Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fallait s'y attendre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Fallait s'y attendre...   Jeu 21 Juin - 0:44

Bouclier pour les uns, ceinture pour les autres
les vrais chiffres .


Toutes les premières mesures du gouvernement favorisent les patrons et les fortunes, à l’opposé du discours de Nicolas Sarkozy qui prétendait être le « candidat du peuple ».

L’ouvrier qui voudrait « travailler plus pour gagner plus ». Le bon père qui voudrait transmettre « le fruit d’une vie de travail » sans passer par la case impôts. Le salarié qui voudrait devenir propriétaire... Des mois durant, pendant la campagne présidentielle, l’UMP avec son « champion » Nicolas Sarkozy a fait tourner à plein régime la démagogie sociale. Demain, pour le « petit », le « méritant », la « France d’en bas », enfin tout ira mieux, enfin l’heure de la reconnaissance va sonner... Et force a été de constater, au moment du vote, que cette musique enjôleuse n’a pas été sans succès. Mais le vernis de la propagande commence à craquer et laisse apparaître des réalités beaucoup moins douces. Le gouvernement Fillon a annoncé un programme de mesures concrètes censées réaliser les promesses sarkozyennes. Un premier examen serré, attentif, révèle que toutes avantageront les plus avantagés, qu’elles « oublient » les plus défavorisés. Les heures sup défiscalisées et détaxées ? Comme nous le montrons, à l’aide de cas types, ci-contre, ce sera le bingo pour les employeurs, sans commune mesure avec les miettes que peuvent espérer une minorité de salariés. Même chose pour les intérêts des emprunts immobiliers déductibles. Idem encore pour le bouclier fiscal à 50 %, qui dissimule la suppression, de fait, de l’ISF, et l’exonération de droits de succession qui vise les seuls gros patrimoines.
Et l’on pourrait en dire à peu près autant des franchises sur les dépenses de soins ou du démantèlement de la carte scolaire, annonciateur, contrairement au discours officiel, d’une ségrégation accrue entre écoles des beaux quartiers et celles des banlieues populaires. Et pendant ce temps-là, rien pour le SMIC, rien pour le logement social, rien pour les hôpitaux... Bref, un pur programme de soutien aux plus fortunés, d’encouragement à la rente, au profit, dont l’immense majorité de « la France qui travaille » paiera le prix fort. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Fallait s'y attendre...   Lun 23 Juil - 9:12

La seule mesure que Sarkozy ose présenter comme un avantage pour les salariés est le fait que le montant des heures supplémentaires effectuées par un salarié ne sera pas soumis à l'impôt sur le revenu. Cela se présente comme l'application du « travailler plus pour gagner plus » dont Sarkozy a fait un de ses slogans.

En fait, ce sera surtout un avantage pour les patrons, qui se voient du même coup offrir un allégement des cotisations sociales dues au titre de ces heures. Car, pour les salariés, outre que ce ne sont évidemment pas eux qui choisissent ou pas d'effectuer des heures supplémentaires, que deviendront ces heures, exonérées de tout ou partie des cotisations sociales, pour le calcul de leurs droits en cas d'arrêt maladie ou surtout pour leur retraite ? La loi ne le dit pas. Et les travailleurs qui y auraient un intérêt dans l'immédiat risquent de le payer dans l'avenir.

Loin d'être un encouragement à créer des emplois, cette loi ne peut au contraire qu'inciter les patrons à faire effectuer le même travail par moins de salariés.

Évidemment, ce « paquet fiscal », comme ils disent, a un coût. La ministre de l'Économie a reconnu que l'ensemble représenterait plus de 13 milliards d'euros, c'est-à-dire plus que le déficit de la Sécurité sociale. Mais face à cette amputation du budget de l'État, aucun ministre, aucun économiste ne parle de dépense « abyssale ». Cet adjectif est réservé aux dépenses de santé qui concernent la grande majorité de la population. Il n'est pas de mise quand il s'agit d'arroser un peu plus les possédants.

Le gouvernement s'est engagé à reverser à la Sécurité sociale toutes ces diminutions de cotisations sociales. On pourrait le croire si, depuis des années, l'État n'oubliait pas de régler à la Sécurité sociale ce qu'il lui doit au titre de diverses exonérations de cotisations. Et quoi qu'il en soit, que la ponction soit supportée en partie par la Sécurité sociale ou soit faite dans le seul budget de l'État, cela signifie une nouvelle dégradation des services publics, dans le domaine de la santé comme dans les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Fallait s'y attendre...   Lun 23 Juil - 14:26

Oui, les heures sups vont totalement à l'encontre de la création d'emplois et donc de la lutte contre le chomage. En fait, c'est un leurre, qu'on propose aux "privilégiés" qui ont un emploi, afin de leur faire croire qu'ils vont pouvoir s'enrichir...
C'est puremment et simplement lamentable !! No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
hirondelle
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2164
Age : 56
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: Re: Fallait s'y attendre...   Mar 24 Juil - 7:53

ce qu'il faut savoir aussi, c'est, comme c'est detaxé, ca ne compte pas sur les calculs ..........

gagné plus et vous aurez moins !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemondedhirondelle.e-monsite.com
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Fallait s'y attendre...   Dim 19 Aoû - 16:08

Et celui qui va faire un maximum d'heure sup pour remonter un peu son salaire. Lorsqu'il ira voir son patron pour une augmentation. Il aura comme réponse "Mais votre salaire est meilleur que l'année dernière !"
Résultat ce qu'il aura gagné en plus il le reperdra pas une moindre augmentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Fallait s'y attendre...   Lun 20 Aoû - 0:08

Ben, c'est clair que c'est un atrappe-couillon, ces heures sups ! En plus, ça va diviser pour mieux régner...ceux qui seront pour, ceux qui seront contre, ceux à qui on les accordera ou pas... Que du plaisir en perspective, lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fallait s'y attendre...   Aujourd'hui à 3:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Fallait s'y attendre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combien de temps attendre avant pds ?
» attendre une grossesse plus sereinement
» Ma mère m'a toujours dit " Un garçon qui sait attendre, c'est un garçon qui en vaut la peine "
» Une mac addict est née aujourd'hui!
» sifflements étranges... asthme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: