Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Crise financière, les six étapes d'un désastre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Crise financière, les six étapes d'un désastre   Lun 3 Mai - 23:38

30 avril 2010



La valise diplomatique

Des subprime à l'effondrement des dominos européens


Crise financière, les six étapes d'un désastre

par Pierre Rimbert


L'agence de notation Standard & Poor's a dégradé, mardi 27 avril la dette souveraine grecque au rang d'obligation douteuse, et abaissé celle du Portugal. Le lendemain, l'Espagne entrait dans le collimateur - à qui le
tour ?
Dans les trois cas, l'agence dit fonder son appréciation sur les perspectives macroéconomique des pays concernés : une croissance faible ne leur permettrait pas d'acquitter leurs engagements. Mais quels facteurs
assombrissent ainsi leur horizon économique ? On peut facilement identifier l'un d'entre eux : les coupes budgétaires mises en oeuvre sous la pression... des investisseurs et des agences de notation.
La boucle est ainsi bouclée. Avec le recul, les pièces éparses des krachs économiques à répétition survenus ces trois dernières années composent peu à peu le thème d'un puzzle bien connu. Son cadre : la vague de déréglementation financière des années 1980. Son nom : à crise de marché, remèdes de marché.

Première étape : en 2007 les ménages américains, dont les revenus stagnent, notamment sous l'effet de la concurrence internationale, se trouvent dans l'incapacité de rembourser des prêts immobiliers attribués sans souci de garantie par les banques saisies d'ivresse.
Depuis l'éclatement de la « bulle Internet » en 2000, la Réserve fédérale américaine maintient en effet des taux d'intérêts très bas, favorisant l'aventurisme des investisseurs.

Deuxième étape : en septembre 2008, la crise des subprime dégénère en crise bancaire, les bilans des établissements financiers se révélant farcis de crédits immobiliers insolvables ventilés aux quatre coins de la planète dans des produits financiers sophistiqués. Lehman Brothers chute ; la panique gagne ; les banques cessent d'accorder du crédit : l'économie est au bord de l'asphyxie.

Troisième étape : plutôt que de placer l'intégralité d'un secteur financier failli sous contrôle public, les gouvernements acceptent de le renflouer en l'état. Les Etats s'endettent hors de proportion pour sauver les banques et relancer l'économie.
Mais, après vingt ans de baisse continue de la fiscalité, les recettes ne suivent pas. Entre la fin de l'année 2008 et le milieu de l'année 2009, la crise de la finance privée se convertit en gonflement de la dette publique et en crise sociale. Dans les pays occidentaux, le chômage grimpe en flèche (...)


Lire la suite de cet article inédit de Pierre Rimbert :
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-04-30-Crise-financiere

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Crise financière, les six étapes d'un désastre   Mar 4 Mai - 9:08


Les aides accordées sont assorties de contreparties !


Source : come4news 25 mars 2010

Mauvais élève en matière économique, la Grèce
est également montrée du doigt comme ayant les dépenses militaires les
plus élevées de l’Union Européenne
atteignant les quelques 6 milliards
d’euros pour 2010. Ceci représente 2,8% de son PIB. Ses principaux fournisseurs
sont les Etats-Unis, la Russie, l’Italie, la France et l’Allemagne.
La Grèce est même le troisième client dans ce domaine pour la France.


L’Allemagne qui jusque là était réticente à une aide financière à la
Grèce semble lâcher du lest moyennant certaines conditions,
telles que l’interdiction d’accéder aux marchés du crédit, selon l’agence de
presse « Reuters ».


Mais curieusement, selon cette même agence, la France
et l’Allemagne presseraient la Grèce à acquérir des armements chez eux

Certains officiels grecs disent en privé que Paris et Berlin utilisent la situation de
crise de la Grèce pour avancer des contrats ou régler quelques litiges sur le paiement de ces dépenses.


Un conseiller du premier ministre grec George Papandreou, déclare sous couvert d’anonymat,
que même si le désir de voir la Grèce acheter de l’armement
à la France et à l’Allemagne n’est pas ouvertement exprimé, on a
fait comprendre qu’un soutien de ces 2 pays serait plus important en cas
de quelques "réglements" en matière d’armes.


Ainsi, la France essaierait de vendre 6 frégates « Fremm », 15
hélicoptères « puma » et un quarantaine d’avions de combat « rafale
».



Des officiels grecs et français ont déclaré que le président de la république,
Nicolas Sarkozy, était personnellement impliqué et aurait abordé ce sujet
avec le premier ministre grec lors de sa visite en France le mois dernier.



En y repensant, les caisses de la France sont vides...
mais elle va prêter 16,8 milliards d'euros à la Grèce...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Crise financière, les six étapes d'un désastre   Mar 4 Mai - 23:49

La France va emprunter pour prêter ! Elle va emprunter à 2 ou 3 % pour prêter à la Grèce à 5 %.

C'est là que je me suis longuement demandé : les grecs sont-ils assez cons pour ne pas traiter en direct à 2 % ?

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Rey le Cht'i
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Crise financière, les six étapes d'un désastre   Mer 5 Mai - 0:44

Citation :
C'est là que je me suis longuement demandé : les grecs sont-ils assez cons pour ne pas traiter en direct à 2 % ?

Euh, y peuvent pas les grecs a 2% à cause des agences de notations qui les ont mal noté , alors que nous on est AAA+ la plus haute note possible sur le marché !! Et du coup on peut nous emprunter à 2% 3% !!!

Va voir le sujet sur la meluche , il explique tout ça !!!

jocolor jocolor jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Crise financière, les six étapes d'un désastre   Mer 5 Mai - 0:56

Ben je sais bien, la preuve : http://forget.e-monsite.com/rubrique,les-six-etapes-d-un-desastre,1129355.html

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crise financière, les six étapes d'un désastre   Aujourd'hui à 20:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Crise financière, les six étapes d'un désastre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensées rationnelles pour surmonter nos peurs lors d'une crise de panique
» Crise la nuit
» La crise...
» Cherbourg, ville-arsenal en crise
» Crise des 8-9 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: