Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 99 francs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: 99 francs   Ven 28 Sep - 19:55

Sortie de "99 Francs" : peur sur les marques

Des juristes se sont penchés sur le film tiré du roman de Frédéric Beigbeder pour éviter les écueils liés au droit des marques.

LA FABRICATION d'un film satyrique n'est pas toujours une partie de plaisir. Surtout lorsque celui-ci maltraite le milieu de la publicité. C'est l'expérience qu'a vécue Alain Goldman, le producteur de 99 Francs, qui sort mercredi. Ce film, tiré du roman au vitriol de Frédéric Beigbeder, avec Jean Dujardin en vedette, met en scène la grande crise de nerf d'un publicitaire cocaïnomane qui envoie à la poubelle son métier, son patron, la société de consommation et les marques qu'il doit faire vendre.


Fait peu courant dans les annales des films comiques, 99 Francs a rencontré des difficultés pour réunir un financement et a fait l'objet d'une lecture minutieuse des termes utilisés par le héros et des images. Les spots publicitaires du groupe Madone, égratigné dans le livre, ont été nettoyés du jingle faisant trop penser à Danone. Le packaging des yaourts a été modifié car jugé trop proche de celui des produits du groupe agroalimentaire. La scène où l'on entend qualifier un modèle de BMW de « gros suppositoire » a été retirée du film et Jean Dujardin ne regrette plus que ses « couilles ne fabriquent pas du Sprite ».


Pourtant, le film reste truffé de citations de marques, soulevant d'autres questions. Paul Smith sera-t-il blessé d'entendre le héros du film dire qu'il porte de l'APC (une exigence de Frédéric Beigbeder) alors que cette griffe ne lui va pas et qu'il est vêtu de la tête aux pieds par... Paul Smith ? Hugo Boss sera-t-il froissé d'apprendre que le directeur de Madone, « un con », est un fan de la marque ? Vogue sera-t-il vexé de se voir détourné en Dogue et Coca Cola en CocOver ? Tous ces points ont été examinés et ont donné lieu à la consultation d'avocats spécialisés afin d'apprécier le risque de poursuites pour diffamation ou atteinte à la marque.


Risque d'interdiction


Tout dérapage peut, en effet, avoir des conséquences graves puisque des mesures d'interdiction de certains passages, voire l'interdiction du film, peuvent être demandées en urgence aux tribunaux. Les conséquences financières d'une telle décision seraient mortelles pour le film et ses producteurs. Cela dit, le livre de Frédéric Beigbeder n'avait donné lieu à aucune poursuite à sa sortie en 2000. Et les juges ont mis au point une jurisprudence tolérante en la matière. Tout repose, selon l'avocate Fabienne Fajenbaum, sur « un équilibre à préserver entre la liberté d'expression qui est un droit absolu et l'abus de cette liberté qui serait préjudiciable ».


Seul l'excès visant à dénigrer, nuire ou créant une confusion avec la réalité est sanctionné. Les auteurs d'un faux logo Areva associé à une tête de mort avaient été condamnés sur cette base. « L'objectif du film n'était pas de tirer sur une marque en particulier mais d'exposer les dérives liées à la surconsommation », explique le producteur.

La bande annonce :
http://www.dvdrama.com/ramaplayer.php?nom=99fr_ba1&w=700&h=344&nostart=0&titre=99%20Francs%20-%20Bande-annonce

Un extrait :
http://www.wat.tv/playlist/596482/video/651209/99francs-99-Francs--Extrait-4.html

Le livre : http://fr.wikipedia.org/wiki/99_francs_%28livre%29
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
99 francs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'art sous toutes ses formes ... :: Cinéma-
Sauter vers: