Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le jeu de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Le jeu de la mort   Jeu 18 Mar - 1:37

Quand la télé explore les limites



Le sociologue des médias, François Jost, livre une analyse critique sur l’expérience du Jeu de la mort, imaginée par Christophe Nick et diffusée ce soir sur France 2.

Entretien


François Jost est professeur à la Sorbonne nouvelle, directeur du Centre d’étude sur les images et les sons médiatiques (Ceisme),
auteur de plusieurs livres sur la télé- réalité, dont l’Empire du Loft (la
suite), éditions La Dispute, et Téléréalité, éditions Le Cavalier bleu.



Selon vous, le documentaire de Christophe Nick permet-il de mesurer le pouvoir de la télévision sur les individus ?

François Jost.
C’est d’abord une expérience sur l’obéissance. En tant que telle, elle aurait donc pu être menée dans n’importe quel autre milieu, comme l’armée, l’école, ou une autre institution. Donc le fait que des candidats obéissent aux règles d’un « jeu télévisé » ne me paraît pas révéler quelque chose sur le petit écran en soi, mais plutôt sur l’individu en général. Il est très difficile de mesurer le pouvoir de la télé, car je pense qu’il n’existe pas de mauvais médias en soi. Ce qui a été fait à la télé aurait très bien pu l’être à la radio ! Que l’on critique les émissions de télé-réalité parce qu’elles flattent les pulsions des
téléspectateurs, c’est une chose, mais cela ne justifie pas que l’on condamnela télévision en général.

Est-ce à dire que cette émission démontre plutôt les mécanismes de l’obéissance de façon générale ?

François Jost.
Oui. Christophe Nick conclut que cette expérience, fondée sur celle de Milgram et montrant que tout individu placé dans une situation
d’autorité obéit, fonctionne aussi bien avec la télévision, or ces mécanismes d’obéissance peuvent être démontrés dans n’importe quel autre contexte. Ce qui est très faussé par rapport à l’expérience de Milgram, c’est que, dans cette émission, il n’y a plus de relation de confiance entre un scientifique et un sujet d’expérience, l’individu
est placé dans une situation où il y a des caméras qui le surveillent, un
plateau, une animatrice, un public… Et dans ses conclusions, Christophe Nick néglige complètement l’influence du public sur les candidats.

Pourquoi insistez-vous sur l’importance du rôle du public dans cette expérience ?

François Jost.
Lors du passage du premier candidat de la journée, le public n’était pas au courant que le jeu était truqué, alors qu’ensuite, il le savait… Or, dans le film, rien ne permet de faire la différence entre ce public « complice » ou non. On voit simplement des gens qui crient «châtiments, châtiments ! », sans savoir s’ils jouent leurs rôles ou s’ils sont vraiment « portés » par le jeu. C’est extrêmement gênant pour juger de la validité de l’expérience : le public est-il sadique ou joue-t-il à l’être ? Car, dans ses interprétations, Nick fait un amalgame, un saut considérable de l’individu à la foule : il conclut sans arrêt sur le phénomène d’obéissance d’un groupe, alors qu’il s’agit d’individus isolés placés sous la pression d’une foule. Et ça n’est pas la même chose
d’avoir une foule qui vous pousse à agir ou d’être face à un scientifique
dans un laboratoire, comme dans l’expérience de Milgram.

Le public aurait donc participé au fait que tant de candidats (81 %) acceptent d’infliger des décharges électriques à leurs adversaires ?

François Jost.
Oui, les candidats sont manipulés, tout le monde est au courant qu’ils participent à un faux jeu, sauf eux. La pression du public et de l’animatrice est très forte. Ce que je me demande, et je l’ai dis à Nick,
c’est : ne faut-il pas plutôt s’interroger sur le rôle du public que sur celui de la télévision ? Ce qui me frappe toujours dans les émissions d’aujourd’hui, c’est ce public qui pousse au crime.
S’il ne le faisait pas, ces émissions s’arrêteraient.

Que révèle justement le fait que public et téléspectateurs
s’intéressent à des jeux qui mettent en scène des candidats dans des situations extrêmes ?


François Jost.
La télé-réalité encourage à libérer les pulsions. Les pulsions ne sont pas nouvelles, ce qui est nouveau, c’est que le petit écran les autorise. Car ce phénomène existait déjà dans les arènes romaines, où le public décidait réellement de la vie ou de la mort de quelqu’un, ou encore au cirque, où les spectateurs préfèrent voir un funambule sans filet, parce qu’il existe un risque de mort. Je pense que l’être humain est assez attiré par des spectacles qui mettent en valeur la pulsion de mort. Christophe Nick débute son documentaire en montrant des jeux de télé-réalité très violents diffusés sur des chaînes à l’étranger, on y voit par exemple des Japonais s’ébouillanter…

Risque-t-on d’en arriver là en France ?

François Jost.
Non, Nick part de l’idée, psychologique, qu’au fond, quelles que soient les classes sociales, les cultures, nous avons tous la même façon de penser et de réagir aux événements. Or, il faut tenir compte de la différence des cultures. La culture japonaise, par exemple, présente une autre forme de violence et d’autres traditions que celles de notre culture occidentale. Dans ces conditions, on peut aisément comprendre que leurs jeux de télé-réalité aillent plus loin qu’en France.

La charte de la société Endemol, qui produit la plupart des jeux de télé-réalité sur TF1 et M6, vise à garantir une certaine éthique dans ces émissions. Est-ce une protection supplémentaire pour la télé française ?

François Jost.
Non ! La charte d’Endemol est une pure opération de communication.
Lorsqu’on examine de près tout ce que promet Endemol, comme le respect de la dignité des candidats ou le fait de ne pas attenter à la vie humaine, on constate que ce type de texte figure déjà dans les conventions qui régissent les obligations des chaînes !

ENTRETIEN RÉALISÉ PAR ANNA MUSSO

Et vous, qu'en pensez-vous


L'avez-vous regardé

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Jeu 18 Mar - 10:42


Perso, je n'ai pas regardé...
Les explications que j'en vois me font penser aux jeux du cirque du temps des Romains.
On exacerbe le sadisme, la bêtise, la violence et après on " s'étonne " des jeux du foulard et des vidéos ( à partir de téléphone portable ) montrant des brutalités, voire plus.
Société décadente.........les Romains........

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Ven 19 Mar - 2:06

Moi, j'ai regardé : en fait ce reportage est une attaque contre la télé-réalité et son public.
ça laisse un malaise, et ça fait peur ...
J'en reparlerai plus tard, car c'est, je pense un débat intéressant.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Ven 19 Mar - 2:25

Tiens, trouvé ça sur le sujet ...

« Jeu de la mort » : les animaux sont plus gentils que les humains



Dans le jeu « La Zone Xtrême », des humains ont choisi d'infliger un
choc électrique à l'un d'entre eux. Chez les animaux, des expériences
similaires révèlent un choix différent.

Sous prétexte d'un jeu télévisé, des personnes, soutenues par le public, se sont montrées capables de mettre en péril la vie d'un être humain.
Si la victime était en réalité un acteur, chargé de mimer une douleur
croissante, les résultats n'en sont pas moins inquiétants.

81% des participants ont accepté de torturer le candidat

Ce premier épisode du reportage, encadré par une équipe
scientifique, s'inspire d'une expérience de psychologie sociale plus
ancienne, réalisée en 1963. L'étude d'alors révélait que face à
l'autorité d'hommes en « blouses blanches », 60 % des personnes
acceptaient d'administrer un choc électrique à un autre humain, au
prétexte qu'un homme de science le leur avait demandé.
En 2010, d'après les résultats obtenus, ce sont 81 % des
participants à la « Zone Xtrême » qui sont prêts à se transformer en
bourreau si une animatrice le leur ordonne… Les bourreaux d'un instant
ont tout de même bénéficié d'un soutien psychologique à l'issue des
expériences.
Châtier n'est pas un acte anodin. Ce résultat bouscule la notion
« d'humanité ». Qualité suprême d'après les humains -car servant à les
définir- que devient-elle une fois soumise à l'autorité ? L'autorité,
qu'elle soit incarnée par des scientifiques ou par un média, nous
conduit-elle à perdre notre libre arbitre, à oublier notre conscience
et notre capacité de compassion ?

Plutôt ne pas manger que de faire du mal aux copains

Des expériences similaires ont été réalisées avec des animaux mais
leurs conclusions sont largement différentes. Les animaux préfèrent ne
pas recevoir de nourriture plutôt que d'infliger un choc électrique à
autrui (à noter que dans « Zone Xtrême » il n'y avait rien à gagner).
Il en va ainsi des singes rhésus par exemple. Dans une expérience
réalisée en 1964, 80% des singes ont arrêté d'actionner la chaîne qui
leur délivrait de la nourriture quand ils se sont aperçus que cela
infligeait une décharge à l'un de leurs compagnons. Ils ont préféré
avoir faim plusieurs jours durant…
Même expérience, réalisée avec des rats, et mêmes conclusions : les
rats ont préféré cesser de s'alimenter plutôt que de faire souffrir un
de leurs congénères.
Le dernier livre de Frans de Wall, « L'âge de l'empathie » rapporte
également d'autres cas. L'éthologue relate des expériences où les
animaux souffrent de voir l'un des leurs souffrir… Il décrit notamment
comment le cœur d'une oie femelle s'accélère lorsque son mâle est prix
à partie par une autre oie.
Il reprend aussi une expérience réalisée avec des souris, qui montre
que lorsque deux souris ont passé du temps ensemble, un stimulus
douloureux appliqué à l'une rend l'autre plus sensible à la douleur.
Ou encore : lorsqu'un singe capucin a le choix entre un jeton qui
lui donne droit à de la nourriture, et un autre jeton qui fait
également gagner de la nourriture pour son compagnon, il choisit
systématiquement celui qui permet de récompenser les deux…

S'interroger sur la nature humaine

Tandis que la notion de « sentience »
animale s'installe peu à peu, la diffusion du premier volet du
documentaire de Christophe Nick et la publication du livre de Frans de
Wall, poussent à s'interroger sur la nature humaine. Que devenons-nous
face à l'autorité ?
Comment se réapproprier l'humanité que -finalement (sic)- nous
semblons partager avec d'autres membres du règne animal ? Pour
retrouver notre libre arbitre, ne devrions-nous pas réapprendre à
écouter notre conscience ?
Car en développant la place de la compassion dans nos vies, en
apprenant que le respect de toute vie, c'est aussi le respect de soi,
nul doute que l'humanité -justement- en sortirait grandie…

Photo : des singes en pâte à modeler prennent le thé (SpiritMama/Flickr)

Par ONE VOICE | Association pour une éthique animal... sur Rue 89

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Ven 19 Mar - 19:54

Un petit paragraphe dans ton lien ChienG

La docilité à faire du mal serait imprévisible


Dans leur ouvrage, Nick et Eltchaninoff relancent une vieille lune :
on n'a « toujours pas trouvé le gène de l'obéissance et de la
soumission ». Comprenez : n'importe qui serait capable de passer à
l'acte, sans qu'aucun déterminisme psychologique ou social ne vienne
interférer.

Bègue, lui, leur oppose d'autres études sur l'autorité, qui viennent
nuancer cette vision fataliste. Il affirme ainsi que les êtres qui se
révèlent « les plus aimables, les plus consciencieux », sont par exemple
plus à même d'appuyer sur le bouton qui déclenchera la décharge
électrique…

C'est aussi valable pour « les femmes orientées à droite et moins
enclines au militantisme »
-pas de chiffres significatifs de ce point de
vue-là chez les hommes.

Laurent Bègue rappelle en outre que Milgram avait lui-même démontré
une relation statistique avec ce qu'il appelait « l'autoritarisme de
droite
». Et cela dès les années 60.


http://www.rue89.com/tele89/2010/03/16/la-tele-rend-elle-sadique-lemission-zone-extreme-controversee-143110

Une expérience à voir :
http://www.dailymotion.com/video/x68a8c_presentation-de-l-installation-milg_creation

Le jeu de la mort, interview du réalisateur


http://www.dailymotion.com/video/xcmmdq_le-jeu-de-la-mort-interview-du-real_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Nahin
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Sam 20 Mar - 1:24

Bonsoir à tous,
Je l'ai enregistré, regardé ; regardé le débat où l'on avait découpé le clash entre Hondelade et le rédacteur de Philosophies magazine.


J'ai regardé celui de jeudi :
"Le temps de cerveau disponible" diffusé à 22h45 .


CG, comme toi, je reviendrai certainement sur le sujet : j'ai été mal, très mal lors de l'expérience : le traquenard très malsain pour ceux qui "y vont volontairement" (je le mets bien entre guillemets) et le traquenard posé par la TV pour Nick, quelqu'un qui a "osé" de son point de vue dire que la télé réalité est dangereuse en parlant de la télé par la télé réalité .
Nick a toutes les "tares": carrément lynché sur les forums, les médias écrits ; les sarcasmes d'Alain Duhamel et Apathie ....
Un jour, on dirait peut-être merci à Nick et on ne pourra pas dire qu'on n'était pas averti sur ce que distille des émissions de la télé réalité, sans parler d'autres émissions.

La reprise de Milgram me semble complétement "pas à sa place", mais Nick s'y est pris comme cela.
On n'a plus Bourdieu, on a ses livres "Sur la télévision" et d'autres. On a eu "Les nouveaux chiens de garde" de Serge Halimi à propos de journalisme ; "Le livre noir du capitalisme".
On a des centaines de livres qui parlent de la fascisation des esprits (Télé-réalité)en emprisonnant "des candidats" dans un présent bizarre pour qu'ils s'éliminent.
On a des milliers de "guérilleros" de la pensée qui ne passeront jamais à la TV. On a des millions d'honnêtes gens qui n'y iront jamais s'éliminer.
L'émission est un flop médiatique, mais c'est par la Tv que beaucoup de nos citoyens se forment des opinions et non pas des idées, de la pensée. Nick voulait les toucher, s'il en touche juste une minorité, c'est déjà ça.
Tout n'est pas à jeter dans la TV, c'est sûr.
Nick est-il un Socrate ou un Don Quichotte ou un "suicidaire" ou ... quelqu'un d'autre qu'on découvrira au fil du temps, mais il a percé un "abcès" tout en utilisant le même système : la TV. Moi, je ne le connaissais pas, je l'ai découvert il y a une semaine.

Moi, je lui dis : tu as osé nous déranger, nous interroger et tu vas assumer aussi ! Il a peut-être tout raté, contribué à mettre des candidats dans des difficultés psychologiques (au fait, serions-nous pour participer à une émission de télé-réalité)
Il va encore en prendre plein les ..., mais il sait d'où il vient et sait où il va . Je n'ai pas peur pour lui.

A mon avis, "Le temps de cerveau disponible" est capital pour comprendre son approche.

Message réédité à cause de l'erreur de l'intitulé du second film :
"Le temps de cerveau disponible"


Dernière édition par Nahin le Dim 21 Mar - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Sam 20 Mar - 3:25

Merci Nahin pour cette contribution fort intéressante.
Moi aussi, je ne connaissais pas ce Nick, il y a peu de temps ; j'avais entendu parler de son "jeu" et du but de la chose, il y a un moment déjà, mais le bonhome, je l'ai découvert une dizaine de jours avant la diffusion de son reportage, sur canal +, je crois, et j'avoue avoir été conquis par ses arguments ...

Je vais ouvrir un réel débat avec sondage, via le site.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Nahin
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Sam 20 Mar - 14:34

Bonjour Chien Guevara,
ça ne m'étonne pas que tu sois conquis par ses arguments. Moi aussi. J'en ai entendu parler, il y a un mois sur une radio, et j'ai découvert celui qui pense autrement.
Dans un coin de sa tête, il y a son histoire personnelle ; il y a"le plus jamais ça" après la première guerre mondiale ; et puis ce même foutage de gueule "Plus jamais ça" de l'ONU ... et Les massacres, la colonisation, les génocides , des fois perpétrés par les mêmes, ailleurs car on s'en fout, on n'a plus de guerre en Europe sauf que le 20è siècle s'est achevé comme il a commencé : la Yougoslavie .... puis l'ex Yougoslavie après .... de vraies purifications ethniques .
Il y a Hannah Arendt, il y a aussi (te rappelles-tu de cette question que nous avais posée , un jour : "Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre") et plein d'autres références qui nous avons en commun.
Je crois que son interrogation de la télé-réalité a été tellement gênante que France 2 a préféré enregistrer le débat, et non pas un débat en direct (c'est pour cela que je parle de traquenard pour lui aussi).
Pourquoi France2 vend elle la vidéo à la demande (VOD)?
La réaction de Hondelate vis à vis du rédacteur de Philosophie Magazine est éloquente et a été découpée au montage.
Quand la TV invite des "empêcheurs de tourner en rond", elle enregistre souvent, et présente ce qui sauve sa face, alors qu'on a plein de vrais faux débats pour nous montrer que la Tv est "vivante" et surtout pas "décervelante"....

Pour moi, son interrogation va au delà de la télé-réalité : comment arrive-t-on à soumettre des masses, quel que soit le moyen, à des injonctions ...absurdes .... et parfois de vrais meutres psychiques????.
Des émissions de "variétés" très innocentes n'ont -elles pas le même effet
Le Pouvoir dans le travail, quel que soit le lieu : l'entreprise, le ministère, l'usine, l'école, l'armée , etc ...?
Comment fabrique-t-on des "moutons" et le "Chacun sauve sa peau"?

Et de la désobéissance capitale pour refuser l'inacceptable à laquelle il tend, comme beaucoup qui ont compris , que sans passé, on ne comprend pas le présent et en le niant, il faudrait peut-être s'attendre au pire et/ou le meilleur

Et en revenant à l'expérience, elle-même, la reprise de Milgram pose moult questions auquelles je n'ai pas de réponse , c'est pour cela, que je le lirais, peut-être.
Qui sont "ces scientifiques" qui ont appuyé l'expérience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Lun 22 Mar - 1:53

Mon fils lit en ce moment "condition de l'homme moderne"....

Je pense que l'être humain ne connait pas assez le devoir de désobéissance
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-devoir-de-desobeir_493546.html

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Lun 22 Mar - 10:58

Il est évident que nous sommes conditionnés très tôt à obéir sans réfléchir.
L'école, pour commencer.
Le service militaire suivait.
Les médias nous bourrent le crâne dans la pensée unique politiquement correcte.
A la télévision, en premier lieu, choisir ses émissions évite de tomber dans le piège, tant qu'il nous reste un peu de libre arbitre.
Éviter les débâts trop manifestement orientés.
Se méfier des petites phrases des animateurs, perfidement lancées à des fins évidentes.
Prendre les émissions de télé réalité avec du recul. Ce ne sont, au départ, qu'un moyen de faire de l'Audimat. Souvenons nous de l'anecdote. Lorsque M6 a lancé le premier jeu de télé réalité, TF1 a hurlé au scandale...mais c'était surtout le dépit de s'être fait grilllé par M6 ! Souvenons nous de la fausse éthique lors de cette première émission : il fallait voter pour le candidat que l'on voulait faire sortir. Horreur ! La morale réprouvait ! Une prise de conscience ? Même pas...La question a été posée différemment : votez pour le candidat que vous souhaitez voir continuer dans le jeu. La "morale" était sauve.
Hypocrisie...
Cette fois, ce jeu de la mort va trop loin. La simple présentation d'un tel jeu est sinistre. 80% de spectateurs pour appuyer sur le bouton...Lamentable...Désespérant...Soit le conditionnement est bien réussi, soit l'espèce humaine ne vaut pas cher.
Commençons par éviter d'appuyer sur le bouton "marche" du téléviseur.
Tiendrons-nous longtemps ?
Le conditionnement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Mar 23 Mar - 1:08

Attention ... erreur d'interprétation.
Le jeu de la mort n'existe pas et n'existera jamais : il n'est qu'un simulacre dans un documentaire, pour étudier le comportement des humains.
Bien sur, ce documentaire qui se veut en définitive critique de la télé-réalité, est lui-même, quelque part, de la télé-réalité.
Encore un débat sur plusieurs niveaux.

En tous cas, je vous invite à lire Nick, à écouter ses positions, et vous comprendrez mieux pourquoi ce "jeu de la mort".

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Mar 23 Mar - 17:43

Comme vous, je découvre Nick et ce « jeu ».
Certes, le jeu n’existe pas, c’est un documentaire sur les risques de la télé-réalité et sur l’obéissance de groupes et leur soumission à une autorité, bien compris, mais l’expérimentation a été faite quand même dans la première partie ?
« Lors du passage du premier candidat de la journée,
le public n’était pas au courant que le jeu était truqué. ».

Ce « jeu » est une expérience sur l’obéissance, et « le fait que des candidats obéissent aux règles d’un « jeu télévisé » ne me paraît pas révéler quelque chose sur le petit écran en soi, mais plutôt sur l’individu en général. » ( Jost )
Le jeu n’existe pas et n’existera jamais… Le jeu n’existe pas en France, mais…
« Christophe Nick débute son documentaire en montrant
des jeux de télé-réalité très violents diffusés sur des chaînes à l’étranger,
on y voit par exemple des Japonais s’ébouillanter… »

ça ne rassure pas …et la télévision est un danger à bien des
égards, même sans la télé-réalité.

Pour info complémentaire, une expérience similaire menée en
Espagne en 1981 a même atteint 90 % d’obéissance…

L’individu en général est bien faible…
Pas étonnant qu’il y ait des meneurs, des dictateurs.
Un État entier peut-être conduit à des extrémités d’extermination.
J’en reste là, mais comme tu dis, Chien Guevara, c’est un débat sur plusieurs niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahin
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Mar 23 Mar - 23:09

Bonsoir à tous,
C'est la bande annonce racoleuse ou marketing de France2, qui a induit des gens en erreur.
Bien sûr qu'on sait qu'il n'existe pas.
Sur d'autres forums, il y a des commentaires "lynchant" littéralement Nick car ils n'avaient pas compris (et là, je me pose des questions sur la compréhension : c'est très grave) que c'était une expérience, mais on ne peut que remercier la chaîne, encore , une fois, pour sa pub, pour cette émission.
J'ai trouvé "Le cerveau de temps disponible" vraiment complet , d'où sa diffusion à 22h45 et non pas en prime time.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Mer 24 Mar - 2:13

pierrot a écrit:
Comme vous, je découvre Nick et ce « jeu ».
Certes, le jeu n’existe pas, c’est un documentaire sur les risques de la télé-réalité et sur l’obéissance de groupes et leur soumission à une autorité, bien compris, mais l’expérimentation a été faite quand même dans la première partie ?
« Lors du passage du premier candidat de la journée,
le public n’était pas au courant que le jeu était truqué. ».

Ce « jeu » est une expérience sur l’obéissance, et « le fait que des candidats obéissent aux règles d’un « jeu télévisé » ne me paraît pas révéler quelque chose sur le petit écran en soi, mais plutôt sur l’individu en général. » ( Jost )
Le jeu n’existe pas et n’existera jamais… Le jeu n’existe pas en France, mais…
« Christophe Nick débute son documentaire en montrant
des jeux de télé-réalité très violents diffusés sur des chaînes à l’étranger,
on y voit par exemple des Japonais s’ébouillanter… »

ça ne rassure pas …et la télévision est un danger à bien des
égards, même sans la télé-réalité.

Pour info complémentaire, une expérience similaire menée en
Espagne en 1981 a même atteint 90 % d’obéissance…

L’individu en général est bien faible…
Pas étonnant qu’il y ait des meneurs, des dictateurs.
Un État entier peut-être conduit à des extrémités d’extermination.
J’en reste là, mais comme tu dis, Chien Guevara, c’est un débat sur plusieurs niveaux.

Exactement Pierrot : c'est en ce sens, que je trouve ce documentaire extrèmement pertinent. Une véritable mise en garde envers les dangers de la télé, de la soumission, ect, ect ...

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Ven 26 Mar - 17:07

Deux anciens ministres attaquent le «Jeu de la mort»



Le Jeu de la mort, de Christophe Nick, diffusé le 17 mars sur France 2. /C. RUSSEIL / FRANCE 2

TELEVISION
- Deux anciens ministres socialistes portent plainte contre les
créateurs du «Jeu de la mort», documentaire diffusé le 17 mars sur
France 2, pour incitation à la violence...

Diffusé le 17 mars sur France Télévisions, le Jeu de la mort, réalisé par Christophe Nick avait fait l’objet de nombreux débats, notamment le soir même sur le plateau de Christophe Hondelatte.
Aujourd’hui, Marie-Noëlle Lienemann et Paul Quilès, anciens ministres
socialistes du Logement et de l’Intérieur, portent plainte contre
l’auteur et les réalisateurs du documentaire, ainsi que le directeur du
programme de France Télévisions pour incitation à la violence. Me
Gilles-Jean Portejoie a saisi hier le doyen des juges d’instruction de
Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). La plainte dénonce une «provocation
directe à la commission d’atteintes volontaires à la vie et à
l’intégrité de la personne», réprimée par la loi de 1881 sur la liberté
de la presse, selon Le Parisien.
Une incitation à la violence


Selon la député européenne, Marie-Noëlle Lienemann, à travers cette
plainte, «il ne s’agit pas de remettre en cause la liberté d’expression
et de création», précise-t-elle au Parisien. Mais de clarifier
ce qui est permis à la télévision. Selon les plaignants, les
réalisateurs du documentaire ont incité les candidats à torturer leur
partenaire de jeu. C’est une banalisation de la violence diffusée sur
le service public sans précaution, sauf un simple avertissement pour
les moins de 12 ans.
Le documentaire transpose à la télévision l’expérience scientifique de l’américain Stanley Milgram
pour montrer le pouvoir de la télévision et, plus précisément, la
soumission des candidats au pouvoir du présentateur. 80 volontaires
persuadés de venir assister au pilote d’un jeu dans lequel ils
infligent une décharge électrique à leur partenaire à chaque mauvaise
réponse, augmentant la secousse graduellement jusqu’à 460 volts selon
l’avancée des réponses. Les partenaires sont en fait des acteurs qui
simulent la souffrance. Mais, le résultat du documentaire est patent:
81% des participants sont allés jusqu’à la décharge maximale sous les
sommations de la présentatrice et l’encouragement du public.

http://www.20minutes.fr/article/393792/Culture-Deux-anciens-ministres-attaquent-le-Jeu-de-la-mort.php

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Sam 27 Mar - 13:17

Pour moi c'est de la télé poubelle.
Pourquoi aller regardez ça si l'on aime pas?

Ceux qui portent plainte. Ont-ils au moins regardé cette émission. Où portent-ils plainte suite à l'après émission?


http://www.20minutes.fr/article/393836/France-Eric-Zemmour-est-il-alle-trop-loin.php


Dernière édition par Clode le Dim 28 Mar - 8:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Nahin
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Dim 28 Mar - 0:56

Bonsoir CG et Clode,
CG, je crois que pour nos deux ex.ministres socialistes : il ne reste plus de "temps de cerveau disponible" pour dénoncer la vraie crétinisation de de la TV et la logique économique assassine qui régit tout son bord**. Ils ont cautionné ça pendant leur mandat, alors je leur dis... rien ... ou "ta guel**"

Pour C.Nick, je m'attendais à des plaintes de candidats (ce qui serait légitime ).
Là, je crois que c'est "coup de machette" qu'il se prend de nos "Z"Amis Socialistes, qu'on retrouverait, peut-être, à la course aux présidentielles.

Nous vivons une époque formidable !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nahin
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Dim 28 Mar - 18:58

Bonjour à tous,

http://www.marianne2.fr/Le-Jeu-de-la-mort-,-c-est-de-la-tele-pas-de-la-science_a189971.html?preaction=nl&id=5916180&idnl=25914&


Un point de vue sur "la dimension scientifique" concernant l'expérience de Milgram.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Lun 29 Mar - 23:41

Jeu de la mort : la justice s'en mêle

Posté par Romain Buthigieg le 29.03.10 à 11:58

http://tele.fluctuat.net/blog/43084-jeu-de-la-mort-la-justice-s-en-mele.html


On pensait l'orage passé après les multiples polémiques autour du Jeu de la Mort, le documentaire pompier de Christophe Nick sur le pouvoir de la télévision (lire notre article), mais non. Après l'histoire qui a entouré le débat qui suivait l'émission (Alexandre Lacroix, rédacteur en chef de Philosophie Magazine invité sur le plateau, a manqué d'être expulsé du plateau par Christophe Hondelatte
pour avoir donné son avis), voici maintenant que la justice s'en mêle.
Marie-Noëlle Lienemann (ancienne ministre du logement) et Paul Quilès
(ancien ministre de l'intérieur) attaquent en justice
les auteurs du documentaire ainsi que le directeur des programmes de
France Télévisions pour « incitation à la violence » et plus
précisément portent plainte « à l'encontre de la direction de France 2
et des réalisateurs de l'émission (...) pour "des faits de provocation
directe à la commission d'atteintes volontaires à la vie et à
l'intégrité de la personne" » (la formulation n'est compréhensible que
par les juristes). Le documentaire de France 2 - un succès
d'audience pour la chaîne public avec près de 4 millions de
téléspecateurs - pouvait être, selon les deux plaignants, mal compris.
Sont accusés la méthode utilisée qui consiste à reprendre les procédés
« les plus trash de la télé-réalité » ; le lieu de diffusion, France 2,
or, l'émission serait contraire à la charte de l'antenne ; l'heure de
diffusion, 20h30, soit une large audience à qui pourrait échapper les
subtilités du programme notamment « pour les téléspectateurs n'ayant
pas suivi l'émission depuis le début ».Ce dernier argument est
probablement le plus étonnant car, d'une part, le dispositif et les
règles sont largement répétés tout au long du sujet, et d'autre part,
l'émission était correctement balisée selon la législation. Mais s'il
fallait que tout programme soit compréhensible à partir du moment où on
se décide à le regarder, c'est toute la télévision qu'il faudrait jeter.Pour
les plaignants, au lieu de sensibiliser aux dangers de la télé-réalité,
le programme était une incitation à la violence. Et s'il est sûr que la
méthode employée par Christophe Nick n'était pas d'une subtilité
extraordinaire, y avait-il de quoi porter plainte ? La justice en
décidera, mais si Quilès et Lienemann considérent que le public ne pouvaient pas comprendre le Jeu de la Mort, c'est qu'ils l'ont regardé sans l'écouter.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Nahin
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Mar 30 Mar - 22:22

Bonsoir à tous,
CG,
Hier, j'ai regardé Guy Bedos, entre autres, sur France4 (Le thème étant : "le politiquement correct"), et j'ai adoré cette phrase de lui :
"Il y a des gens qu'on prend pour des cons, et il y a des cons qu'on prend pour des gens".
Je crois que ça va bien avec nos ex.ministres ... avançant des arguments pareils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Mer 31 Mar - 0:50

Je suis presque sur que les gens qui condamnent cette émission, et le débat qui s'en suivait (comme tu le rappelles à juste titre Nahin) ne l'ont pas regardé, ou du moins pas suivi. ............. .......... : ou alors ce sont des gens très bêtes !!

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Nahin
Sympathisant
Sympathisant


Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Mer 31 Mar - 13:17

Chien Guevara a écrit:
Je suis presque sur que les gens qui condamnent cette émission, et le débat qui s'en suivait (comme tu le rappelles à juste titre Nahin) ne l'ont pas regardé, ou du moins pas suivi. ............. .......... : ou alors ce sont des gens très bêtes !!

Bonjour CG,
Le pire que les "très bêtes" soient des ex.ministres, qui parlent pour nous. Quand on est ministre ou on l'a été, on dépose des projets de loi limitant la casse du Télévisuel absurde.

Dans le documentaire "Le temps de cerveau disponible", C. Nick explique la conjoncture économique
dans laquelle étaient M6 et TF1, pour plonger "direct" dans le concept hollandais "du Loft".

Alors dans les plaintes "délirantes":
1. J'aimerais que le candidat, qui est allé jusqu'au bout, porte plainte contre Hondelatte pour "inquisition"(L'histoire a été relatée le lendemain dans les journaux).

2. Que Christophe Lacroix porte plainte contre la violence et les intimidations de Hondelatte, quand il a osé dire ce qu'il pensait et la réaction "pathologico-télévisuelle" de ce dernier.

3. Et les que les candidats, s'ils le veulent portent plainte contre C.Nick, sauf qu'on leur avait expliqué en quoi consistait "la punition" dont beaucoup s'en "tapaient".

4. Que nous portons plainte contre les ministres qui parlent pour nous, car nous ne sommes pas "cons", et savons que dans la TV, il y a du bon, et "le" pire.

Comme ça, C.Nick ne sera pas le seul à être traîné devant les tribunaux.

Et mon seul souhait, à moi , dans tout ce délire :
Que des explications scientifiques voient le jour, et qu'on sache qui sont ces scientifiques qui ont appuyé cette expérience ; leurs recherches ; comment ; leur réménuration.... etc.



Bref, ça devient une histoire de fous
Les ex.ministres ne seraient pas actionnaires d'autres choses, dans le domaine, du télévisuel????


Ou se sentiront-ils responsables, si on tombe sur le suicide de "Grande Baleine" dans "Full Métal Jaquet", si on a regardé que cette séquence, en ayant "zappé" ou raté le début et la fin du film .


J'espère de tout coeur, qu'il y aura du soutien pour C.Nick et sa critique, certes pas parfaite de la télé-réalité, car la"dimension scientifique" , à mon avis est plus que"douteuse" quand elle a été "transposée" à la TV.
Et dans tout cet acharnement : on lui fait payer autre chose, que ces deux films ... mais quoi Je ne le sais pas, mais je crois, qu'on ne tardera pas à le savoir, un jour
"Lobby" industrialo-télévisuel, entre autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Dim 16 Mai - 0:51

ça rejoint un peu le sujet :

La manipulation de l'opinion publique

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Dim 16 Mai - 12:49


Eh oui...
Manipulés par les gouvernants et les médias à leur botte...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: LES DANGERS DE LA TELE REALITE   Ven 9 Juil - 1:21

On n'est plus dans le jeu de la mort, là, mais on a un mort suite à un jeu ...

Trompe-moi si tu peux, moi je me suicide

« Jamais une émission n’était allé aussi loin ».
C’est la phrase qui apparaissait à l’écran, en début de bande-annonce de
Trompe-moi si tu peux ! Un candidat de cette émission s’est donné la
mort dans la nuit de lundi à mardi.





Jusqu’où ira-t-on ? Au fil des années, les émissions de
télé-réalité ont vu leurs règles évoluer pour s’adapter aux demandes des
téléspectateurs, dont les goûts sont de plus en plus discutables.

Au début il y a eu Loft Story. Le jeu était retransmis en
direct, et on demandait aux candidats d’ « être eux-mêmes ». De cette
première génération de trash TV à la française en est sortie Loana,
une femme qui a tenté à cinq reprises de mettre fin à ses jours et qui,
aux dires des observateurs, « ne continue de vivre que pour tenter
de rester connue
». Désormais, on demande aux participants de
simuler et de rejouer des scènes. Il arrive aussi que les organisateurs
leur mentent pour provoquer chez eux des émotions. Avec Trompe-moi
si tu peux !
, sorte de cocktail entre L’île
de la tentation
et Secret
Story
(en plus abouti), on atteint le pompon.
M6, qui
comptait sur un programme révolutionnaire pour booster sa chaîne, a
annoncé la couleur.

Le jeu a été enregistré en avril dernier dans une villa luxueuse en
République dominicaine. Vingt candidats formant dix couples dans
la vraie (dont deux gays) ont du tout faire pour cacher aux autres qui
est leur véritable conjoint. Quitte (on s’en serait douté) à le tromper
ouvertement, encouragé en cela par des jeux intimes ou encore des
épreuves de strip-tease. A la clé, un chèque de 39.000 euros.

Mais la première diffusion de Trompe-moi si tu peux !, prévue
ce 8 juillet à 23 heures, a été supprimée et sera remplacée par la série
Bones. En cause ? Dans un premier temps M6 précise
succinctement « le récent décès d’un participant » sans entrer
dans les détails « par respect pour la famille ». Il revenait
donc au magazine Entrevue, qui n’aurait jamais raté une
occasion pareille, de révéler l’affaire.

On apprend ainsi que Jean-Pierre N, âgé de 32 ans et
propriétaire d’un salon de coiffure, s’est suicidé par pendaison dans
une penderie à son domicile perpignanais dans la nuit de lundi à mardi
entre 3 et 4 heures du matin.
Avant d’accomplir son geste
fatal, Il aurait laissé ce message sur son répondeur : « Jean-Pierre
ne fait plus partie de ce monde. La faute à qui ? La faute à Hakim. Je
vous souhaite une bonne et longue vie à tous. Au revoir
». Hakim F,
un stewart âgé de 25 ans était le compagnon de Jean-Pierre. Ils avaient
participé ensemble à l’émission de télé-réalité de M6, où le stewart a
été renommé « Ange » par les organisateurs. Une enquête
policière a été ouverte, mais beaucoup de questions sont déjà soulevées.
En premier lieu, ce drame est-il lié à l’émission ?


Le site satirique Newnours n’y va pas par quatre chemin en
affirmant que « la télé réalité tue sa première personne en France »,
mais M6, qui se dit « bouleversée par ce drame », crie gare
aux amalgames en ajoutant que « nous souhaitons préciser que le
tournage de l’émission avec ce candidat s’était très bien passé.
D’ailleurs, d’après les informations que nous avons, il n’y a pas de
lien entre notre programme et la mort de ce candidat. Il s’agit
visiblement d’un drame personnel. Il faut vraiment se garder de faire
des amalgames rapides dans cette terrible histoire
».

Les personnes intervenues dans cette affaire depuis mardi semblent
effectivement aller dans ce sens. Michel, le meilleur ami de
Jean-Pierre, qu’il décrit comme « beau, gentil et avec un grand cœur »
a affirmé au quotidien gratuit Métro que « son suicide n’a
rien à voir avec l’émission. Il a mis fin à ses jours pour des raisons
personnelles. Il n’y a que lui qui détient la vérité
».
Caroline,
une amie du jeune homme depuis 12 ans, est elle aussi intervenue, pour
l’AFP cette fois, en affirmant que « son geste est étranger
à l’émission
».
Jean-Pierre (ou Jipé pour ses amis) et
Ange/Hakim étaient en effet repartis ensemble soudés après leur aventure
télévisuelle. Mais ils ont rompu récemment.

Selon Pure People, Jipé aurait supplié Hakim de reprendre la
vie commune… mais celui que M6 a rebaptisé « Ange » a refusé, préférant
visiblement voler de ses nouvelles ailes. Le couac serait
davantage à trouver dans l’accompagnement des candidats à cette télé
réalité.
Florence Duhayot, la directrice générale de Studio 89
(qui produit l’émission) a beau avoir déclaré que « la psychologue a
eu Jean-Pierre en ligne plusieurs fois depuis la fin du jeu, et il
n’avait pas l’air d’aller mal
», Staragora s’indigne que
« la personnalité fragile du coiffeur a échappé aux casteurs de
l’émission
», Jean-Pierre ayant déjà fait une tentative de
suicide en 2004 selon RTL.
Du coup les médias se demandent
comment la psychologue a pu passer à côté d’un symptôme d’instabilité
aussi accablant, les organisateurs ayant visiblement échoué à déceler la
fragilité de Jean-Pierre.
.

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeu de la mort   Aujourd'hui à 23:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeu de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Paulo le poulpe est mort !!!!!!!!!
» Forum Mort Sûre
» Questions sur la vie apres la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Débats-
Sauter vers: