Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les sandales de Gandhi aux enchères à New York, à prix d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TdL
Admin


Nombre de messages : 2184
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Les sandales de Gandhi aux enchères à New York, à prix d'or   Ven 20 Fév - 2:11

Einstein avait vu juste : "Les générations à venir auront du mal à croire que Gandhi a marché sur notre terre." Moins d'un siècle plus tard, la vente aux enchères de ses sandales, et autres objets personnels, annoncée pour le 5 mars, à New York, suscite l'engouement. Le produit des ventes, estimé à plus de 30 000 dollars (23 000 euros), aurait donné des frissons au Mahatma.

"Le fakir à moitié nu", comme l'appelait Churchill, avait fait cadeau de ses sandales à un général au moment d'entamer des négociations sur le sort de l'Inde, à Londres, en 1931. Le lot comprend également une assiette, un bol et ses lunettes rondes, offertes à un colonel indien de l'armée britannique avec ces mots : "Elles m'ont donné la vision d'une Inde libre." La montre à gousset sera l'objet le plus convoité, en raison de l'obsession qu'entretenait Gandhi pour la ponctualité. Elle fut offerte à Abha, sa petite nièce, dans les bras de laquelle il mourut, assassiné, en 1948. "Je déteste être en retard pour les prières, même d'une minute", auraient été ses dernières paroles.

"Ce serait dommage que ces objets arrivent entre les mains de particuliers à l'étranger et prive l'Inde d'une partie de son héritage", a regretté le ministre en charge du nord-est du pays, Mani Shankar Aiyer, issu du Parti du Congrès. Gandhi ayant renoncé aux biens matériels, ses objets personnels sont rares, donc très recherchés. Très attaché au concept du Aparighraha ou "non-possession", il avait coutume de dire : "Le moins on possède, le moins on désire, et le mieux on se porte." N'est-ce pas trahir cette philosophie que de vendre aux enchères ses lunettes ou sa montre à gousset pour des milliers de dollars ? Le Mahatma avait fait siennes ces paroles de Raychandbhai, un poète gujarati rencontré à Bombay en 1891 : "Il faut vivre légèrement pour atteindre Dieu."


LE DÉPIT DES INDIENS


Plus d'un siècle plus tard, voilà ses admirateurs prêts à tout pour s'emparer de ses reliques au risque de contredire le message de leur héros, et pire, de le faire passer pour un "saint", ce que lui-même redoutait de son vivant. La fétichisation du Mahatma n'appartient pas qu'à l'Occident. Le musée de Gandhi, à Bombay, détient dans ses archives une dent du héros de l'indépendance, qui avait été minutieusement conservée, puis "restaurée" par un dentiste de Pune, dans l'ouest du pays.

"Que signifie Gandhi pour nous ?", s'interroge Namita Bhandare dans le quotidien indien Mint, avant d'ajouter : "Donner à ces objets le nom de trésor national est un euphémisme", constate la journaliste. Dans une tribune, l'historien Ramachendra Guha retient, lui, de Gandhi une conception d'une religion qui "ne s'arroge pas de monopole sur la vérité", une méthode pionnière de résistance par la non-violence, et une mise en garde, prémonitoire, contre la surexploitation des ressources naturelles.

Entre les sandales et les pensées de Gandhi, lesquelles rentreront dans la postérité ? "Ecoutez vos consciences avant de participer aux enchères", a mis en garde Tara Gandhi, petite-fille du Mahatma, opposée à la vente à New York.

Julien Bouissou (Le Monde)

_________________

TdL, féline et non cabot'in !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les sandales de Gandhi aux enchères à New York, à prix d'or   Ven 20 Fév - 2:41

Elle n'a peut-être pas tort la petite fille du sage ... le merchandising échappe aux morts et à leurs familles, mais les enchères, là, faut pas déconner !! Evil or Very Mad Pas sur que le défunt serait d'accord !! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Les sandales de Gandhi aux enchères à New York, à prix d'or
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NEW-YORK et le F.D.N.Y. en force
» 1822 - Ligne Le Havre New York ...
» La Touraine, fidèle serviteur de la ligne de New York
» quelles sandales ?
» ou trouver des sandales pour peids fins voir trés fins?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Discussions libres :: Parler de tout et de rien...-
Sauter vers: