Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la PJJ comme à France Télécom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: A la PJJ comme à France Télécom   Lun 21 Sep - 6:31

je relaie l'info d'une copine.

A la PJJ comme à France Télécom

Comme à France Télécom, les personnels de la PJJ ( Protection Judiciaires de la jeunesse) n'en peuvent plus de devoir se soumettre aux différentes restructurations des services.

De plus leur déontologie concernant l'aide à apporter aux mineurs délinquants est profondément heurtée par des injonctions à appliquer des politiques de plus en plus répréssives. Jusqu'à présent, ces personnels avaient refusé de travailler en milieu carcéral et en Centre éducatifs fermés. Dorénavant on les y contraint. Or ils considèrent que l' on ne fait pas d'éducatif en milieu carceral, on enferme, on surveille, et on punit!
Pour beaucoup être éducateur n'est pas un métier comme un autre, c'est un engagement. Le sens de ce travail est totalement remis en cause, lorsqu'il s'apparente à une fonction de "maton" et est considéré comme tel!
Le Directrice d'un service de la PJJ a tenté de mettre fin à ses jours vendredi à Paris en se défenestrant.
L'année dernière un de nos camarades, Yves, ex educateur de la PJJ dont il était en disponibilité, a mis fin à ses jours après avoir écrit une proposition de manifeste de désobeissance civile aux politiques d'enfermement et aux lois de prevention de la délinquance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Lun 21 Sep - 7:14

ca va mal dans la fonction publique
l'ambiance générale est au plus bas et nous le ressentons de jour en jour

vont ils faire quelques choses à ce malaise ? je ne pense guère ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Mar 22 Sep - 0:15

Si si : ils font quelque chose : la loi sur la mobilité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Mar 22 Sep - 7:17

justement, c'est à cause de la loi sur la mobilité qu'il se passe tout cela

ils en avaient déjà rien à faire des situations familiales avant ... alors maintenant, c'est encore pire

il n'en on rien à foutre de briser des ménages et de mettre en péril des familles ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Mar 22 Sep - 14:58

Fédération CNT santé social et collectivités territoriales
> 33 rue des Vignoles 75020 Paris
> Tél :06 28 33 42 43 mail: fede.sante-social@cnt-f.org
>
>
>
> La PJJ va-t-elle vers un suicide collectif ?
>
>
> Mardi 15 septembre 2009, Mme KOKOSZKA Catherine, directrice départementale
> de la protection judiciaire de la jeunesse de Paris a tenté de mettre fin
> à ses jours par défenestration sur son lieu de travail. Selon certains de
> ses collègues, cet acte faisait suite à une réunion de la direction
> interrégionale Ile de France-Outre-mer de la PJJ au cours de laquelle les
> directeurs départementaux ont appris des fermetures de structures qu'ils
> devaient annoncer aux services concernés.
> Mme Kokovska n'a semble-t-il pas supporté cette annonce supplémentaire
> dont la conséquence est de mettre en péril les services éducatifs au
> détriment des jeunes pris en charge.
> Au moment où le ministère de la justice mène une propagande pour
> soit-disant lutter contre le taux élevé de suicide en milieu carcéral, il
> semblerait qu'en parallèle, une autre politique soit mené pour conduire
> la protection judiciaire de la jeunesse à un suicide collectif !
> Cette politique est entamée depuis déjà de nombreuses années avec le vote
> de lois de plus en plus répressives (Lois Perben, loi prévention de la
> délinquance, loi sur le récidive...) et l'ouverture de structures fermées
> (centre éducatifs fermés et Établissements pénitentiaires pour mineurs).
> Fin 2009 l'ordonnance du 2 février 1945 devrait disparaître pour laisser
> place à un code pénal des mineurs qui mettra certainement un terme
> définitif aux prises en charge éducatives.
> Dans le quotidien des éducateurs et éducatrices, la pression est de plus
> en plus grande envers celles et ceux qui cherchent à proposer des
> solutions éducatives (deux éducatrices de Saint-Denis en ont fait les
> frais cette année en étant mutées pour raisons de service), qui refusent
> de sacrifier les projets des adolescents au profit de l'application de
> directives autoritaires, qui refusent tout simplement d'être de simples
> exécutants.
> Dans ce contexte où ceux qui réforment ont comme seul souci de faire des
> économies budgétaires en diminuant le personnel et au travers d'opérations
> immobilières, ce sont les adolescents qui sont les premiers à en souffrir.
> L'administration demande aux professionnels non pas de penser
> l'accompagnement éducatif dans toute sa dimension subjective non
> limitative et non restrictive mais bien d'accompagner des mesures de
> surveillance et/ou de répression. Tout cela concourt à la multiplication
> de situations inhumaines qui ne laissent pas d'autres destinées aux jeunes
> que la rue ou la prison.
> Il est temps de laisser de côté nos individualismes pour affronter
> collectivement cette machine à tuer qu'est le capitalisme !
>
> Paris le 21 septembre 2009
> le secrétariat fédéral
>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Mar 22 Sep - 23:30

hirondelle a écrit:
justement, c'est à cause de la loi sur la mobilité qu'il se passe tout cela

ils en avaient déjà rien à faire des situations familiales avant ... alors maintenant, c'est encore pire

il n'en on rien à foutre de briser des ménages et de mettre en péril des familles ...

Tu prêches un convaincu (et pas un con vaincu ! ) , l'oisillone : j'ai vécu 2 ans de purgatoire à 10 heures de trajet de ma famille, pour...raisons de sevices !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Sam 26 Sep - 19:30

mauvaise manip


Dernière édition par bye le Dim 27 Sep - 6:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Sam 26 Sep - 19:31

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Chez Borloo aussi ...   Lun 28 Sep - 1:49

Une vague de suicides au ministère de l’Écologie

Après France Télécom et Renault, c’est au tour du service public d’être touché par une vague de suicides. L’Humanité a révélé hier que le ministère de l’Écologie, du
Développement durable et de la Mer, de Jean-Louis Borloo, avait
lui-même été touché par des suicides d’employés. Le journal s’est
procuré un document voté à l’unanimité par le Comité central d’hygiène
et sécurité (CCHS) du ministère le 1 er octobre 2008 et
intitulé « Éléments de connaissance et d’approfondissement pour la
prévention des crises suicidaires ». Il avance des chiffres effarants :
chez les agents de l’équipement et de l’environnement, le nombre de
tentatives de suicide par an serait de 150 à 250 et le nombre de décès
par suicide serait de 15 à 25 ! Ces chiffres sont hélas corroborés par
des enquêtes récentes. En 2006, 18 décès par suicide d’agents du
ministère sont recensés. La CGT fait état de 67 décès par suicide
depuis 2004, dont 26 en 2008 et 11 depuis le 1 er janvier
2009. « Le dernier suicide connu est le fait d’un chef de service de
La Rochelle qui élevait seul sa fille handicapée. On lui avait annoncé
que, dans le cadre de la réorganisation de son service, il était
transféré à Bordeaux », explique Jean-Marie Rech, de la CGT, qui pointe
les causes précipitantes comme les ruptures de carrières et la
dégradation de l’itinéraire professionnel. « Il ne faut pas
attendre la crise pour agir, il est indispensable de veiller à la
promotion du bien-être au travail», conclut le document.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Lun 28 Sep - 18:09

Un 24e suicide à France Télécom


Un salarié de 51 ans s'est donné la mort lundi matin en Haute-Savoie, dénonçant dans une lettre d'adieu «le climat au sein de son entreprise». Il avait été récemment muté d'un service de relations avec les entreprises à un centre d'appel.




Il est le 24e salarié de France Telecom à mettre fin à ses jours en un peu plus d'un an et demi. Un homme de 51 ans s'est jeté du haut d'un viaduc surplombant l'autoroute A41, lundi matin en Haute-Savoie.
Marié et père de deux enfants, cet employé travaillait au sein d'une centrale d'appel à Annecy. Selon la préfecture, l'homme a laissé dans sa voiture «une lettre à l'attention de son épouse, dans laquelle il explique que c'est le climat au sein de son entreprise qui a rendu propice le passage à l'acte». Sa mort a été confirmée par France Télécom, qui a indiqué que son PDG, Didier Lombard, devait «se rendre sur place immédiatement».
«C'est honteux. Il travaillait sur un plateau qui était connu depuis longtemps pour être invivable, il y avait une vraie indifférence, aucune humanité, on ne parlait que de chiffres, les salariés étaient de la chair à pâté, a réagi Patrice Diochet, représentant de la CFTC chez France Télécom. «C'est quelqu'un qui a été signalé à l'entreprise comme une personne en difficulté», a-t-il précisé. Selon lui, cet employé a fait l'objet d'un récent «basculement» d'un service de relations avec les entreprises «vers ce plateau d'appel à Annecy». «Ce sont les conséquences directes de ce qu'on appelle chez nous les mobilités forcées», a renchéri Sébastien Crozier, porte-parole de la CGC-UNSA du groupe.
Gel des restructurations



Depuis dix ans, l'entreprise a connu une transformation très profonde et très rapide. Si la majorité des employés a accepté ces changements, certains vivent très mal la rupture brutale avec le passé, affirment les syndicats. Face à la colère des salariés, l'Elysée était montée au créneau mi-septembre. Son secrétaire général, Claude Guéant, avait notamment affirmé que France Télécom devait venir «au secours de ceux qui sont dans la difficulté», mais avait estimé qu'on ne pourrait réduire ce phénomène «à un problème d'organisation» du travail. Le PDG de France Télécom, Didier Lombard, avait quant à lui suscité l'ire des salariés du groupe en évoquant une «mode du suicide» au sein de l'entreprise. Il s'en était alors excusé le lendemain, s'engageant à combattre le problème.
Un numéro d'appel avec des psychologues extérieurs avait été lancé le 15 septembre et des discussions sur le stress avaient été lancées le 18 septembre entre les syndicats et la direction, pour tenter d'enrayer l'inquiétante spirale. Les syndicats demandent notamment que le gel des restructurations perdure jusqu'à la fin de l'année, et non jusqu'au 31 octobre comme promis par la direction.
LIRE AUSSI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Lun 28 Sep - 23:19

Le PDG s'en occupe ... à quand le suivant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la PJJ comme à France Télécom   Aujourd'hui à 20:41

Revenir en haut Aller en bas
 
A la PJJ comme à France Télécom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Le Polonais comme Langue étrangère
» Comme à Ostende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: