Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 « On n’a jamais refusé de l’eau à un prisonnier »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: « On n’a jamais refusé de l’eau à un prisonnier »   Mer 9 Sep - 6:17

« On n’a jamais refusé de l’eau à un prisonnier »

Presque chaque jour depuis mai, une poignée de migrants viennent faire leurs réserves en eau chez Roland Loire.

Cet ancien d’Algérie n’imagine pas leur refuser ce service, même s’il estime que la responsabilité revient aux communes.

Pour cet agriculteur qui refuse l’indifférence face au dénuement des migrants de la jungle de Mardyck « ... on donne bien à boire aux chiens ou aux chevaux »

source : La Voix du Nord

Roland Loire, 70 ans, vit entre Mardyck et Loon-Plage.

Depuis mai, les migrants viennent s'approvisionner en eau chez lui.
Presque chaque jour depuis mai, une poignée de migrants viennent faire leurs réserves en eau chez Roland Loire.
> Cet ancien d'Algérie n'imagine pas leur refuser ce service, même s'il estime que la responsabilité revient aux communes. Roland Loire, 70 ans, vit seul dans cette petite ferme isolée, envahie par les herbes hautes, qui fait partie de Loon-Plage malgré sa proximité avec le bourg de Mardyck. On aperçoit au loin les cheminées de l'usine Polimeri.
« Vous voyez les deux piquets d'éclairage ? C'est là qu'ils sont », indique le vieil homme sur le seuil de son jardin.

Depuis mai, quasiment tous les jours, des migrants (« des jeunes, entre 18 et 25 ans ») viennent se servir en eau chez lui, directement au puit artésien dont il branche la pompe dehors, chaque année, au moment où il faut arroser le potager.

« Entre 100 et 200 litres à chaque fois », calcule-t-il, évaluant la contenance des jerricans. « Ils viennent même en pleine nuit. Je le vois bien, quand le matin le tuyau n'est pas tout à fait plié comme la veille ».

Roland n'est pas un mauvais bougre. Il accepte la situation, parce qu'il ne s'imagine pas « les laisser mourir de soif.
Moi, j'ai fait la guerre en Algérie. Là-bas, on n'a jamais refusé de l'eau à un prisonnier », relate-t-il, les yeux mouillés.
Cet été, il a même laissé quelques migrants se doucher au jet, dans le jardin, un après-midi où il faisait vraiment chaud.
Il sait trop que, dans les fermes voisines, ils se font refouler, « alors qu'on donne bien à boire aux chiens ou aux chevaux ».
Roland redoute l'hiver qui arrive.Et a déjà interpellé son maire sur l'urgence d'installer « au moins une citerne d'eau » à disposition des migrants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: « On n’a jamais refusé de l’eau à un prisonnier »   Jeu 10 Sep - 0:25

Roland est un mec bien !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
« On n’a jamais refusé de l’eau à un prisonnier »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il ne joue jamais
» Jamais rassasié
» Jamais trop tard pour bien faire
» 45m de pleurs :plus jamais ça !
» Ce que vous n'oserez jamais porter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: