Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique   Jeu 27 Aoû - 1:57

Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique

En appliquant la taxe carbone dès 2010, le gouvernement peut verdir son image et contrer les écologistes aux élections régionales.


Eric Woerth, ministre du Budget l'a annoncé
ce mardi : la taxe carbone sera inscrite dans le projet de loi de
finances pour 2010, voté avant la fin 2009. L'annonce est surprenante
mais, à bien y réfléchir, a des contours autant écologiques que
politiques.
La rédaction du projet de loi de finances est déjà en cours. Y inscrire un article sur la taxe carbone
relève du tour de force. Il faudra en effet des heures de débats
ministériels puis parlementaires pour caler le contenu exact de ce
nouvel outil fiscal. Rappelons que Jean-Louis Borloo avait répété en juin que la taxe carbone ne serait pas instituée avant 2011.
Le pire serait de ne rien faire


Quelles que soient les arrière-pensées politiques, le pire serait de ne rien faire. La conférence d'experts présidée par Michel Rocard
a d'ailleurs démontré l'existence d'un consensus très large sur le
principe de la taxe carbone, désormais appelée « contribution climat
énergie ».
Les désaccords ne portent en réalité que sur l'assiette -faut-il
taxer l'énergie nucléaire ? - et sur le mécanisme de redistribution. De
fait, les experts présents se sont accordés sur le fait que cette
contribution peut être un facteur de progrès social et environnemental.
Reste à trouver compensation pour les plus modestes.
Le plus important n'est plus de pas savoir si la taxe carbone sera
créée mais comment. Eric Woerth est sans doute lassé de jouer le rôle
de l'« anti écolo » du gouvernement et tente de coiffer au poteau le
ministre en titre de l'Ecologie en multipliant les déclarations sur ce
dossier, comme lorsqu'il critiquait le chiffre de 32 euros la tonne de carbone qui circule depuis la conférence Rocard.
L'engagement-phare du « pacte écologique »


Politiquement, à la veille des élections régionales, le but est
clair. Si le projet de loi de finances institue une contribution climat
énergie qui corresponde aux exigences des associations de défense de
l'environnement et des consommateurs, le gouvernement se prévaudra, à
la veille des élections régionales, sur tous les médias d'avoir
appliqué l'engagement-phare du « pacte écologique » de Nicolas Hulot et du Grenelle de l'environnement. Cela permettra aussi peut-être de « compenser » l'entrée de Chasse, pêche, nature et traditions dans la majorité.
Pour la gauche et les Verts aussi, la situation ne sera pas
simple : « si » le projet de loi (il reste encore beaucoup de « si »…)
est bien rédigé, comment voter contre cette disposition et éviter
ainsi, de donner un bon point vert au gouvernement ? Compliqué…
« Les riches en auto et les pauvres à vélo ? »


De plus, Claude Allègre, qui était pressenti pour entrer au gouvernement, vient de lui donner un sacré coup de main en s'exprimant de manière tonitruante dans Le Parisien contre la taxe carbone. Et il n'y va pas de main morte :
<blockquote>« Instaurer cette taxe en France seule dans le contexte
actuel serait une initiative catastrophique pour notre pays. Elle
serait inutile climatiquement, injuste socialement, nuisible
économiquement.
Et le nouveau slogan, qu'on le veuille ou non, il faudra que les
tenants de la taxe l'assument : “Les riches en auto, les pauvres à
vélo ! ” Ceci au moment où le baril ne cesse de monter. Combien de
chômeurs vont-ils payer la bêtise écologique ? . »
</blockquote>
Les termes employés sont ciselés pour la presse. Petit problème :
l'argumentaire est faux. En effet, il n'est pas exact de déclarer :
<blockquote>« La France émet à peu près les cinq millièmes des
émissions mondiales de CO2. Cela veut dire que l'arrêt total de toute
émission de CO2 par la France modifierait la température moyenne du
globe d'un centième de degré dans cent ans ! »
</blockquote>
Le calcul est faux, car le mode de vie des Français induit des
émissions qui ne sont pas comptées dans le périmètre national.
Exemple : les émissions dues à la déforestation, les émissions liées
aux pics de consommation d'électricité avec import d'électricité depuis
des pays étrangers qui ont recours au charbon, produits manufacturés
importés, etc.
Par ailleurs, ne rien faire au motif que la France émettrait peu de
gaz à effet de serre ou qu'une taxe carbone n'a de sens que si elle est
mondiale revient à justifier l'immobilisme de préférence à
l'exemplarité. Répétons-le : le pire serait de ne rien faire.
Reste que, politiquement, les opposants à cet instrument fiscal ont
une difficulté supplémentaire : se démarquer de l'ancien ministre de
l'Education nationale….
Faire oublier la potion de Copenhague ?


Last but not least, le projet de loi de finances qui permettra de
créer cette contribution climat énergie sera voté en décembre. Au même
moment se tiendra le sommet international de Copenhague
sur la baisse des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Réunion
cruciale s'il en est car le sujet est bien de donner un avenir à
l'humanité en définissant le monde de l'après Kyoto, à partir de 2012.
Or, depuis les réunions d'Aquila et de Bonn, les clignotants sont
allumés : Copenhague risque d'accoucher d'une souris, c'est-à-dire
d'une déclaration sans valeur juridique et sans énergie politique. Qu'à
cela ne tienne, le gouvernement pourra insister sur la mise en œuvre en
France de la taxe carbone.
L'essentiel est ailleurs : compléter le plus vite l'arsenal de
mesures qui doit permettre d'écarter une catastrophe écologique.
Beaucoup de conditions devront être respectées alors que le temps du
débat s'annonce très court et que les sujets de conflit ne manquent
pas, notamment sur le nucléaire. De ce point de vue, la tâche du
gouvernement s'annonce très délicate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique   Jeu 27 Aoû - 14:14


Sarko ne voulait pas de nouvelles taxes à cause de la crise...

Ce sera une CONTRIBUTION !
C'est pas pareil !lol!

Les énergies fossiles seront taxées mais pas l'électricité !
Vive le tout électrique ( ça coûte cher...)
Vive les voitures électriques ( coûteuses aussi...)

Au moment où EDF augmente ses tarifs ( et gare les prochaines années...) et nous prévient des risques de coupures hivernales !

Geste écologique et politique...depuis le score des écolos aux européennes, sûrement, il y a un créneau à gagner.

Geste financier et fiscal pour remplir les caisses, oui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique   Jeu 27 Aoû - 15:03


Tenez, un petit complément sur la logique de nos chers dirigeants…

Le Ministère de l’ Écologie, de l’ Énergie, du Développement durable et de la Mer ( ouf ! ) lance actuellement une campagne :
« Bougez autrement : » avec vos pieds, votre 2 roues, votre voiture , le bus…
Pour la voiture, on nous explique tout ce qui peut être fait pour user moins d’essence, je vous passe les détails ( ).

Seule omission : lorsque nous utilisons moins notre voiture, et donc la gardons plus longtemps, les constructeurs automobiles appellent au secours et l’État leur verse des milliards d' euros … après que ces chers fabricants aient mis une partie du personnel à la rue.

Ils sont très forts ! Bravo !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique   Ven 28 Aoû - 1:05

Capitalisme quand tu nous tiens ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique   Ven 28 Aoû - 9:33

De plus, existe-t-il une alternative réelle au transport en voiture ?

Dissuader les gens de l'utiliser pour partir en vacances ? Ou même pour certains, aller au travail, lorsque l'on connaît soit la pénurie, ou la difficulté d'utilisation des transports en commun ?
La voiture électrique ? Avec son coût exhorbitant ?

Les entreprises qui polluent à tour de bras vont certainement être taxées; on sait déjà qui va payer la facture, en terme d'emplois,..

Cette mesure est injuste car elle va frapper les classes modestes, de plein fouet. Qui n'ont pas les moyens financiers pour se séparer de leur vieille voiture,transformer leur habitat, s'équiper pour utiliser de l'énergie propre, renouvelable,..
D'autre part, elle "tente" de corriger un système fondamentalement nocif; évidemment, aucun mot n'est prononcé sur le développement, la "croissance verte", qui pille, pollue, et détruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique   Sam 29 Aoû - 1:35

Oui, Bye, cette taxe ne va en fait s'appliquer que sur le litre d'essence ; et c'est là que je dis : NON NON ET NON ! C'est comme l'écotaxe sur les voitures, désormais annuelle ; ce sont les fabricants de bagnoles qu'il faut taxer, pour les forcer à produire du "propre", ce n'est pas à l'usager de payer des taxes quotidiennes, alors qu'il n'a aucune alternative correcte proposée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique   Aujourd'hui à 10:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Taxe carbone dès 2010 : un geste écologique… et politique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Taxe carbone. Sarkozy reste déterminé [Video]
» Ouverture du premier procès français sur une escroquerie à la taxe carbone
» Semi Marathon 2010 de la Légion Etrangère à Castelnaudary
» Grande Tétée 2010 - Lyon
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: