Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Ven 11 Juin - 0:15

POLEMIQUE
Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à
son salaire

















Sous pression au sein-même de
la majorité depuis la révélation de son salaire de 9.500 euros pour une
mission de l'Elysée sur la mondialisation, Christine
Boutin a décidé finalement de renoncer à son salaire. Sur France
2, jeudi soir, elle a annoncé qu'elle mènerait
à bien sa mission tout en renonçant à la rémunération qui avait
suscité une intense polémique.




sas_pageid='2358/16832'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_politique
sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300x250
sas_target=''; // Targeting
SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);






Présidente du Parti Chrétien-démocrate, proche des plus pauvres et
catholique pratiquante, Christine Boutin a souffert de cette révélation
du Canard enchaîné mercredi. Dans un entretien au
Parisien-Aujourd'hui en France jeudi, elle reconnaissait
«comprendre que ça puisse choquer».
«Une mission importante»
Sa rémunération s'ajoute en effet à son indemnité de conseillère
générale des Yvelines (environ 2 600 euros bruts par mois) et à sa
retraite de parlementaire (1986-2010, environ 6 000 euros par mois),
comme l'a révélé un peu plus tôt LeMonde.fr, pour un total de près de 18
000 euros par mois. «Tout ça, c'est en application de la loi. Je n'ai
pas demandé ce salaire. Il a été fixé par le secrétariat général du
gouvernement. Si les textes ne sont pas bons, il faut les changer»,
a-t-elle assuré mercredi. Elle ajoutait que son salaire était justifié
parce qu'il s'agit «d'une mission très importante».
Pour Le Canard enchaîné, l'Elysée a acheté le silence de l'ancienne
ministre grâce à ce salaire. Ecartée du gouvernement Fillon en juin
2009, Christine Boutin se montrait de plus en plus critique envers ses
anciens collègues. Fillon ? «Il a tout renié». Fadela Amara ?
«Insignifiante». Martin Hirsch ? Une «peau de hareng».
«Beaucoup de gens sont comme moi»
Sur France 2, jeudi
soir, Christine Boutin a prévenu que «beaucoup de gens» étaient comme
elle, payés pour des missions tout en conservant certaines
rémunérations. Elle espère que sa décision de renoncer à son salaire
fera «jurisprudence».
Le site internet de La
Charente Libre révèle notamment que quatre autres collaborateurs de
l'ancienne députée sont également rattachés à cette même mission, pour
une somme approchant au total les 22 000 euros par mois. Trois
collaborateurs sont rémunérés à hauteur de 6 000, 5 000 et 4 700 euros
par mois. Un quatrième sera embauché à partir de juillet pour un salaire
de 6 000 euros nets.
Pour désamorcer une nouvelle polémique, François Fillon a promis une
«doctrine uniforme» pour cadrer les rémunérations des collaborateurs qui
participent à une mission.
Les révélations sur le salaire de Christine Boutin ont fait jaser au
sein même de la majorité. Jeudi matin, le ministre du travail, Eric
Woerth, a annoncé qu'il allait demander à l'ancienne ministre du
Logement de renoncer au cumul pension-rémunération. Sur Europe 1, Yves
Jégo, vice-président du Parti radical, s'est désolidarisé de son
ex-collègue. «Ca participe à ouvrir les portes à une forme de démagogie
qui laisse penser que les élus ne font cela que pour leur intérêt
personnel, qu'il n'y a que l'argent qui est le but de la politique. Cela
donne une mauvaise image de ce que nous faisons». Enfin, le président
de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, avait demandé à Christine
Boutin de renoncer d'elle-même à sa retraite d'ex-députée pendant la
durée de sa mission pour l'Elysée.







load_com_js("/commentaires/get_nb_com.js.php", "list=,2010/06/10/958497,2010/06/10/959012,2010/06/09/957092,2010/06/09/957413,2010/06/08/955943,2010/06/09/956557,2010/06/08/956230,2010/06/08/955675,2010/06/07/954709,2010/06/07/954600");







sas_pageid='2358/16832';
sas_formatid=651; // Format : megabanner_bas 728x90
sas_target=''; // Targeting
SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Rey le Cht'i
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Lun 14 Juin - 0:44

Ces dix ministres qui cumulent les rémunérations

Après Christine Boutin, forcée de renoncer devant les caméras à sa rétribution pour une mission, c’est au tour des ministres qui cumulent salaire et retraite d’être sur le gril.

L’affaire Christine Boutin n’en finit pas de faire des vagues. Après que l’ex-ministre du Logement a été contrainte de renoncer à ses 9500 € de salaire (qu’elle cumulait avec sa retraite de députée) pour une mission que lui avait confiée le président de la République, c’est au tour des ministres en activité qui additionnent leur salaire et leur pension retraite d’être montrés du doigt.

Au point qu’Eric Woerth, le ministre du Travail, envisage d’y mettre fin, ce qui fait grincer des dents.

Au sein du gouvernement de François Fillon, ils sont en effet dix, ministres en exercice et anciens parlementaires de plus de 60 ans, à pouvoir bénéficier d’une double rémunération. C’est le cas par exemple, comme nous le révélions hier, du secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Henri de Raincourt, 62 ans, ex-sénateur qui a admis toucher « une petite partie » de sa pension, sans en dire davantage… Après quatorze années passées à l’Assemblée nationale, la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, 63 ans, a elle aussi choisi de liquider sa retraite, tout comme la garde des Sceaux, Michelle Alliot-Marie, 63 ans, ou encore Jean-Marie Bockel (Justice), 60 ans.
Eric Woerth monte au créneau

D’autres membres du gouvernement sont également en situation de pouvoir cumuler : Michel Mercier, 63 ans (Ruralité), Hubert Falco, 63 ans (Anciens Combattants), Alain Marleix, 63 ans (Collectivités locales), Hervé Novelli, 61 ans (PME), Christian Blanc, 68 ans (Grand Paris), Patrick Devedjian, 65 ans (Relance).

Combien perçoivent au total ceux qui ont choisi de cumuler ? Selon le député socialiste René Dosière, le traitement ministériel avoisine 14000 € par mois. Quant à l’allocation retraite, son montant mensuel varie : 1 932 € pour six ans de mandat au Sénat (trois fois plus pour ceux qui ont fait trois mandats) et 15 49 € pour cinq années passées à l’Assemblée nationale (une somme qui se multiplie également).

Hissé au rang de « privilège », ce cumul est pourtant tout à fait légal : s’il n’y a pas de loi spécifique qui autorise le cumul entre retraite parlementaire et émolument de ministre, rien ne l’interdit. Mais voilà : après la polémique suscitée par la double rémunération de Christine Boutin (qui cumulait sa retraite de parlementaire avec 9500 € mensuels accordés en contrepartie d’une mission sur la mondialisation), Eric Woerth est monté au créneau. Sur fond de rigueur budgétaire, le ministre a affirmé qu’il envisageait de « rendre non cumulable » la retraite de parlementaire et une rémunération liée à une fonction publique. « Ça, c’est aujourd’hui légal, nous pouvons le rendre illégal, et nous pouvons l’empêcher », a expliqué Woerth. Une offensive qui n’est pas passée inaperçue.

« Si la législation change, on fera comme dira la législation », a promis Bachelot. « On est en train de tirer une pelote, il faut quand même faire attention », a tempéré Raincourt. Cela dit, la fin du cumul mettra du temps à entrer en vigueur, si elle y parvient un jour. Du côté de Matignon, le Premier ministre, François Fillon, ne serait pas favorable à une remise en question du cumul emploi-retraite. Et pour cause : à l’époque où il était rue de Grenelle, en 2003, il en avait lui-même assoupli les règles…


Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Lun 14 Juin - 1:08

Et nous on nous interdit le travail au noir pour arrondir nos fins de mois ? La pourriture est au sommet, pas à la base !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Lun 14 Juin - 11:25

Boutin va maquiller son salaire en frais divers.
Et hop! l'affaire est jouée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Ven 18 Juin - 21:04

ils vont finir par nous faire pleurer tous ces ministres qui renoncent à leur revenu divers.
c'est lamentable !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Ven 18 Juin - 21:11

Ouais mais bon, ils gagnent moins que nos footballeurs, alors qu'ils s'agitent plus ...

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Ven 18 Juin - 21:24

ne parlons pas de la rémunération des footballeurs car là, ce n'est pas normal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Sam 19 Juin - 11:07

hirondelle a écrit:
ne parlons pas de la rémunération des footballeurs car là, ce n'est pas normal
Je suis super content.
Les bleus sont à préparer leurs valises.
Mon dernier souhait pour eux :
France : 0
Afrique du Sud : 5

Si si! un score de rugby

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire   Aujourd'hui à 9:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Christine Boutin poursuit sa mission mais renonce à son salaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christine Boutin s'énerve quand on lui rappelle qu’elle est mariée avec son cousin
» Attention à Chronodrive!!
» Démission pour congé parental...
» Il sait marcher mais ne veut pas....
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: