Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'automobile a cessé d'être ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TdL
Admin


Nombre de messages : 2184
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: L'automobile a cessé d'être ...   Mar 4 Aoû - 23:29

... la locomotive du train de vie

La preuve que je suis un enfant du cycle à quatre temps, c'est que les automobiles constituent les principaux (et parfois seuls) repères de mon existence : l'antique « citron » de mes parents ; les voitures anglaises de mes copains plus âgés et plus riches ; le premier cabriolet Renault dont le pare-brise abaissé permettait de remplacer sur mon front les derniers boutons d'acné par des insectes morts ; les voitures réputées de sport alors que l'effort physique réclamé se limitait au passage des vitesses ; les voitures familiales débarquant femme et enfants sur des plages historiques où l'on trouvait plus de vieux obus que de seins dénudés ; les voitures de frimeur à une époque où elles constituaient un signe extérieur, ambulatoire et non imposable, de réussite sociale ; les voitures dites de pépère acquises l'âge venant.

Au total plusieurs dizaines de toutes marques, de toutes couleurs, de toutes formes, plus différenciées qu'aujourd'hui. Capots longs comme des jours sans flirt ; premières capotes électriques qui refusaient de se relever sous l'orage ; véhicules d'occasion qui tombaient en panne dès la sortie du garage ; avertisseurs sonores à deux tons ; tableaux de bord calqués sur ceux des avions à grand renfort d'électronique embarquée.

Je me souviens qu'à l'époque de mes débuts au volant, on ne roulait jamais très longtemps : les moteurs asthmatiques s'étouffaient pour un rien, les radiateurs explosaient, les pneus crevaient, les batteries rendaient l'âme et l'on passait plus de temps en la compagnie des chefs d'atelier qu'avec ses amis. A chaque coin de rue, une voiture se trouvait en difficulté, reconnaissable aux occupants et aux passants qui s'affairaient autour.

L'essence coûtait peu, mais on consommait davantage d'une huile qu'il ne fallait surtout pas mélanger avec une autre sous peine de couler toutes ses bielles. Dans les stations-service, on bichonnait les mécaniques.

Les radars n'avaient pas été inventés. Il n'existait aucune ceinture à attacher, pas de vignette à afficher, pas de gilet jaune, pas de triangle rouge, pas de contrôle technique. Les cyclistes n'empruntaient pas les sens interdits, les motards respectaient les feux rouges, on ne fonçait pas à contresens sur les autoroutes, faute d'autoroutes.

Le plus humble tacot autorisait toutes les libertés. La dépendance à ce moyen de transport garantissait une indépendance pas encore qualifiée de citoyenne mais réelle, sans limite et sans limitation.

Que de changements ! Des grands bourgeois se déplacent en rollers. Le civisme qui consiste à se hisser sur deux roues déséquilibre notre industrie et met en situation précaire les deux millions cinq cent mille familles qui vivent de la motorisation. La voiture disparaîtra un jour. On n'en verra plus que dans les musées dédiés au bon vieux temps avec des photos de familles pas décomposées et des couchers de soleil sans autres capteurs qu'épidermiques.
queen

_________________

TdL, féline et non cabot'in !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: L'automobile a cessé d'être ...   Lun 13 Aoû - 1:51

Il y a au moins 10 fois plus d'automobiles à l'heure actuelle qu'à l'époque dont cette boutade fait référence.
Le vrai problême, c'est qu'on ne veut plus les réparer, car on préfère en vendre des neuves pour la croissance.
Le controle technique n'a d'ailleurs pas été inventé pour notre sécurité, mais pour cette même raison.
Mais bon, ne vous inquiétez pas, ils ont tout prévu. Si par hasard, vous lachez la bagnole pour un vélo, plus écolo, vous remarquerez aisémment, que le prix d'un vélo (je ne parle de VTT, et autres bicyles de loisirs, mais de véhicules de déplacement) a été multiplié par 10 en moins d'une dizaine d'années. Pas le pouvoir d'achat, hélas !

_________________
Ancien chien de berger, viré parce qu'il avait appris aux moutons à se rebeller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
L'automobile a cessé d'être ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expert automobile
» Législation Eclairage Automobile...
» [RECH] Radiateur de refroidissement
» Mes activités : ateliers d'auto-coaching et de développement personnel
» [VENTE] Vitre de séparation arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: L'humour doux-amer de Philippe Bouvard, retranscrit ici ...-
Sauter vers: