Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Nouvelles" dérives dépensières du gouvernement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: "Nouvelles" dérives dépensières du gouvernement   Sam 28 Nov - 22:49

20minutes.fr
27.11.09

RAPPORT - Le député René Dosière a décortiqué les dépenses
des cabinets ministériels


Le spécialiste des dépenses publiques a encore frappé. Après l’Elysée, René
Dosière épingle le train de vie du gouvernement. Le nombre de conseillers des
cabinets ministériels a crû de 17,2% entre 2008 et 2009 et la rémunération
moyenne mensuelle des personnels contractuels de ces cabinets a augmenté de
12,8%, relève jeudi le député (app-PS) René Dosière.

«Le gouvernement ne connaît pas la crise»

Pour obtenir ces chiffres, l'élu de l'Aisne a décortiqué le document budgétaire
de Bercy consacré aux «personnels affectés dans les cabinets ministériels»,
envoyé cette semaine au Parlement dans le cadre de l'examen du budget de l'Etat
pour 2010.

Dans un communiqué intitulé «Le gouvernement ne connaît pas la crise», il met
en parallèle «la politique drastique de réduction du nombre des fonctionnaires
dans les administrations» et «ces augmentations démesurées», «incompréhensibles
dans la période de crise qui frappe durement les Français».

7.157 euros brut de salaire

«Quelle confiance peut-on accorder» à un gouvernement qui «ne cesse d'augmenter
son train de vie» et «dont la devise est "faites ce que je dis, ne faites
pas ce que je fais"?», interroge René Dosière. Le nombre de conseillers
ministériels est passé de 534 à 626 en un an (+17,2%).

S'agissant des traitements, la rémunération mensuelle moyenne des membres
contractuels (non fonctionnaires) de ces cabinets a augmenté de 12,8% sur la
même période pour s'établir à 7.157 euros brut.


Avec agence

http://www.20minutes.fr/article/367008/France-Le-train-de-vie-du-gouvernement-en-augmentation.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: "Nouvelles" dérives dépensières du gouvernement   Lun 30 Nov - 0:01

Ben ils le peuvent, vu que le SMIC, qui touche des millions de personnes, a eu zéro % d'augmentation !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: "Nouvelles" dérives dépensières du gouvernement   Lun 29 Mar - 17:34

Suite du feuilleton...et encore, certains épisodes n'ont pas fait la Une !
Faut réduire le nombre des fonctionnaires...


20minutes.fr
29 mars 2010


Alain Joyandet justifie le prix de son escapade martiniquaise par des problèmes d'agenda

POLEMIQUE - Epinglé pour la location d'un jet privé à
116.500 euros, le secrétaire d'Etat à la Coopération s'est défendu...


Un petit aller-retour à la Martinique pour
116.500 euros. Le site d'informations Mediapart a épinglé ce week-end Alain
Joyandet pour un onéreux déplacement en jet privé effectué le 22 mars, afin de
se rendre à une conférence internationale pour la reconstruction d'Haïti. Ce lundi,
le secrétariat à la Coopération s'est défendu, invoquant des impératifs d'agenda.


«Je suis parti le lundi soir et je suis revenu dans la nuit de mardi à mercredi.
Mon déplacement a duré 36 heures. Je devais être au Conseil des ministres le mercredi matin. J'étais coincé par mon agenda», s'est justifié Alain Joyandet dans le Parisien. Mais selon lui, «c'est tout à fait exceptionnel. Je ne suis pas un ministre dépensier. Je suis très attentif à la manière dont je gère les crédits de mon cabinet.»


Premier conseil des ministres après le remaniement

«Le Quai d'Orsay avait en charge la présidence de la journée de travail de la conférence
le mardi 23 mars, ce qui imposait une présence toute la journée», a ajouté son
entourage. Le recours à un avion privé était donc, selon cette source, la seule
solution pour qu'Alain Joyandet puisse assister à l'ensemble de la réunion et
être à temps à Paris pour le Conseil des ministres du lendemain, «le premier
après un remaniement où la présence de tous les ministres est requise».


Selon Mediapart, le secrétaire d'Etat est parti le 22 mars à 18h56 de l'aéroport du
Bourget, près de Paris, à bord d'un Falcon 7X loué à la compagnie portugaise
Masterjet. Il est revenu de Fort-de-France dans la nuit du lendemain. Plusieurs
compagnies, dont Air France, assurent des vols réguliers vers la Martinique.


J. M. avec agence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Nouvelles" dérives dépensières du gouvernement   Aujourd'hui à 15:14

Revenir en haut Aller en bas
 
"Nouvelles" dérives dépensières du gouvernement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les "nouvelles tribus" reportage c+
» Un bateau "BrigitteBardot" pour défendre les espèces marines
» heu... URSSAf et "bonnes" nouvelles
» carotte et "constipation"
» Le "lodger"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Le Sarkophage-
Sauter vers: