Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pauvreté : les Associations à bout de souffle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Mar 8 Juin - 15:38


8 juin 2010

Pauvreté : les associations à bout de souffle

Submergées par les demandes et confrontées à une baisse des
ressources, les organisations d’aide aux plus démunis ne parviennent plus à
remplir leur mission. Elles lancent un cri d’alarme à l’intention des pouvoirs
publics.


Les associations sont à bout de souffle.
Malgré leur engagement, les bénévoles n’arrivent plus à faire face. La
semaine dernière, le Secours populaire d’Angers (Maine-et-Loire) prenait la
décision de fermer temporairement ses portes (lire l’Humanité du 2 juin).
« Un exemple très émouvant de ce qui pourrait se produire sur tout le
territoire », assure le président du SPF, Julien Lauprêtre. En 2009, 2
millions de personnes avaient fait appel à l’association. Un chiffre atteint en
un seul semestre en 2010.


Le SPF n’est pas seul à souffrir,
toutes les organisations sont submergées. À l’occasion de leur dernière
campagne hivernale, les Restos du coeur ont accueilli quotidiennement 40 000
personnes de plus que l’année passée. La Croix-Rouge constate également une
hausse de la demande d’assistance. « Sur la première moitié de 2010, on
voit une progression de 15 à 20 % de la fréquentation de nos structures
d’accueil », relève Jean- François Riffaud, son porte-parole. Une situation
d’autant plus inquiétante que « la rentrée scolaire, en septembre, est
toujours l’occasion d’une recrudescence des demandes », précise Marc
Castille, responsable du service solidarité du Secours populaire.



À la veille du lancement de sa
campagne nationale de collecte, le président de la Croix-Rouge Française
Jean-François Mattei, interpelle les pouvoirs publics et demande au
« gouvernement de considérer les dépenses sociales comme
prioritaires ». « Il doit prendre ses responsabilités. Ce ne sont pas
les associations qui sont en crise, mais bien la société française, renchérit
Jean-François Riffaud. Les besoins augmentent et les ressources baissent. Dans
de très nombreuses régions, les collectivités locales rognent sur les aides qui
nous sont attribuées. » Des propos qui rejoignent les déclarations de
François Soulage, président du Secours catholique : « Les
associations, aujourd’hui un peu dépassées, ne peuvent pas remplacer
l’État. »


« NOUS AVONS BESOIN DE PLUS DE MOYENS »

Tous constatent également une
diminution des dons. En 2009, les Français ont donné 397 millions d’euros.
Selon le baromètre image notoriété réalisé par l’IFOP, les sommes collectées
pourraient baisser en 2010. « Nos donateurs ont parfois eux-mêmes du mal à
boucler leurs fins de mois », explique Marc Castille, du SPF. La
Croix-Rouge tente également de faire face à un manque criant de moyens.
« Pour maintenir un niveau de ressource constant, nous sommes obligés de
beaucoup plus solliciter les Français, explique Jean-François Riffaud. Cette
année notre quête nationale durera cinq jours, contre deux les années
précédentes. Nous avons besoins de plus de moyens. La Croix-Rouge française ne
peut donner que ce qu’on lui donne. »


Dans beaucoup de structures, les
frigos sont vides. Les dotations européennes attribuées à la France, d’un
montant global de 78,1 millions d’euros, sont réparties entre le SPF, la
Croix-Rouge, les Restos du coeur et la Banque alimentaire. Elles représentent
une part importante de leurs ressources (50 % pour le SPF, 60 % pour
la Croix-Rouge et la Banque alimentaire, 20 % pour les Restaurants du
coeur). Or ces dotations commencent seulement à arriver. Et sont, de surcroît,
de plus en plus menacées. Entre l’automne, où les aides de l’Union européenne
sont attribuées, et le printemps, où les achats sont réellement effectués, il
s’écoule plusieurs mois pendant lesquels les cours des aliments peuvent monter,
entraînant une diminution conséquente des rations attribuées au final. La
réforme de la politique agricole commune, qui vise à réduire les surplus
agricoles, pourrait également remettre en cause le programme européen d’aide
alimentaire. Une incertitude qui inquiète fortement les associations. « La
fin de ces aides mettrait en péril notre existence », souligne Marc
Castille.


MATHIEU MOLARD

http://www.humanite.fr/Pauvrete-les-associations-a-bout-de-souffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Mer 9 Juin - 0:23

Les associations humanitaires (ou ONG) ne devraient pas avoir lieu d'être.

Elles sont ... alors finançons les avec les bonus des traders ! Mais surtout pas avec les dons du peuple !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Mer 9 Juin - 10:48

Chien Guevara a écrit:
Les associations humanitaires (ou ONG) ne devraient pas avoir lieu d'être.

C'est vrai, et, comme les syndicats, elles sont un baromètre et une soupape de sécurité savamment entretenues par les dirigeants.
Qu'il y en ait autant en France est calamiteux.


Chien Guevara a écrit:
Elles sont ... alors finançons les avec les bonus des traders !
Mais surtout pas avec les dons du
peuple !

Avec les profits en général...
Les profits sont générés par le travail du peuple.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Jeu 10 Juin - 23:56

Ouais bon, enfin, c'est quand même scandaleux que ce soit les petits contribuables qui donnent à manger aux pauvres du Congo affamés par le FMI et le G20 !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Ven 11 Juin - 11:59


Bien sûr !
Tout à fait d'accord !
Mais là, en plus, il ne s'agit "même pas" du Congo...
7 millions de Français sont pauvres, plus d'un dixième de la population !
Les organisations sont submergées et pourtant, elles sont légion : Emmaus, Croix rouge, Secours catholique, Secours Populaire Français, Restos du coeur, Petites soeurs des pauvres, Banque alimentaire...
Pendant le même temps, il y a des quantités de Christine Boutin qui cumulent...
Pendant le même temps, les banques ont tout démoli et s'enrichissent de la " sortie de crise " ...
Pendant le même temps, le coût de la vie augmente ( logement, nourriture, énergie ) et les salaires sont réduits, les aides sont réduites, le chômage empire, les réformes de retraite vont augmenter le problème, le social est démoli, les soins de santé sont de plus en plus difficiles à payer ( déremboursement, franchise, réduction du personnel hospitalier au profit des cliniques )...

Pas étonnant que les associations humanitaires soient débordées.
Scandaleux qu'il y en ait besoin, qu'elles soient alimentées par des petits contribuables
et pire encore, qu'elles ne suffisent même plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Ven 11 Juin - 20:05

Tiens, une petite chanson satyrique que j'aime bien ...


_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Ven 11 Juin - 21:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Ven 11 Juin - 22:33

Oui.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Ven 18 Juin - 21:32

justement, je suis allée au secours catholique car une collègue y est bénévole et moi même, je vais le devenir car je me suis proposée pour aller aider.

il faut voir le nombre de personne qui font appel à cette association.
en plus aujourd'hui, l'association faisait une vente de vêtements à des prix très bas (entre 0,50 euros minimum et 3 euros maximum).

une personne n'avait même pas 2 euros dans son porte monnaie pour régler ce qu'elle avait trouvé.

c'est en se rendant dans ce genre d'asso que l'on voit la misère et le quart monde.

arrêtons de donner à d'autres pays ... aidons déjà ceux qui n'ont rien dans notre propre pays !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Lun 21 Juin - 0:47

Non, parce que donner pour des pays reconnus pauvres, ça te laisse croire qu'il n'y a pas de pauvreté dans ton pays "riche".

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Lun 21 Juin - 9:02

Chien Guevara a écrit:
Non, parce que donner pour des pays reconnus pauvres, ça te laisse croire qu'il n'y a pas de pauvreté dans ton pays "riche".

Effectivement, c'est l'explication habituelle.
Nous sommes toujours comparés avec le pire chaque fois qu'il y a une difficulté en France.

" De quoi vous plaignez vous ? "
Ca donne bonne conscience à une partie relativement aisée de la population.
Comme à la sortie des églises !
Les bourgeois donnent quelques piécettes...à LEUR pauvre.
Le reste ne compte pas.


J'ai même eu connaissance de quelques pratiquants catholiques qui utilisaient un pauvre et lui faisait faire des travaux de jardinage ! Ces pourris ne tarissaient pas d'éloges sue leur pauvre.
Tu parles ! Pas besoin de le payer, et le sentiment d'avoir fait quelque chose pour lutter contre la pauvreté...
Ils s'en vantaient.





pardon, je suis revenu pour correction d'une impolitesse, avec mes excuses à ceux qui auraient déjà lu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pauvreté : les Associations à bout de souffle.   Aujourd'hui à 20:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Pauvreté : les Associations à bout de souffle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A BOUT DE SOUFFLE - 1959
» Jean Paul Belmondo
» Photos d'associations de FAP
» urgent ! comment on s'enlève un bout de verre dans le pied ?
» associations folkloriques de Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Les hontes de l'humanité-
Sauter vers: