Discussions dans la niche

Pour les amis, fidèles à mon site
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Discret transfert de crédits, l'Elysée pas assez riche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Discret transfert de crédits, l'Elysée pas assez riche   Ven 19 Déc - 13:27

L'Elysée a augmenté de 9,2 millions d'euros son budget initial pour 2008, soit une hausse de 9,1%. C'est le député apparenté PS René Dosière, qui s'était déjà ému de l'augmentation prévue de 11,5% du même budget pour 2009, qui alerte l'opinion sur une décision passée inaperçue.

Cette augmentation s'est faite par «un décret de transfert de crédits en date du 12 décembre 2008 et publié au Journal officiel électronique du 14 décembre 2008», précise René Dosière, expert des comptes de l'Elysée depuis les années Chirac.

Un décret signé par Woerth et Fillon

Un décret au Journal officiel du 14 décembre prévoit effectivement 9,2 millions d'euros pour la présidence de la République, sous forme «d'autorisation d'engagement» et de «crédits de paiement».

En compensation, le même décret annule 9,2 millions de crédits sur les budgets des missions de la Défense (5,3 millions) et de la Sécurité (3,9 millions). Le décret est signé par le Premier ministre François Fillon et Eric Woerth, ministre du Budget.

Manque de transparence

Le budget de l'Elysée avait déjà été triplé en 2008, mais cette fois, «contrairement à l'an passé, l'Elysée n'a pas utilisé la procédure transparente de la loi de finances rectificative qui est actuellement en cours de discussion au Parlement», a commenté René Dosière.

Le député de l'Aisne ironise enfin sur le fait que cette «procédure discrète» n'est pas reprise dans l'édition papier du Journal officiel, «sans doute par respect du Grenelle de l'environnement et de la lutte contre la déforestation».



http://www.20minutes.fr/article/282600/France-L-Elysee-s-accorde-une-rallonge-de-9-2-millions-d-euros-pour-2008.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clode
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 4621
Age : 60
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Discret transfert de crédits, l'Elysée pas assez riche   Ven 19 Déc - 17:00

En pleine crise financière l'élysée continue de dépenser à tout va !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/et51claude
Chien Guevara
Admin


Nombre de messages : 9406
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Discret transfert de crédits, l'Elysée pas assez riche   Ven 19 Déc - 20:03

Je dois être blasé : plus rien ne me surprend de la part de ce gouvernement ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/forget
pierrot
Révolutionnaire
Révolutionnaire


Nombre de messages : 2886
Age : 66
Date d'inscription : 30/11/2008

MessageSujet: Re: Discret transfert de crédits, l'Elysée pas assez riche   Mer 17 Juin - 11:12


SUITE !


20minutes.fr
16 juin 2009

study
BUDGET - Le député René Dosière publie un rapport qui épingle la présidence de la République...

Le train de vie de la présidence de la République dans le viseur de René Dosière (app. PS). Dans un rapport intitulé «Transparence du budget de l'Elysée: promesses non tenues» et publié ce mardi, le député dénonce les dépenses de l’Elysée dont le budget global 2008 augmente 7 fois plus vite que le budget de l’Etat.
L’analyse du député montre, détaillée sur son blog, que les dépenses se sont élevées l'an dernier à un peu plus de 113 millions d'euros, soit 3 millions de plus que le budget voté par le Parlement. Il regrette ainsi que «les restrictions budgétaires imposées aux administrations de l’Etat […] ne s’appliquent pas aux services de la présidence de la République.»

Très chère garden party

Notant une «absence de transparence», René Dosière accuse l'Elysée de mener une «politique de communication» voire même de recourir à des «manipulations budgétaires» pour «dissimuler la réalité» des dépenses. Il cite l'exemple de la garden-party du 14 juillet qui, contrairement aux commentaires de l'Elysée, a coûté plus cher que celle de 2007 (475.000 euros, soit +13,4%), le nombre d'invités passant de 5.500 à 7.050.
Dans ce contexte, le député dit attendre avec impatience le rapport, fin juillet, de la Cour des comptes, qui contrôle la régularité du budget de l'Elysée pour la première fois.

16,3 millions pour les déplacements

Avec un montant de 16,3 millions d'euros, le coût des déplacements présidentiels augmente de 26,3%, René Dosière se demande si ces voyages ne pourraient pas être «plus économes». «Dès lors que le président se veut le premier écologiste de France, il serait utile de joindre à son budget une annexe faisant le bilan écologique de ses déplacements», ironise-t-il.

Le député regrette également que les seules dépenses de l'Elysée en baisse concernent «les aides sociales accordées traditionnellement aux personnes en difficulté» (-22,1%). «En période de crise économique, c'est un très mauvais signe», juge-t-il.

Pierre Vincenot avec agence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discret transfert de crédits, l'Elysée pas assez riche   Aujourd'hui à 14:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Discret transfert de crédits, l'Elysée pas assez riche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transfert de fichier lourd via Megaupload
» Lieux dits
» Hameaux et lieux-dits
» "des mots dits...aux écrits".
» Achats MAC au Sephora Champs Elysée et Rosny sous Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions dans la niche :: Aboiements :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: