Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La barre du milliard de victimes de la faim est franchie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Ven 19 Juin - 19:21

La barre du milliard de victimes de la faim est franchie



LE MONDE | 19.06.09 | 14h19 • Mis à jour le 19.06.09
Les experts les appellent désormais les "trois F". "F" pour "fuel", "food" et "financial", trois facteurs dont l'impact, en se superposant, a abouti à fragiliser encore davantage les ménages les plus pauvres. Alors que depuis des mois, l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) prévenait que la crise économique aurait, après l'envolée des prix alimentaires et celle du pétrole, des conséquences sur la sous-alimentation, elle précise aujourd'hui l'ampleur de ce phénomène: environ 100 millions de personnes supplémentaires seront touchées par la faim cette année.

Un apport alimentaire insuffisant
Définition. La sous-alimentation décrit un état de manque important de nourriture, caractérisé par un apport alimentaire insuffisant pour combler les dépenses énergétiques journalières d'un individu qui entraîne des carences nutritionnelles. Prolongée, elle entraîne des dommages irréversibles et, au final, la mort.

Selon la FAO, plus de 25 000 personnes meurent chaque jour de sous-alimentation.

Le terme se distingue de celui de malnutrition, qui comporte une dimension qualitative, désignant un état pathologique causé par la déficience ou l'excès d'un ou plusieurs nutriments.

Prévalence. La proportion de la population en situation de sous-alimentation diffère d'un pays à l'autre. Entre 2003 et 2005, elle était, par exemple, de 63 % au Burundi, 21 % en Arménie et en Inde, 9 % au Ghana et en Chine, et de moins de 5 % en France.

Selon ses estimations, publiées vendredi 19 juin avec deux autres agences de l'ONU, le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Fonds international pour le développement agricole (FIDA), la sous-alimentation atteindra un niveau record en 2009, 1,02 milliard d'être humains (+11 % par rapport à 2008), passant ainsi, pour la première fois, le cap redouté de 1 milliard. En 2005, ils étaient autour de 870 millions à souffrir de la faim. Selon ces trois institutions, la crise efface peu à peu les progrès accomplis ces dernières années en matière de lutte contre la faim.

Pour la FAO, "la récente aggravation de la faim dans le monde n'est pas le résultat de mauvaises récoltes au niveau mondial, [mais de] la crise économique qui a provoqué baisse des revenus et pertes d'emplois", ce qui a réduit l'accès des pauvres à la nourriture. Il y a six mois, l'agence avait estimé le nombre de victimes de la faim en 2008 en forte hausse, à 963 millions de personnes, puis l'avait révisé à la baisse (915 millions), du fait de la production mondiale record de céréales. Désormais, ses évaluations repartent à la hausse, et la crise économique est considérée comme la principale menace.

Ses multiples conséquences pèsent déjà sur les populations : baisses des exportations qui laissent des travailleurs sans emploi; licenciements dans l'industrie des mines ou le tourisme; recul des transferts d'argent des membres des familles partis gagner leur vie à l'étranger; retour dans les campagnes des travailleurs des villes ou hors des frontières, comme c'est beaucoup le cas en Asie du Sud actuellement.

Pour de nombreuses familles, de surcroît, la crise économique, qui réduit le revenu disponible, s'ajoute à des prix alimentaires élevés. Si les cours mondiaux des céréales ont chuté, localement, ils ont baissé moins rapidement, et restent supérieurs de 24 % à ce qu'ils étaient en 2006. Ce cumul inquiète: "Avec la crise alimentaire, les familles les plus vulnérables ont déjà épuisé les mécanismes de défense qu'elles mettent en branle en cas de difficultés économiques", explique Kostas Stamoulis, de la FAO.


"UN DÉRAPAGE ABRUPT"

Le PAM vient de développer un indice de choc économique et alimentaire, et a identifié quarantepays qui seront les plus touchés par la crise économique. Une étude qu'il a réalisée dans cinq pays (Arménie, Bangladesh, Ghana, Zambie et Nicaragua) montre des réponses des ménages assez similaires : réduction du nombre de repas, report sur des denrées moins chères mais moins nutritives (privation de viande, par exemple), vente du bétail, emprunts, déscolarisation des enfants… "Les plus sévèrement frappés ne sont pas nécessairement les plus démunis des pauvres, mais une nouvelle catégorie qui doit faire face à un dérapage abrupt dans la misère", indique l'agence de l'ONU.


"Les gens que nous suivons – les plus vulnérables – ne sont pas touchés directement par la crise financière, mais ils subiront le contre-coup des difficultés des classes moyennes qui, si elles souffrent, les aideront moins", explique pour sa part Ludovic Bourbé, directeur technique d'Action contre la faim. Au Tchad, raconte-t-il, son organisation humanitaire a constaté que certaines femmes recevaient moins fréquemment des versements des hommes partis travailler ailleurs, ou de plus petits montants.

S'il juge encore difficile de quantifier l'impact de la crise économique, il reconnaît que les licenciements ou le retour au pays de salariés qui pouvaient faire vivre jusqu'à dix personnes sont alarmants. "Avec la crise financière, les bailleurs de fonds ont tendance à limiter l'aide aux pays en développement, alors que c'est maintenant qu'ils en ont plus que jamais besoin", souligne M. Bourbé.

A la veille du sommet du G8, en Italie début juillet, où la sécurité alimentaire fera partie des sujets évoqués, la FAO rappelle à nouveau qu'il faut relancer l'investissement en agriculture. Car si la crise économique a fait oublier cet impératif, son impact sur les plus pauvres, souvent paysans, le rend pourtant encore plus nécessaire.

Laetitia Clavreul

Article paru dans l'édition du Monde du 20.06.09.


Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/06/19/la-barre-du-milliard-de-victimes-de-la-faim-est-franchie_1208775_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Ven 19 Juin - 19:48

Voilà un article à mettre en réponse à tous ceux qui promulguent ce cliché qu'est "le communisme : 100 millions de morts"

Je le garde précieusement sur mon C:\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Sam 20 Juin - 0:19

Chien Guevara a écrit:
Voilà un article à mettre en réponse à tous ceux qui promulguent ce cliché qu'est "le communisme : 100 millions de morts"

Je le garde précieusement sur mon C:\

Je ne comprends pas très bien.

Que le stalinisme ait causé des millions de morts dans le goulag, c'est une évidence. Et d'autres régimes dictatoriaux ont excellé dans le genre.

Celà ne diminue en rien cette atrocité, ce scandale que constitue au XXI° siècle,notamment, la faim dans le monde pour 1 milliard de morts. C'est bien sûr, une des conséquences parmi les plus insupportables du système dans lequel nous nous débattons, qui constate que la production agricole, vivrière permettrait amplement à la population mondiale de se nourrir correctement. Et l'incurie doublée d'une rapacité meurtrière, provoque une distribution inégale de cette production; s'y ajoute une spéculation sur les matières premières ( café, cacao, maïs, ..) une culture vivrière autrefois diversifiée ( et permettant a minima aux paysans africains de nourrir leurs familles ) mais de plus en plus dirigée autoritairement vers la monoculture, vers l'exportation. La Banque Mondiale et le FMI pressurent ce qu'il reste de services publics dans la distribution de l'eau, les transports,... contre des "plans de redressement".
Celà, c'est le capitalisme, le libéralisme dans toute sa splendeur!

Et je n'oppose ni compare une atrocité à une autre; dans l'un ou l'autre cas, on sait d'avance qui roule dans le ruisseau, qui gémit sous la botte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Sam 20 Juin - 2:16

Et allez : décidément, c'est pas mon soir, ici, entre Pierrot et son dévouement à Descartes, et toi ...

Je ne compare rien à rien Bye ; mais tu ne connais pas des gens qui le font ?
Alors, moi, quand parfois on me dit les 100 millions de morts du communisme, pour justifier le capitalisme mondial en place, et bien je saurais quoi répondre désormais !!

VOUS M'EN VOULEZ TOUS CE SOIR OU QUOI ?

Je vous lègue le forum, si vous voulez !!

Et les autres ? Ils sont où ? Ils font quoi ?

oscours, y'a un coup des tas en route !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
bye
Militant
Militant


Nombre de messages : 1510
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Sam 20 Juin - 7:01

Evidemment, Chiengué, que je connais ( si l'on peut dire ) des gens qui tiennent ce genre de comparaison: les politiciens par exemple, qui ont si peu d'argumentation qu'ils en sont réduits la plupart de temps, à se jeter des chiffres par la tête et qui ennuient les gens désireux de connaître, de s'instruire de la chose politique.

Celà me fait penser aux défenseurs de l'apartheid en Afrique du Sud ( car il y en eut en France aussi ) qui tentaient de justifier ce régime immonde, en balançant dans les dents des "progressistes" les charniers des staliniens. Autrement dit, tout est égal à tout, et on ne parle plus de rien.

Je ne cherche pas à prendre le pouvoir ( c'est le comble ), mais j'ai la possibilité de réfléchir ici, me semble-t-il.
Et donc, agrandir notre territoire dans la réflexion, voire dans la révolution ( " la vérité est révolutionnaire" ), passe par le traitement de chaque évènement, surtout lorsqu'il s'agit des taches noires de l'histoire ( et il y en eut ..).
La déstabilisation ( surtout par rapport à une médiatisation "ras les pâquerettes" qui ressemble le plus souvent à un combat de catch ) dans le débat politique passe par l'acceptation des faits, de la réalité. Perso, je suis prêt ( et je le fais sans problème, ou presque...) des insuffisances des anarchistes. Et sans monnayage, sans demande en retour du genre " j'admets ceci, admets donc celà ". Mais seulement avec des interlocuteurs prêts à franchir cet inconnu: ici, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Sam 20 Juin - 11:29

Chien Guevara a écrit:
Et allez : décidément, c'est pas mon soir, ici, entre Pierrot et son dévouement à Descartes, et toi ...

Je ne compare rien à rien Bye ; mais tu ne connais pas des gens qui le font ?
Alors, moi, quand parfois on me dit les 100 millions de morts du communisme, pour justifier le capitalisme mondial en place, et bien je saurais quoi répondre désormais !!

VOUS M'EN VOULEZ TOUS CE SOIR OU QUOI ?

Je vous lègue le forum, si vous voulez !!

Et les autres ? Ils sont où ? Ils font quoi ?

oscours, y'a un coup des tas en route !! Wink


T'as raison chieng! à garder dans le DD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Sam 20 Juin - 13:58

Fais pas un coup de Calgon, Chien Guevara !

Dans la quasi totalité des articles, je suis d'accord avec toi.
pierrot, le crapaud de bénitier, n'est pas pour autant un béni-oui-oui !

Si on est toujours à dire la même chose tous ensemble, ça n'apporte rien.
Mes rares idées contradictoires avec les tiennes peuvent même apporter indirectement de l'eau à ton moulin.

Il n’y a pas de coup des tas !
C’est toi le roi reconnu et apprécié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Sam 20 Juin - 16:19

Mais quel fayot celui-là !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Dim 21 Juin - 9:13

Chien Guevara a écrit:
Mais quel fayot celui-là !! Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Dim 21 Juin - 10:33

La FAO estime à qu'"un sixième de l'humanité est victime de le
faim, un triste record". L'agence onusienne pointe les responsabilités de la crise économique et appelle à soutenir les pays touchés.




Filette de 5 ans souffrant de malnutrition, au Liberia (Sipa)
Le cap du milliard de personnes sous-alimentées dans le monde sera franchi en 2009 en raison de la crise économique, a annoncé vendredi 19 juin l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).
"Un sixième de l’humanité victime de sous-alimentation : triste record",
titre ainsi le rapport annuel de la FAO. Selon les estimations, quelque 1,02 milliard de personnes souffre de la faim dans le monde. L'agence divise ces personnes sous-alimentées dans les pays en développement :
"642 millions en Asie-Pacifique, 265 millions en Afrique sub-saharienne, 53 millions en Amérique latine et dans les Caraïbes, 42 millions au Proche-Orient et en Afrique du Nord et 15 millions dans les pays développés".



"Le nombre des victimes de la faim" augmente de 11%



Dans cette propagation de la faim, la FAO pointe surtout la responsabilité de la crise économique "qui a entraîné baisse des revenus et pertes d'emplois, réduisant ainsi l'accès des pauvres à la nourriture". En 2009, "le nombre des victimes de la faim devrait augmenter globalement d'environ 11%", selon des projections s'appuyant sur une étude du Service de recherches économiques du département américain de l'Agriculture.
"Le ralentissement de l'économie mondiale et la flambée persistante des prix des denrées alimentaires dans de nombreux pays a fait sombrer dans la faim et la pauvreté quelque 100 millions de personnes de plus par rapport à l'an dernier", résume Jacques Diouf, directeur général de la FAO.


"Une gigantesque crise humanitaire"




"La situation actuelle de l'insécurité alimentaire mondiale ne peut pas nous laisser indifférents", ajoute-t-il. Les pays pauvres "doivent recevoir les soutiens nécessaires en matière de développement, d'économie et de politique afin d'accroître leur production et leur productivité agricoles".
"La progression rapide de la faim provoque une gigantesque crise humanitaire. Le monde doit se ressaisir et s'activer pour satisfaire les besoins d'urgence tout en pensant à des solutions à long terme", recommande, de son côté, Josette Sheeran, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM).
Le rapport complet sur "L'état de l'insécurité alimentaire dans le monde en 2009" sera présenté en octobre.
(nouvelobs.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Dim 21 Juin - 12:55

Source : Copain du monde le mouvement d'enfants du Secours populaire français ( date inconnue )

Pour mener une vie active en bonne santé, un être humain a besoin de 2400 calories par jour. La production mondiale agricole permettrait d’offrir à tous les habitants de la planète 2700 calories par jour. C’est plus qu’il n’en faut...



Les faits

86 pays ne produisent pas eux-mêmes de quoi nourrir leur population et n’ont pas l’argent nécessaire pour importer de la nourriture.
La moitié de ces pays sont en Afrique.
L’Europe est elle aussi touchée : en ex-Yougoslavie, 2 millions de personnes ont besoin d’aide alimentaire et, même en France, 2 millions de personnes sont mal nourries.

Qui est coupable ?

Les pays touchés par la faim sont les plus pauvres. Les pays riches leur achètent de moins en moins cher ce qu’ils produisent et leur vendent de plus en plus cher les marchandises dont ils ont besoin. Endettés, ils ne peuvent pas développer leur économie et leurs populations sont victimes de la pauvreté et de la faim.


Un droit inaliénable


Le droit de s’alimenter est un droit fondamental. Or, dans les pays les plus pauvres, 50 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition alors qu’ils ne sont que 5 % dans nos pays développés. Et c’est dès l’enfance que se prépare une bonne santé. Comment aller à l’école, réfléchir, travailler quand on ne mange pas à sa faim...
Par ailleurs, une alimentation suffisante et équilibrée dès le plus jeune âge écarte les risques de maladies adultes.

D'autres causes

Des famines peuvent résulter d’accidents climatiques, de tremblements de terre comme ça a été le cas au Vénézuala, au Salvador, en Turquie... mais les gouvernements et l’aide internationale trouvent alors les moyens d’agir vite et de fournir une aide alimentaire provisoire.
La guerre entretient la faim : depuis 10 ans, de nouveaux conflits se sont déclarés dans des régions jusque-là épargnées comme les Balkans, l’Indonésie. Les guerres civiles incessantes en Afrique empêchent le pays de s’engager dans la reconstruction économique et de développer l’agriculture. Dans ces situations, l’aide alimentaire internationale ne parvient pas toujours aux populations civiles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Dim 21 Juin - 23:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La barre du milliard de victimes de la faim est franchie   Aujourd'hui à 17:12

Revenir en haut Aller en bas
 
La barre du milliard de victimes de la faim est franchie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» barre de séparation
» Barre protection Quinny Buzz ?
» barre navigation pour forum
» Poussette Moon cassée: où puis-je dégoter une barre??
» Essais nucléaires:le Parlement vote l'indemnisation des victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Les hontes de l'humanité-
Sauter vers: