Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Christian Poveda, réalisateur français, assassiné au Salvador

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Christian Poveda, réalisateur français, assassiné au Salvador   Mar 8 Sep - 0:05

Christian Poveda, réalisateur français, assassiné au Salvador

Par Pierre Haski | Rue89 | 03/09/2009 |

Christian
Poveda, un photographe et réalisateur français qui s'apprêtait à sortir
en France le 30 septembre un documentaire exceptionnel sur les gangs du
Salvador, a été assassiné dans la nuit de mercredi à jeudi au nord de
la capitale salvadorienne. Une fin tragique pour un homme qui s'était
fortement engagé dans la réalité sociale violente de ce pays d'Amérique
centrale, et se réjouissait de faire connaître au public français cette facette méconnue de la société salvadorienne.

Son film, « La Vida Loca », est une plongée aux images extraordinaires dans la vie de ces gangs surtout connus pour leurs tatouages spectaculaires, les « maras », avec leurs liens de solidarité mais aussi l'extrême violence de leurs courtes vies. (voir la bande annonce)



Le corps de Christian Poveda a été
retrouvé dans une voiture, une balle dans la tête. Une véritable
exécution, et, selon son ami, Alain Mingam,
ancien photographe très impliqué dans la préparation de la sortie de
« La Vida Loca » en France, il y avait eu récemment « tensions » et
« menaces », que le réalisateur français gérait « avec sérénité ». Il
lui avait encore parlé mercredi sur le réseau Skype. Effondré, Alain
Mingam a confié jeudi matin à Rue89 :
<blockquote>« Christian n'était pas
inquiet outre mesure jusqu'à récemment. Mais son flm a été diffusé sur
Canal+Espagne, et des copies pirates circulaient au Salvador, vendues à
un euro pièce. Certains gangs l'ont alors accusé de faire du business
sur leur dos, mais les chefs avaient calmé le jeu. »
</blockquote>Alain Mingam ne comprend pas ce qui s'est passé :
<blockquote>« Il jouissait dans ce milieu
d'une véritable reconnaissance, et les gangs lui avaient parfois
demandé de servir de médiateur. Même le président du Salvador le
consultait sur la manière d'avancer sur ce dossier. C'était un homme
animé par l'amour de l'Amérique latine où il avait fait sa vie, et par
la défense des plus pauvres. »
</blockquote>
Le président du Salvador, Mauricio Funes,
un ancien journaliste issu de la gauche salvadorienne, s'est dit
« dévasté » par l'assassinat du documentariste. Le chef de l'Etat avait
vu le film et avait été très touché, et s'était entretenu avec
Christian Poveda de la manière de faire baisser la violence, à la fois
entre les gangs eux-mêmes, souvent liés aux trafics de drogue, mais
aussi avec les forces de l'ordre et avec des paramilitaires, héritage
du passé troublé de ce pays d'Amérique centrale.

Christian Poveda, qui avait 54 ans, était
un homme chaleureux et engagé. Je l'avais rencontré à Saint Malo l'an
dernier, au Festival Etonnants Voyageurs, alors qu'il travaillait
depuis des années sur son documentaire, auquel il consacrait une
énergie sans limites. La sortie du film dans 130 salles à travers la
France, un sort royal pour un documentaire sur un sujet de société
étranger, était l'aboutissement de ses efforts.

Il sera mort avant de connaître le bonheur
de cette reconnaissance dans son pays d'origine. Mais cela n'empêchera
pas les Français de découvrir la réalité culturelle et sociale des
« Maras », mais aussi la personnalité de l'homme qui avait su gagner
leur confiance au point d'introduire sa caméra au coeur de la vie de
ces hommes et de ces femmes qui savent, tous, que la mort par balles
est leur plus sûr destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Christian Poveda, réalisateur français, assassiné au Salvador
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le meurtrier présumé de Sophie Toscan du Plantier placé sous contrôle judiciaire
» François Girard, condamné dans l'assassinat du juge Michel,retrouve les tribunaux marseillais
» Christian Lacroix
» Les forces françaises en OPEX
» Les actualités de la Marine Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'art sous toutes ses formes ... :: Cinéma-
Sauter vers: