Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jack Lang envoyé à New York par Nicolas Sarkozy ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Jack Lang envoyé à New York par Nicolas Sarkozy ?   Jeu 15 Jan - 23:48

Jack Lang envoyé à New York par Nicolas Sarkozy ?

Le président de la République vient de proposer à l’ex-ministre de la
Culture de François Mitterrand le poste d’ambassadeur, représentant
permanent de la France au Conseil de sécurité des Nations unies.


Jack Lang (Sipa)

Après Dominique Strauss-Kahn à Washington, Jack Lang à New-York? Nicolas Sarkozy aime décidemment envoyer les vieilles gloires du PS en stage outre-Atlantique. Un an et demi après avoir favorisé la nomination de
DSK à la direction générale du Fond monétaire international, le
président de la République vient de proposer à l’ex-ministre de la
Culture de François Mitterrand le poste d’ambassadeur, représentant
permanent de la France au Conseil de sécurité des Nations unies. Ce
poste est occupé, depuis juin 2007, par Jean-Maurice Ripert, ancien
conseiller diplomatique de Lionel Jospin à Matignon et proche ami de
l’actuel ministre des Affaires étrangères. Par cette proposition, le
président de la République fait d’une pierre deux coups. D’abord, il se
débarrasse d’un homme – Jean-Maurice Ripert – qu’il n’aime guère et
dont il a dit le plus grand mal, à son retour de son récent voyage aux
Nations Unies. Mais surtout, il trouve à Jack Lang, le poste dont rêve
celui-ci depuis qu’il s’ennuie dans l’opposition.
Professeur agrégé de droit public, le député PS du Pas-de-Calais aurait
aimé terminer sa carrière au quai d’Orsay. Ce poste d’ambassadeur
serait pour lui une sorte de pis-aller honorable, avant que sa côte ne
s’effrite sur le marché politique. Au moment où les réseaux de
l’ouverture, sur le plan gouvernemental, commencent à se tarir, Nicolas
Sarkozy aimerait montrer, pour sa part, avec cette nouvelle prise de
guerre qu’il n’a pas renoncé aux ambitions initiales de son
quinquennat. Symboliquement, la nomination de Jack Lang comme
ambassadeur aurait, il est vrai, plus d’impact que la promotion d’Eric
Besson ministère de l’Immigration.
Jack Lang n’a pas encore accepté cette proposition qui lui a d’ailleurs
été faite très récemment. Dans un premier temps, il a fait savoir que,
tant qu’à aller aux Etats Unis avec le rang d’ambassadeur, le poste à
Washington lui semblait plus digne de ses compétences et de son rang.
Puis il a évoqué l’idée de devenir ambassadeur auprès du Conseil de
sécurité, avec rang ministériel, comme cela se fait traditionnellement
dans l’administration américaine. Sur ces deux points, il a reçu un
accueuil mitigé à l’Elysée. D’où les hésitations actuelles d’un homme
qui, par caractère, a d’ailleurs toujours eu le plus grand mal à se
décider…
François Bazin



Si Jack Lang va à l'ONU...


François Bazin vient de publier sur Nouvelobs.com une information qui va certainement agiter le microcosme et les chancelleries. D'après François, Nicolas Sarkozy aurait proposé à Jack Lang de représenter la France à l'ONU et donc au Conseil de sécurité. Lang n'aurait pas encore donné sa réponse. Il voudrait non seulement avoir le titre d'ambassadeur (ce qui est
évident) mais aussi avoir rang de ministre, comme c'est, dit-il, le cas
aux Etats-Unis. Et de fait, la candidate désignée par Obama comme représentante américaine, Susan Rice, fera bien partie du cabinet. Mais ce n'était pas le cas de ses prédécesseurs sous Bush. Quoi qu'il en soit, que penser d'une telle proposition? A ce poste stratégique mais technique, les chefs d'Etat français placent d'ordinaire un diplomate de carrière qui connaît parfaitement les dossiers dans leurs complexités et qui a cotoyé tous les grands diplomates étrangers. Ce n'est pas le cas de Jack Lang. Est-ce un handicap? Des présidents américains ont, eux, nommé des hommes politiques importants à l'Onu. Kennedy avait choisi le populaire Adlaï Stevenson, ancien candidat malheureux à la Maison Blanche. Et Carter, Andrew Young, ancien maire d'Atlanta et grand militant des droits civiques. Tous les deux ont été d'excellents ambassadeurs. Sera-ce le cas de Jack-le-travailleur, s'il dit oui? Ce
n'est pas impossible, à condition qu'il accepte de se mettre aux ordres
non seulement de Nicolas Sarkozy mais aussi de Jean-David Levitte, le
puissant conseiller diplomatique de l'Elysée, et aux ordres de ...
Bernard Kouchner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
 
Jack Lang envoyé à New York par Nicolas Sarkozy ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les amis du barrage s’adressent à Nicolas Sarkozy
» Carla Bruni et Nicolas Sarkozy
» Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy
» la " Rigueur"
» Pédophilie : Nicolas Sarkozy ne veut pas polémiquer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: L'actu du jour :: Actualité, médias, scoops, ...-
Sauter vers: