Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une jeunesse raisonnable ? Pas pour la cocaïne !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Une jeunesse raisonnable ? Pas pour la cocaïne !   Lun 22 Juin - 0:30

Une jeunesse raisonnable ? Pas pour la cocaïne !

Toujours
moins de tabac et de cannabis chez les jeunes selon un rapport annuel.
A l’inverse la cocaïne, encore marginale, poursuit sa diffusion.

Jean-Michel
Costes, directeur de l’Observatoire français des drogues et des
toxicomanies, présente les résultats de l’enquête ESCAPAD 2008.
Effectuée lors de la journée d’appel à la défense auprès de 40 000
jeunes de 17 ans, elle permet de dresser un état des lieux de leurs
habitudes de consommation.

Quelles tendances sont apparues dans les pratiques des adolescents ?

On constate une stabilité, voire un baisse de l’expérimentation et
de l’usage régulier du cannabis, de tabac et de l’alcool. Le bilan est
positif, malgré quelques sujets d’inquiétude, comme les ivresses
occasionnelles, qui ont tendance à légèrement augmenter.

Comment pouvez-vous expliquer cette augmentation ?

Le plaisir et la convivialité restent les motifs de consommation
les plus répandus pour l’alcool et le cannabis. Alors que les risques
pour la santé et la peur de la dépendance justifient une
non-consommation de cannabis ou de tabac, les dangers de l’alcool
susciteraient moins de craintes auprès des jeunes. Jugé moins addictif
et moins dommageable pour la santé que les produits fumés, l’alcool
souffre d’une vision erronée qui inquiète les professionnels.

Quel est le bilan concernant les drogues dures ?

Pour des raisons similaires, la cocaïne et les stimulants
poursuivent leur diffusion. Ce phénomène, observé depuis quelques
années, ne concerne qu’une rare partie des personnes interrogées (3%).
Associée aux milieux festifs, la cocaïne bénéficie d’une image positive
auprès des jeunes. La diminution du prix et la disponibilité de cette
substance en ont fait un produit plus attractif.

Quelles autres tendances font l’objet d’inquiétudes ?

L’usage des produits rares (GHB, LSD) est en hausse et l’héroïne a
franchit le seuil de 1% d’expérimentation. Un phénomène de mode est
observé dans les pratiques expérimentales occasionnelles, un produit en
remplaçant un autre. Ainsi, la consommation d’ectasy et de champignons
hallucinogènes est en baisse depuis 2005, substitués par les inhalants,
comme les poppers (de plus en plus disponibles sur internet).

Quels facteurs permettent de comprendre ces usages ?

Les aspects sociologiques ont un rôle important dans les pratiques
des adolescents. L’enquête révèle les effets du parcours scolaire et de
la situation familiale sur les consommations de produits psychoactifs.
En effet, les usages sont plus fréquents chez les jeunes qui vivent en
dehors du foyer, ou dont les parents sont séparés. Le constat est
identique concernant les adolescents sortis du système scolaire ou en
apprentissage. Hormis pour le tabagisme quotidien, la catégorie
socio-professionnelle des parents caractérise les usages de drogue :
ils sont plus réguliers dans les milieux aisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Une jeunesse raisonnable ? Pas pour la cocaïne !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lève-toi, tiens-toi debout, bats-toi pour tes droits
» cd pour enfant
» j'ai donné ma beauté et ma jeunesse aux hommes ...
» Auteur jeunesse, je vous rejoins.
» Ma première visite au Tribunal de la Jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Parler de tout et de rien...-
Sauter vers: