Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aux Pays Bas, comme ailleurs, fermeture des centres de értention!

Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant
avatar

Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Aux Pays Bas, comme ailleurs, fermeture des centres de értention!   Jeu 13 Aoû - 5:49

Aux Pays-Bas comme ailleurs : fermeture des>centres de rétention et liberté pour Ahmed Isa
>et tous les autres !
>
>
>Aux Pays-Bas comme dans tous les autres pays
>européens il y a des centres de rétention,
>prisons conçues pour stocker les étrangers dits
>« sans-papiers » en attendant de les expulser.
>Il y en a un à Schiphol, qui avait été construit
>en cinq mois en 2002, en préfabriqué de première
>classe. Les cellules sont doubles et font moins
>de 6m2. Les immigrés indésirables y restent en
>moyenne quatre-vingt jours. Suffisamment de
>temps pour organiser les « reconduites » ou
>pour, le cas échéant, donner envie de partir à
>ceux relâchés sans rien dans la rueŠ
>
>Le 27 octobre 2005, pour la troisième fois, un
>incendie s'est accidentellement déclaré à
>Schiphol. Onze prisonniers sont morts, quinze
>autres ont été gravement blessés. Le système
>anti-incendie défectueux depuis le début n'avait
>jamais été mis aux normes. Ce soir-là, il y
>avait en tout trois gardiens de l'entreprise
>Securicor 4. Cette boîte profitant du marché
>mondial florissant de la sécurité privée a gagné
>le contrat pour assurer une partie du
>gardiennage dans les centres hollandais (comme,
>par exemple, la leader mondiale à capitaux
>français Sodhexo qui notamment fournit la
>nourriture à des prisons et centres de rétention
>français, en sus des écoles, et qui a obtenu la
>gestion complète d'un centre de rétention
>anglais). Ce soir-là, les employés de Securicor
>4 ont assuré leur mission : privilégier une
>certaine sécurité en laissant les personnes
>enfermées périr asphyxiées et carbonisées plutôt
>que de risquer qu'elles s'échappent. Les
>rescapés racontent que les prisonniers libérés
>qui voulaient aider les autres à sortir de leurs
>cellules se sont vus refuser les clés par les
>matons de Securicor 4 braquant leurs flingues
>sur eux. Très vite un peloton policier de
>l'Unité Mobile et soixante gendarmes étaient sur
>place pour cerner et contenir les prisonniers.
>Quand la direction du centre, craignant les
>évasions, ne voulait ouvrir la deuxième clôture
>qu'après la fermeture de la première, empêchant
>un temps les pompiers d'entrer. Malgré ou à
>cause de cela, la ministre Rita Verdonck
>n'hésita pas à déclarer que le personnel était
>intervenu de manière « très adéquate ». Sur les
>onze prisonniers alors évadés, cinq n'ont
>heureusement pas été repris.
>
>Les survivants de l'incendie, pour beaucoup
>traumatisés, ont immédiatement été transférés
>entre autres au bateau-centre de rétention de
>Rotterdam et au Camp Zeist. Rapidement, Ahmed
>Isa, un Syrien enfermé à Schiphol au moment des
>faits, a été accusé et inculpé pour cet
>incendie. Une cigarette mal éteinteŠ Il a déjà
>fait de la prison « préventive ». Il passe en ce
>moment en procès, depuis le 10 août jusqu'au 14.
>
>Les employés de Securicor 4 assurent toujours le
>gardiennage et le maintien de l'ordre dans de
>nombreux centres de rétention aux Pays-Bas mais
>aussi en Grande-Bretagne, et peut-être ailleurs.
>
>Pour se tenir au courant de la réalité des
>politiques migratoires aux Pays-Bas, des luttes
>contre ces dernières, du déroulement du procès
>de l'Etat hollandais contre Ahmed Isa et de ses
>suites, vous pouvez entre autres écouter
>l'émission de radio Migrant to Migrant sur
>internet :
><http://m2m.streaming.org/>http://m2m.streamtime.org
>, et consulter les publications de
>l'organisation « La fable de l'illégal » (De
>Fabel van de illegaal, site internet :
><http://www.defabel.nl/>www.defabel.nl ,
>articles en français :
><http://www.gebladerte.nl/v01.htm>www.gebladerte.nl/v01.htm<http://www.gebladerte.nl/v01.htm>).
>
>
>
>
>À Schiphol comme à Vincennes, à bas les camps
>pour migrants et ceux qui font leur beurre
>dessus !
>
>
>LIBERTÉ POUR AHMED ISA !
>
>
>Collectif de soutien aux inculpés de Vincennes
>
>
>
>Découvrez toutes les possibilités de
>communication
><http://www.microsoft.com/windows/windowslive/default.aspx>avec
>vos proches
>
>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aux Pays Bas, comme ailleurs, fermeture des centres de értention!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voici mes savons de pays beiges comme je les voulais
» Noël en Laponie et ailleurs
» Moise Katumbi comme “président”, peut-il offrir un budget annuel de + de $200 milliards USD à la RDC?
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» Balade au pays Basque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Les hontes de l'humanité-
Sauter vers: