Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Deux étudiants de grandes écoles décèdent après des excès d'alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Deux étudiants de grandes écoles décèdent après des excès d'alcool   Jeu 16 Déc - 1:05

Deux étudiants de grandes écoles décèdent après des excès d'alcool

Au moins quatre drames consécutifs à des excès d'alcool viennent de se dérouler dans des grandes écoles en l'espace de deux mois. Mercredi 8 décembre on retrouvait mort dans le lac de l'Ecole Polytechnique à Palaiseau ( photo Le Parisien) Satyam Kumar, un brillant étudiant Indien de 23 ans, diplômé de l'Indian Institute Of Technology de Bombay. Il avait disparu le 3 décembre après une soirée arrosée en compagnie de deux amis, près du lac. Selon le parquet d'Evry, d'après les derniers éléments de l'autopsie, il aurait glissé dans le lac gelé et se serait noyé, après avoir bu du whisky .
Samedi 11 décembre, c'est un étudiant d'une école de commerce, l'ISC de Paris, qui a été retrouvé mort électrocuté sur les voies du métro à la station Austerlitz à Paris, à 6h30 du matin, à l'issue d'une nuit très arrosée passée dans une boîte de nuit du quartier latin, Les Quatre Vents. Cette boîte avait été louée pour une soirée privée, organisée par l'association des élèves, en présence d'une centaine d'étudiants. Selon les informations recueillies par le quotidien Métro, « la fête aurait dégénéré, virant au bizutage et aux jeux d'alcool. » Au point que la police du 6° arrondissement était intervenue à 2h30 du matin, alertée par l'établissement. « J'ai rarement vu des jeunes aussi excités » a raconté le directeur du club privé au quotidien Métro, « ils ne savent pas boire. »
C'était une soirée "open bar" ou l'alcool coule à flot. Un témoignage évoque une pratique dite du « couloir de la mort » dans les soirées de cette école : les élèves passent sous une haie de bras tendus tenant chacun un verre, et il faut boire ces verres... Comme beaucoup de ces soirées de type WEI ( week end d'intégration) l'organisation de la soirée avait été confiée à une société d'événementiel. D'après des témoignages venus d'autres écoles, il est fréquent que ces sociétés touchent une commission sur la quantité d'alcool consommé . Elles se dédouanent en prétextant que ce sont les étudiants qui gèrent le bar...
Le 26 novembre, c'est le petit fils d'Edouard Balladur qui était sévèrement blessé à la tête, sur le campus d'HEC, en tombant sur un jardinière, cependant que deux filles étaient évacuées sur l'hôpital Antoine Béclère en état de coma éthylique, lors d'une soirée réunissant une centaine de personnes. Au total les pompiers, appelés vers 1h20, dénombraient 6 blessés, qui ont refusé l'intervention de la police. « Les étudiants sont libres de boire dans les lieux privatifs » a commenté le secrétaire général d'HEC.
Une affaire plus dramatique doit venir devant le tribunal de Pontoise suite à une bagarre survenue en octobre 2010 à l'ESSEC, le jour de la célébration des diplômes. Un ancien élève de 25 ans, analyste financier à Londres, était revenu sur le campus rencontrer des camarades de l'école. Au bar des élèves, vers minuit, une altercation se produit après qu'il ait été insulté. Dans l'échauffourée qui suit, il perd un œil . Dans Le Parisien, il a déclaré « Il faut responsabiliser les étudiants. Pendant mes études à l'ESSEC, les soirées alcoolisées et les bagarres étaient très fréquentes. Il y a d'un coté le discours bourré de poncifs de la part des directions d'écoles, mais aucun acte fort derrière. Il faut punir fortement les fautifs. C'est comme cela que les écoles protégeront leur image à laquelle elles tiennent tant. Ce qui m'est arrivé à l'ESSEC aurait pu arriver n'importe où ailleurs. C'est la réaction après un tel fait qui est primordiale. » L'élève agresseur a reconnau avoir commencé à boire ce jour-là dés midi, et avoir "l'alcool mauvais"
Il est vrai que les directions d'écoles sont en partie démunies face aux soirées organisées dans des cadres privés. Et que la montée des excès des boisson chez les jeunes est un phénomène de société qui dépasse largement le cadre estudiantin. Il est malgré tout étonnant que les grandes écoles, qui se targuent d'un encadrement des élèves bien plus développé qu'en université, et qui insistent beaucoup sur le sens des responsabilités qu'elles disent inculquer à leurs élèves - presque toujours présentés comme des futurs dirigeants - ne parviennent pas à faire adhérer ceux-ci à des chartes de bonne conduite, parties prenantes de la scolarité. Lesquelles prévoiraient un encadrement solide lors de ces soirées, et en particulier l'interdiction de laisser partir seuls des élèves visiblement en péril éthylique, ce qui relève de la non assistance à personne en danger.

Patrick Fauconnier
Voir aussi sur ce blog notre post " Grandes Ecoles, grandes beuveries"

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Deux étudiants de grandes écoles décèdent après des excès d'alcool
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» achats de puériculture en grandes surfaces
» Je suis perdu [Choix deux sièges auto]
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien
» des idées pour les deux ans de ma puce!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Parler de tout et de rien...-
Sauter vers: