Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tout ce qui concerne la grippe A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Tout ce qui concerne la grippe A   Sam 26 Sep - 21:41





Vidéo sur les dangers du vaccin et des manipulations possible réalisée par Phil R.XP de REQUIEM ETERNAM. www.myspace.com/requiemeternam7 tiré du Forum le Peuple de la Paix de Panetier. Les pièces du Nouvel Ordre Mondial se mettent malheureusement en place. Désolé , il n'y aura pas de musique pour accompagner une telle horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Lun 28 Sep - 1:58

Ben si a Rockefeller dans le coup, c'est sur que c'est le nouvel ordre mondial, les illumiatis, les skull and bones, le bohemians club, le groupe Bilderberg, ......

Que des gentils qui pensent aux pauvres en fait !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Lun 28 Sep - 18:35

ben voilà ... on est en plein film d'horreur ...

comment rendre la terre aux animaux et éliminer l'être humain ... il ne va plus rester personne et comme cela, ils seront tranquilles ...
je ne vois pas trop à quoi cela va servir d'éliminer toute une population mondiale ... autant faire sauter la bombe atomique. c'est plus sale mais au moins on ne sent rien en mourant sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Lun 28 Sep - 23:23

Mais ils essayent aussi, Hirondelle, ils essayent, à voir comment ils titillent Hamadinedjad !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Lun 28 Sep - 23:28


Les premiers vaccins seraient pour le personnel hospitalier...
Un optimiste dira que c'est pour le protéger.
Un pessimiste dira que c'est pour faire le vide plus vite !

Je ne vous donnerai pas mon sentiment, na !


En revanche, je vous cite une réponse que j'ai faite à un ami écolo, qui s'inquiétait pour l'avenir des petits poissons : " T'inquiètes pas pour les poissons, quand l'Homme aura rendu la planète invivable pour lui, les poissons seront encore là et ils auront la paix ! "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Mar 29 Sep - 9:17

Faisons campagne contre la vaccination.


... Histoire de voir s'ils vont nous l'imposer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Mer 30 Sep - 0:36

J'ai reçu ça par mail, de la part dune connaissance :



Grippe A H1N1, la vaccination obligatoire


Si vous croyez encore naïvement que le
plan de vaccination obligatoire n’aura pas lieu, je vous invite à
tenter de répondre aux questions que je me pose depuis que je suis ce
dossier de la grippe porcine.




Communiqué de la Rédaction :
"Si la rédaction de ctendance.com a décidé de publier ce qui suit,
c’est parce que ce contenu circule déjà dans des dizaines de milliers
(voir centaines) de boîtes à lettres. Les personnes lisant ceci sans
discernement pourraient alors être trompées à leur insu. La publication
sur ctendance.com n’a pas d’autre objectif que de tenter de remettre de
l’ordre dans les esprits en vous donnant la parole. Vos commentaires
laissés ici sont rassurants mais regardez autour de vous les gens qui
ont déjà ceci dans leur boîte."


Tel est le second objectif de cet article : vous faire
partager quelques-unes de mes nombreuses questions et interrogations à
propos de cette fameuse pandémie de grippe H1N1, et vous inviter à y
répondre par vous-même puis à tirer vos propres conclusions.

Pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle
demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un
mémo sur la question suivante : l’imposition d’un plan de vaccination à toute
la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle ? Ce sur quoi les
experts l’ont rassurée, invoquant qu’une situation exceptionnelle et qu’un état
d’urgence sanitaire justifiait amplement qu’on supprime toutes les libertés
individuelles !

Pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé a-t-elle modifié, le 27 avril
2009, sa définition de la pandémie ? Auparavant, pour déclarer une
pandémie, les contraintes étaient beaucoup plus sévères ! Maintenant, il suffit
que la maladie soit identifiée dans deux pays d’une même zone OMS !

Comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine
(H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu
depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918) ?

Par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l’intuition d’aller signer un
contrat d’investissement d’un montant de 100 millions d’euros, le 9 mars
2009, pour la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre la
grippe ? Et devinez où ! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie
a pris naissance !

Pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la
grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes, soit
plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l’Organisation
Mondiale de la Santé) ?

Pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le
virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors
que les faits démontrent qu’il s’agit d’une simple grippette (moins grave que la
grippe saisonnière ordinaire) qui n’a fait que 2.000 morts en plus de cinq
mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps,
200.000 morts !

Pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants
(2.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des
commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de
vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009 ?

Autrement dit, pourquoi met-on en place des mesures exceptionnelles
cette année, alors que la grippe est moins virulente que les autres années ?

Qu’est-ce qui, dans les faits, justifie de telles décisions alors qu’il n’y a rien
d’exceptionnel ?

Pourquoi des lois d’exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées
dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?

Pourquoi le Ministre de l’Intérieur Français a-t-il rappelé tous les
réservistes de l’armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite)
« de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l’été 2009 » (c’est-à-dire
septembre) ?

Pourquoi l’armée américaine vient d’être déployée sur tout le territoire
des Etats-Unis ?

Pourquoi plus de 800 camps de concentration ont-ils été installés aux
Etats-Unis, ces dernières années (pour l’instant, ils sont vides) ? Pourquoi
sont-ils gérés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency), qui
intervient lors des grandes catastrophes sur le territoire (comme lors du
cyclone Katrina) ?

Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans
tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées
dans chaque district ?

Pourquoi 600 neurologues britanniques ont-ils reçu, le 29 juillet 2009, une
lettre confidentielle du Health Protection Agency (HPA), les invitant à être
particulièrement attentifs à la future recrudescence du syndrome de
Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative gravissime déclenchée la
plupart du temps par l’acte vaccinal) ? Et pourquoi cette même agence n’a-telle
pas prévenu le public qui va « bénéficier » de cette campagne de
vaccination ?

Comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72
kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et
H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents,
alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet
accident absolument impossible ? Impossible sauf si l’acte devient volontaire.
Cela m’a été confirmé par un docteur en biologie.

Pourquoi ne nous dit-on pas que le vaccin contre la grippe, depuis 40 ans
qu’il existe, n’a jamais eu d’impact positif sur l’incidence de cette maladie,
au contraire ? Une étude internationale a démontré que les vaccinés
attrapaient plus souvent la grippe que les non vaccinés.

Pourquoi nous cache-t-on qu’en 1918, ce sont les personnes vaccinées
qui sont mortes de la grippe espagnole, et pas les non vaccinées ?
Cela
voudrait-il dire qu’elles ont été tuées par le vaccin lui-même, et pas par la
grippe ?

Si les vaccins ont si peu d’effets secondaires, comment les autorités
sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France
est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre
l’hépatite B ?

Pourquoi nous cache-t-on que toutes les épidémies du XXe siècle ont été
déclenchées par des campagnes de vaccination préalables ?

Pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe
H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de
fois plus importante – j’ai revérifié les calculs, car je n’y croyais pas !), alors
que la Chambre des Représentants l’avait reconnu explicitement responsable
du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu
180.000 GI’s malades (25 % des soldats) suite à l’injection du vaccin contre
l’anthrax ? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en
2004 !

Pourquoi les premières populations visées par la vaccination sont-elles les
femmes enceintes et les enfants, alors qu’habituellement, ce sont les vieux
qu’on vise ? Eux, paraît-il, auraient une mémoire immunitaire de la grippe
espagnole de 1918 !!!

Pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées,
non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des
militaires ?

Pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les
vaccins eux-mêmes ? Craindraient-ils de faux certificats ?

Pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu’ils refuseront de se faire
vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’ils n’ont pas confiance en la
procédure de préparation ?

Pourquoi présente-t-on le Tamiflu comme un antiviral efficace, alors que
toutes les campagnes d’utilisation de ce produit se sont révélées
catastrophiquement inefficaces ? De plus, ce médicament provoque de
nombreux désordres psychologiques et neuronaux, allant jusqu’à provoquer
des suicides en nombre chez ceux qui en consomment !

Pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre
protection, autorisent-elles qu’un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots)
soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c’est-à-dire
nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient
respectés, et sans aucune garantie d’innocuité dudit vaccin ?
Je pourrais continuer comme cela encore des heures. Mais je m’arrête là, car
les autres questions iraient toujours dans le même sens. Je n’ai plus le temps,
pour l’instant, de vous mettre toutes les références d’articles des journaux
officiels (le Monde, le Figaro, le Daily Post, le Journal du dimanche, etc.), des
sites officiels (de l’OMS, de Baxter, d’Aventis, de Sanofi-Pasteur, etc.) et des
déclarations de scientifiques pro-vaccinalistes que j’ai consultées !
Vous
trouverez tout cela sur mon site, d’ici la fin du mois de septembre.
Mais je vous garantis sur l’honneur que toutes les questions que je
pose ci-dessus se basent uniquement sur des lectures de documents
officiels et accessibles à tous ! Ce ne sont pas des allégations, des
suppositions, des supputations de théoriciens du grand complot ! C’est cela
qui fait qu’il est impératif de se poser de telles questions ! Et de tirer les
conclusions qui s’imposent.

Il y a, par contre, une question que je vais poser : comment un virus aussi
bénin va-t-il s’y prendre pour tuer des millions de personnes ? Ça, c’est
la question à un million de dollars !!!
Eh bien c’est l’histoire des pandémies du passé qui nous apporte la réponse.
La recette est simple (en douze étapes, déjà expérimentées en 1918 avec
succès)
:

On annonce qu’un foyer d’une nouvelle grippe vient d’apparaître au
Mexique et que c’est très grave, car c’est un virus animal qui s’est transmis à
l’homme !

On annonce ensuite 350 morts en une semaine, pour rectifier ensuite le
décompte à 8 morts. Mais tout le monde a retenu qu’il y avait eu beaucoup de
morts dès le début (ça ne vous rappelle rien, ça : le 11 septembre, on nous a
annoncé à la télévision 40 à 50.000 morts dans les Twin Towers – ce qui a
justifié la croisade contre les forces du Mal – puis, on a révisé le nombre de
morts à 2.974)

On annonce à grand renfort de publicité quotidienne que ce terrible virus
se propage à une vitesse incroyable sur toute la planète (alors que par ailleurs,
aucun laboratoire du monde ne dispose de la souche du virus pour confirmer
que c’est bien ce virus qui est en cause, et pas le virus ordinaire – on
reconnaît par ailleurs que la grippe porcine ne présente aucun symptôme
spécifique par rapport à ceux de la grippe ordinaire – alors, comment font-ils
pour compter le nombre de cas ???)

Devant le peu de virulence dudit virus, on nous annonce que ce gentil
virus (finalement) va muter et va devenir TRÈS méchant, et que l’on sait qu’il
va muter à une date précise (celle de la sortie des vaccins, quelle coïncidence
quand même !)

Pendant tout ce temps, on prépare des produits en laboratoire dont on dit
qu’ils sont des vaccins, et dans lesquels on mélange deux souches de la grippe
porcine, deux souches de la grippe aviaire et une souche de la grippe humaine
(cocktail tout à fait explosif, lorsqu’il sera injecté dans le corps !). De plus, on
rajoute (en plus grande quantité que d’habitude) des adjuvants (mercure,
aluminium et squalène), reconnus pour leur grande toxicité.

Peu avant la sortie des soi-disant vaccins (qui sont en réalité, ici, des armes
bactériologiques), les médias se déchaînent pour nous annoncer qu’il y a une
recrudescence de cas de grippe. Même si les médecins ne prennent plus la
peine de vérifier s’il s’agit bien du même virus, le peuple est tellement
hypnotisé qu’il ne réfléchit plus. Il est persuadé que la mutation annoncée est
en train de se réaliser.

On annonce aussi que tous les vaccins ne seront pas disponibles
immédiatement et qu’il y aura des chanceux qui pourront en bénéficier tout
de suite, et d’autres devront attendre jusqu’à quatre mois pour enfin recevoir
le vaccin salvateur ! À noter que nous en sommes là, pour l’instant, dans
la chronologie des événements.

Dès la sortie des premières armes bactériologiques déguisées en vaccins, le
bon peuple apeuré court se faire vacciner volontairement, dans les centres
spécialement préparés à cet effet (et encadrés par des militaires). Ici au
Canada, les gens s’inscrivent sur des listes d’attente pour être certains d’être
parmi les premiers vaccinés !

Dès l’injection du vaccin, le cocktail préparé soigneusement par les
laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches
dans le corps du patient, rendant les virus extrêmement mortels. Dans le
même temps, les adjuvants auront mis par terre le système immunitaire. La
Tamiflu sera utilisé pour provoquer une surinfection (cas déjà observés dans
plusieurs pays) entraînant immédiatement la mort de la personne.
Conséquence : il y aura des milliers de morts parmi les premières populations
vaccinées.

On nous dira alors que, malheureusement, ce qu’on craignait est arrivé : le
virus a muté sous une forme mortelle. On attribuera la cause des décès au
virus, et pas au gentil vaccin censé nous protéger ! Une panique s’emparera de
la population, qui réclamera qu’on les vaccine d’urgence.

Vu la gravité de la situation sanitaire, vu les troubles engendrés, d’une part
par ceux qui réclameront avec force leur vaccin, d’autre part par ceux qui
accuseront les autorités sanitaires de génocidaires, l’état d’urgence sera déclaré
dans tout le pays et le plan de vaccination obligatoire sera mis en place.

Ceux qui refuseront de se faire vacciner devront se cacher ou disparaître
pendant un temps suffisamment long, à moins qu’on ne les fasse disparaître
dans des camps de concentration prévus à cet effet.
Ce scénario, je vous l’écris en cette nuit du 9 au 10 septembre 2009. Je ne le
fais pas du tout de gaieté de coeur.
Restons debout et conscients.


Jean-Jacques Crèvecoeur
( Montréal, jeudi 10 septembre 2009 )


http://www.ctendance.com/article-19798.html
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Lun 5 Oct - 11:22





Tiens j'ai trouvé ça d'un gars sympa sur un site.


http://forum.forumactif.com/discussions-generales-f5/alerte-virus-h1n1-t234925-90.htm#2248049

Bonsoir,

Je poste ici pour dénoncer et exposer comme le font de nombreux médecins et scientifiques différents appartenant à tout les bords du domaine médical :

"Le SCANDALE DE LA VACCINATION !"

UN SCANDALE TRÈS LOURD et dont les dénonciateurs (tous ces nombreux médecins et scientifiques qui établissent clairement la toxicité des vaccins ainsi que tous les dégât engendrés) font l'objet d'un Black-out très suspect, même criminel de la part de nos prétendus autorités politiques et médiatiques, ce qui cause malheureusement par rapport à la majorité de nos concitoyens une totale ignorance quant à la réalité DU SCANDALE DE LA VACCINATION et sa toxicité largement et scientifiquement établies, ce qui est en soit également un scandale inadmissible, tous cela pour cupidement continuer de ramasser des milliards d'euros de la vente de tous ces poisons que l'on nous vend honteusement comme du pain béni et engraisser ces criminelles compagnies pharmaceutiques!

Alors si aucun organisme officiel n'est la pour nous informer réellement, véritablement et honnêtement sur le sujet, c'est en toute fraternité que je prend de mon temps pour vous partager tous les éléments démontrant ce scandale inadmissible concernant notre santé à tous et celles de nos enfants !

L'on se fout vraiment de nous depuis trop longtemps, réagissons !

Je vous demande de réfléchir avant de vous faire vacciner, et de vous informer longuement avant afin d'entendre les deux sons de cloche et pouvoir faire cet acte ou plutôt ne pas faire en toute connaissance de cause, les dangers sont particulièrement concernant le Vaccin contre la grippe Saisonnière et la Grippe A car les promoteurs de ces vaccins poisons font actuellement l'objet d'accusations criminelles malheureusement avec fort élément à charge, les instructions criminelles sont en cours et les plaintes multiples.

VACCINATIONS TOXIQUES, réfléchissons avant..

Liberté vaccinale
Comment la faire valoir ?

Avant d'aller plus loin dans votre lecture, je vous recommande de lire l'article "Vaccins : mais alors on nous aurait menti ?" (ici=> http://www.onnouscachetout.com/themes/medecine/vaccins-mensonges.php dont est extrait la fiche pratique suivante. (Extrait du livre de Jean Pierre Joseph, avocat)


Cas pratique

Un fonctionnaire zélé (bien que je lui démontre que les produits appelés «vaccins» sont inefficaces et nous empoisonnent), exige «parce que c'est la loi» que mes enfants soient vaccinés.
Que puis-je faire ?

1) Cessez d'abord d'avoir des scrupules.
Le personnage qui maintient ces exigences ne peut être :
a) qu'un ignorant.
B_) ou le complice d'une grave infraction pénale.

a) Un ignorant
Celui qui, malgré ces informations (lire l'article complet), ne change pas d'avis est particulièrement ignorant, car comment continuer de ne pas voir que les « vaccins » sont inefficaces et dangereux, devant la masse énorme de livres, d'articles de presse, de magazines, de pétitions de médecins concernant cette question ?

B_) le complice d'une infraction pénale
On nous a bassinés pendant des mois avec le procès PAPON, qui n'a cessé de dire qu'il appliquait la Loi et rien d'autre, et tous les politiques, à cette occasion, n'ont cessé de dire que quand un ordre était insensé, criminel, ou même anti-démocratique, il était légitime de ne pas s'y conformer. Or, certains fonctionnaires, obligés de constater l'inefficacité et la dangerosité des vaccins, vous disent qu'ils sont chargés d'exécuter la Loi, et que, même s'il est reconnu que votre enfant risque sa vie en se faisant vacciner, il vous dira que ce n'est pas son problème, car « C'est la Loi ».
Si le fonctionnaire zélé, au vu des informations que vous lui remettez ne se précipite pas sur son téléphone, afin d'informer sa hiérarchie qu'il existe un problème sérieux, et qu'on ne peut plus continuer comme cela, qui est il, sinon un lâche qui n'en a rien à faire de la vie de votre enfant, mais qui pense uniquement à son avancement ?

Sachez donc que vous avez en face de vous un lâche.
Sachez aussi que dans les affaires du sang contaminé, de l'amiante (où il a fallu que des scientifiques hurlent pendant 29 ans avant que l'on ne prenne des mesures) etc., ...de nombreuses personnes sont mortes parce que des imbéciles de cette envergure « ne voulaient pas savoir » .

2°) Nous pensons donc avoir trouvé le moyen d'échapper à l'empoisonnement, tout en respectant la Loi. Voici donc la méthode que nous suggérons. Elle consiste à contraindre ceux qui ne veulent pas savoir, à savoir quand même, afin qu'ils ne puissent plus jamais dire à l'avenir qu'ils ne savaient pas :

A - Photocopier les pages de ce livre : à partir du titre « Des faits (et non pas des théories) concernant les vaccins » jusqu'à la fin de la réponse à la question n° 19. (voir document à télécharger ci dessous - ndAd)
B - Photocopier les couvertures des livres parus sur cette question, que vous trouverez à la fin de cet ouvrage (plus d'autres si vous en possédez). Vous avez ainsi constitué un dossier.
C - Écrire à l'autorité qui exige que votre enfant soit vacciné (Inspecteur d'Académie, Conseil Général, Directeur d'école, etc.) le courrier suivant, en recommandé avec A.R :

Monsieur l'Inspecteur (ou Monsieur le Directeur),

Près de 2.000 personnes souffrent actuellement de graves maladies neurologiques, ou sont décédées, et les victimes accusent le vaccin contre l'Hépatite B, (Éric GIACOMETTI, La santé Publique en otage, Éd. Albin Michel).
Des plaintes pour empoisonnement et administration de substances nuisibles à la santé ont été déposées, notamment à l'encontre de ceux qui ont obligé les victimes à recevoir un vaccin tant inefficace que dangereux. Elles sont actuellement centralisées chez un Juge d'Instruction à Paris.
Malheureusement, une étude approfondie de cette question, montre que tous les vaccins sont concernés, et pas seulement celui contre l'Hépatite B.
Vous venez de me demander, par courrier en date du… de faire vacciner mon enfant…, scolarisé à l'école…
Je vous remercie de bien vouloir noter mes observations, et répondre aux 5 questions que vous trouverez à la fin de la présente:

I – OBSERVATIONS
Alors que la quasi-totalité des pays d'Europe, a supprimé les vaccins obligatoires, la France (1er pays producteur mondial de vaccins), en a maintenu 4, malgré les protestations de milliers de scientifiques de tous bords, criant à l' empoisonnement collectif, devant leur dangerosité, et surtout leur inefficacité.

Voilà plus de 20 ans, que des médecins, biologistes, etc. du monde entier, tentent d'alerter les pouvoirs publics pour leur donner des informations extrêmement graves concernant les vaccins :

Des épidémies de coqueluche aux U.S.A. ont atteint des centaines d'enfants vaccinés contre la coqueluche,
Des épidémies de polio dans le monde entier ont touché des milliers de personnes, pourtant correctement vaccinées,
En 1993, 100 infirmières des Hôpitaux de Paris, atteintes de tuberculose, avaient toutes reçu le B.C.G. etc.

Des scientifiques du monde entier semblent dire aujourd'hui :
Que les produits appelés « vaccins » seraient totalement inefficaces,
Qu'ils seraient dangereux, responsables de scléroses en plaques, encéphalites, méningites, maladies neurologiques.

Fabriqués avec du sérum de veau, des cellules cancérisées, et de l'hydroxyde d'aluminium à des doses 30 fois supérieures au seuil maximum de toxicité, ainsi que de dérivés du mercure, ils ont pour effet général de baisser nos défenses immunitaires, et pourraient être liés à l'apparition du Sida,
Que souvent, même, ils nous transmettraient les maladies qu'ils sont censés prévenir !
Que l'on nous aurait menti depuis 50 ans au moins, pour des raisons sordides et honteuses, en nous faisant croire, notamment, que les vaccins auraient enrayé les épidémies.

Or, il semblerait que l'arrêt des épidémies n'ait rien à voir avec les campagnes de vaccination.
Ainsi, 1.200 personnes ont été victimes de la Polio en France, en 1956, année où la campagne de vaccination a débuté. Et, en 1957, la France a connu plus de 4.000 cas.
Personne, d'ailleurs, n'est capable d'expliquer pourquoi les épidémies de peste et de choléra du Moyen Âge, de suette picarde (qui a sévi de 1718 à 1906), et plus récemment, de scarlatine, se sont arrêtées sans vaccin, et sans décimer toute l'humanité...
Ces informations sont extraites de nombreux articles de presse et, notamment, d'environ 40 ouvrages dont je vous remets la liste en annexe. Je précise que ces ouvrages sont en vente depuis plus de 10 ans dans les librairies et les FNAC, et aucun d'entre eux n'a fait l'objet du moindre démenti.
La lecture de simples citations extraites de ces ouvrages, conduit tout lecteur, à la conclusion incontournable, suivant laquelle les enfants sont victimes d'un empoisonnement collectif, et qu'il est plus que temps de réagir.

En outre, tous les ans, des centaines de médecins, adressent des pétitions au Ministère de la Santé, afin que cesse ce qu'ils considèrent être un véritable empoisonnement collectif n'ayant pour but que le profit, et pas du tout la SANTÉ…PUBLIQUE.
Ces médecins dénoncent le fait que la quasi totalité de leurs confrères sont dans l'ignorance totale de ces informations, car l'information médicale en France passe entièrement par les laboratoires pharmaceutiques.
Ces médecins indiquent également qu'une vaccination n'est pas un acte banal, et qu'un certain nombre de précautions sont, de toutes manières, obligatoires, conformément, notamment, à l'Arrêté du 28 février 1952.

Note : Ne nous mettons pas hors la loi, faisons réaliser ces examens médicaux OBLIGATOIRE préalable à toute vaccinations!

Arrêté du 19 mars 1965 RELATIF A LA VACCINATION ANTIPOLIOMYÉLITIQUE OBLIGATOIRE :

http://www.legifrance.com/affichTexte.do;jsessionid=EB2E61921D7E29E0859CF8B31851D682.tpdjo10v_1?cidTexte=JORFTEXT000000441414&categorieLien=id

Journal Officiel De La République Française.

http://www.legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numJO=0&dateJO=19650101&pageDebut=02311

L'esprit de cet arrêté, toujours en vigueur, est confirmé par Le Code De La Santé Publique.

[Article D 3111-7]Code De Santé Publique.

http://droit-finances.commentcamarche.net/legifrance/65-code-de-la-sante-publique/197752/declaration-obligatoire-des-vaccinations

Or, jamais une seule vérification n'est proposée aux enfants, ce qui procède d'une négligence criminelle.

Bien que ces éléments soient publics, et notoires depuis au moins 10 ans, aucun scientifique n'est encore venu les contredire, les vaccinalistes se contentant de répéter, comme une litanie religieuse, que les vaccins auraient enrayé les épidémies.

La France est le seul pays d'Europe à avoir maintenu 4 vaccins obligatoires. Aussi, comme par hasard, le pays qui compte le plus de cas de tuberculoses et de tétanos, mais c'est le 1er pays producteur de vaccins du monde…
En outre, certains vaccins, obligatoires en France, sont interdits dans d'autres pays de la C.E.E. (Grande-Bretagne, par exemple), vu le nombre de victimes paralysées à vie qu'ils ont faites.
Nous ne pouvons donc plus nous contenter aujourd'hui de nous retrancher derrière des obligations de réserve, faute de quoi nous serions obligés de constater que le procès PAPON n'a servi à rien. Tout citoyen a, aujourd'hui, à partir du moment où il sait, le devoir de prendre une position.

Je vous remets la copie d'un document rassemblant des citations de scientifiques français et étrangers.
Je précise qu'aucun d'entre eux ne semble appartenir à la moindre secte, ce qui revient à dire que ce document peut être lu sans crainte d'être hypnotisé ou décérébré...
Vous trouverez également la couverture d'un certain nombre d'ouvrages traitant de la question, montrant que le problème est sérieux.

II – CONSÉQUENCES DE CES OBSERVATIONS

Les conséquences que l'on peut tirer de l'ensemble de ces informations sont les suivantes :
Un vaccin est une substance « préparée à partir de microbes, virus ou parasites qui, inoculés à un individu lui confère une immunité contre le germe correspondant ».
Les substances inoculées aux enfants contre leur gré et celui des parents, sont, de toute évidence, des substances qui ne confèrent pas l'immunité, puisque les scientifiques nous démontrent aujourd'hui que de nombreux enfants vaccinés, ont, néanmoins, contracté la maladie.
Ces substances, en outre, sont toxiques, puisqu'elles entraînent des effets secondaires graves, parfois mortels.
Ces substances ne sont donc pas des « vaccins », mais réellement des faux vaccins.

Ainsi, le fait d'imposer l'administration de produits toxiques inutiles à des enfants constitue le délit de mise en danger de la vie d'autrui, et peut, à long terme, constituer le crime d'empoisonnement ou administration de substances nuisibles.

III - MES QUESTIONS

1°) Avez- vous pris connaissance des informations jointes au présent courrier?

2°) La Loi, et notamment, l'Arrêté du 28 février 1952, impose, préalablement à tout acte vaccinal, de « prendre toutes précautions », c'est-à-dire, de procéder à un examen destiné à vérifier si le produit que l'on veut administrer à l'enfant n'est pas dangereux pour lui.
Où puis-je donc, faire pratiquer (gratuitement, s'agissant de vaccins obligatoires), les analyses suivantes, ainsi que la Loi m'en fait obligation) ? :

a) Ionogramme complet, dosage de l'urée,
cool.gif Lipidogramme,
c) Bilan endocrinien,
d) Titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies,
e) Test de dépistage du Sida et des différentes hépatites,
f) Electrophorèse et immunophorèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelles de l'organisme à fabriquer les anticorps,
g) Bilan radiologique:
- Radiographie panoramique dentaire, ceci dès qu'il y a au moins une dent dévitalisée,
- Radiographie pulmonaire, pour éliminer toute image de tuberculose pulmonaire.

3°) Les substances de source bovine étant interdites dans toute médication depuis 1994, dans la mesure où aujourd'hui encore le B.C.G. est fabriqué avec de la bile de boeuf, où puis-je (afin de respecter la réglementation de 1994) trouver un B.C.G. ne comportant pas de produits bovins ?

4°) L'ensemble des scientifiques précités indiquent que les produits actuellement commercialisés sous l'appellation de « vaccins » n'empêchent pas de contracter la maladie.
Il est donc évident que les produits actuellement sur le marché ne sont pas des vrais vaccins.
Par conséquent, afin de respecter l'obligation vaccinale qui m'est faite de par la Loi, où puis-je trouver des vrais vaccins, dont l'efficacité est garantie ?

5°) Je suis obligé de constater que la composition des vaccins comprend des produits hautement toxiques. Or, l'administration de substances nuisibles à la santé est interdite par la Loi, et constitue d'ailleurs un crime prévu par le Code Pénal.
Afin de ne pas me rendre complice du crime d'administration de substances nuisibles à la santé où puis- je trouver des vaccins sans aucun risque pour la santé de mon enfant (c'est-à-dire ne contenant ni hydroxyde d'aluminium, ni dérivés du mercure, ni sérum de veau, ni cellules cancérisées) ?

J'indique, pour le cas où vous ne répondriez pas à mes questions, et où vous m'obligeriez à administrer à mon enfant des substances appelées « vaccins », je serais alors contraint de déposer une plainte pour « mise en danger de la vie d'autrui ». D'autre part, il est bien évident que, dans le cas où, par la suite, mon enfant serait victime d'effets secondaires, que je déposerai une plainte pour administration de substances nuisibles à la santé contre ceux qui auront administré ces substances, mais également à l'encontre de ceux qui se seraient rendus complices de cette infraction, en faisant par exemple, de cette intoxication une condition nécessaire à la scolarisation.

Je vous remercie vivement de l'attention que vous porterez à mes préoccupations, et vous prie de croire, etc.


ANNEXES A MON COURRIER :

Liste d'ouvrages accessibles à tous en librairie ou dans les FNAC

La mafia médicale, (Dr G. LANCTOT), Ed. Voici la clé,
La dictature médico-scientifique, (Sylvie SIMON), Ed. Filipacchi,
Vaccination erreur médicale du siècle, (Dr L. De BROUWER), Ed. Louise Courteau,
Danse avec le diable (G. SCHWAB), Ed. Courrier du livre,
Dossiers sur le gouvernement mondial, (A. MEUROIS-GIVAUDAN), Ed. Amrita,
La guerre des virus, (L. HOROWITZ), Ed. Félix,
Au cœur du vivant, (J. BOUSQUET), Ed. Saint Michel,
Le malade déchaîné, (R. BICKEL), auto édité,
Les chemins de la souveraineté individuelle, (R. BICKEL), auto édité,
Vaccinations : l'Overdose, (Sylvie SIMON), Ed. Déjà,
Tétanos, le mirage de la vaccination, (F. JOET), Ed. Alis,
Pour en finir avec Pasteur, (Dr Eric ANCELET), Ed. Marco Pietteur,
La santé confisquée, (Mirko et Monique BELJANSKI), Ed. Compagnie,
La lumière médicale, (Dr Norbert BENSAÏD), Ed. le Seuil,
Mon enfant et les vaccins, (Dr F. BERTHOUD), Ed. Soleil,
On peut tuer ton enfant, (Dr P. CHAVANON), Ed. Médicis,
Vaccination, Social Violence and Criminality, North Atlantic Books, Berkley 1990,
A shot in the dark, (Dr HARRIS et B Loe FISHER), Avery Publishing group, 1991,
Les Vérités indésirables, Le cas Pasteur (Archives Internationales Claude BERNARD), Ed. La Vieille Taupe, 1989,
L'intoxication vaccinales, (F. DELARUE), Ed. Le Seuil, 1977,
La rançon des vaccinations, (Simone DELARUE), Ed. LNPLV, Ed 1988,
Live viral vaccine, biological pollution, (Pr R DELONG), Cartlon Press Corp, New Yorl, 1996,
L'intox, quelques vérités sur vos médicaments, (Dr Bruno DONATINI), Ed. MIF,
Adverse effects of Pertussis and Rubella vaccines, Washington DC National Academy Press, 1991,
Des lobbies contre la santé, (Roger LENGLET), Ed. Syros,
La médecine retrouvée, (Dr ELMIGER), Ed. Léa,
Vaccinations : prévention ou agression ?, (M. Th. QUENTIN), Ed. Vivez Soleil,
Des enfants sains même sans médecin, (Dr R. MENDELSOHN), Ed. Soleil 1987,
Immunisation, Theory versus reality, New Atlantean Press, 1996,
La poliomyélite, quel vaccin ? quel risque ?, (Dr Jean PILETTE), Ed. de l'Aronde, 1997,
La catastrophe des vaccins obligatoires, (Pr TOSSOT), Ed. de l'Ouest, 1950,
Les dessous des vaccinations, (Dr SCOHY), Ed. Cheminements,
Tuberculose et vaccin B.C.G., (Pr GRIGORAKI),
Le tabou des vaccinations. Danger des vaccins, thérapies naturelles de prévention des maladies infectieuses, (Miller Schär MANZOLI),
Déjà vacciné ? Comment s'en sortir ?, (Dr A. BANOIS – Sylvie SIMON),
Vaccinations : le droit de choisir, (Dr F. CHOFFAT), Ed. Jouvence,
12 balles pour un veto, (Dr QUIQUANDON), Ed. Agriculture et Vie, 1978,
Les radis de la colère, (J.-P. JOSEPH, Avocat à Grenoble), Ed. Louise Courteau,
Vaccinations, les vérités indésirables, (Pr GEORGET), Ed. DANGLES, préface du Pr CORNILLOT, Doyen de la Faculté de Médecine de Bobigny,
Nous te protègerons, (Dr Jean PILETTE), Ed. Daxhelt,
La faillite du B.C.G., (Dr Marcel FERRU, Pr honoraire de clinique médicale infantile), Ed. Princeps,
La Santé Publique en otage, (Eric GIACOMETTI), Ed. Albin Michel,
Vaccin Hépatite B : Les coulisses d'un scandale, (Sylvie SIMON et Dr Marc VERCOUTERE), Ed. Marco Pietteur.

Aucun de ces ouvrages, largement diffusés tant en France qu'à l'étranger, n'a fait l'objet du moindre procès, ni même du moindre démenti.

Présentation de l'auteur :

Jean-Pierre JOSEPH:
Est avocat au Barreau de Grenoble.
A été chargé de cours de Droit comparé à l'Université de Glasgow, dans les années soixante-dix, puis président de Maison pour tous de quartiers dits « sensibles » pendant 10 ans, et animateur bénévole de quartier. Il est un des fondateurs de la 1ere expérience d'autogestion d'un Centre socioculturel en 1973, avec baisse de plus de 70 % de la délinquance sur un quartier.
A été musicien d'orchestres de variétés, auteur compositeur, et membre de la S.A.C.E.M.
Est l'auteur des ouvrages suivants:
- Le show business français, un État dans l'État (Éd. les cahiers de la pensée sauvage).
- Améliorer notre santé par une méthode qui ne coûte rien (non encore édité).
- Les radis de la colère (Éd. Louise Courteau).
Est instructeur fédéral de karaté, diplômé de la Fédération française de karaté (F.F.K.A.M.A.), membre du jury des grades de la ligue Dauphiné-Savoie de la F.F.K.A.M.A.
Est parti en urgence en République d'Haïti en janvier 2001, et a été le 1er avocat français à être autorisé, depuis l'indépendance de 1804, à plaider devant une Cour d'Assises haïtienne, pour défendre le navigateur grenoblois, accusé de meurtre sur sa femme qui, en fait, s'était suicidée. Après une semaine d'un procès médiatisé (TF1, Le Figaro, Paris-Match, etc.), à la suite duquel le navigateur fut acquitté, Jean-Pierre JOSEPH, qui n'avait aucun vaccin et qui n'a pris aucun traitement préventif contre le paludisme, est revenu criblé de piqûres de moustiques, et n'a pas été malade.

Source : http://www.onpeutlefaire.com/fichestechniq...n-vaccinale.php

Pour toutes informations complémentaires et importante concernant la vaccination : http://antipedo.over-blog.com/article-32243156.html

Le blog de Jean Pierre Joseph : http://avocats.fr/space/jean-pierre.joseph/content/_686CE59C-CD93-4513-B4C3-450158F332D6#1BB5C42C-6A88-4333-9B96-4CAB99255504

Son témoignage vidéo sur la raison de la propagande et psychose anti-secte qui taxant tous ceux voulant sortir des rangs comme étant un adepte d'une secte (Affaires qu'il a traité) : http://antipedo.over-blog.com/article-33685142.html


elche
Restez sympa, je suis un nouveau membre Wink



Nombre de messages: 2
Points: 27
Réputation: 0
Date d'inscription: 10/09/2009
Niveau d'alerte:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Lun 5 Oct - 20:04

Oui, le pseudo aussi est sympa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Mar 6 Oct - 23:05



http://www.bellaciao.org/fr/spip.php?article92134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Sam 19 Fév - 20:16

Combien la Grippe A a vraiment coûté à l'Etat






Copyright Reuters


Stratégie ambitieuse, décisions prises trop
rapidement, mauvaise communication et coût élevé : dans son rapport annuel, la Cour des Comptes critique largement la gestion de la pandémie grippale de 2009-2010. Au total, elle aura coûté 662,6 millions d'euros selon les Sages, au lieu des 510 millions indiqués par le ministre de la Santé.


les détracteurs de la gestion gouvernementale de la grippe A ne l'avait pas
attendu pour s'en persuader. Mais le rapport annuel de la Cour des Comptes, publié ce mardi, pointe en détails les dysfonctionnements intervenus en 2009-2010 en matière de stratégie vaccinale.
La campagne s'est révéle "coûteuse au regard des résultats obtenus"
souligne le rapport. Elle s'est élevée à 662,6 millions d'euros,
"montant nettement supérieur aux 510 millions annoncés par le Ministre
de la Santé lors de son audition par la Commisqion d'enquête de
l'Assemblée nationale". Les coûts liés aux vaccins ont représenté plus
de la moitié de ces dépenses (57 %), qu'il s'agisse de l'achat des doses
ou de l'indemnisation des laboratoires à la suite des annulations de
commandes intervenues début 2010.
Par personne vaccinée, le coût de la campagne contre la grippe A a été "particulièrement élevé", à 110 euros. Et ce d'autant que seuls 9 % de la population s'est faite vacciner (6 millions de personnes) alors que des doses avaient été prévues pour 78 % des Français. On peut toutefois noter que cette situation se retrouve au Royaume-Uni (8 % de vaccinés pour 106 % de taux de couverture).
Parmi les autres griefs de la Cour des Comptes, on trouve pêle-mêle :
le cadre trop "rigide" du plan de pandémie grippale, l'absence de
"stratégie de repli" pour les commandes de doses faites aux laboratoires
pharmaceutiques, des outils de gestion de crise insuffisants, une
organisation "dispendieuse" avec l'ouverture de centres de vaccination
au lieu du recours aux médecins de ville, et des contrats de vaccins mal
négociés.
Le rapport précise par exemple que "le laboratoire GSK a présenté une
offre de réservation de vaccins à laquelle les autorités devaient
répondre en quelques jours, sans [...] expertise sanitaire solide".
90% des vaccins achetés inutilement
Au final, à peine plus de 10 % des vaccins initialement commandés par
le gouvernement (10,2 millions de doses) "sont susceptibles d'avoir
servi dans le cadre de la vaccination" indique le rapport.
Les Sages soulignent cependant qu'il est toujours facile de refaire
l'histoire à posteriori. "La restitution de ces décisions dans leur
contexte et les comparaison entre Etats conduisent à modérer" les
critiques vis-à-vis de la France, une campagne vaccinale de ce type
constituant une "première" dans le pays.
Pour l'avenir, la Cour des Comptes recommande de "réviser le plan
pandémie grippale" en y introduisant "un volet financier et budgétaire".
elle préconise aussi de n'exclure a priori ni les hôpitaux ni les
médecins et de repenser la communication gouvernementale sur la campagne
de vaccination. Enfin, elle suggère "d'organiser une coordination
européenne pour renforcer la position des Etats dans la négociation des
contrats d'achats de vaccins".








Audrey Tonnelier - 17/02/2011, 15:03
|


http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/chimie-pharmacie/20110217trib000602343/combien-la-grippe-a-a-vraiment-coute-a-l-etat.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ce qui concerne la grippe A   Aujourd'hui à 4:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ce qui concerne la grippe A
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vaccin contre la grippe
» VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE
» Help ! Poussette reversible, pliage compacte, tout terrain !
» Choix poussette tout terrain et une "bonne" coque???
» help tout en 1 HP 2610

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: