Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Sam 10 Oct - 18:43

« Rendre l’école aux enfants », Laurent OTT, éditions Fabert , 168 pages.
Avant propos (extrait)
Alexandre Lewin, ancien éducateur ayant travaillé avec Korczak, définissait ce dernier comme « un homme profondément impressionné par le destin des autres ».[1]
Je crois que l’on ne peut pas faire ce métier, que l’on ne peut pas s’intéresser à l’éducation, sans chercher à de comprendre la vie de l’autre.
Bien entendu, le mot destin est trop fort et je lui préfère pour ma part, le terme de «condition ».
Pour moi, être éducateur, ou enseignant, cela renvoie de toute façon à la nécessaire connaissance et découverte de la condition de l’enfant : «
« Qui est-il ? », « Quelle est sa vie ? », « A quoi pense-t-il toute la journée ? », « Quels sont ses mots pour dire le Monde ? ”
L’école n’apprendra jamais rien à l’enfant si elle n’est d’abord le lieu où celui-ci peut concrètement faire l’expérience d’être connu, puis reconnu.
Pourtant, depuis plus de 20 ans, l’école a pris une autre direction : elle prend de moins en de temps dans la vie de l’enfant, menace de laisser de côté certaines tranches d’âge, se replie sur des savoirs qui, pour se présenter comme « fondamentaux », n’en sont pas moins arbitraires, réduits et abstraits.
A force de parler d’évaluations nationales, de socle commun, de soutien individualisé, de luttes et de dépistages en tout genre, des dangers dont les enfants seraient synonymes, on a perdu de vue que, à l’école, comme dans la société, l’enfant n’est pas un danger mais une richesse.
Une autre tendance lourde de l’école, tout au long du XXème siècle est l’abandon qu’elle met en œuvre du temps de l’enfant ; de moins en moins de jours d’école mais toujours aussi mal répartis, de moins en moins d’heures, des vacances pendant lesquelles les enfants sont laissés dans un réel abandon, telle est l’évolution durable de l’école.
Ainsi l’école prend-t-elle de moins en moins de place dans la vie des enfants ; de ce fait, elle donne davantage d’importance à ce qui, se passe dans les deux autres temps de l’enfance à savoir le temps familial et le temps libre. Cette importance nouvelle accroît bien sûr les inégalités.
Ainsi, nous sommes aujourd’hui confrontés à ceci, que la principale source d’injustices, de traitement et d’avenirs pour les enfants plonge ses racines aussi bien dans le temps scolaire, que dans le temps « hors scolaire », laissé en friche et à l’abandon.
Qui dira combien les enfants sont de moins égaux face à l’accès aux loisirs, à la culture, aux équipements éducatifs… Comment nombre d’entre eux sont relégués dans leur famille tandis que d’autres repoussent en permanence plus loin le nombre de leurs bénéfices ? Séjours à thèmes, de découverte d’aventure, linguistique, technologique, etc.… Pour les autres ce sera temps de rattrapage à l’école (réforme Darcos) … éventuel soutien scolaire, Programme de Réussite Éducative qui met leur famille sous contrat …et puis rien !
Plus récemment le mot « éducation » s’est retrouvé réhabilité dans les discours des ministres comme au sein de nombreuses salles des maîtres ou conférences pédagogiques ; il conviendrait de nouveau d’éduquer les enfants et surtout les jeunes, mais on se rend compte que l’éducation dont il est alors question se situe bien davantage du côté de la REEDUCATION.
Éduquer aujourd’hui comme on l’entend, c’est d’abord rééduquer l’enfant des habitudes néfastes de sa famille, de sa culture d’origine erronée et de ses mauvaises fréquentations. Si d’aventure, on explique qu’éduquer c’est avant tout accueillir, faire de la place, accompagner, établir une relation de confiance… on suscite souvent le plus grand étonnement et le scepticisme.
Qui rappellera qu’éduquer c’est, avant toute chose, créer du lien ? Qui ajoutera que l’éducation d’abord un « don d’éducation » ? Une offrande obligée qui oblige à son tour et qui insère ce faisant chaque enfant dans l’humanité ?
Ayant eu l’occasion au cours de mon parcours professionnel d’exercer tour à tour comme éducateur spécialisé, instituteur, professeur d’école, directeur, animateur, formateur en travail social, j’ai été à la fois confronté à l’éparpillement, la déliaison, au manque de communication entre tous ces professionnels… J’ai également constaté l’évidence de l’unité fondamentale de la fonction éducative.
Partout fait l’expérience qu’éduquer c’est à la fois créer du lien, transmettre, donner des limites, mais aussi soigner et transformer la réalité.
En tant qu’idée l’école, en effet l’école est éternelle, mais elle doit aujourd’hui se réinventer. Ce chantier bien entendu nous concerne car tous les anciens enfants, parents, professionnels sont des acteurs d’école.
La meilleure voie, pour y parvenir passera par la compréhension que l’école doit être au service des besoins éducatifs, sociaux et affectifs des enfants ; il faut de ce point de vue « la leur rendre ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nawa



Nombre de messages : 17
Age : 40
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Dim 11 Oct - 21:46

Tout ça n'est pas faux quoique imprécis. rendre l'école aux enfants, je ne suis pas d'accord. La rendre aux élèves ca se discute. Etre élève est un statut, on l'oublie trop souvent et je pense qu'il faut vraiment faire le distinguo. L'élève et l'enfant sont deux "choses" différentes, leur indissociabilité n'enlève pas ces différences. Voilà déjà un précepte sur lequel il faudrait partir pourr savoir quelle école leur rendre. de montessori à summerhill en passant par le than khoi, moultes possibilités à mon sens aussi ingénieuse et stupide les unes que les autres. Mais c'est un autre débat...Autre chose essentielle : le sens. Pour avoir travailler avec nombre d'enfants descolarisés le seul point commun que j'ai pu trouver porte sur le sens ou plutôt sur la perte de sens.
l'école ou un système éducatif car c'est de ça que l'on parle, l'école étant morte le lendemain de son invention (et je suis gentille) est une société 20 ans plus tard. Je ne vois pas de hasard dans ce que dénonce l'auteur mais une construction très pensée de notre futur. On fabrique la réussite par l'échec pour que sorte des "unités de formation" (c'est le nom que je trouve le plus adéquate pour m'école) un produit fini, correspondant aux cahiers des charges établis en fonctions de nos besoins futurs. Autremenent dit, on forme des abrutis à peine capable de courage pour pisser sans demander la permission. L'école est la 1ère garante de l'ordre social. L'ordre social est garanti par la reproduction. La reproduction est le comble des abrutis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samnawa.over-blog.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Dim 11 Oct - 23:34

Ben quand tu viens, c'est pas pour rien, toi !!

Ceci dit, je suis entièrement d'accord : l'école est un formatage pour une société future voulue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Lun 12 Oct - 7:24

Bien sûr que l'école est un formatage pour une société future, et même présente; puisque l'abrutissement qui y est pérennisé, accentué, et correspond à un schéma.

Quand l'auteur affirme qu'il faut rendre l'école aux enfants, et c'est bien expliqué dans le commentaire, celà signifie notamment que recevoir un enseignement, c'est d'abord le maîtriser en position de récepteur ( à l'âge où l'enfant peut exercer son sens critique, et ainsi reste enfant "pensant"), et l'articuler avec sa vie; ses aspirations,sa sensibilité,..

Dire que Summerhill,.. sont des stupidités est un peu court; pourquoi ne pas balancer aussi Freinet, ferrer, et toutes ces pédagogies révolutionnaires avec toutes les avancées traitant de l'auto-discipline, la possibilité laissée à l'enfant de choisir ses matières; de même, favoriser les capacités de l'enfant à traiter lui-même un sujet de son choix, à intervenir, prendre la parole, associer les parents au projet pédagogique ( voir l'expérience de l'école Bonaventure ).

Rendre l'école aux enfants, celà implique donc que ceux-ci y soient "vivants" et reconnus comme tels, et aussi que le socle ( de reproduction sociale, certes, comme le SMIC est un minimum commun de survie ) y soit maintenu, voire agrandi, assoupli, afin qu'il joue un rôle de réduction d'inégalité, voire de transformation sociale.
Et ce que dénonce l'auteur, c'est sa réduction, au profit d'un espace privé grandissant ( au sens bien compris de privatisation de l'espace personnel ) avec l'inégalité culturelle, sportive, éducative,..

Enfin, l'argument principal réside peut-être dans la nécessité de construire un lien entre tous les intervenants ( enseignants, animateurs,..) de façon à replacer le moment de l'école dans une chaîne de transmission, d'éducation avec les moments de la famille, des copains, de l'animation socio-culturelle et que tous ces acteurs de l'éducation communiquent entre eux, pansent et repensent l'épanouissement de l'enfant, dans un contexte social qu'il faut aussi nécessairement transformer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nawa



Nombre de messages : 17
Age : 40
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Lun 12 Oct - 8:17

moultes possibilités à mon sens aussi ingénieuse et stupide les unes que les autres. Mais c'est un autre débat...

ah oui ! c'était ça ma phrase ! aussi ingénieuse que stupide. Et il est pour moi impossible de développer en 1 commentaire ! surtout à 7h du mat !
il y a un problème avec les "penseurs" de l'école...soit on tombe vite dans l'esprit bisounours et alice aux pays des merveilles soit dans l'esprit sévèrement dictatorial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samnawa.over-blog.com
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Mer 14 Oct - 10:37


Malgré les problèmes de l'école, il est bon qu'elle existe pour apporter une culture générale.
Pensons à ces pays très pauvres où l'école à permis de sortir de l'illettrisme et aux peuples de mieux comprendre l'exploitation dont ils étaient l'objet.
Pour en revenir chez nous, les élèves se rencontrent pendant les pauses, se découvrent, discutent.

L'école reste un lieu de rencontre et d'échanges.
C'est une grande richesse contre laquelle aucun formatage, aucun " penseur de l'école " ne pourront rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Mer 14 Oct - 23:27

Tiens, ton optimisme revient, on dirait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Jeu 15 Oct - 9:16

Chien Guevara a écrit:
Tiens, ton optimisme revient, on dirait ... Rolling Eyes
Au vu de la pensée du jour :
" Il faut avoir le pessimisme de l'intelligence et l'optimisme de la volonté "
j'ai dû oublier ce qui me sert d'intelligence au vestiaire !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Sam 17 Oct - 1:58

Mais s'il te reste la volonté , ouvre les yeux : bien sur que l"éducation est bien (surtout pour ceux qui n'en ont pas) , mais pour ceux qui en ont déjà, c'est un outil de manipulation massive, pour conditionner les générations à venir à l'image que l'on souhaite (pourquoi à ton avis toutes ces réformes de l'éducation, d'un coup, de la maternelle jusqu'à la fac ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Sam 17 Oct - 9:50

Chien Guevara a écrit:
Mais s'il te reste la volonté , ouvre les yeux : bien sur que l"éducation est bien (surtout pour ceux qui n'en ont pas) , mais pour ceux qui en ont déjà, c'est un outil de manipulation massive, pour conditionner les générations à venir à l'image que l'on souhaite (pourquoi à ton avis toutes ces réformes de l'éducation, d'un coup, de la maternelle jusqu'à la fac ?)

C'est clair !
Maintenant, les réformes...
Depuis le temps que l'éducation nationale en subit...une de plus ou de moins.
L'enseignement n'y a jamais rien gagné. Ça ne changera plus grand chose.
( 88% de reçus au Bac, c'est une braderie pour masquer la vérité.)
Ça permet au privé de vendre des formations. ( tiens, un lien à mettre vers ton site ! )

L'école reste un haut lieu de rencontre, le tout est de sauver son libre-arbitre.

Par la suite, à chacun d'être curieux de tout, d'étendre sa culture et d'être attentif à ne pas avaler des couleuvres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nawa



Nombre de messages : 17
Age : 40
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Sam 17 Oct - 10:42

il a raison pierrot les réformes sont de la poudre aux yeux sur des gens déjà aveugles...
maintenant l'école en tant que haut lieu de rencontre ça reste à voir. Certes ils se retrouvent bien dans les cours de récrés mais il est assez stupéfiants de voir s'opérer chez les mômes les mêmes groupes de classes sociales que leurs parents et la nouvelle carte scolaire n'arrangera pas les choses. L'école a aussi le défaut d'être communautaire et ce pour le plus grand bonheur des parents.
Après c'est sur personne ne remettra en cause la chance d'avoir une éducation même si celle ci est avilissante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samnawa.over-blog.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Dim 18 Oct - 0:56

Oui, c'est vrai, les classes sociales ou sociétales se forment dès le plus jeune âge, à l'école . Il y a ceux qui ne portent que des Nike ou Reebok, et ceux qui s'habillent chez Tati et portent les "marques repère". Rarement des gens des deux groupes se cotoient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT   Aujourd'hui à 11:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendre l’école aux enfants » un livre de Laurent OTT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quel age vos enfants ont lu leur premier "vrai" livre?
» retrait preventif et conge de maternite
» Mon ex mari cherche les histoires..
» cas d'oreillons dans l'école des enfants
» Histoire des communes - Le Havre-Danton-Douanes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'art sous toutes ses formes ... :: Litérature-
Sauter vers: