Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hallucinant : les stupéfiants n'ont pas de définition légale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Hallucinant : les stupéfiants n'ont pas de définition légale   Ven 22 Oct - 17:44

LePost
22 octobre 2010

Hallucinant : les stupéfiants n'ont pas de définition légale

study
Ce que c'est que la justice. On fait le procès d'un cultivateur de cannabis et on aboutit à demander à Jean-Louis Debré de dire ce qu'est un produit stupéfiant.

Ainsi que France-Soir le rapporte, un homme de 55 ans, s'est retrouvé devant le tribunal correctionnel de Cahors en 2009, pour avoir cultivé chez lui quelques plants d'herbe qui fait rire.

Il est poursuivi au nom de la loi du 31 décembre 1970 relative aux mesures sanitaires de lutte contre la toxicomanie et à la répression du trafic et de l'usage illicite des substances vénéneuses.

Sauf que, comme l'a remarqué son avocat Me Caballero, cela fait tout juste 40 ans que le législateur a oublié de définir ce qu'est un stupéfiant. Hallucinant, non ?

Donc, l'avocat a multiplié les recours dont une question prioritaire de constitutionnalité : "Qu'est-ce qu'un stupéfiant ?", que la cour d'appel d'Agen a accepté, le 11 octobre dernier, de transmettre au Conseil Constitutionnel.

Et voilà nos sages sommés de trouver une définition à la drogue. Et là on leur souhaite bien du plaisir. Parce que si confusément, on voit bien de quoi il retourne, c'est dans le détail que cela risque de méchamment coincer.

Ok pour l'héroïne, la cocaïne et tutti quanti, mais que va-t-il se passer pour l'alcool, le tabac, les jeux vidéos, le sexe, le chocolat ou les chansons de Mireille Mathieu, autant de produits addictifs ?

On souhaite donc bien du plaisir à Jean-Louis Debré et à ses collègues pour trouver une solution à ce fumeux problème.



http://www.lepost.fr/article/2010/10/22/2277095_hallucinant-les-stupefiants-n-ont-pas-de-definition-legale.html


Hallucinant ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Hallucinant : les stupéfiants n'ont pas de définition légale   Sam 23 Oct - 1:20

j'ai toujours adoré les 2 termes "stupéfiants" et "spiritueux" ; la langue française est formidable ...

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Hallucinant : les stupéfiants n'ont pas de définition légale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lille: vaste réseau de stupéfiants démantelé, 600.000 euros saisis .
» chien d'explosifs et stupéfiants
» Convoqué pour visite médicale alors que je n'étais pas sous stupéfiants ?
» Paris - Cinq douaniers en garde à vue pour une affaire de stupéfiants .
» Eure - Condamnés pour trafic de stupéfiants et de téléphones à la prison de Val-de-Reuil.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Les insolites-
Sauter vers: