Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Procès en appel d'un retenu accusé de l'incendie de son CRA en Hollande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Procès en appel d'un retenu accusé de l'incendie de son CRA en Hollande   Mer 2 Sep - 6:52

Ahmed Isa, un Lybien accusé et inculpé de
l'incendie du centre rétention de Schipol
(Pays-Bas), a été condamné en 2007 à trois ans
de prison. Il y a 15 jours se tenait le procès en
appel à Amsterdam. Le verdict sera rendu jeudi 3
septembre.

Pour rappel, le 27 octobre 2005, et pour la
troisième fois, un incendie s'est
accidentellement déclaré à Schiphol. Onze
prisonniers sont morts, quinze autres ont été
gravement blessés. Le système anti-incendie
défectueux depuis le début n'avait jamais été mis
aux normes. Ce soir-là, il y avait en tout trois
gardiens de l'entreprise Securicor 4. Cette boîte
profitant du marché mondial florissant de la
sécurité privée avait gagné le contrat pour
assurer une partie du gardiennage dans les
centres hollandais (comme, par exemple, la leader
mondiale à capitaux français Sodhexo qui
notamment fournit la nourriture à des prisons et
centres de rétention français, en sus des écoles,
et qui a obtenu la gestion complète d'un centre
de rétention anglais). Les employés de Securicor
4 ont assuré leur mission : privilégier ce qu'on
appelle la sécurité en laissant les personnes
enfermées périr asphyxiées et carbonisées plutôt
que de risquer qu'elles s'échappent. Ils ont
refusé de donner les clés aux prisonniers libérés
qui voulaient permettre aux autres retenus de
sortir de leurs cellules. Puis, la police est
arrivée sur place pour contenir les prisonniers
et cerner les lieux.

Ahmed Isa, à Schiphol au moment des faits, a été
inculpé pour cet incendie. Une cigarette mal
éteinteŠ Il a déjà fait de la prison « préventive
» pendant plus de deux ans.

Les employés de Securicor 4 assurent toujours le
gardiennage et le maintien de l'ordre dans de
nombreux centres de rétention aux Pays-Bas mais
aussi en Grande-Bretagne, et peut-être ailleurs.



Liberté pour Ahmed Isa !

Fermeture des centres de rétention !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Procès en appel d'un retenu accusé de l'incendie de son CRA en Hollande   Mar 15 Sep - 5:53

Arrestation d'Ahmed Issa
Ahmed Issa a été reconnu coupable de l'incendie mais pas des décès. Alors que ses amis avaient tout fait pour empêcher son arrestation au tribunal le jour du verdict, jeudi 3 septembre, il a été interpellé le soir à son domicile. Il se trouve depuis au centre de rétentionde rétention d'Alphen aan den Rijn, celui où les retenus se sont révoltés en juin dernier. Trois retenus sont morts dans ce centre en juin (suicide, maladie....). Il pourrait être expulsé très vite.
Depuis samedi 12 septembre, un peu partout dans le pays, des banderoles sont apparues, dans différents lieux, en différentes langues, sur lesquelles était inscrit le message suivant :
Bienvenue à Ahmed Issa, une nouvelle fois détenu pour expulser en Lybie.
Bienvenue à tous les réfugiés et migrants!


Pour rappel, Ahmed Issa, a été accusé et inculpé de l'incendie du centre rétention de Schipol (Pays-Bas). Il a été
condamné en 2007 à trois ans de prison. Au mois d'août se tenait le procès en appel à Amsterdam.
Le 27 octobre 2005, et pour la troisième fois, un incendie s'est accidentellement déclaré à Schiphol. Onze prisonniers sont morts, quinze autres ont été gravement blessés. Le système anti-incendie défectueux depuis le début n'avait jamais été mis aux normes. Ce soir-là, il y avait en tout trois gardiens de l'entreprise Securicor 4.
Cette boîte profitant du marché mondial florissant de la
sécurité privée avait gagné le contrat pour assurer une
partie du gardiennage dans les centres hollandais (comme,
par exemple, la leader mondiale à capitaux français
Sodhexo qui notamment fournit la nourriture à des prisons
et centres de rétention français, en sus des écoles, et
qui a obtenu la gestion complète d'un centre de
rétention anglais). Les employés de Securicor 4 ont
assuré leur mission : privilégier ce qu'on appelle la
sécurité en laissant les personnes enfermées périr
asphyxiées et carbonisées plutôt que de risquer
qu'elles s'échappent. Ils ont refusé de donner les
clés aux prisonniers libérés qui voulaient
permettre aux autres retenus de sortir de leurs cellules. Puis, la police est arrivée sur place pour contenir les prisonniers et cerner les lieux.

Ahmed Isa, à Schiphol au moment des faits, a été
inculpé pour cet incendie. Une cigarette mal éteinteŠ Il
a déjà fait de la prison « préventive » pendant plus de
deux ans.

Les employés de Securicor 4 assurent toujours le
gardiennage et le maintien de l'ordre dans de nombreux
centres de rétention aux Pays-Bas mais aussi en
Grande-Bretagne, et peut-être ailleurs.

Liberté pour Ahmed Isa !

Fermeture de tous les centres de rétention en France comme ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Procès en appel d'un retenu accusé de l'incendie de son CRA en Hollande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la famille Vigne entre colère et appréhension avant le procès en appel dans l’Hérault
» Procès en appel d'Amanda Knox
» Le procès en appel de Vlash Shkodra,condamné à 25 ans de réclusion pour l’assassinat (maquillé en suicide) de sa compagne s’est ouvert hier devant les assises du Jura.
» Le procès en appel de Caroline Suard s'ouvre ce lundi
» Draguignan -Nice- Meurtre du gendarme Brière: le procès en appel débute le 16.09.2016.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Les hontes de l'humanité-
Sauter vers: