Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Interview de Didier Wampas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Interview de Didier Wampas   Ven 30 Jan - 21:24

«J’aime bien faire le con»

Rock. Retour en force des Wampas, trublions hexagonaux.



Les Wampas CD : Les Wampas sont la preuve que Dieu existe (Barclay-Universal).
En concert le 17 février à Dijon, le 18 à Mulhouse, le 19 février à
Angoulême… Le 30 mars au Casino de Paris.
Rock n’drôles for ever. Vingt-six ans après leur formation, les Wampas sont toujours vivants. Mais surtout et heureusement les mêmes. Que sa musique soit qualifiée de punk-pop, rock-yéyé ou twist-trash, l’ultime groupe
survivant de la scène alternative française circa 1980 n’a pas enlevé
une virgule à son manifeste : jouer vite et raconter des historiettes
(toujours), chanter volontairement faux (parfois), ne pas se prendre au
sérieux (jamais).
C’est sûr qu’avec une telle radicalité, Didier Chappedelaine, alias Didier Wampas (du nom d’une tribu dans la BD Rahan),
seule figure historique, et les membres de la coterie actuelle, se sont
tricoté leur légende. Surtout en concert. Car qui a déjà assisté à un
show des Wampas saisit tout le sel de ce terme et n’oublie jamais ce
pur moment de sincère générosité.
Revoilà les Parisiens tels qu’en eux-mêmes, emmenés par leur
chanteur, toujours technicien salarié de la RATP, avec un nouvel opus
réunissant quatorze chansons, les Wampas sont la preuve que Dieu existe.
L’occasion de prendre date et langue avec l’excellent Didier pour boire
une grenadine à l’eau dans un bistrot de Ménilmontant, quartier qui l’a
vu naître il y a quarante-sept ans. Et l’écouter conter l’histoire de
ce onzième album, le premier dans l’écurie Barclay qui appartient à…
Universal. Ce qui vaudra à la maison de disques de Pascal Nègre une
dédicace dès le premier morceau, histoire d’éviter la méprise : «Un
duo avec Cali, désolé ça ne m’intéresse pas… Imagination zéro, variété
academy… Fais pas la gueule Universal, y’a pas d’single… / Universal,
c’est pour ça qu’on a signé et qu’on sera virés, c’est pour ça qu’on a
signé avec les pieds…»
Du Wampas pur jus, qui ravira les plus fervents défenseurs de ce combo unique.
Alors, on joue les poils à gratter de l’usine Universal ?


Bof. Ça ne change rien. Au contraire même. Comme ça, on n’aura pas
de problème de conscience si on perd de l’argent. Pour le morceau
introductif, ils nous ont demandé de faire un duo avec Cali. Ça m’a
énervé. Du coup, j’ai écrit la chanson en un quart d’heure.
Mais du coup, pas de single !


Ben non. En plus, les radios rock ne veulent pas passer le morceau,
qu’ils jugent trop violent. Ça me fait rire, je suis content. C’est
tellement con !
L’enregistrement en Suède avec Pelle Gunnerfeldt, le producteur de The Hives ?


Une proposition de Barclay, et une super rencontre. On lui a raconté l’épisode des radios. Il nous a dit en se marrant : «Fuck the radios !» Il a gardé notre son intact, spontané. On a fait du rock en studio. C’est rare !
L’autruche sur la (formidable) pochette ?


Ben rien. J’ai trouvé que ça allait bien, y compris avec le titre de l’album.
Et le titre de l’album ?


Dans une vitrine, j’ai vu un bouquin la Preuve de la non-existence de Dieu. Eh bien non ! Sinon, les Wampas n’existeraient pas. Je ne pourrais pas faire ça tout seul.
Après Manu Chao et Louise Attaque par le passé, vous vous payez
Mathias Malzieu, le leader de Dionysos, et consorts («Où est ma loge ?/
Il va falloir s’payer la balance de Dionysos»)



J’aime bien faire le con. Mais pas que. Je trouve qu’il y a trop de
gens qui se prennent au sérieux. Le succès, c’est quand même un truc
relatif, non ?
Il n’y a que les lâches qui freinent est le titre du dixième
morceau. Est-ce raisonnable de continuer à faire le con comme ça, à
bientôt 50 ans ?



Je n’ai pas l’impression de vieillir. J’essaie de tout donner,
physiquement et émotionnellement. Je veux continuer aussi longtemps que
Charles Trenet.
La chanson hommage à Georges Marchais ?


Plus sentimentale que politique.
Toujours fidèles aux quatre-cinq mêmes accords…


J’en utilise d’autres. Car nous aussi, on cherche la chanson
parfaite. Mais je n’y peux rien : les chansons qu’on garde, c’est
celles avec ces accords…
Votre longévité ?


On n’est pas comme un groupe de copains qui se connaissent depuis
leurs 15 ans. Il n’y a pas de gamineries ni de mauvaises vibrations. On
est moins fusionnels.
Toujours fans absolus des Cramps, que vous citez dans votre dernier morceau ?


Oui. Enfin, de leur musique. Parce qu’autrement, ce sont des gros
cons d’Américains. On a joué il y a quatre ou cinq ans à Bourges avec
eux. Interdiction de s’approcher de la loge, de la scène, d’être dans
la salle quand ils font leur balance. C’est pour ça que je suis heureux
de ne jamais avoir joué avec les Ramones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Interview de Didier Wampas   Sam 31 Jan - 23:09

j'les ai dans mon DD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Interview de Didier Wampas   Dim 1 Fév - 2:49

T'avais lu ça, Cloclo ?

http://forget.e-monsite.com/rubrique,un-fou-a-la-ratp,1040307.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Didier Wampas   Aujourd'hui à 11:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Didier Wampas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» interview d'une éditrice tunisienne
» Interview avec Boussairi
» INTERVIEW DE BRIGITTE DANS LE FIGARO MADAME
» Interview BBC
» [Interview] Noël Godin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'art sous toutes ses formes ... :: Musique-
Sauter vers: