Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retraites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Lun 27 Sep - 0:03

Bon, OK, je lave le mien et je te l'envoie !!

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Mar 28 Sep - 17:51

Chien Guevara a écrit:
Bon, OK, je lave le mien et je te l'envoie !! Laughing

Ne t'embête pas !
Je suis le roi de la copie
J'ai le logo et j'ai le Tshirt.
Y'a pu qu'a rassembler!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Mar 28 Sep - 22:49

Tu pirates même les camarades ? affraid

Bon, pas grave, je suis en creative commons ... Laughing

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Sam 2 Oct - 11:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Après les déclarations de Chérèque : réaction du Front Syndical de Classe    Dim 3 Oct - 18:30

Après les déclarations de Chérèque : réaction du Front Syndical de Classe

Vous avez dit « unité syndicale » ?


Alors que le gouvernement annonce la suite avec un budget 2011 de « rigueur » (pour les travailleurs car pour les multinationales gavées de profit, les subventions publiques ne se tariront pas), alors que partout, la base débat et s’organise pour durcir le mouvement et obtenir le retrait du projet gouvernemental de casse des retraites, Chérèque vient de faire dans le journal Libération « une proposition au gouvernement : qu'il subordonne le recul de l'âge du taux plein de 65 ans à 67 ans - prévu à partir de 2016 - à un vote formel du parlement en 2015 et après un rapport sur la situation des femmes et des précaires ». Chérèque précise ensuite que « notre travail de syndicalistes, c'est d'obtenir des avancées » et que « ce schéma permet à tout le monde de sauver la face ».

On ne saurait mieux dire : faire passer un recul considérable pour une avancée, permettre au gouvernement de passer sa contre-réforme tout en sauvant la face des organisations syndicales, voilà le vrai travail de Chérèque !

L’unité syndicale dont les travailleurs ont besoin, de la base au sommet, ne peut se construire sur cette négation de leurs intérêts.
Car pour Sarkozy, comme le rappelle le Canard enchaîné, « l’essentiel » pour « gagner cette bataille » ‑ la sienne et celle du patronat – est que « les syndicats écartent l’idée de grève générale ou de grève reconductible ».

Chérèque, avec d’autres, s’y emploie, d’autant plus désespérément que la pression monte de la base, de nombreuses motions et déclarations de structures syndicales de base, d’intersyndicales départementales ou de secteurs (nombreux syndicats de l’industrie, cheminots, chimie, toutes les UD du 13, UD CGT Paris, Education…), appelant au durcissement du mouvement : grève reconductible, blocage de l’économie, grève générale… Comme le dévoile Sarkozy, c’est bien en s’en prenant de manière résolue et continue aux profits du MEDEF que l’on contraindra le gouvernement, qui est son serviteur zélé, à reculer.

Comme ce fut le cas en 36, 68 ou 95, la base a l’avenir du mouvement entre ses mains.
Sous toutes les formes décidées en bas, la France des luttes ne doit pas laisser de répit au MEDEF et à Sarkozy.


FSC, le 29 septembre 2010


LE BLOG DU SANGLIER ROUGE VIENT DE FRANCHIR LA BARRE DES 200 000 VISITEURS UNIQUES !


http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-totalement-d-accord-avec-les-camarades-quant-a-l-idee-de-blocage-du-pays-que-je-prone-depuis-longtemps-ag-et-blocage-et-nouveau-rdv-apres-la-manif-du-2-octobre-a-rennes-35-58176457.html




Dernière édition par Clode le Dim 3 Oct - 18:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Retraites    Dim 3 Oct - 18:48


Chérèque avait signé la première réforme avec Raffarin et...Fillon, déjà. Evil or Very Mad

les adhérents de la CFDT ne méritent pas des dirigeants comme lui...





Dernière édition par pierrot le Dim 3 Oct - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Dim 3 Oct - 21:46

comptage selon la police

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Lun 4 Oct - 1:44

pierrot a écrit:

Chérèque avait signé la première réforme avec Raffarin et...Fillon, déjà. Evil or Very Mad

les adhérents de la CFDT ne méritent pas des dirigeants comme lui...




A l'heure actuelle, aucun adhérent ou militant ne mérite aucun dirigeant de syndicats : il faut renverser la vapeur et prendre le dessus sur les décisions syndicales ; se sentant lachés, ils suivront !
Ils démissionnent ? : pouvoir au peuple !!



Grève générale et illimitée jusqu'à démission du gouvernement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Jeu 7 Oct - 16:57

Retraites : la mobilisation gagne du terrain chez les jeunes

La mobilisation des lycées et des étudiants contre la réforme des retraites semble prendre de l'ampleur et pourrait bien constituer un tournant du mouvement social.


Manifestation contre la réforme des retraites à Paris (AFP)
Dans son édition du 6 octobre, le Canard Enchaîné rapportait l'inquiétude de Nicolas Sarkozy de voir s'étendre le mouvement de contestation, liée à la réforme des retraites, à la jeunesse. "Mon problème c'est de faire passer la réforme des retraites sans qu'il y ait trop de bordel, sans grèves dures, sans que les jeunes se joignent à la contestation, tant que les jeunes ne s'en mêlent pas, je maîtrise", aurait-il dit.
Un vœu qui ne semble pas s'exaucer, bien au contraire… Des centaines de lycéens ont manifesté ce jeudi 7 octobre en Basse-Normandie, en particulier à Cherbourg, où ils étaient 500 selon la police, et à Lisieux (300 à 400 selon la police).A Lisieux, 300 à 400 lycéens ont organisé des barrages filtrants à la sortie d'un établissement, selon la police.A Caen, une manifestation était en cours, à la mi-journée, mais la police n'avait pas de chiffre.Selon la police et les gendarmes, des manifestations de moindre ampleur (avec parfois des rassemblements d'une trentaine de jeunes selon les gendarmes) ont également eu lieu à Dives-sur-Mer, Vire ou Falaise.La police et les gendarmes de l'Orne n'avaient à la mi-journée pas relevé de manifestations lycéennes dans ce département, où les rassemblements de lycéens sont fréquents. "Pourquoi pas à 69 tant qu'à se faire baiser"Quelque 1.500 lycéens, selon la police, ont parcouru jeudi matin le centre-ville de Rodez, et 250 autres ont bloqué une avenue devant leur établissement à Toulouse.A Rodez, les manifestants voulaient exprimer "leur désaccord avec la réforme des retraites et leur ras-le-bol du gouvernement", ont-ils dit en défilant dans la bonne humeur. Aucune banderole n'était visible. Ils ont annoncé qu'ils participeraient aux manifestations prévues le 12 octobre par les syndicats.A Toulouse, plus de 200 élèves du lycée d'enseignement professionnel Galliéni ont pour leur part bloqué une partie de la matinée l'avenue menant à leur établissement, avec des palettes et des poubelles.Ils ont établi un barrage filtrant à l'entrée du lycée, sous l'oeil de policiers et de CRS et ont accroché sur les grilles de l'établissement une banderole indiquant : "La retraite à 67 ans. Pourquoi pas à 69 tant qu'à se faire baiser". "La mobilisation est ascendante"La mobilisation des lycéens contre la réforme des retraites "ne fera que grossir" dans les semaines qui viennent, avait prévenu vendredi 1er octobre l'Union nationale lycéenne (UNL), première organisation de lycéens, lors de sa conférence de presse de rentrée."La mobilisation est ascendante. Elle commence et ne fera que grossir dans les jours et semaines qui viennent", avait déclaré son président, Antoine Evennou, affirmant que des lycées avaient déjà été bloqués cette semaine à Alès (Gard), Chauny (Aisne), La Seyne-sur-Mer (Var) ou Nantes."Il y a eu des assemblées générales cette semaine, il y en aura la semaine prochaine. Si le gouvernement tente de casser la mobilisation des jeunes par du tout répressif, il se trompe", avait-il ajouté. "Les premières victimes""On estime que les jeunes vont être les premières victimes de cette réforme. Ce choix libéral, les jeunes le refusent", a poursuivi Victor Colombani, qui devrait succéder à Antoine Evennou à la présidence de l'UNL ce week-end, à l'occasion du conseil national de l'organisation.Sur les retraites, le tract de l'UNL prévu pour les manifestations dit: "1er vrai taf à 30 ans + retraite à 67 ans. Pour moi c'est non!".Cette année, l'organisation européenne des syndicats lycéens, l'Obessu, était invitée à la conférence. Son secrétaire général, Jonathan Favereau, a dénoncé l'austérité budgétaire des pays européens en matière d'éducation."Croire en l'avenir, c'est investir dans l'éducation et ne pas créer des classes à 35 élèves. Quand on compare les coupes budgétaires dans l'éducation avec l'argent qu'on a miraculeusement trouvé pendant la crise financière, c'est inacceptable", a-t-il déclaré.La mobilisation des lycées et étudiants, si elle continuait à prendre de l'ampleur pourrait marquer un tournant dans le rapport de forces. (Nouvelobs.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Jeu 7 Oct - 22:51

Oui, faut que ça fasse boule de neige : cheers Enfin le réveil des djeuns ! bounce

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Ven 8 Oct - 13:14

Mobilisation: Bernard Thibault a la preuve que le gouvernement truque les chiffres


Le leader de la CGT a une taupe au ministère de l'Intérieur... Il l'a confié à Jean-Michel Aphatie, l'éditorialiste de RTL.

Bernard Thibault, lors de la journée de mobilisation du 23 septembre.

Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites se durcit, et à quelques jours de la prochaine journée de manifestations, prévue mardi 12 octobre, Bernard Thibault livre une anecdote qui éclaire d'un nouveau jour la guerre des chiffres entre les syndicats et le gouvernement. Le leader de la CGT était reçu ce mardi par Jean-Michel Aphatie, sur RTL et en marge de cette interview, il a confié à l'éditorialiste, qui reproduit l'échange sur son blog : "Samedi dernier, à 10 heures du matin, soit environ quatre heures avant le début de la manifestation parisienne, un fonctionnaire syndiqué travaillant dans un service du ministère de l'Intérieur l'appelle. (Il s'agit d'un fonctionnaire de Direction centrale du renseignement intérieur, ex renseignements généraux, NDLR). Ce correspondant lui annonce à 10 heures du matin le chiffre de manifestants que la préfecture de police annoncera dans l'après-midi. Autrement dit, le chiffre des autorités ne correspond pas à un constat mais découle d'une décision politique. En d'autre termes, selon le récit de Bernard Thibault, le chiffre est faux. Et effectivement assure-t-il, à 16 heures, le nombre de manifestants annoncés par les autorités était le même que le chiffre qui lui avait été communiqué dès 10 heures". C'est à dire 65.000, alors que les syndicats comptaient, eux 310.000 personnes dans le cortège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Sam 9 Oct - 10:36



Le Sénat a approuvé, vendredi 8 octobre, le report de l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans, mesure phare de la réforme voulue par Nicolas Sarkozy qui est vivement contestée par les syndicats et l'opposition.
A l'issue d'un long débat, la Chambre haute du Parlement a adopté l'article 5 du projet de loi de réforme des retraites par 186 voix contre 153, sans le modifier par rapport à la version adoptée par l'Assemblée nationale le 10 septembre, rendant ainsi ce vote définitif. Le groupe UMP, qui ne détient pas seul la majorité au Sénat — contrairement à l'Assemblée —, et la majorité des élus centristes ont voté pour. Les groupes de l'opposition de gauche, socialistes, communistes et Verts, ont voté contre.
APPEL À LA MOBILISATION DES SÉNATEURS DE GAUCHE

Dénonçant la fin de la retraite à 60 ans instituée en 1982 par François Mitterrand, les sénateurs de gauche ont appelé à une forte mobilisation mardi 12 octobre lors de la journée d'action syndicale. "Lorsque nous sommes arrivés au pouvoir, nous avons tout de suite proposé la retraite à 60 ans. Cela a été un immense espoir. De toutes les revendications ouvrières, cela a été la plus importante. Cela restera dans l'histoire sociale de la France", avait plaidé pendant le débat le sénateur PS Pierre Mauroy, premier ministre de François Mitterrand en 1982. "Monsieur le premier ministre, vous défendez le texte de l'époque. Vous dites vous-même que les choses ont évolué. Le devoir, c'est bien de faire évoluer le système de retraite. Nous voulons qu'il soit pérenne", a répondu le ministre du travail, Eric Woerth.
Le sénateur PS David Assouline a jugé "exagéré" de dire que le report à 62 ans de l'âge légal de départ à la retraite avait été "définitivement adopté", voulant laisser une marge aux discussions et aux mobilisations syndicales. "Est-ce que vous pouvez me confirmer, monsieur le président, qu'à tout moment d'ici la fin du vote des 33 articles, le gouvernement peut demander une deuxième lecture de cet article parce qu'il jugerait que la situation l'exige", a-t-il demandé au président de séance, Bernard Frimat (PS), en évoquant un scénario envisageable dans l'absolu mais guère dans les faits. "Si c'est le cas, il faut le dire à tous les Français. Il n'y a rien de définitif dans ce qui s'est passé aujourd'hui. Il y a encore jusqu'au bout des discussions et des mobilisations possibles pour faire changer d'avis le gouvernement", a conclu M. Assouline.
La réponse du président de séance a été tout aussi juridique : "L'article 5 a été voté conforme par le Sénat. Il sera définitivement adopté quand la loi sera définitivement adoptée, c'est-à-dire à l'issue de nos débats, après d'éventuels recours au Conseil constitutionnel et après promulgation." Pour sa part, le ministre du travail, Eric Woerth, avait une autre lecture : l'article "a été voté à l'Assemblée dans les mêmes termes, donc c'est un article qui est définitif dans le projet de loi".
Les sénateurs doivent encore se pencher sur le report de l'âge de la retraite à taux plein de 65 à 67 ans, sur lequel le gouvernement a fait cette semaine des concessions en faveur des mères de familles nombreuses et d'enfants handicapés. Le gouvernement espère que le Sénat votera sur l'ensemble du texte autour du 20 octobre et que les deux Assemblées se mettront d'accord sur le texte définitif avant la fin du mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Sam 9 Oct - 11:13

ça va chier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Dim 10 Oct - 1:10

ça servira à rien !!

MAIS J'Y SERAIS QUAND MEME !!

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Retraites    Dim 10 Oct - 12:14

En tout cas, ils ont vraiment peur que les jeunes bougent !

20minutes.fr
10 octobre 2010

Luc Chatel rappelle que «manifester sur la voie publique est dangereux»
SOCIAL- Le ministre de l'Education met en garde les lycéens...
Alors que des milliers de lycéens ont manifesté jeudi et vendredi contre la réforme des retraites,
le ministre de l’éducation nationale a rappelé ce samedi matin sur France Info
que «manifester sur la voie publique est dangereux».
Vendredi, les manifestations ont été émaillé d'incidents, comme à Bonneville en Haute-Savoie,
où deux jeunes filles ont été brûlées au visage.
Luc Chatel a ainsi critiqué «l’irresponsabilité de ceux qui appellent les lycéens à des actions qui peuvent dégénérer», dénonçant des tentatives de récupération. Le ministre a évoqué des appels locaux via Internet
ou des tracts anonymes distribués à la sortie des lycées.

C. F.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Dim 10 Oct - 14:40

c'est ca un état dictatorial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Dim 10 Oct - 17:48

L'âge de la retraite est abaissé de 65 à 58 ans...mais c'est en Bolivie !
Source : Front Syndical de Classe




Retraites : en Bolivie, l’âge de départ est abaissé de 65 à 58 ans

La Bolivie n’est pas la France, les conditions de travail et de vie sont éloignées, mais le symbole est fort en termes de progrès social.
Au moment où le gouvernement français veut reporter à 62 et 67 ans l’âge de départ à la retraite des travailleurs, le gouvernement bolivien a décidé en mai 2010 de l’abaisser de 65 à 58 ans. Il a introduit également un dispositif de prise en compte de la pénibilité pour les mineurs qui pourront partir à 56 ans, les mineurs de fond qui pourront partir à 51 ans et pour lesquels chaque année travaillée comptera double.
Cette avancée s’inscrit dans le rétablissement et l’amélioration des droits sociaux réduits presque à néant par des décennies d’ultra-libéralisme. L’action du président Evo Morales et du Parlement à majorité socialiste (pas dans le sens français du PS !) est déterminante.
Mais rien ne serait possible sans l’action des travailleurs et leur syndicat, la Centrale ouvrière bolivienne (COB). L’accord sur la réforme des retraites résulte d’un fort mouvement revendicatif sur les salaires dans une situation générale de la Bolivie marquée par les tentatives permanentes de déstabilisation des possédants.
Nationalisations, conquêtes sociales historiques : l’expérience bolivienne, comme celle d’autres pays d’Amérique latine, est plus qu’un symbole. Elle montre toute l’actualité, pour l’intérêt immédiat des travailleurs, des luttes et de la perspective socialiste.Pour la France aussi !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Dim 10 Oct - 18:35

Un pays qui est pauvre arrive à baisser l'âge de la retraite à 58 ans. Donc nous pouvons baisser la retraite à 55 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Dim 10 Oct - 19:11

J'ai mis dans mes stocks un petit mp3 "RMC info"
Sur les privilèges des fonctionnaires du sénat et des sénateurs.


http://s3.e-monsite.com/2010/10/10/07/Rmc-info.mp3

Juste à la fin c'est coupé parce que je dépassais le poids qui m'est autorisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Lun 11 Oct - 19:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Retraites    Lun 11 Oct - 20:17

" Le trou du... du net "



lol!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Mar 12 Oct - 0:30

Demain je sors mon drapeau rouge et noir ! TOUS DANS LA RUE !! cheers

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Mer 13 Oct - 7:29

Des lycéens dans le cortège à Lorient

Environ 12.500 personnes, selon la police, 30.000 selon les syndicats, ont manifesté à Lille, plus que lors de la journée d'action du 23 septembre (12.000 et 27.000).

La manifestation à Montpellier a rassemblé entre 12.000 (préfecture) et 70.000 personnes (syndicats), contre une fourchette de 18.000 à 60.000 le 23 septembre, la CGT se félicitant que "la mobilisation ne cesse d'enfler".

A Strasbourg, le cortège a réuni 8.000 personnes selon la police, 25.000 selon les syndicats, deux chiffres en hausse par rapport à la journée d'action du 23 septembre (7.700 et 22.000).

La mobilisation contre la réforme des retraites augmente aussi à Lorient. Selon Le Télégramme, quelque 20.000 manifestants ont défilé dans les rues de la ville. A noter, dans le cortège, la présence de lycéens en ordre dispersé et la mise en place dans la matinée de barrages aux entrées de la ville.

La manifestation à Nantes a réuni plus de participants que le 23 septembre avec entre 39.000 (préfecture) et 95.000 manifestants (syndicats), dont près d'un millier de jeunes selon la police.
140.000 manifestants à Toulouse selon les syndicats qui appellent à une journée d'action jeudiSelon les syndicats, Toulouse compte 140.000 manifestants, un record, puisqu'ils étaient 125.000 à défiler le 2 octobre.

Six organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires et UNSA) ont appelé à une journée d'action départementale, jeudi à Toulouse, et maintiennent leur appel à la mobilisation pour samedi, a-t-on appris auprès de ces syndicats.

Entre 14.000 (selon le préfecture) et 72.000 personnes (selon les syndicats) se sont mobilisées à Grenoble, des chiffres en hausse selon les syndicats par rapport au 23 septembre (entre 19.200 et 70.000 selon les mêmes sources).
Entre 22.000 personnes, selon la préfecture, et 60.000, selon l'intersyndicale, ont défilé dans les rues de Rennes, chiffres les plus élevés depuis 2006. Dans l'Ouest, des rassemblements sont organisées dans de nombreuses villes. Selon Ouest-France, 16.000 personnes défilent au Mans. 6.000 personnes sont mobilisées à Laval, et 4.000 à Guingamp.A Saint-Brieuc, les lycéens sont en nombre dans un cortège comptant 12.000 personnes selon la police, 40.000 pour les syndicats. QuimperLe Télégramme. compte pour sa part 12.500 opposants, selon A Caen, une mobilisation record était attendue.Au Havre, la CGT annonce une participation exceptionnelle de 55.000 personnes.A Rouen, la CGT évoque 75 000 manifestants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Mer 13 Oct - 19:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Retraites    Jeu 14 Oct - 0:53

Clode a écrit:

ça tombe bien, c'est réciproque !!
Laughing

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retraites    Aujourd'hui à 5:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Retraites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pétition : Main basse sur nos retraites
» infos très inquiétantes sur les retraites en gendarmerie en 2010 : à diffuser
» Retraites des gendarmes: +2 ans + cotisations +
» Abrogation du 87 bis et augmentation des de retraites
» BAISSE DES RETRAITES DE 2.8 % EN JUIN 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: