Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paul et Mick sur la grève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Paul et Mick sur la grève   Sam 29 Mai - 1:31

Non, ce n'est pas l'histoire de 2 mecs sur la plage ...

Mobilisation : à chacun son interprétation

Par D.HEURTAUT (avec agences), le 27 mai 2010 à 15h56, mis à jour le 28 mai 2010 à 15:40

Si la grève a été moindre que le 23 mars, la mobilisation dans la rue a été plus élevée... de peu. Une réussite pour les syndicats, mais un signe de "validation de la méthode du gouvernement" sur les retraites pour Luc Chatel.

Alors victoire contre la fin des 60 ans ou pas ? Dur à dire au vu des
chiffres de chacun... et de leur interprétation. CFDT et CGT misaient
sur un million de manifestants au niveau national, contre 800.000 le 23
mars dernier. La promesse est tenue, selon la CGT, qui revendique bel et bien un million de personnes dans la rue. Mais le ministère de
l'Intérieur parle de 395.000 manifestants en France, soit une
participation "du même ordre" que le 23 mars où
l'Intérieur avançait 380.000 manifestants. En bref, les syndicats ont
atteint l'objectif de "faire mieux" que lors de la dernière
mobilisation du 23 mars mais ils n'ont pas franchi de palier et on reste
loin des défilés de l'hiver 2009 (2,5 à 3 millions de manifestants
selon la CGT).

Au lendemain d'une journée d'action nationale contre la réforme des retraites dont Luc Chatel a minimisé la portée, le Premier ministre a assuré vendredi que "toute mobilisation est importante". Publié le

Voilà donc pour les chiffres, et maintenant les bilans, qui eux aussi divergent. Le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a estimé auprès de l'AFP que la "faible mobilisation" de cette journée d'action venait "valider la méthode du gouvernement" sur ce dossier. "On a d'abord un mot d'ordre de grève qui est faiblement suivi; plus de la moitié par rapport au dernier mouvement de mars (ndlr : les arrêts de
travail perturbaient en effet peu les transports (lire notre article) et l'Education (lire notre article), et pour les
défilés des chiffres comparables à la manifestation du 23 mars, très en
retrait par rapport au grand mouvement de 2003
" contre la réforme
Fillon sur les retraites, a-t-il poursuivi. Une
interprétation toute différente de celle de Bernard Thibault qui
affirmait à 14h : "On peut aussi s'attendre à ce que le gouvernement
réfléchisse après la journée d'aujourd'hui. Je crois que le chef d'Etat
lui-même va être contraint de réfléchir
". Quant au secrétaire
général de la CFDT, François Chérèque, il s'est dit "surpris"
sur Europe 1 par le jugement "presque méprisant" de Luc
Chatel. Autre son de cloche encore : la FSU a jugé que "le
gouvernement devait renoncer à s'obstiner
" sur la réforme, puisque
les salariés du public et du privé ont participé "massivement" à
la journée d'action.
Contradictions

A Paris aussi, où le temps n'a pas aidé (il a
plu quasiment tout au long du cortège), les chiffres se contredisent
substantiellement. La préfecture ne comptait que 22.000 participants
dans l'après-midi, contre 31.000 le 23 mars. Mais la CGT parlait de
90.000 personnes, contre 60.000 le 23 mars. Dans la matinée, les défilés en province attestaient d'une mobilisation en légère hausse, notamment à Marseille où 80.000 personnes ont manifesté selon les syndicats, 12.000 selon la police. Fin mars, la fourchette y était de 12.000/50.000. Même sur le nombre de cortèges, les chiffres divergent : 188 cortèges, selon l'Intérieur, mais 176 selon la CGT.
En tous cas, quasi deux-tiers des Français (62%), particulièrement les jeunes et les 50-64 ans, se disent "prêts à manifester" pour défendre le
maintien de l'âge légal de la retraite à 60 ans, selon un sondage CSA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France. Quoi qu'il en soit, cette journée d'action, montée par les syndicats CGT, CFDT, CFTC, FSU, Unsa et Solidaires - soit six syndicats sur huit - était la dernière avant l'annonce de la réforme prévue autour du 20 juin.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Paul et Mick sur la grève
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dijon : Grève spontanée sur le réseau Divia
» grève 7$$ ou pas
» Grève hypermarchés
» Des nouvelles de la grève
» Paul Watson pirate des mers pour combattre les bateaux tueurs de baleines...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Le Sarkophage-
Sauter vers: