Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 délit d'outrage débouté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: délit d'outrage débouté   Lun 14 Sep - 19:50

Yves Baumgarten relaxé : le gardien de la paix Moumou n’arrondira pas ses fins de mois avec un outrage imaginaire

Poursuivi pour outrage, rébellion et violences par deux policiers, Yves Baumgarten, prof de philo arrêté à une terrasse de Barbès le 29 mai 2008, accusé d'avoir volé son propre ordinateur portable et victime de violences policières a été relaxé le 11 septembre par la 29e chambre du TGI de Paris. La procureure, après avoir constaté de nombreuses contradictions dans les témoignages des deux policiers, avait requis la relaxe. Le témoignage d'un policier en retraite présent sur les lieux, et ayant confirmé les irrégularités de l'arrestation d'Yves (violences, non port de brassard), a pesé lourd dans cette décision.
Le gardien de la paix Djamal Moumou, qui avait réclamé 800 euros de dommages-intérêts, ne pourra donc pas arrondir ses fins de mois avec ses misérables mensonges.
Yves est l'un des signataires de L’appel des 13 demandant la dépénalisation du délit d'outrage. Cette relaxe intervient deux jours après celle de Maria Vuillet, également à l'origine de la création de notre collectif.

La pétition du CODEDO demandant la dépénalisation du délit d'outrage sera remise le 15 décembre.
http://codedo.blogspot.com/

RAPPEL DES FAITS
29 mai 2008, 18 h, Yves s’attable à un café de Barbès, à Paris. Il a rendez-vous avec un ami plus doué que lui en informatique car son ordinateur portable est en panne. Brusquement, un homme (en civil) fond sur lui. "Tu le vends? C’est un portable volé?" Surprise d’Yves. "Vous êtes qui?" "Police! Tes papiers!" Suggérant à l’homme qui vient de sortir sa carte de police de le vouvoyer, Yves s’étonne: "Vous n’avez trouvé que moi dans le quartier?" Un deuxième homme se rue lui. Yves se retrouve plaqué au sol et reçoit des coups de pied. Il reste au sol pendant plusieurs minutes, un genou sur la nuque, un policier sur les reins. Arrivée d’une voiture de police en renfort. Dans le fourgon, Yves, qui a auparavant décliné sa profession, demande à ce qu’on desserre les menottes. Refus des policiers. L’un d’eux lui répond : "On n’en a rien à foutre que tu sois prof de philo!" C’est pendant le transport dans le fourgon qu’Yves, halluciné par la violence de ce qui lui arrive, se laisse aller à traiter les policiers de "milice de Sarko!" Accueilli au commissariat par un "Ah, le prof de philo qui n’aime pas la police !" il est retenu en garde à vue pendant 24 heures et écope d’une plainte pour outrage et rébellion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
délit d'outrage débouté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieppe: les salariés de la cidrerie déboutés.
» OGM - Monsanto débouté par la justice allemande
» Perpignan - Ils s’en prennent à des policiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: