Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sauver les militants de goodyear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Sauver les militants de goodyear   Ven 26 Mar - 16:49

J'ai signé pour leur soutien dès le début, mais j'ai oublié de diffuser ... sorry La Louve, toi qui a pris en main la diffusion de ces revendications plus que justifiées !


Bjr
à toutes et tous. A lire, un tract "anniversaire" des camarades de la
CGT GOODYEAR à Amiens, très bien tourné, plein de bon sens, et
efficace, qui rappelle fort à propos en ce jour anniversaire de la troisième année de lutte CONSÉCUTIVE que seule la lutte collective et déterminée, avec toutes les armes
(juridiques, syndicales, référés, occupations, grèves, propa,
organisation de la solidarité avec le reste de la population...) paie
.
Il ne s'agit pas de crier "victoire", évidemment et les camarades le
savent bien, leur vie est désormais un combat permanent. Oui, il faut
aller les soutenir au TCom à Nanterre le 30 mars 2010 à partir de 10
heures, le plus nombreux possible! Ce tract rappelle aussi que ce qui
fait la force de NOS luttes est précisément aussi l'emploi de moyens
qui sont propres à la classe ouvrière et qu'on ne trouve pas ailleurs
malgré de fausses appellations: la démocratie, la transparence et la
solidarité . C'est une lutte pour vivre, et vivre dignement, prendre
conscience de cela c'est déjà se renforcer. Et que particulièrement
aujourd'hui, avec la casse de l'ANPE, des ASSEDICs et le "Pôle Emploi"
le chômage n'est plus une solution d'attente viable!


La pétition de soutien à signer et à faire signer, à mettre en liens sur vos sites et blogs, ici
Signatures papiers à renvoyer au syndicat CGT GOODYEAR à Amiens

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



"DEPUIS MARS 2007.……"


Il
y a 3 ans jour pour jour, ROUSSEAU annonçait le premier plan social de
402 suppressions de postes et que les lettres partiraient avant fin
septembre 2007, depuis, [size=21]pas un seul salarié n’a été licencié pour raison de PSE
.[/size]


Au
delà du fait qu’aucun emploi n’ait été supprimé, il faut rappeler la
réalité financière et la situation de TOUTES et TOUS, pas uniquement
des ouvriers mais bien celle de tous les Goodyear Amiens.


Si comme ROUSSEAU et LUSSIER l’avaient annoncé en 2007, ils avaient viré 402 personnes puis entre temps encore au moins 400, combien seraient à l’heure actuelle en fin de droit?????


Comme
vous le savez le pôle emploi qui est une catastrophe sans nom, radie
énormément de demandeurs d’emploi afin de faire baisser au maximum le
nombre de chômeurs, car un mec radié n’est plus un demandeur d’emploi
et cela aide à faire baisser les courbes artificiellement…


Si Goodyear avait mis en œuvre les restructuration il y aurait beaucoup d’entre nous au [size=21]RSA
et en fin de droit, ce n’est pas de la science fiction mais bien la vérité!!!
[/size]

En 2009 CONTINENTAL a annoncé la fermeture de CLAIROIX et depuis Janvier 2010 le site est fermé et chez nous, nous avons encore notre boulot, nos repères et notre paie chaque mois!!!


Cela gène la Direction, mais à part celle-ci qui cela peut il gêner????



Avez-vous calculé [size=21][size=21][size=25]depuis 3 ans
[/size]combien le maintien de nos emplois a représenté financièrement pour chacun(e) d’entre nous???
[/size]
[/size]

[size=25]
Pour un ouvrier Goodyear a du verser entre 58000 €uros et plus de 70000 €uros net sur 3 ans, hors prime de vacances!!!!!
[/size]



Pour un cadre Goodyear a du verser entre 110000 €uros et plus de 195000 €uros net sur 3 ans, hors prime de vacances!!!!



[size=25]A l’heure actuelle la plus grosse prime de départ dans le cadre d’un plan social est de 50000 €uros tout compris!!!

[/size]
C’est-à-dire 50000 €uros et POLE EMPLOI!!!!
Nous avons eu bien plus et surtout nous avons toujours un boulot!!!!


Chez
nous en 3 années, c’est au minimum 58000 €uros de maintien de
rémunération et surtout personne n’est en fin de droit ou au RSA!!!!!!



Y aurait il des cadres qui seraient contre le fait d’avoir eux aussi garder leur emploi????


Se pensent ils protégés en cas de licenciements massifs????


Au contraire quand la Direction a présenté son plan social [size=21][size=21]la population la plus touchée en proportion était et de très loin la population ETAMIC
[/size], c’est-à-dire Maîtrise, employés et cadres!!!!
[/size]

Alors que l’on soit ouvrier, maîtrise employé ou cadre, il faut lutter car la Direction ne fera de cadeau à personne, [size=21]même pas à ceux qui avaient distribué un tract jaune nous demandant de signer les 4x8 à l’époque!!!

[/size]

Alors c’est vrai, certains ne nous dirons jamais merci et cela ne nous dérange absolument pas, mais [size=21]au moins ils pourraient se bouger un peu
,
car nos chiffres sont les bons, la population qui a le plus profiter
financièrement de notre lutte est celle des cadres et notamment les
cadres Dirigeants, comme les chefs de centres en autre…
[/size]

Des mecs comme LEBON, SMOLDERS et autres nous doivent aussi le maintien de leur poste car une boite sans ouvrier n’a pas besoin de RH ou de responsable de production surtout quand il n’y en a plus de production!!!!!


Un
peu comme en 2004, quand nous avons rapporter l’avenant, ceux qui en
ont bénéficié le plus étaient aussi les cadres Dirigeants, à l’époque
LUCAS avait eu droit à un rattrapage en qualité de responsable
production soit un joli paquet de fric plus de 50000 €uros!!!!


Alors critiquer ceux qui se battent c’est petit, car si aujourd’hui chacune et chacun est encore chez Goodyear c’est bien parce que la CGT et des salariés se bougent le cul, ce n’est peut pas plaisant à entendre mais c’est pourtant bien la vérité!!!

[size=16]

[size=25]Sans
nous et depuis 2007, 57% des agents de maîtrise, 62% des agents
administratifs, 50% des cadres et plus de 50% des ouvriers seraient
licenciés et pour beaucoup en fin de droit au RSA ou même hélas pour
certains bien plus bas encore!!!
[/size][/size]

Nous ne demandons rien, même pas de merci, mais [size=21][size=21]juste au moins une présence dans les luttes
[/size], au moins en avoir un peu et reconnaître que seule la lutte nous a permis de sauvegarder TOUS les emplois sur notre site!!!
[/size]

Qui aurait mis 1 seul €uro en jeu en 2007 quand la [size=21][size=21]CGT
[/size] affirmait que la Direction ne réussirait pas à vous virer?????
[/size]

Il
ne doit plus y avoir de barrières ou d’un coté certains se pensent à
l’abris et ne doivent pas se bouger pour défendre leur emploi et de
l’autre ce serait toujours au plus basses rémunérations de se battre
sans relâche!!!


L’excuse
pour le 30 Mars 2010 de dire «  je ne peut pas perdre 8.00 heures »
sera purement une honte, quand depuis 3 ans grâce à l’action de la [size=21][size=21]CGT
[/size] et dee la majorité nous avons tous sauvegarder nos emplois et nos rémunérations!!!
[/size]

Vous
connaissez notre philosophie, nous ne faisons jamais grève pour le
plaisir, mais par obligation, c’est une fois encore le cas, donc le 30
Mars 2010 l’usine sera morte, personne ne devra rentrer, nous défendons
nos emplois comme depuis 3 ans et ça personne ne nous en empêchera de
le faire.


Ce tract rappel juste quelques vérités et de temps en temps il est bon de rappeler à certains cette vérité qui dérange.


Si
depuis 2007 vous avez TOUTES et TOUS encore votre emploi chez Goodyear
et votre salaire cela n’est ni du fait du hasard ou de la gentillesse
de la Direction, mais bien parce que la [size=21][size=21]CGT
[/size] Goodyear et un grand nombre de salariés se bougent !!!!
[/size]

[size=25]LE 30 MARS 2010 LE SEUL MOT D’ORDRE QUI VAILLE


TOUS ENSEMBLE REPARTONS POUR ENCORE AU MOINS 3 ANS
NOUS L’AVONS DEJA FAIT DEPUIS 2007 MAINTENANT CAP SUR 2013!!!
[/size]

Soyez
dignes d’être des mères et pères de famille, dignes d’être des Goodyear
des gens courageux quoi ont fait de Goodyear ce qu’il est aujourd’hui
dans le monde, des salariés qui se battent pour garder leur emploi et
donner un avenir à leur usine, cette usine est la votre elle
n’appartient surtout pas à ceux qui ne sortent même pas de leurs
bureaux et qui veulent notre MORT!!!!



VOTRE SYNDICAT, VOS ELUS [size=16][size=16][size=16]CGT
[/size] GOODYEAR ET FIERS DE L’ETRE….
[/size]
[/size]

[size=21]
[size=25]Le 30
mars 2010 pensez que grâce à nos luttes depuis 3 ans nous avons obtenu
bien plus que 50000 €uros et que surtout aujourd’hui nous avons TOUTES
et TOUS un emploi, une vie structurée, de la dignité, de la fierté et
cela, ça n’a pas de valeur!!!!!!
[/size][/size]

http://www.cgt-goodyear-nord.fr/index.php?news/2010/03/24/581-depuis-2007

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Sauver les militants de goodyear   Mer 31 Mar - 1:24

Le combat héroïque des salariés de GOODYEAR Amiens - Manifestation du 30.03. 2010 (vidéo + photos sur BC)‏

Aujourd’hui 30 mars 2010, nous étions réuni-e-s devant le Tribunal
de Commerce de Nanterre pour apporter notre plein et entier soutien à
nos camarades de chez GOODYEAR Amiens,
en lutte depuis 3 ans
contre l’actionnariat et le capitalisme international qui veulent
dépouiller la France de son industrie pour aller produire dans des pays
dits "à bas coûts".







De nombreux salariés en grève, dont Mickaël WAMEN et
l’équipe d’élus CGT (tous, héroïques)
arrivent d’Amiens vers 10h45 ; ils s’ organisent, sortent les drapeaux,
les sifflets, prennent la parole...

Sans relâche, avec patience,
précision, clarté, mais néanmoins, avec la passion, la détermination et
la volonté qui animent tous les travailleurs de cette usine

engagés dans cette lutte pour leurs vies, Mickaël
WAMEN, le secrétaire général de la CGT GOODYEAR Amiens
, plein
d’humour, sans aucune note, l’esprit à 300 à l’heure (monté
sur pneus course Goodyear?)
rappelle l’histoire de la lutte engagée par les salariés GOODYEAR Amiens,
commencée il y a 3 ans maintenant.


Il explique, trace les perspectives à venir, éclaire
certains sur l’échéance d’aujourd’hui, félicite, encourage les
travailleurs à poursuivre leurs luttes, à continuer d’être solidaires,
et rappelle la nécessité de maintenir la lutte
syndicale quotidienne en plus des luttes judiciaires...


Pas besoin de dessin, ces
travailleurs-là ont la lutte de classe dans le sang, ce sont des
guerrier-e-s qui ne lâcheront rien.


Les travailleurs en lutte, dont certains étaient venus
après une nuit de travail, étaient accompagnés de leurs avocats, dont M° Fiodor RILOV, d’une délégation
de la Fédération CGT de la Chimie, d’une délégation de l’UD CGT de la
Somme et d’élu-e-s PC du département et d’Amiens
.

Une délégation d’ouvriers de
CONTINENTAL CLAIROIX
emmenée par Xavier Mathieu était là
également, venus apporter leur soutien, alors qu’eux mêmes s’apprêtent à
vivre un "troisième round" dans ce match qui nous opposent toutes et
tous au même ennemi, puisque notamment, proposition
de "reclassement" vient de leur être faite par la direction de
CONTINENTAL d’aller travailler en Tunisie pour 137 euros
(260
dinars env.) par mois. Sachant qu’un logement à peu près décent coûte
environ 150 dinars par mois, sans parler de "tout le reste", vous
imaginez.

Pour "les CONTI" non plus, quoi que
licenciés, la lutte n’est pas finie,
puisqu’en plus, 6 d’entre
eux sont toujours poursuivis au civil pour les dommages-intérêts suite
aux évènements qui se sont déroulés dans les locaux de la préfecture.
Cela pourrait leur coûter des dizaines de milliers d’euros (en d’autres
termes, la quasi-totalité de leurs indemnités de licenciement.... rendez-vous le 7 avril à Compiègne
pour les soutenir
).

L’absence de certains
blesse, irrite, peine, soulève de l’incompréhension et parfois, une
colère sourde, mais réelle. Mais les coups sont portés avant tout contre
l’ennemi de classe, il n’y a pas d’erreur.


Plusieurs camarades présents dans l’assemblée disent
qu’il faut maintenant s’organiser encore davantage
partout dans la CGT pour que change réellement le contexte de toutes
ces luttes, d’autant que les attaques du patronat contre la classe
ouvrière et la casse de l’industrie française continuent, sans parler de
ce que l’on nous prépare pour les retraites et que les salaires en
prennent un bon coup dans la figure depuis plusieurs années.


Pendant la manifestation, le
secrétaire de l’UD CGT de la Somme nous informait d’une décision de
fermeture d’une nouvelle usine du coin, LEE COOPER (env. 130 emplois)
.
Personne, d’ailleurs, n’oublie toutes les luttes encore actuellement en
cours, on pense aux FORD à Blanquefort (33), aux
PHILIPPS à Dreux, mais aussi aux travailleurs sans -papiers,

nombreux à être toujours en grève depuis plusieurs mois, entre autres !

Notons une autre absence
remarquable, celle des médias, presse écrite, radio, télé...


RIEN ! PERSONNE, ou tout comme.

Alors quoi? Il faut se pendre? Se jeter par les
fenêtres? Il faut tout casser, tout brûler? Bien-sûr, c’est ce que
beaucoup, au gouvernement, au MEDEF...espèrent. A quel jeu les médias
prêtent-ils la main ici? Les journalistes sont-ils conscients de la
responsabilité qu’ils endossent en se rendant complices de cette
politique scandaleuse?

Évidemment, cette lutte des
GOODYEAR, ce bras de fer avec la finance internationale, ne doit pas
exister médiatiquement, il se pourrait qu’elle donne des (bonnes) idées à
d’autres travailleurs...


Mais dans ces cas, une forme de droit moral à
l’insurrection civique n’exige-t-elle pas que les journalistes se
servent de leur outil de travail pour apporter une solidarité active à
cette lutte exemplaire?

La profession policière, elle, était bien représentée,
puisqu’on a compté environ 2,5 CRS pour un
manifestant,
(mais apparemment, pas de syndiqués solidaires
parmi eux !).

Pour les GOODYEAR, c’était
donc, (entre grèves, tracts, syndicalisation, mobilisations de
solidarité avec d’autres entreprises en lutte en Picardie...) une autre étape de la lutte qu’ils mènent comme des
acharnés depuis trois ans pour garder leur emploi
, le droit de
vivre et de travailler dignement, de faire vivre leurs familles.

Un recours a en effet été déposé par M° RILOV, sur la
base d’une jurisprudence "FRUEHAUF" qui n’a pas été utilisée depuis des
décennies, tendant à faire nommer un administrateur provisoire pour
dessaisir les patrons actuels de leur pouvoir de désosser les filiales
françaises.

On comprend que cette action, dans ce contexte, fasse
littéralement paniquer le patronat en général. Imaginons que des juges
donnent raison aux travailleurs et privent le patronat d’une partie de
ses pouvoirs? Il s’agit bien ici d’une
reconnaissance d’une forme de propriété des travailleurs sur leur outil
de travail, d’un droit de regard sur la gestion de leurs usines.


Le but pour le patronat de GOODYEAR, quant à lui, est
transparent, puisqu’il est sanctionné par la justice française à
plusieurs reprises sur son "plan social", il joue
le pourrissement délibéré des filières pour pouvoir dire qu’elles ne
sont pas rentables et donc, avoir un autre argument pour les fermer.


C’est cela que les salariés de GOODYEAR entendent
contester par tous moyens.

Non, ils ne veulent pas devenir chômeurs.



Ils ne veulent pas non plus être de la "chair à
patrons".




Les salarié-e-s de GOODYEAR veulent seulement vivre et faire
vivre leurs familles décemment.



Rappelons que si ce sont les GOODYEAR d’Amiens qui, avec
la CGT, sont actuellement en tête de cette lutte, à terme, dans le groupe, cela peut être 3000 emplois mis en cause en
France.


Quand on connait le triste état du service "Pôle
Emploi", l’insuffisance pour ne pas dire plus, de l’assurance chômage
désormais, il y a de quoi être plus qu’inquiet et être motivé pour se
battre.

Vous trouverez ci-après (sur le site) une vidéo des principales
interventions de la matinée, ainsi que des photos.

Ensuite, nous avons filé couvrir la
manifestation des cheminots pour leurs retraites, à quelques kilomètres
de là
, jusqu’au siège de leur direction nationale, mais de
celle-là non plus, sans doute, les médias officiels ne vous parleront
pas...Elle était pourtant, elle aussi, bien réelle.

Longue vie à toutes celles et tous
ceux qui luttent pour leurs emplois et leur dignité, en France et
partout dans le monde, courage et force aux GOODYEAR, en espérant que
cette audience devant le Tribunal de commerce de Nanterre portera ses
fruits, en première instance ou en appel.
C’est tous ensemble, unis,
solidaires, que nous aurons une vraie chance de nous en sortir.


Pétition de soutien aux GOODYEAR à signer et faire
signer ici

Page de soutien FACEBOOK "Nous soutenons les salariés de
Goodyear-Amiens et Goodyear-Dunlop France"

UN GRAND MERCI AUX 2700 ET QUELQUES PERSONNES QUI ONT DÉJÀ SIGNE LA PÉTITION! CONTINUONS!



Source article: BELLACIAO

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Sauver les militants de goodyear
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un clic pour sauver les animaux
» Sauver la cloche Antoinette
» Enquête sur les militants
» En voiture il peut vous sauver la vie !
» Il faut sauver le soldat Ryan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: