Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les risques avec le service privé.Direct énergie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Les risques avec le service privé.Direct énergie   Ven 5 Nov - 11:22

Une semaine sans électricité à Nantes

Marie (ici avec son fils Malik, 18 mois) a vécu pendant une semaine sans électricité dans son petit appartement à Nantes.



Elle avait cru à une bonne affaire. Sa facture a été multipliée par 3 et elle a été privée d'électricité pendant une semaine. Marie a retrouvé le sourire. Cette jeune femme, enceinte de six mois, a passé une semaine sans électricité, avec son fils de 18 mois et son compagnon. « On a voulu brancher une petite lampe. Le compteur général a sauté d'un coup. » Le 7 octobre au soir, la famille est soudain plongée dans le noir. Et commence une semaine de vie précaire, avec l'éclairage à la bougie, des douches froides et des pique-niques. « Heureusement, ma voisine m'a dépannée. Le petit allait se laver chez elle et elle me faisait chauffer des plats », raconte Marie. Quand l'électricité s'arrête, c'est le moral qui en prend un coup. Impossible de faire des lessives, de recharger son téléphone portable... Marie tourne en rond dans son 40 m2 déjà sombre. Et commence une semaine de démarches. Son fournisseur d'électricité, Direct énergie, prétend avoir contacté ERDF (filiale d'EDF, qui est le gestionnaire du réseau public de distribution d'électricité sur le territoire français) pour qu'un technicien se déplace. Mais l'ennui, c'est qu'ERDF dit ne pas être au courant. Chacun se renvoie la balle indéfiniment. Marie, désespérée, finit par aller voir un médiateur de la justice et du droit. Elle découvre qu'elle a 90 € d'impayés.« Mon père a payé, il les a menacés et le lendemain, après avoir rappelé , un technicien est venu et il a suffi d'une minute de manipulation pour que l'électricité revienne » raconte Marie.« Mauvais payeurs »Le couple vit avec de faibles revenus. Marie ne travaille pas, son compagnon est soudeur en intérim. Pour eux, tout a commencé lors de leur abonnement à Direct énergie en mai 2009. « Le démarcheur m'a vendu un contrat avec des mensualités de 30 euros. C'était alléchant. En fait, quand on a reçu la facture, il fallait payer 936 € d'un coup, correspondant à des mensualités de 90 € », s'insurge Marie.Le couple est contraint d'emprunter la somme et finit par payer « au bout de deux mois ». « Là, ils nous ont réduit la puissance à 1 000 watts maximum. On ne pouvait brancher en même temps que le chauffe-eau, le réfrigérateur et la télévision. »La version de Direct énergie n'est pas du tout la même. « Ce sont de mauvais payeurs. Dès le début du contrat, il a fallu multiplier les relances, indique le directeur général, Thierry Roussel. On pose un limiteur de puissance lorsque la personne ne paye pas. Mais on n'a pas coupé l'électricité. Si le compteur a sauté, c'est de la responsabilité d'ERDF. » Une défaillance au niveau de l'installation électrique de l'appartement (le couple est locataire) a également pu se produire.Le fournisseur d'énergie, qui se targue sur son site internet de vendre « la même énergie à des prix compétitifs » n'est pas habilité à intervenir directement sur les compteurs. « Ces clients n'ont pas mesuré leur consommation réelle », observe Martial Houlle, directeur juridique de Direct énergie. Une façon de justifier l'augmentation des mensualités de 30 à 90 € : « On ne peut pas facturer le client en fonction d'une vision réelle correspondant à sa consommation réelle, avoue Direct énergie. On n'a pas une vision aussi fine qu'EDF. » Martial Houlle considère que « le client a peut-être pâti du renvoi de responsabilités entre ERDF et nous ». Il ne cache pas qu'entre le gestionnaire de réseau et eux, « c'est la guerre ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les risques avec le service privé.Direct énergie   Sam 6 Nov - 1:06

Et vive la privatisation et l'ouverture des marchés !!

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Les risques avec le service privé.Direct énergie   Sam 6 Nov - 8:48

L'arnaque, légalisée, doit être dans les closes du contrat, certainement.

« Le démarcheur m'a vendu un contrat avec des mensualités de 30 euros. C'était alléchant. En fait, quand on a reçu la facture, il fallait payer 936 € d'un coup, correspondant à des mensualités de 90 € »



Ils ont plus qu'à déménager. parce qu'ils ne peuvent plus se défaire de ce contrat, passé sur cet appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les risques avec le service privé.Direct énergie   Aujourd'hui à 10:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Les risques avec le service privé.Direct énergie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma première visite au Tribunal de la Jeunesse
» Dormir avec des animaux domestiques, risques pour la santé
» kit d'admission direct avec turbine
» tir sportif avec armes de service
» Service d'Enlèvement & Destruction d'Engins Explosifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: