Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lagardère plaque Isa.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Lagardère plaque Isa.   Mer 7 Nov - 15:00

<BLOCKQUOTE>
Lagardère laisse tomber Isa


Malgré des ventes en hausse, le magazine féminin Isa est forcé à la fermeture dès décembre 2007.


Le succès éditorial et l'augmentation des ventes n'ont pas empêché le groupe Lagardère Active de contraindre le magazine Isa à la fermeture. Le féminin diffuse à 196 000 exemplaires, compte 800 000 lecteurs et a enregistré une augmentation de ses ventes d'environ 4% dans les quatre derniers semestres. Ce mensuel haut de gamme avait été créé en 2000 par Isabelle Capelan et il avait, à l'époque, bousculé le milieu de la presse féminine, mais la sortie d'autres formules telles que Glamour ou Bien dans ma vie ont rendu la concurrence difficile. En 2005, une nouvelle formule est lancée par Isabelle Chazot, la cible est la jeune femme urbaine, active, entre 20 et 35 ans, et la ligne éditoriale mélange quête de sens et frivolité. Le succès est immédiat.

Mais depuis deux ans, la publicité décroche et la décision d'arrêter le journal, après le numéro de décembre 2007, vient d'être prise. Les responsables médias du groupe Lagardère, Didier Quillot et Christian Villeneuve, préfèrent « se concentrer sur les grandes marques telles qu'Elle, Paris Match et Public. Isa n'a pas trouvé d'équilibre économique malgré des très bonnes ventes. Nous sommes sixièmes sur le marché des féminins hauts de gamme, seuls les premiers ont de la pub», nous explique la directrice de la communication du magazine. Elle ajoute que les quinze salariés ne seront pas licenciés mais pourront choisir entre un départ volontaire et un reclassement à l'intérieur du groupe : « Lagardère Active se porte très bien, nous avons beaucoup de projets dans lesquels les journalistes d'Isa vont être impliqués. »

Circulez, il n'y a rien à voir. Les journaux se cachent pour mourir. Plusieurs titres de magazine et de quotidiens connaissent le même problème : les ventes montent, la pub baisse. Les annonceurs considéreraient la presse écrite comme moins porteuse, privilégiant les sites Internet et les gratuits, moins chers et plus fiables. Arguments contestés par certains. La directrice commerciale du pôle féminin du groupe Lagardère invoque un autre motif : « Mettre la publicité en cause est injuste ! Si l'éditeur et les hauts responsables avaient mis plus de moyen à notre disposition nous aurions eu beaucoup plus d'annonceurs et Isa aurait pu concurrencer les grandes marques telles que Glamour et Cosmopolitan, plus internationaux. Isa n'a pas de site Internet, aucune étude n'a été faite sur son potentiel en Europe, les campagnes de pub ont été très discrètes, le buzz autour de la nouvelle formule n'a pas été soutenu par le groupe. » Après Top Famille et l'Echo des Savanes, Isa est la troisième victime de la nouvelle politique du groupe qui consiste à tout miser sur quelques marques phares et sur le Net.



</BLOCKQUOTE>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Lagardère plaque Isa.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» plaque qui gratte un peu partout et les drames continue
» Plaque commémorative dans le collège des Ormeaux - Marie Louise VALLOT
» Lagardère.
» protège plaque de cuisson
» dépottage à la plaque électrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: