. La réponse a été à la hauteur de toutes les espérances, 85 pays et un millier de villes concernées, une première dans toute l’histoire de l’humanité !


Paris le 15 octobre - Photo Emmanuel Raoul

Face à ce soulèvement des peuples, on aurait pu penser que les médias ne pourraient pas passer à côté, c’était trop grand pour être minimisé. Et pourtant ils ont relevé le défis.. Hier soir, ce ne sont pas des milliers comme ils le disent mais des millions d’indignés qui ont été censurés.

Ils ne peuvent pas dire qu’ils n’étaient pas prévenus, les sites n’ont cessé de fleurir sur internet depuis quelques mois, les appels aussi. Pourtant c’est bien l’absence d’informations qui était au rendez vous hier soir.. Un vide pesant et qui ne pouvait être que volontaire.

Nous étions des millions !
Les médias minimisent fortement le mouvement. Dans les journaux télévisés, pas plus d’une minute y était consacrée, très loin de la une consacré au rugby qui prendra bien 5 minutes. On peut aussi lire en titre des articles publiés sur internet :

Mobilisation limitée pour les indignés du monde entier‎ (L’Express)

Le mouvement des « indignés » contre la crise et la finance mondiale a pris ce week-end une dimension planétaire, poussant dans la rue des dizaines de milliers de personnes. (AFP)

Des milliers d’ »indignés » se sont mobilisés à travers le monde (Reuters)

Des milliers ? Des dizaines de milliers ? Non. Des millions ! On a ainsi pu compter près d’un million de manifestants en Espagne (dont 400 000 à Barcelone, 250 000 à Madrid), des centaines de milliers en Italie (dont au moins 200 000 à Rome) où l’on ne retiendra d’ailleurs que les violences du black bloc, des centaines de milliers en Israël, plus de 100 000 au Portugal, des dizaines de milliers en Allemagne, Grèce, Etats Unis, Belgique, Pays Bas, des milliers en Australie, France, Suisse, Grande Bretagne, Pologne et dans des dizaines d’autres pays. Rappelons les, plus d’un milliers de villes dans le monde ont connu des manifestations !

Ces chiffres sont d’autant plus exceptionnels que les foules ne se sont pas déplacé à l’appel de syndicats, le mouvement est entièrement indépendant de tout syndicat ou partis politiques. Quand on sait à qui appartiennent la majorité des journaux, on comprend la censure qui s’est donc imposé d’elle même.. Bonne nouvelle, les indignés sont craints !




Sun, 16 Oct 2011 22:38:16 +0200



Dimanche 16 octobre 2011 à 06h00
«Véritable démocratie »
Quelques Auscitains se sont associés hier après-midi à la Journée mondiale de mobilisation.
http://www.sudouest.fr/2011/10/16/veritable-democratie-527828-2277.php


Hier midi ils étaient un peu plus d'une vingtaine à se rassembler place de la Libération pour écouter le discours de Jean-Claude Bauduret, à l'initiative de cet événement. Les Indignés ont fait du 15 octobre leur journée mondiale.

À Auch hier, les deux thèmes principaux étaient de rétablir « une véritable démocratie » et de trouver des solutions pour assainir les marchés financiers. « Au moment de la Révolution de 1789 il y avait des cahiers de doléances, nous vous proposons de réfléchir ensemble et de formuler des exigences », assène Jean-Claude Bauduret. Sur la place il est le seul à avoir pris la parole, mais pour délier les langues il a amené un apéritif improvisé, espérant que le débat grandisse et que les idées fusent.


Sur sa grande feuille blanche, il collecte les adresses e-mail des personnes présentes pour échanger « grâce aux méthodes modernes ». Il cite le général de Gaulle et sa célèbre phrase pour dénoncer le poids de la bourse « la politique de la France ne se fait pas à la corbeille » et espère la voir devenir réalité.


PH PHILIPPE BATAILLE



transmis par Alternatives Nogaro
Mon, 17 Oct 2011 08:48:50 +0200



http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/16/1193822-des-indignes-peu-nombreux.html
Publié le 16/10/2011 03:46 | La Dépêche du Midi
Des Indignés peu nombreux
société

Un pique-nique pour proposer un changement de société./ Photo DDM, Nedir Debbiche
Le mouvement des Indignés n'a pas vraiment fait recette hier à Auch. Mais pour ses animateurs, ce premier rassemblement est le prélude à la naissance d'un réseau.

Le mouvement des indignés a eu un faible écho hier à midi sur la place de la Libération à Auch. Au pic de la mobilisation, ils étaient à peine une cinquantaine rassemblés sur les dalles claires. Même si, au total, les organisateurs estiment qu'ils sont presque une centaine à être passés sur place. A l'appel de partis, mouvements citoyens, associations et syndicats, ils avaient organisé un pique-nique pour se faire connaître, créer un réseau et lancer une réflexion sur le déficit de démocratie. « Il faut rendre du pouvoir aux citoyens, qu'ils puissent dire ce qu'ils veulent, décider ce que les banques font de leur argent », dit Jean-Claude Bauduret, l'un des animateurs des Indignés. Il cite notamment le referendum pour la constitution européenne ou encore l'opacité du système bancaire et les fonds publics alloués aux banques pour les renflouer. Et quand celles-ci précisent qu'il ne s'agit pas de dons mais de prêts à taux élevés, l'indigné répond : « S'ils prêtent à la Grèce à 14 %, ils ne sont pas perdants ».

Si le mouvement des Indignés a émergé dans le sud de l'Europe par des rassemblements spontanés de jeunes, il était un peu plus mûr à Auch. « Mais le mouvement a été lancé par un homme de 93 ans », sourit Jean-Claude Bauduret : Stéphane Hessel, auteur notamment de « Indignez-vous ! ». F.R.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Mer 19 Oct - 23:49

Une bonne idée, bien sur : face à la mondialisation des capitaux, une mondialisation de l'indignation ne peut être que louable. Bravo à eux !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Mar 8 Nov - 20:00

Evelyne Perrin nous fait parvenir pour la discussion de notre réunion du 19 novembre 14H (Librairie L' Emancipation 8 Impasse Crozatier Paris 12è) la contribution ci-après. et le texte qui suit de Louise Michel.Elle va essayer de venir à notre réunion du 19Nb.J.


Un mouvement inédit : les Indignés
Evelyne Perrin,conseil scientifique d'Attac, Stop Précarit


Le mouvement des Indignés a éclaté au grand jour lorsque des milliers d'Espagnols ont commencé à occuper jour et nuit les places de Madrid et Barcelone à la mi-mai 2011. Cette insurrection populaire inattendue dans ses formes avait pourtant une cause majeure, commune à plusieurs pays : avec les Grecs et les Portugais, les Espagnols subissaient une succession de plans d'austérité drastiques, plongeant les classes populaires et les classes moyennes dans la pauvreté. Or ces mesures destinées à assurer le maintien des rendements des actionnaires se voyaient partout imposés, sans réel débat démocratique, par des gouvernements – au demeurant se disant socialistes – qui apparaissaient enfin clairement pour ce qu'ils étaient : des agents d'exécution aux ordres de la finaance internationa ( les fameux “marchés”).

A l'initiative de ces “jeunes sans emploi, sans toit, sans retraite, sans futur”qui ont pris la rue, les classes populaires, rapidement rejointes par les classes moyennes, toutes également touchées par les mesures visant à rembourser la dette publique et consistant en la destruction des protections sociales attachées historiquement au statut du salariat, ont exprimé leur perte de confiance dans la classe politique – fut-elle de “gauche” - , leur colère face à la corruption, leur refus de payer une dette créée de toute pièce par des années de politiques néo-libérales et dont ils n'étaient pas responsables, et leur désir d'une démocratie réelle.

A l'exemple du “printemps arabe”, le mouvement des Indignés n'a cessé depuis mai 2011 de se renforcer dans les pays d'oú il était parti, et de s'étendre d'un pays à l'autre, avec bien entendu plus ou moins de force et de détermination, et d'autant plus de capacité unitaire et d'autonomie par rapport aux partis. Il s'est ainsi répandu de l'Espagne à la Grèce (à partir du “” mai), puis à la France (le 29 mai avec l'occupation des marches de l'Opéra place de la Bastille), la Belgique, les Pays-Bas, les Etats-Unis avec New York puis des dizaines d'autres villes, jusqu'en Israël, et en Australie...

En France, malgré un début prometteur le 29 mai, le mouvement a rencontré des difficultés particulières pour croître, pour au moins deux raisons : tout d'abord, la dégradation de la situation sociale, si elle est manifeste, surtout au sein de la jeunesse et des classes populaires, reste moins profonde qu'en Grèce, en Espagne ou au Portugal (pays oú une grande partie des jeunes ravaillent maintenant en auto-entrepreneuriat sous le système des “bons verts”). D'autre part, les Français dans leur écrasante majorité placent encore leurs espoirs en une victoire de la “gauche” en mai 2012 aux élections présidentielles...au risque de cruelles déceptions.

Mais malgré ces difficultés et ces différences dans l'intensité du mouvement et dans la profondeur de son inscription territoriale, le mouvement des Indignés apparaît bien comme un mouvement de résistance populaire à vocation insurrectionnelle, né à la base pratiquement sans mot d'ordre ni leader, dans une profonde autonomie par rapport aux partis et organisations politiques traditionnels, et en inventant au jour le jour ses formes d'expression de façon non plus descendante du sommet à la base, mais horizontale, interprofessionnelle, inter-générationnelle, et relativement inter-classiste, bien qu'il rassemble in fine peu de dirigeants de l'économie et une large majorité de jeunes, eux-mêmes souvent issus des classes moyennes et parfois supérieures. Et ceci est dû à plusieurs raisons :

-D'abord, le caractère inédit, car massif et sans issue, de la crise que nous vivons et que traverse le capitalisme sous ses formes actuelles ( domination de la finance sur la production, abandon du compromis fordien, sur-exploitation de toutes les ressources, celles de la planète, et celles du travail humain). Il s'agit d'une crise historique, tout à la fois économique et financière avec la raréfaction de l'emploi et l'explosion des dettes publiques, sociale, écologique, morale et de civilisation.
-Ensuite, parce qu'un nombre de plus en plus grand de citoyens européens ont perdu d'ores et déjà tout espoir de voir la classe politique répondre à leurs attentes et sauvegarder ce qui reste de leurs droits sociaux. Ils constatent au contraire de la part de leurs dirigeants une corruption grandissante, et le choix de la destruction massive de tous les avantages ou droits acquis pendant les “trente glorieuses”(1945-1975), et qui servaient de justificatif à leur exploitation par la classe des patrons. Dans tous les continents aujourd'hui, à l'exception des pays dits émergents, les jeunes se heurtent à une absence d'avenir, tandis que leurs parents surendettés se voient licencier, le fameux “ascenseur social”semblant être définitivement en panne. Pauvreté et précarité sous toutes ses formes explosent, dans l'indifférence des gouvernements.

Tandis que les Indignés espagnols se sont depuis juin incrustés en profondeur dans les quartiers populaires des grandes villes et des villages, en y organisant avec la population locale des assemblées générales décidant d'actions concrètes – qu'il s'agisse de résister aux expulsions de logement, à la traque des sans-papiers ou autres actions de répression -, il est très intéressant de voir se développer de telles stratégies au sein du mouvement dans d'autres pays. Ainsi en région parisienne, lorsque sont passés les Indignés en majorité espagnols de la marche sur Bruxelles, des assemblées populaires se sont tenues avec succès devaqnt laq Basilique de Saint-Denis trois après-midis de suite, et d'autres assemblées ont eu ou auront lieu dans des banlieues comme Pantin, Montreuil, etc..La clé du succès d'une telle stratégie réside dans le fait – inédit dans la séquence de luttes sociales et politiques de ces vingt à trente dernières années – que les Indignés en partent d'aucune théorie ni d'aucun dogme préalables – ce que l'extrême-gauche leur reproche suffisamment - , mais procèdent par des assemblées sans porte-parole oú tout un chacun peut s'exprimer, par la recherche du consensus – même si cela semble être pour des militants politiques aguerris une perte de temps - , et essaient de faire s'exprimer et se rencontrer plusieurs types de colères, de désirs, selon les vécus de chacun, tous aussi légitimes.

Parallèlement, des actions d'occupation de longue durée sont lancées contre les centres financiers tels que Wall Street à New York et La Défense àà Paris, attestant de la prise de conscience que c'est dans ces lieux que se décide aujourd'hui, dans la plus grande opacité, le sort des peuples.

Il est certain que les pouvoirs en place, qui privilégient ce que l'onj pourrait appeler “la lutte des places” par rapport à la lutte des classes – et le récent renoncement de la part des Verts français à leur objectif affiché de sortie rapide du nucléaire en échange de 15 circonscriptions électorales achève tristement de nous en convaincre - , redoutent plus que tout l'extension du mouvement des Indignés. Aussi, comme l'a montré l'hallucinante rétression policière qui a accompagné le passage des Indignés espagnols par Paris du 17 au 23 septembre, ces pouvoirs en place n'hésiteront-ils pas à s'attaquer à ce qui subsiste de démocratie et de libertés individuelles pour étouffer ce mouvement d'insurrection populaire, et ils seront aidés en cela par le stupéfiant black out médiatique que l'on peut constater. Le pari est dangereux, et il se pourrait que nous allions vers des heures assez sombres pour la démocratie, qui semble être de plus en plus intolérable, voire incompatible avec le système capitaliste dajs sa version actuelle. Ce sera maintenant ou jamais s'il s'agit de sortir une fois pour toutes, et quel qu'en soit le prix, de ce système profondément mortifère et inhumain :nous n'avons plus le choix !

II)
Louise Michel, l'indignée...


« N'y a-t-il pas assez longtemps que la finance et le pouvoir font leurs noces d'or à l'avènement de chaque nouveau gouvernement ? C'est depuis toujours, tandis que, lourds et mornes,les jours s'entassent comme le sable sur les foules, plus exploitées, plus misérables que les bêtes d'abattoir.
[…] La propriété individuelle s'obstine à vivre malgré ses résultats anti-sociaux, les crimes qu'elle cause de toutes parts, crimes dont la centième partie seulement est connue, l'impossibilité de vivre plus longtemps rivé aux misères éternelles. L'effondrement des sociétés financières, par les vols qu'elles commettent – la danse macabre des banques - ,les gaspillages des gouvernements affolés qui se feraient volontiers entourer chacun par une armée pour protéger les représentations propices et les festins des hommes de proie, toutes ces turpitudes sont les derniers grincements de dents qui rient au nez des misérables.
Une seule grève générale pourrait y mettre fin, elle se prépare sans autre meneur que l'instinct de la vie – se révolter ou mourir, pas d'autre alternative.
Cette première révolte de ceux qui ont toujours souffert est semblable au suicide; toute grève partielle peut être considérée ainsi. Patience ! Elle se fera générale, et elle n'aura pas de caisse de secours, rien, puisque le bénéfice n'a jamais été pour les travailleurs. On sera donc porté à considérer comme butin de guerre la nourriture, le vêtement, l'abri indispensable à la vie. N'y a-t-il pas butin de guerre en effet, plus que dans aucune guerre, dans la lutte sociale ?
Cette situation ne pourrait durer. Une fois la révolte commencée, tout le prolétariat s'y trouve acculé.
Il devient de plus en plus nombreux: les petits et même quelque gros commerçants, ruinés par les grandes entreprises, les petits employés, un nombre incalculable de ceux qui cachent leur misère, traînant à la recherche d'un travail toujours fuyant l'habit noir râpé; toutes ces vies, toutes ces intelligences qui ne veulent pas mourir, s'y mettront, à la grève générale. L'énergie du désespoir n'est jamais vaincue.
Lors même que les patrons croiraient reculer l'échéance en n'employant plus que des rouages de fer et renverraient tous les bras humains, cela ne les sauverait pas – eux-mêmes sont traînés à la remorque des empereurs du capital comme ils traînent leurs esclaves.[...]
La prise de possession, soit qu'il y ait lutte suprême autour de la bastille capitaliste, soit que l'intelligence humaine l'ait prise d'avance et que l'étape entière entre dans la place les portes ouvertes – la prise de possession ne peut tarder pas plus que les jours de décembre être remplacés par ceux de janvier.[...] Prise de possession est plus exact qu'expropriation, puisque expropriation impliquerait une exclusion des uns ou des autres, ce qui ne peut exister, le monde entier est à tous, chacun alors prendra ce qu'il lui faut.[...]
Personne ne peut croire que les transformations des sociétés s'arrêtent à nous et que la plus illusoire des républiques soit la fin du progrès. C'est l'anarchie communiste qui de toutes parts est à l'horizon, il faut la traverser pour aller plus loin; on la traversera, le progrès ne pouvant cesser de nous attirer, les multitudes ne pouvant s'habituer à vivre sans pain, à dormir sans abri, eux, et leurs petits plus abandonnés que des chiens errants.
Les masses profondes font un immense remous, elles vont battre en brèche tout le vieux monde.
[…] Rien ne peut être bâti sur la ruine, c'est pourquoi nous applaudissons au chaos des vieilles institutions.
Nous applaudissons aussi à l'éveil qui sonne. […] Les bouleversements sociaux, comme les tremblements de terre, suivent une même ligne volcanique; ils se propagent surtout par l'électricité de la pensée ainsi que par des fils conducteurs.
[…] Que ce soit la grève, la peste ou la guerre qui donne le coup d'épieu au vampire du capital, la prise de possession de tout par tous n'est pas moins faite. Les uns, las de souffrir, les autres, indignés, tous, amis et ennemis -entendez-vous ? Ennemis même – ils n'ont rien à perdre, tout à y gagner. La prise de possession de tout par tous n'est que la délivrance de tous – la fin du vol éternellement commis par les privilégiés et stupidement acceptés par les foules.

Sur les partis...

Pourtant, si cela vous plaît, prolétaires du monde entier, restez comme vous êtes – peut-être que dans une dizaine de mille ans vous aurez réussi à hisser au pouvoir trois ou quatre; ce qui vous fait espérer une majorité socialiste dans vingt-cinq à trente mille ans.
Mais à mesure qu'ils entrent dans cette caverne incrustative, tous se pétrifient pareillement. Peut-être aussi, camarades, la comédie parlementaire vous amuse, et pour peu qu'il vous plaise d'imiter le jeune Détulli, vous auriez une partie de ce qu'il fallait à la ruine de la décadence, les spectacles; quant au pain, n'y comptez pas. Ne comptez pas non plus sur l'abri.
[…] Dites-nous, camarades de toutes les ligues, est-ce que vous allez continuer ainsi, usant les urnes, le temps et l'argent, usant vos vies inutilement?
Que vous ont fait ces autres camarades que vous cherchez à faire entrer dans le lazaret du Palais-Bourbon, pourquoi les persuader qu'ils peuvent tout ? Ils ne peuvent rien que pourrir comme les autres.
[…] Peut-on encore parler du suffrage universel sans rire ? Tous sont obligés de reconnaître que c'est une mauvaise arme; que, du reste, le pouvoir en tient le manche, ce qui ne laisse guère aux bons électeurs que le choix des moyens pour être tonquinés ou endormis. […]
Eh bien, les bulletins de vote destinés à être emportés par le vent avec les promesses des candidats ne valent pas mieux que les sagaies contre les canons.
Pensez-vous, citoyens, que les gouvernements vous les laisseraient si vous pouviez vous en servir pour faire une révolution ?
Votre vote, c'est la prière aux dieux sourds de toutes les mythologies, quelque chose comme le mugissement du bœuf flairant l'abattoir, il faudrait être bien niais pour y compter encore, de même qu'il ne faudrait pas être dégoûté pour garder les illusions sur le pouvoir; en le voyant à l'œuvre, il se dévoile, tant mieux.

Louise Michel, Prise de possession, 1904
(texte probablement écrit à la fin des années 1880)
réédité en 2009 par les Editions D'ores et déjà, Paris


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Sam 12 Nov - 3:40

Houla !! Mettre dans le même panier les indignés et Louise Michel, ça ne plait pas trop, ça ...
Toi, oui, Bye ?

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Sam 12 Nov - 10:44

Disons que ce mouvement des Indignés revêt un ton plus radical, suivant les endroits.

Leur volonté de laisser la parole à tous, auto-gérant leur expression, se défiant des formations politiques alignées sur le système d'exploitation,..ne peut pas déplaire.

C'est aussi rendre l'expression politique à ceux qui se sont défiés des appareils politiques ( les jeunes, mais pas seulement ).

Il reste notamment à adosser ce mouvement à une contestation sociale nécessaire ( où est la réponse des organisations syndicales, suite au dernier plan de rigueur ? ), et la mayonnaise peut prendre.

Perso, je préfère la référence à Louise Michel qu'à Stéphane Hessel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Dim 13 Nov - 2:14

Malheureusement, Bye, ce mouvement des indignés est né du bouquin de Hessel, et pas des idées de la commune ! Et c'est là que ça me gène. Je suis persuadé que chez les indignés, il y a plus de jeunes socialos-bobos que d'altermondialistes libertaires, hélas !! Crying or Very sad

Quand on voit que Hessel a appelé à voter Aubry ... Rolling Eyes

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Mer 16 Nov - 6:28

Mardi 15 novembre 2011



NOUS FERMERONS WALL STREET

http://www.fr.news.yahoo.com/la-police-évacue-le-campement-d-occupy-wall-152247539.html


http://www.fischer02003.over-blog.com/article-nous-fermerons-wall-street-88784031.html


La police évacue le campement « Occupy Wall Street »

NEW YORK (Reuters) - La police new-yorkaise est intervenue pour démanteler le campement installé depuis le 17 septembre sur le parc Zuccotti par les militants du mouvement "Occupy Wall Street".

Casqués et équipés de matraques, des centaines de policiers se sont déployés sur l'esplanade dans la nuit de lundi à mardi et ont démantelé la mer de tentes, de toiles et des banderoles du parc, où ils ont arrêté cent quarante sept personnes, dont une dizaine qui s'étaient enchaînées les unes aux autres ou à des arbres.

La municipalité et le propriétaire privé du parc, Brookfield Office Properties, avaient averti par voie de tracts que les manifestants devaient "temporairement" quitter le parc afin qu'il soit procédé au nettoyage du site.

"Les manifestants ont eu deux mois pour occuper le parc avec leurs tentes et leurs sacs de couchage.
Désormais, ils devront occuper l'espace avec la force de leurs arguments", a déclaré le maire de New York, Michael Bloomberg, en ajoutant que la situation était devenue "intolérable".

Certaines zones du parc dégageaient une forte odeur d'urine et d'excréments. Des parterres de fleurs avaient été piétinés. En outre, autorités et manifestants ont fait état de plusieurs agressions sexuelles, vols et affaires de trafic de drogue.

Le parc devait normalement rouvrir mardi matin et les manifestants devaient être autorisés à y revenir, à condition de respecter les nouvelles règles du parc, et notamment l'interdiction d'y déployer des sacs de couchage et des tentes.

Cependant, en l'attente d'une clarification juridique, le maire de la ville a annoncé lors d'une conférence de presse que le parc resterait fermé.

SONNER LA "CLOCHE DU PEUPLE"

L'opération menée par la police pour déloger ces "Indignés" du parc Zuccotti fait suite à des opérations analogues menées à Atlanta, Portland et Salt Lake City.

Contrairement à ce qui s'est passé lundi à Oakland, près de San Francisco, la police de New York n'a cependant pas eu recours aux gaz lacrymogènes et aux grenades assourdissantes. Les contestataires se sont retirés pour la plupart dans le calme et sans que les agents fassent usage de la force.

Le mouvement "Occupy Wall Street" entend dénoncer un système financier qui profite essentiellement aux entreprises et aux individus les plus riches. Il a essaimé depuis septembre dans de nombreuses villes américaines et donné lieu parfois à de vives échauffourées entre militants et policiers venus les évacuer.

Les centaines de contestataires chassés du parc Zuccotti se sont regroupés dans la nuit sur une place voisine et ont entrepris en milieu de matinée de défiler à travers les rues de Lower Manhattan, avant de se rassembler dans un autre parc.

"Occupy Wall Street" compte organiser jeudi une fête populaire devant le New York Stock Exchange pour tenter de le contraindre à la fermeture.

Les organisateurs ont admis que cette journée d'action risquait, par son côté provocateur, de se traduire par des arrestations massives et d'aggraver les relations déjà tendues avec la municipalité.

En octobre, plus de sept cent personnes avaient été interpellées lors d'un défilé semblable sur le pont de Brooklyn qui avait fortement perturbé la circulation automobile.

"Nous fermerons Wall Street !", affirme un mot d'ordre mis en ligne sur la page Facebook du mouvement contestataire.

"Nous ferons tinter la 'Cloche du peuple' (la cloche qui traditionnellement sonne pour marquer l'ouverture et la fermeture de la séance quotidienne à la Bourse-NDLR) et nous organiserons une fête de rue pour célébrer la destruction de l'économie de Wall Street."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: APPEL MONDIAL DES INDIGNES   Aujourd'hui à 7:31

Revenir en haut Aller en bas
 
APPEL MONDIAL DES INDIGNES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel de l'ambassade....
» Mondial-tv
» Appel à un front républicain contre Sarkozy...
» 6 ème Mondial d'Art naïf à Verneuil sur Avre (27).
» Le Mont déclassé du patrimoine mondial de l'Unesco.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: