Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Votation pour la Poste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Votation pour la Poste   Ven 16 Oct - 15:00

Humanité.fr

study
Politique / Social - Économie
Article paru le 15 octobre 2009

Les députés de toute la gauche veulent prolonger la mobilisation exceptionnelle du 3 octobre pour exiger du gouvernement un référendum sur La Poste. Une proposition de loi se prévalant du soutien des 2 millions de votants contre la privatisation va être déposée par au moins un cinquième du Parlement.
Á droite, faute d’accepter de convoquer un référendum sur le projet de changement de statut de La Poste, on joue la montre. Mardi 7 octobre, à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, a cru trouver la parade à la demande exprimée par plus de 2 millions de citoyens, le 3 octobre dernier. Un référendum « sera en effet possible », a-t-il concédé au député François Asensi (PCF), mais « dans quelques mois, une fois voté le projet de loi organique » de transformation de La Poste en société anonyme… Difficile, alors, de revenir en arrière, la droite le sait très bien, d’autant que l’article 11 de la Constitution (toujours pas en vigueur) ne prévoit pas la possibilité d’organiser un référendum d’initiative populaire sur des textes votés moins d’un an auparavant… « On nage en plein jeu de dupes », confiait hier des députés de gauche, pour lesquels « une course de vitesse est clairement engagée entre le mouvement populaire et le pouvoir ».
D’où la volonté de s’appuyer sur le résultat du référendum citoyen du 3 octobre pour poursuivre la mobilisation, en transformant la votation en véritable proposition de loi référendaire remplissant les conditions posées par la Constitution. Les deux groupes d’opposition à l’Assemblée nationale, celui de la gauche démocrate et républicaine (GDR, qui rassemble le PCF, le Parti de gauche, les Verts et des élus d’outre-mer) et le groupe socialiste, républicain et citoyen (PS, PRG et MRC), espèrent ainsi ne pas laisser enterrer l’idée. Et, pourquoi pas, relancer la campagne jusqu’à obtenir le soutien de 10 % du corps électoral, soit 4,5 millions de signatures. Ils ont ouvert un registre conjoint, hier, pour recueillir les signatures d’au moins un cinquième des députés en faveur d’une proposition de loi référendaire, conformément à la Constitution, soit 116 députés. Parallèlement, le groupe PS utilisera sa « niche » parlementaire, aujourd’hui, pour « défendre une résolution demandant au gouvernement de proposer enfin les textes d’application de la procédure référendum d’initiative parlementaire », l’une des rares modifications de la Constitution adoptée à la quasi-unanimité en mai 2008.
Des initiatives purement symboliques, en forme de baroud d’honneur face à l’inflexibilité du gouvernement ? Les députés présents, hier, dans la salle des pas perdus du palais Bourbon, ne le pensent pas. « Nous nous appuyons sur une vraie possibilité de le faire. Nous recommencerons autant de fois qu’il le faudra », jure Yves Cochet, des Verts. « On pose un acte qui prend au mot la majorité de droite, et qui consiste à interroger le peuple sur un sujet majeur », explique le socialiste François Brottes, qui rappelle que « Nicolas Sarkozy pourrait dès maintenant convoquer un référendum (article 11 actuellement en vigueur de la Constitution NDLR), mais il ne le veut pas. Seul l’appui populaire peut changer la donne ». Pour André Chassaigne (PCF), cette demande est d’autant plus légitime qu’« aucun candidat n’avait dans son programme l’ouverture du capital de la Poste. Le gouvernement s’appuie sans arrêt sur les sondages, en jouant sur l’émotif pour faire voter des lois sécuritaires. Cette fois, il est face à une consultation grandeur nature qui vaut tous les sondages. L’opinion n’est pas une marionnette qu’on agite au coup par coup. Elle doit être respectée ».

Sébastien Crépel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Votation pour la Poste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conseil pour un poste en médiathèque
» Qui a déjà passé un entretien pour un poste de magasinier ?
» Lettre de motivation pour un poste en bibliothèque...
» Entretien pour un poste de documentaliste en entreprise
» Entretien d'embauche, monitrice étudiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Le Sarkophage-
Sauter vers: