Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A croire qu'ils n'ont que ça à penser ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: A croire qu'ils n'ont que ça à penser ...   Mer 30 Juin - 1:30

Audition de Raymond Domenech: la Fifa évoque une suspension, le
monde politique s'interroge


Raymond Domenech, le 22 juin 2010 à Bloemfontein C.Platiau / REUTERS





FOOT - Après Jean-Pierre Escalettes, les députés veulent entendre l'ex-sélectionneur des Bleus...

Un grand
oral comme dernier acte. Raymond Domenech, sera auditionné mercredi dès
11h à l'Assemblée nationale à propos du parcours catastrophique
de l'équipe de France en Coupe du monde. Il sera entendu par la Commission des affaires culturelles
en même temps que Jean-Pierre Escalettes,
président démissionnaire de la FFF.
Cette fois-ci, les intervieweurs ne seront pas des journalistes mais
des députés. Une première dans le monde du foot et a fortiori pour
Domenech dont certaines des conférences de presse sont restées
célèbres. Ces auditions doivent revenir sur l'échec de l'équipe de
France de football
à la Coupe du monde. «Ce
désastre de la Coupe du monde commande une réflexion de fond sur la
gouvernance, sur les comportements des joueurs qui portent le maillot
bleu et plus généralement sur un état d'esprit», a détaillé,
mardi, Jean-François Copé, président du groupe de la majorité à
l'Assemblée. Des députés UMP ont également demandé une commission
d'enquête parlementaire.
Blatter menace
Après la réception de Henry à l'Elysée, l'appel à la démission
d'Escalettes par Roselyne
Bachelot, cette nouvelle ingérence
politique ne plaît pas à tout le monde. Le président de la Fifa,
Joseph Blatter, a déclaré mardi que la Fédération internationale de football pourrait
taper du poing sur la table. «En France, c'est devenu une affaire
d'Etat, mais le foot doit rester entre les mains de la Fédération
française de football.
S'il s'avère qu'il y a vraiment une intervention, nous aiderons la
fédération. Si le problème ne peut être résolu dans la discussion, la
seule solution sera de suspendre la fédération.» Impossible de savoir si
cette menace peut devenir réalité mais la Fifa a tout pouvoir de le
faire (voir ci-dessous).
Le monde politique et sportif s'interroge
En France, l'initiative interpelle les politiques. «Il aurait fallu
qu'il y ait d'abord un travail de réflexion entre la FFF et le ministère
des Sports. Faisons cela dans la durée. Là, j'ai l'impression que l'on
fait une course. Arrêtons de chercher l'aspect médiatique, ce n'est pas
avec Monsieur Domenech que l'on va parler de gouvernance du sport»,
explique l'ancienne ministre des Sports, Marie-George Buffet qui n'est
pas contre l'idée d'Etats généraux du football. Dans le
monde du football,
certaines voix ont appelé à l'intervention du politique. D'autres
s'étouffent. «Je tombe de l'armoire. C'est complètement choquant, Raymond
Domenech devrait juste rendre des comptes à ses pairs. Pourquoi pas
une mise en examen, une condamnation en Cour d'Assise?.... Que les
députés soient passionnés de foot, que le Président aime ce sport, OK...
Mais les Fédérations sont indépendantes», lâche Jean-Claude Plessis,
président du RC Strasbourg. Mardi après-midi, même Jean-François Copé a
douté de la pertinence d'une commission d'enquête parlementaire. «Faut-il aller plus loin que les
auditions? Je ne suis pas sûr...»






La Fifa chatouilleuse
La menace de Sepp Blatter sur une exclusion de la FFF n'est pas à
prendre à la légère. La Fifa, maîtresse toute puissante du foot mondial,
est en effet très chatouilleuse sur les ingérences politiques. Une
façon de protéger l'indépendance des fédérations. Le 11 mai 2010, un
comité d'urgence de la Fifa avait ainsi supendu la Fédération
Salvadorienne de Football car le gouvernement du Salvador n'acceptait
pas la légitimité de certaines instances fédérales. Même cause, mêmes
effets pour le foot Kenyan en 2006, la fédération éthipienne en 2008 ou
encore l'Iran. En cas de suspension, aucune des équipes nationales n'a
le droit de participer à des matchs internationaux. Idem pour les
arbitres français.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
A croire qu'ils n'ont que ça à penser ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M-Real : Bruno Le Maire continue à y croire
» Pendant vingt ans il a fait croire a sa famille qu’il était médecin chercheur à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) il les a tous tués les 8 et 9 janvier 1993.
» Croire au surnaturel
» Faire croire que l’on travaille sur un ordinateur
» Believe (Croire) - Lipstick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: